La main

Nos mains, qui nous permettent d'accomplir des actes très ordinaires tels que lever une tasse de thé, tourner les pages d'un livre ou encore écrire, sont de véritables merveilles d'ingénierie.

Le principal trait caractéristique de la main est sa capacité à agir avec une grande efficacité dans des activités très variées, bien qu'elle possède une structure standard. Grâce à de nombreux muscles et nerfs, nos bras aident nos mains à saisir des objets avec force ou au contraire avec délicatesse, selon les circonstances. Par exemple, même lorsqu'elle n'est pas refermée sous la forme d'un poing, la main humaine peut asséner contre un objet un coup équivalent à un poids de 45 kilogrammes. Pourtant, notre main est également capable de saisir doucement, entre son pouce et son index, une feuille de papier épaisse seulement d'un dixième de millimètre.

De toute évidence, ces deux actes sont de natures très différentes. Alors que l'un requiert une grande force, l'autre nécessite une sensibilité certaine. Cependant, nous n'avons jamais pensé une seule seconde à la manière d'utiliser notre main selon que nous devons prendre une feuille de papier entre nos doigts ou frapper avec le poing. Nous ne pensons pas non plus à ajuster notre niveau de force pour accomplir ces deux actes. Nous ne disons jamais: "Maintenant je vais ramasser un papier. Il faut que j'applique une force de 500 grammes. Et maintenant je vais soulever ce seau plein d'eau. Appliquons une force de 40 kilogrammes."

Nous ne nous soucions pas de ces détails. La raison en est que la main humaine est crée pour accomplir tous ces actes simultanément. La main est créée munie de toutes ses fonctions et de toutes les structures dont elle a besoin pour bien fonctionner.

Tous les doigts de la main ont la longueur et la position appropriées, et ils sont bien proportionnés les uns par rapport aux autres. Par exemple, la force d'un poing formé par une main possédant un pouce normal est plus élevée que celle d'un poing formé par une main possédant un pouce plus court, car avec sa longueur appropriée et pré-déterminée, le pouce couvre les autres doigts et contribue à augmenter leur puissance en les soutenant.

Il y a de nombreux petits détails dans l'architecture de la main: par exemple, elle comporte des structures plus petites en plus des muscles et des nerfs. Les ongles à l'extrémité des doigts ne sont en rien des accessoires triviaux; ainsi, lorsque nous essayons d'attraper une aiguille sur le sol, nous utilisons nos ongles aussi bien que nos doigts. La surface rugueuse composée de nos ongles et des extrémités de nos doigts nous aide à ramasser les petits objets. Et enfin, et ce n'est pas la moindre propriété, les ongles jouent un rôle important dans la régulation de la pression exacte que les doigts doivent exercer sur l'objet qu'ils tiennent.

Une autre caractéristique de la main est qu'elle ne se fatigue pas.

Les mondes de la médecine et de la science dépensent des efforts considérables pour essayer d'élaborer une copie artificielle de la main. Les mains de robot fabriquées jusqu'à maintenant ont des performances semblables à celles des mains humaines en termes de puissance, mais il est loin d'en être de même en ce qui concerne la sensibilité du toucher, la perfection de la manœuvrabilité et la capacité à accomplir des tâches variées.

De nombreux scientifiques sont d'accord pour reconnaître qu'aucune main de robot ne peut prétendre posséder les fonctions complètes d'une main naturelle. L'ingénieur Hans J. Schneebeli, qui est à l'origine de la main de robot connue sous le nom de "main de Karlsruhe", a déclaré que plus il avançait dans la conception de mains de robot, plus il admirait la main humaine. Il a ajouté que cela prendrait du temps pour qu'une main de robot puisse accomplir ne serait-ce qu'une partie des travaux exécutés par une main humaine.

La main fonctionne habituellement en coordination avec l'œil. Les signaux atteignant l'œil sont transmis au cerveau, et la main bouge selon le commandement donné par le cerveau. Tout ceci se réalise, bien sûr, en un temps très court et sans effort particulier de notre part. Les mains de robot, par contre, ne peuvent être commandées que par la vue ou le toucher. Différentes commandes sont nécessaires pour chaque mouvement à effectuer. De plus, les mains de robot ne peuvent accomplir toute une palette d'activités; ainsi, une main de robot capable de jouer du piano sera incapable de tenir un marteau, et une main de robot pouvant saisir un marteau brisera un œuf si elle le saisit. Le dernier cri dans ce domaine consiste en des mains de robot qui parviennent à exécuter deux ou trois actions, ce qui reste tout de même assez primitif comparé aux merveilleuses capacités de la main humaine.

De plus, lorsqu'on considère le fait que les deux mains coopèrent ensemble en parfaite harmonie, la perfection de la création de la main de l'être humain devient encore plus explicite.

Allah a crée la main humaine en vue des spécificités de l'homme. En considérant toutes ses caractéristiques cela nous démontre, une fois de plus, le caractère absolu et unique de l'art créateur d'Allah.
2007-12-20 14:15:41

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top