Le Vrai Visage De Ce Monde

Téléchargez le livre

Download (DOC)
Download (PDF)
Acheter le livre
Les commentaires

LES CHAPITRES DU LIVRE

< <
3 / total: 10

Les Faiblesses De L’homme

Dieu a créé l'homme de façon à en faire un être complet et équilibré, et doté de caractéristiques supérieures. Sa supériorité sur toutes les autres créatures est indéniable, comme en témoignent ses aptitudes intellectuelles de réflexion et de compréhension, et ses capacités d'apprentissage et d'élaboration d'une culture.

Mais vous êtes-vous jamais demandés pourquoi, en dépit de ces spécificités exceptionnelles, l'homme avait un corps aussi fragile, toujours vulnérable aux atteintes externes comme internes? Pourquoi est-il exposé aux attaques des microbes ou des bactéries, qui sont des êtres microscopiques et donc invisibles à l'œil nu? Pourquoi consacre-t-il une partie de son temps quotidien à se maintenir propre? Pourquoi son corps nécessite-t-il des soins? Et pourquoi vieillit-il avec le temps?

Les gens pensent généralement qu'il s'agit là de phénomènes naturels. Cependant, il y a une signification sous-jacente à ce besoin de soins et d'entretien corporel. En effet Dieu a spécifiquement créé chaque aspect des besoins de l'homme, et le verset "… l'homme a été créé faible" (Surat an-Nisa: 28), en apporte une preuve.

L'existence d'une telle précarité de l'être humain est là pour lui faire comprendre qu'il dépend de Dieu et que ce monde n'est pour lui qu'une résidence temporaire.

L'homme ne joue aucun rôle dans la détermination de sa date et de son lieu de naissance. De même, il ne saura jamais où et comment il mourra. De plus, tous ses efforts pour éliminer les facteurs affectant positivement ou négativement sa vie se révéleront vains et sans espoir.

La fragile nature de l'homme impose beaucoup de précautions pour qu'il puisse survivre jour après jour. A priori, il n'est absolument pas protégé contre les incidents imprévisibles et survenant brutalement, où qu'il soit dans le monde. De façon similaire, il est exposé à des dégradations imprévisibles concernant sa santé, et ce aussi bien s'il réside dans une grande ville que s'il habite dans un village éloigné des grands centres urbains. Il n'est pas du tout impossible que l'homme contracte subitement une maladie incurable, et ceci est vrai à tout instant. De même, un accident peut à tout moment occasionner une perte irréversible de force physique ou bien gâter pour toujours un joli visage. Tout ceci est vrai pour tous les êtres humains, sans distinction de statut, de race, de rang… Une "star" tout comme un berger peut voir sa vie basculer par suite de circonstances inattendues.

Le corps humain est un organisme faible composé de chair et d'os, et il pèse environ 70-80 kilogrammes. Seule une frêle peau le protège. Il ne fait pas de doute que cette couche si mince peut facilement être blessée et contusionnée. Par ailleurs, elle devient craquante et desséchée lorsqu'elle est trop exposée au vent ou au soleil. Pour ne pas subir continuellement des atteintes de la part de son environnement, l'homme se doit d'être sans cesse sur ses gardes face aux agressions possibles des éléments qui l'entourent.

Bien que les systèmes internes régissant le corps de l'homme soient de véritables petites merveilles, les "matériaux", à savoir la chair, les muscles, les os, les nerfs, le système cardiovasculaire et la graisse, se dégradent très vite si aucune précaution n'est prise. Si la texture de l'homme était différente, et s'il était fait d'une matière autre que la chair et la graisse, et qui ne permettait aucun accès aux intrus extérieurs tels que les microbes et les bactéries, les maladies seraient inconnues. Mais la chair est bel et bien la substance la plus précaire: elle pourrit et elle est même mangée par les vers si elle est laissée à la température ambiante quelque temps.

Tel un rappel incessant de l'existence de Dieu, l'homme ressent souvent que son corps a des besoins vitaux. Exposé à un climat froid par exemple, sa santé est menacée si son système immunitaire se révèle être défaillant; en effet, il y a alors impossibilité de maintenir constante la température du corps (37°C), ce maintien étant une nécessité vitale pour jouir d'une bonne santé. 1 Son rythme cardiaque ralentit, les vaisseaux sanguins se contractent, et la pression artérielle augmente. Le corps commence à frissonner afin de tenter de se réchauffer. Lorsque la température descend à 35°C, le pouls s'effondre et les vaisseaux sanguins se contractent dans les bras, les jambes et les doigts, ce qui est un signe très préoccupant 2; la personne ressent alors des troubles en permanence et s'endort constamment. Les fonctions mentales régressent. Et si la température interne descend au-dessous de 33°C, il y a perte de conscience. A 24°C, le système respiratoire devient défaillant. Le cerveau subit des séquelles en dessous de 20°C, et finalement le cœur s'arrête de battre à 19°C, amenant inéluctablement la mort.

Ceci n'est que l'un des exemples qui seront exposés dans la suite de ce livre. L'objectif recherché au travers de ces exemples est de souligner que, à cause des incontournables facteurs qui mettent en péril son existence, l'homme sera toujours insatisfait dans sa vie quotidienne. Le lecteur devrait comprendre qu'il ne faut pas s'attacher aveuglément à cette vie et ne pas passer son temps à courir après des rêves, mais qu'il est nécessaire de toujours se souvenir de Dieu et de la vraie vie qu'est celle de l'Au-delà.

Il existe un Paradis éternel promis à l'homme. Comme les lecteurs pourront le constater de le voir dans les pages suivantes, le Paradis est un lieu de perfection. Au Paradis, l'homme sera totalement débarrassé des faiblesses physiques et des imperfections qui étaient son lot de tous les jours sur terre. Tout ce qu'il désirera sera aisé à obtenir. De plus, la fatigue, la soif, l'épuisement, la faim et les blessures seront inexistants au Paradis.

Par le présent livre, nous souhaitons aussi aider les gens à réfléchir sur leur véritable nature et à comprendre plus profondément que le Créateur est infiniment supérieur. Egalement, rappeler que l'homme a besoin de la guidance de Dieu est utile à tous. Dieu précise dans le Coran:

Ô hommes! Vous êtes les indigents ayant besoin d'Allah, et Allah est absolu et Il est le Digne de louange.(Surat al-Fatir: 15)

Le Prophète (que la paix et le salut soient sur lui) rappelle ce qui suit:

Celui qui sort de chez lui en disant : "Au nom de Dieu, je place ma confiance en Dieu! Il n'y a de force ni de puissance qu'en Dieu", s'entendra répondre : "Tu es guidé, tu es comblé et tu es préservé." (Rapporté par Abû Dâwud, Al-Tirmidhî)

Les Soins Du Corps

L'homme est exposé à de nombreux risques physiques. Bien entretenir son corps et maintenir propre son environnement constituent de lourdes tâches qui ne peuvent jamais être délaissées si l'on veut éviter le plus que possible les risques pour la santé. Et ce qui est encore plus frappant, c'est que ces tâches accaparent vraiment une grande part de notre temps. Nous avons consulté des données provenant d'études menées afin de savoir combien de temps est consacré au rasage, au bain, aux soins des cheveux, de la peau, des ongles etc. Ces résultats sont étonnants, et révèlent la quantité de précieux temps quotidien consacrée à ces "travaux".

Tout au long de notre vie quotidienne, nous rencontrons beaucoup de gens. A la maison, au bureau, dans la rue ou dans les centres commerciaux, nous avons affaire à nos semblables, propres et élégamment vêtus; les visages sont rasés, les vêtements sont repassés, les chaussures sont bien cirées. Pourtant, combien de temps et d'efforts sont requis pour parvenir à ce résultat!

Dès que le jour se lève, et jusqu'à ce que nous allions nous coucher, nous nous livrons aux mêmes rituels de propreté jour après jour; à peine levés, nous nous dirigeons immédiatement vers la salle de bains; durant la nuit, la prolifération des bactéries a entraîné une dégradation de notre haleine, et il se dégage de nous une odeur désagréable, nous obligeant à nous laver les dents sans tarder. Mais tout ne s'arête pas aux dents, et même le fait de se laver le visage et les mains est insuffisant. En effet, pendant la journée, les cheveux vont devenir gras et le corps va se salir. Et la nuit, lors d'un rêve, il n'est pas possible d'arrêter la transpiration. Pour se débarrasser des mauvaises odeurs fort déplaisantes ainsi que de la sueur, le besoin urgent d'une douche se fait sentir. Sinon, quelle réaction peut-on attendre de notre entourage?

La diversité d'ustensiles et de produits de soin est à proprement parler étonnante, et c'est sans doute là une preuve suffisante des besoins illimités du corps. En plus du savon et de l'eau, de nombreux compléments apparaissent nécessaires: le shampooing, l'après-shampooing, le dentifrice et les produits permettant d'obtenir des dents brillantes, les cotons-tiges, des poudres et crèmes diverses, des lotions; et la liste ne semble pas pouvoir s'arrêter. A part ces produits de base, il y a en effet des centaines d'autres produits élaborés en laboratoire afin de mettre davantage en valeur le corps.

Et en parallèle à ces soins corporels, tout un chacun doit aussi consacrer beaucoup de temps à nettoyer ses vêtements, sa maison et devant chez lui. D'ailleurs, comment pourrait-on rester propre au sein d'un environnement dégradé?

En bref, nous consacrons une fraction de notre vie uniquement à répondre à des préoccupations de propreté et de souci des apparences, et pour cela nous avons besoin de nombreux produits chimiques. Dieu nous a créés avec de nombreux points faibles, cependant Il nous a permis de développer des méthodes pour masquer temporairement l'usure du temps et pour garder la forme aux yeux des autres. De plus, l'homme est doté de suffisamment d'intelligence pour trouver les moyens de couvrir ses "faiblesses". Si nous négligeons de nous maintenir présentables aux yeux des autres, nous ne tarderons pas à apparaître repoussants aux yeux de tous.

D'autre part, le fait est qu'on ne peut pas rester propre très longtemps. Par exemple, après quelques heures, rien ne subsiste de la fraîcheur procurée par une douche, rendant cette dernière nécessaire au moins une fois par jour. De même, nous devons nous brosser les dents régulièrement, sinon nous subissons des attaques bactériennes. Une femme qui passe une heure devant son miroir pour peaufiner son maquillage n'en portera plus aucune trace le lendemain matin; et de plus, si elle ne l'enlève pas proprement, son visage apparaîtra encore plus laid à cause des traces de produits cosmétiques. Et un homme doit sans cesse répéter son rasage jour après jour.

Il est important de comprendre que toutes ces nécessités existent dans un but bien précis, et un exemple va nous le démontrer; ainsi, lorsque la température de notre corps augmente, nous transpirons. L'odeur accompagnant la sueur est dérangeante. Ceci est un processus inévitable pour tout être humain vivant sur terre. Pourtant, cela aurait pu être différent! Par exemple, les plantes ne suent jamais. Une rose ne pue jamais, bien qu'elle grandisse dans le sol, qu'elle soit nourrie par des engrais, et qu'elle demeure dans un environnement de saleté et de poussière. En dépit de cet environnement défavorable, elle possède une senteur délicate. Inutile de dire, bien sûr, que la rose n'a besoin d'aucun soin corporel! Eh bien, peu importe quels cosmétiques sont appliqués sur la peau, peu d'êtres humains jouissent d'une bonne odeur permanente.

Venant s'ajouter aux besoins du corps relatifs à l'hygiène, la nutrition est également essentielle pour la santé, afin que soit réalisé un fragile équilibre de protéines, d'hydrates de carbone, de sucres, de vitamines et de divers minéraux essentiels pour le corps. Dès que cet équilibre est mis en péril, de sérieux troubles peuvent survenir dans le fonctionnement des systèmes de notre corps: le système immunitaire perd ses qualités protectrices, laissant le corps affaibli et exposé à la maladie. Par conséquent, la nutrition doit faire l'objet des mêmes attentions que les soins corporels.

Un élément encore plus fondamental pour notre santé et notre survie est bien entendu l'eau. Un homme peut survivre sans nourriture pendant une certaine période, mais quelques jours sans eau entraîneront des conséquences fatales. Toutes les fonctions chimiques du corps sont en effet réalisées grâce à l'apport d'eau.

Ce qui vient d'être abordé concerne les faiblesses que nous pouvons observer dans notre corps. Une question demeure cependant: avons-nous bien conscience qu'il s'agit là de faiblesses? Sinon, les considérons-nous comme étant "naturelles" puisque tous les êtres humains dans le monde sont sujets à la même précarité? Il convient tout de même de garder présent à l'esprit le fait que Dieu aurait pu créer l'homme parfait, sans aucune faiblesse. Chaque être humain aurait pu, en effet, être naturellement propre et parfumé comme une rose. Néanmoins, les leçons à tirer d'une telle dépendance mènent finalement à la sagesse, nous exhortant à éclaircir notre esprit et à devenir conscients; l'homme, en étant témoin de ses imperfections, se devrait de comprendre pourquoi il a été créé, et s'efforcer de mener une vie honorable comme serviteur de Dieu.

Quinze Années D'inconscience

Chaque être humain est obligé de dormir quotidiennement. Peu importe les efforts éventuellement déployés pour éviter d'être la proie du sommeil, au bout d'un moment tout un chacun s'endormira inévitablement, et restera endormi six heures en moyenne. Par conséquent, l'homme ne reste conscient que dix-huit heures par jour, le sommeil étant à juste titre considéré comme un état d'inconscience complète. Une fois énoncée cette réalité, nous arrivons par suite à un résultat frappant: un quart de la durée de vie moyenne d'un homme, à savoir quinze années sur une durée de vie d'environ soixante ans, est passée en situation d'inconscience totale.

Existe-t-il une alternative au sommeil? Qu'arriverait-il à quelqu'un qui dirait: "Je ne veux pas dormir?"

Tout d'abord, le manque de sommeil conduit à une rougeur des yeux, et conjointement la teinte de la peau devient pâle. Si le déficit de sommeil s'aggrave, il s'ensuit une perte de conscience.

Les signes précédents de peu l'endormissement sont la fermeture involontaire des paupières et l'impossibilité de se concentrer. Il s'agit là d'un processus inexorable, qui saisit chacun, beau ou laid, riche ou pauvre.

L'emprise progressive du sommeil ressemble à une agonie: le corps devient insensible au mode extérieur et ne répond plus aux stimuli. Les organes des sens, encore vifs peu de temps auparavant, commencent à défaillir. Dans le même temps, toute perception devient presque inexistante. Le corps réduit toutes ses fonctions jusqu'à un niveau minimal, conduisant l'individu à une désorientation dans le temps et l'espace, et tout mouvement des membres devient laborieux. Cet état est véritablement une variante de la mort, cette dernière étant définie par le départ de l'âme hors du corps. De fait, pendant le sommeil, le corps repose dans le lit alors que l'esprit connaît des pérégrinations en des lieux totalement différents; ainsi, lors d'un rêve, on peut très bien se voir en train de se reposer sur une plage par une chaude journée d'été, inconscient d'être en réalité endormi dans son lit. Le mort, également, présente la même apparence extérieure: son âme se trouve alors séparée de son corps, et elle est transportée dans un autre monde. C'est pour cette raison que Dieu, dans le Coran qui est l'unique révélation demeurée authentique et qui puisse guider l'humanité sur la bonne voie, nous remémore de façon répétée concernant cette similitude entre le sommeil et la mort:

Et la nuit, c'est Lui qui prend vos âmes, et Il sait ce que vous avez acquis pendant le jour. Puis Il vous ressuscite le jour afin que s'accomplisse le terme fixé. Ensuite, c'est vers Lui que sera votre retour, et Il vous informera de ce que vous faisiez. (Surat al-An'am: 60)

Allah reçoit les âmes au moment de leur mort ainsi que celles qui ne meurent pas au cours de leur sommeil. Il retient celles à qui Il a décrété la mort, tandis qu'Il renvoie les autres jusqu'à un terme fixé. Il y a certainement là des preuves pour des gens qui réfléchissent. Surat az-Zumar: 42)

C'est donc dans un état de perte de connaissance imitant la mort que tout un chacun passe un tiers de sa vie, privé alors de toute fonction sensorielle. Pourtant, cette réalité attire très peu la réflexion des gens, qui ne réalisent pas qu'en situation de sommeil ils abandonnent pour quelque temps derrière eux tout ce qu'ils chérissent en ce monde: un examen important, une forte somme d'argent perdue en bourse pendant la journée ou bien encore un problème personnel mineur, en bref tous les soucis qui revêtaient une grande importance durant le jour s'évanouissent lors du sommeil. Ceci signifie que nous n'avons plus aucun contact avec le monde d'ici-bas une fois endormis.

Tous les exemples présentés jusqu'ici nous éclairent sur l'aspect fugitif de l'existence terrestre et sur l'énorme quantité de temps consacrée à des tâches quotidiennes de routine qui sont pourtant quasi-obligatoires. Et lorsqu'on retranche ce temps-là à la durée moyenne d'une vie, on s'aperçoit à quel point nous disposons de peu de temps pour jouir des soi-disant plaisirs de la vie. Après coup, nous sommes stupéfaits du temps total absorbé par le sommeil, les soins du corps, notre alimentation, l'entretien de nos biens et le travail laborieux en vue d'améliorer sans cesse notre niveau de vie.

Il s'avère très intéressant d'évaluer le temps de plaisir qui nous reste après avoir tenu compte des facteurs contraignants qui viennent d'être énoncés. Comme il a été précisé plus haut, entre 15 et 20 années d'une durée de vie moyenne de 60 ans sont prises par le sommeil. Il faut tenir compte de 5 à 10 ans de petite enfance, qui sont autant d'années passées aussi dans un état d'inconscience, à ôter par conséquent des 40 ou 45 années qui restaient précédemment. En d'autres termes, un homme de soixante ans aura passé environ la moitié de sa vie déconnecté de la réalité d'ici-bas. Et en ce qui concerne l'autre moitié de la vie, de nombreuses statistiques sont disponibles; les chiffres en question prennent cette fois en compte par exemple le temps mobilisé pour préparer les repas, manger, se laver, et le temps pendant lequel nous sommes coincés dans les embouteillages. Cette liste ne s'arrête d'ailleurs pas là. Finalement, ce qui reste c'est une "longue" vie de 3 à 5 ans! Quelle est donc l'importance de ce morceau insignifiant d'existence en comparaison avec une vie éternelle?

C'est là que le fossé se creuse entre les incroyants et les croyants; les mécréants, convaincus que la seule vie est celle qu'ils sont en train de connaître sur cette terre, s'efforcent d'en tirer le maximum de profits matériels. Pourtant, il s'agit là d'entreprises vaines: cette vie est comme un éclair, et les êtres humains sont limités dans leurs actions par de multiples facteurs contraignants. Ajouté à cela, les incroyants vivent de façon tourmentée, assaillis par les soucis et les craintes.

Ceux qui ont la foi, par contre, traversent cette vie en se souvenant de Dieu, sentant Sa présence à chaque instant, et même lors de l'accomplissement des tâches et servitudes quotidiennes dont nous avons parlé plus haut. L'objectif de leur vie est uniquement de plaire à Dieu, et ainsi peuvent-ils jouir d'une certaine sérénité et mener une existence paisible, en étant comme isolés par rapport aux chagrins et aux peurs de ce monde. En conclusion, leur unique préoccupation est d'obtenir le Paradis, lieu d'un bonheur éternel. Et cette manière de voir est évoquée dans le verset suivant:

Et on dira à ceux qui étaient pieux: "Qu'a fait descendre votre Seigneur?" Ils diront: "Tout ce qui est bien". Ceux qui font les bonnes œuvres auront un bien ici-bas; mais la demeure de l'Au-delà est certes meilleure. Combien agréable sera la demeure des gens vertueux!(Surat an-Nahl: 30)

Les Maladies Et Les Accidents

L'existence de maladies est également là pour rappeler à l'homme combien il est faible. Notre corps, hautement protégé contre toutes sortes d'agressions extérieures, se trouve sérieusement affecté par de simples virus, qui sont des vecteurs de maladies invisibles à l'œil nu. Cette réalité semble échapper à la raison, puisque Dieu a doté notre corps du système immunitaire, qui est semblable à une armée bien organisée et très cohérente. Et pourtant, en dépit de ces défenses, nous tombons malades. Le plus souvent, nous n'imaginons même pas que, vu l'excellence du système qui protège notre corps, des agents producteurs de maladies puissent s'infiltrer en nous et nous occasionner des souffrances. Et de fait, ces êtres aussi insignifiants dans leur apparence que sont les virus et les microbes, auraient très bien pu ne pas exister, si Dieu l'avait voulu. Néanmoins, encore de nos jours, n'importe qui peut être terrassé par une maladie sérieuse s'étant développée à partir d'un facteur insignifiant. Par exemple, un seul virus pénétrant dans notre corps suite à une légère coupure de la peau peut très rapidement se répandre partout en nous et prendre le contrôle d'organes vitaux. Et en dépit de technologies performantes, un simple virus grippal peut devenir un facteur de menace pouvant mettre en danger toute une population. L'histoire nous montre comment, à plusieurs reprises, la grippe a modifié la structure démographique des pays où elle a sévi; ainsi, en 1918, vingt-cinq millions de personnes en sont mortes à travers toute l'Europe. Et en 1995, une épidémie a raflé plus de 30.000 vies, surtout en Allemagne.

Aujourd'hui le danger persiste: un virus peut frapper à tout moment et menacer la vie de tout un chacun, et une maladie rare peut réapparaître après avoir "sommeillé" pendant plus de vingt ans. Le fait d'accepter tous ces incidents comme des survenances naturelles et de ne pas réfléchir là-dessus serait commettre une sérieuse erreur. En effet, Dieu éprouve l'humanité par des maladies dans un but précis; les arrogants trouveront de la sorte une occasion de prendre conscience de la nature limitée de leur puissance. De plus, nous avons là un moyen efficace pour voir le vrai visage de cette vie.

Mis à part les maladies, les accidents constituent une menace sérieuse pour l'homme. Aucun jour ne s'écoule sans que les journaux ne nous rapportent des récits d'accidents routiers, ferroviaires, aériens, etc. Il en est de même sur les radios et télévisions. Pourtant, en dépit de la fréquence élevée de ce phénomène, nous n'envisageons presque pas que nous pourrions un jour en être victimes. Il existe cependant bel et bien des milliers de facteurs qui risquent à tout moment d'infléchir le cours de notre existence; par exemple, nous pouvons être victimes d'une chute au milieu de la rue, ou un banal accident peut se compliquer et donner lieu à une hémorragie du cerveau ou à une jambe cassée, ou bien encore nous pouvons nous étouffer lors d'un repas. Les causes peuvent paraître insignifiantes, mais chaque jour des milliers de gens dans le monde se trouvent confrontés aux fâcheuses conséquences de ces "banalités".

Ces faits devraient nous faire comprendre la futilité de l'attachement excessif à ce monde, et nous devrions tirer comme leçon que toute chose nous ayant été accordée dans ce monde n'est qu'une faveur temporaire destinée à nous mettre à l'épreuve. Il est vraiment ahurissant de voir qu'un être humain, encore incapable de combattre un virus microscopique, ose user d'arrogance envers Dieu.

Il ne fait aucun doute que Dieu est le Créateur de l'homme et qu'Il est Celui qui le protège contre tous les dangers. A cet égard, les accidents et les maladies nous montrent qui nous sommes. Quelle que soit la puissance que nous croyons posséder, nous ne pouvons empêcher un quelconque désastre de survenir, excepté par la volonté de Dieu. Dieu crée toute maladie ou autre situation difficile pour remémorer l'homme de ses faiblesses.

Ce monde est un vaste champ d'épreuves pour nous. Chacun doit s'efforcer d'y obtenir la satisfaction de Dieu. A l'issue de cette "phase de tests", seuls ceux qui auront vécu sans rien Lui associer, et en ayant obéi à Ses prescriptions et interdictions, résideront pour toujours dans le Paradis. Quant à ceux qui ne se seront pas départis de leur arrogance et qui auront préféré s'investir dans ce monde et obéir à leurs désirs insatiables, ils auront troqué une vie éternelle de bonheur et d'aisance contre des souffrances éternelles dans l'Au-delà, souffrances qui auront en fait commencé dès cette vie-ci.

Les Conséquences Des Maladies Et Accidents

Comme il vient d'être dit, nous devons considérer les maladies et les accidents comme des épreuves par lesquelles Dieu teste l'être humain. En face d'une telle situation, le croyant se tourne immédiatement vers Dieu, L'invoquant et cherchant refuge auprès de Lui, car il est bien conscient que rien ni personne en-dehors de Dieu ne peut soulager sa douleur. Dans le Coran, le Prophète Ibrahim (que la paix soit sur lui) est loué pour son attitude exemplaire. Son invocation sincère est un véritable exemple pour tous les croyants, et elle est citée dans le Coran:

C'est Lui qui me nourrit et me donne à boire; et quand je suis malade, c'est Lui qui me guérit; et c'est Lui qui me fera mourir, puis me redonnera la vie.(Surat ash-Shu'ara: 79-81)

Le Prophète Ayyoub (que la paix soit sur lui), d'autre part, constitue un bon exemple pour tous les croyants, lorsqu'on considère sa patience face à une maladie cruelle et le fait qu'il n'a cherché de salut qu'auprès de Dieu Tout-Puissant:

Et rappelle-toi Ayyoub, Notre serviteur, lorsqu'il appela son Seigneur: "Satan m'a infligé détresse et souffrance."(Surat Sad: 41)

De telles détresses renforcent la loyauté des croyants à l'égard de leur Créateur et elles accroissent leur maturité. C'est pourquoi chaque souffrance est considérée comme une "circonstance positive". Les incroyants, par contre, perçoivent toute maladie et tout accident comme des "circonstances négatives". Ne comprenant pas que tout a un sens et que la patience dans l'épreuve sera récompensée dans l'Au-delà, les mécréants sombrent dans un profond désarroi. En effet, au sein d'un système fondé sur la négation de l'existence de Dieu, les gens adoptent un point de vue matérialiste et par conséquent l'accident et la maladie sont vécus par eux douloureusement. Le point de vue de la société matérialiste est d'ailleurs tel que les "amis intimes" de la personne gravement malade ou accidentée finissent plus ou moins rapidement par s'éloigner de la personne éprouvée, et ce parce que l'assistance qui lui est nécessaire ainsi que sa compagnie peuvent être vécues comme étant des fardeaux. Peu importe alors l'affection ou l'amour que cette personne prodiguait à son entourage dans les "bons vieux jours", car dès qu'elle se trouve "clouée au lit" ou obligée de vivre avec un handicap quotidien, tout attachement envers elle peut se diluer de manière stupéfiante. Une autre raison de ce revirement d'attitude, elle aussi dictée par la société matérialiste, c'est la perte chez le malade de sa beauté ou de ses aptitudes physiques ou intellectuelles, puisque pour cette société tout individu s'évalue par son potentiel apparent et observable par les autres, rien d'autre n'étant considéré comme pouvant présenter un intérêt.

Par exemple, l'épouse ou les proches parents d'un homme handicapé vont se plaindre sans tarder des difficultés que cet "accident de parcours" leur occasionne, en se lamentant de plus sur leur malheur. La plupart vont déclarer qu'ils se considèrent trop jeunes pour avoir à devoir assumer les conséquences d'un tel fâcheux événement; mais cela n'est qu'un prétexte pour essayer de justifier qu'ils ne peuvent pas s'occuper de leur parent durement touché. D'autres, par contre, s'occuperont de lui uniquement par crainte du "qu'en dira-t-on" au cas où ils l'abandonneraient, se méfiant surtout des rumeurs qui se répandent terriblement vite. Dans ces périodes troublées, les promesses prononcées durant les jours heureux se trouvent brusquement remplacées par des sentiments égoïstes.

Des comportements semblables ne doivent pas nous surprendre au sein d'un contexte social où les traits de caractère tels que la loyauté ne sont jugés positifs que si un quelconque profit matériel peut en être retiré. Dans une société matérialiste, on ne peut s'attendre à une fidélité constante qu'en échange d'une rétribution tangible, car les gens ne craignent pas Dieu. Après tout, nous ne pouvons pas espérer de quelqu'un un comportement sincère et honnête s'il ne croit pas qu'il sera puni pour son échec ou au contraire récompensé pour ses scrupules. Dans la société matérialiste, un être humain s'attachant à la vertu sans attendre de récompense immédiate et matérielle est considéré comme un idiot, et ce parce que la fidélité désintéressée à un être qui disparaîtra au plus dans quelques décades n'y a aucun sens, la mort y étant vécue comme une disparition définitive. Dans un contexte où les deux parties en présence sont conscientes de n'être sur terre qu'un court laps de temps avant de disparaître à jamais, une attitude désinvolte semble raisonnable: pourquoi, en effet, ne pas préférer la voie la plus facile et endurer des difficultés supplémentaires?

Cependant, la réalité est toute autre. Ceux qui s'en remettent à Dieu ressentent Sa présence et sont conscients de leurs faiblesses; ils Le craignent et jugent les autres selon la manière dont Il souhaite. La caractéristique la plus chère chez un croyant c'est sa piété et, par conséquent, le noble comportement qui s'ensuit. Si celui qui craint Dieu fait preuve de perfection morale en ce monde, il obtiendra la perfection éternelle qui lui est promise dans l'Au-delà. Face à cela, les défauts physiques en ce monde perdent toute importance. Telle est la promesse de Dieu faite aux croyants. Et c'est là que réside la source de l'affection et du respect mutuels entre les croyants, et de la sollicitude qu'ils apportent face aux défauts physiques des autres, qui se traduit par une prise en charge de bon cœur d'un éventuel handicap d'un proche.

Zona - Goitre - Urticaire

Zona - Goitre - Urticaire (gauche vers la droite)

Les maladies, telles que celles qui sont illustrées cicontre, sont souvent des épreuves de la part de Dieu. Ces incidents sont vécus par les croyants comme de rares opportunités de montrer à leur Seigneur patience et dévotion. Par contre, ceux qui limitent leur compréhension à ce monde uniquement restent irrémédiablement à l’écart de ce secret essentiel.

Ce fossé entre mécréants et croyants dans la façon de percevoir les choses, combiné à leurs états d'âmes très différents, est très important. Tandis que les rancœurs et la colère sont absentes des poitrines des croyants, supplantées par un sentiment de paix et de sérénité, les incroyants se sentent, eux, submergés par l'amertume, l'insatisfaction et l'angoisse devant ce qu'ils appellent un "véritable malheur"; les mécréants considèrent presque qu'il s'agit d'un coup que leur porte la société autour d'eux, alors qu'en vérité il s'agit d'un coup que Dieu leur a asséné. Et ceux qui sont convaincus de n'avoir jamais à répondre de leurs méfaits seront sidérés le Jour du jugement lorsqu'ils seront interrogés sur leur cruauté, leurs trahisons et leur mécréance:

Que les mécréants ne croient pas que ce délai que Nous leur accordons est à leur avantage. Si Nous leur accordons un délai, c'est seulement pour qu'ils augmentent leurs péchés. Et il y aura pour eux un châtiment avilissant(Surat Ali-Imran: 178)

La Vieillesse

L'effet destructeur des années qui passent est parfaitement observable sur notre bien le plus précieux, à savoir notre corps, ce dernier étant en effet sujet à un processus irréversible de dégénérescence. Les changements que l'homme doit endurer tout au long de son existence sont évoqués dans le Coran:

C'est Allah qui vous a créés faibles, puis après la faiblesse Il vous donne la force; puis après la force Il vous réduit à la faiblesse et à la vieillesse. Il crée ce qu'Il veut et c'est Lui l'Omniscient, l'Omnipotent.(Surat ar-Rum: 54)

La vieillesse est la période la plus négligée dans les plans d'avenir que l'adulte ne cesse d'ébaucher, mis à part bien entendu le processus de versement de cotisations pour assurer l'aspect financier de la retraite. De fait, se trouvant alors proches de la mort, les gens adoptent généralement une approche hésitante concernant cette période; et quand quelqu'un veut aborder cette question, les autres se sentent anxieux et essaient aussitôt de changer le sujet de la conversation, qu'ils jugent déplaisant. La routine de la vie quotidienne constitue également une échappatoire à la réflexion sur ces dernières années qui risquent fort d'être très désagréables. Ainsi, cette période de la vie est oubliée jusqu'au jour où l'individu atteint effectivement la vieillesse. Sans nul doute, une telle attitude provient de l'illusion de disposer d'un temps vraiment très long jusqu'à ce que survienne la mort. Cette idée fausse est évoquée dans le Coran:

Au contraire Nous avons accordé une jouissance temporaire à ceux-là comme à leurs ancêtres jusqu'à un âge avancé…(Surat al-Anbiya: 44)

Cette bévue mène souvent à un fort chagrin, tout simplement du fait que, quel que soit notre âge, les seules traces qui demeurent de notre passé sont de vagues souvenirs. L'enfance est par exemple une période si éloignée que l'on s'en souvient à peine. D'ailleurs, il est même difficile de se souvenir de ce qui s'est passé au cours des dix dernières années. Les plus grandes ambitions d'un jeune homme, ses décisions importantes, et les objectifs qu'il s'était fixés, tout ceci perd son sens une fois les buts atteints et les événements accomplis. C'est pourquoi vouloir raconter un long récit de sa vie est une vaine entreprise.

Cette réalité devrait frapper tout homme, qu'il soit adolescent ou déjà parvenu à l'âge adulte, et l'amener à gérer sa vie différemment. Ainsi, par exemple, si vous êtes âgés de quarante ans et si vous espérez atteindre la soixantaine, bien qu'en fait vous n'ayez de cela aucune garantie, il est certain que ces vingt et quelques années encore à vivre passeront aussi rapidement que les quarante précédentes. Et cela est également vrai si votre vie se prolonge considérablement, puisque les trente ou quarante prochaines années s'écouleront sans que vous en ayez véritablement conscience. Vous avez là un rappel incessant du vrai visage de la vie en ce monde; un jour, toute âme vivant sur cette terre la quittera sans retour.

Par conséquent, l'homme se doit de laisser de côté ses préjugés et de se montrer plus réaliste sur sa vie; le temps passe très vite et chaque jour apporte un peu plus de faiblesse physique et de défaillances en matière de mémoire, et non davantage de dynamisme et un visage rajeuni. Pour rester brefs, disons que la vieillesse est une manifestation de l'incapacité de l'homme à contrôler son corps, sa vie et sa destinée. Les effets préjudiciables sur le corps, occasionnés par le temps qui passe, deviennent visibles durant cette période. Dieu nous informe sur cette dégradation dans le verset suivant:

Allah vous a créés! Puis Il vous fera mourir. Certains parmi vous seront reconduits jusqu'à l'âge le plus vil, de sorte qu'après avoir su, ils arrivent à ne plus rien savoir. Allah est, certes, Omniscient et Omnipotent.(Surat an-Nahl: 70)

la jeunesse et la vieillesse

En médecine, le très vieil âge est aussi appelé "la seconde enfance". Ainsi, durant cette période tardive de l'existence, les gens âgés tout comme les jeunes enfants ont besoin de soins quotidiens, du fait de leurs capacités physiques et mentales altérées.

Lorsqu'on avance en âge, des caractéristiques physiques et spirituelles appartenant au domaine de l'enfance ressurgissent. Ainsi les personnes âgées éprouvent-elles des difficultés pour accomplir certaines tâches requérant de la force; d'autre part se font jour des défaillances de pensée et de mémoire, des difficultés pour marcher et pour maintenir son équilibre, des défauts d'élocution et une irascibilité parfois inconnue jusqu'alors. Ce sont là quelques symptômes communément observables pendant la vieillesse.

En bref, après une certaine période, les gens régressent souvent vers un état de dépendance infantile à la fois physiquement et mentalement.

La vie commence et se termine donc dans un contexte de petite enfance. Ceci n'est évidemment pas dû au hasard. Il aurait en effet été possible que l'homme reste jeune jusqu'à sa mort. Cependant Dieu rappelle à l'homme la nature temporaire de ce monde en lui faisant goûter à une détérioration de sa vie à certains moments. Ce processus devrait lui faire prendre clairement conscience que la vie ne fait que s'éteindre doucement. Il évoque ce sujet dans le Coran:

Ô hommes! Si vous doutez au sujet de la Résurrection, sachez que c'est Nous qui vous avons créés de terre, puis d'une goutte de sperme, puis d'une adhérence, puis d'un embryon [normalement] formé aussi bien qu'informe pour vous montrer [Notre omnipotence]. Et Nous déposons dans les matrices ce que Nous voulons jusqu'à un terme fixé. Puis Nous vous en sortirons [à l'état] de bébé, pour qu'ensuite vous atteigniez votre maturité. Il en est parmi vous qui meurent [jeunes] tandis que d'autres parviennent au plus vil de l'âge si bien qu'ils ne savent plus rien de ce qu'ils connaissaient auparavant. De même tu vois la terre desséchée: dès que Nous y faisons descendre de l'eau, elle remue, se gonfle, et fait pousser toutes sortes de splendides couples de végétaux.(Surat al-Hajj: 5)

Les Problèmes Physiques Liés à La Vieillesse

Peu importe le montant de votre fortune ou l'état de votre santé à l'âge adulte, chacun se trouve finalement confronté à des infirmités et à des complications dues à l'âge, dont certaines se trouvent décrites ci-après:

La peau est vraiment un facteur important déterminant l'aspect d'une personne. C'est un facteur essentiel de beauté. Si un tissu de seulement quelques millimètres carrés est enlevé sur le visage, les âmes sensibles trouveront dérangeant ce nouveau "look"! Et ce uniquement parce que, en plus d'offrir au corps une protection contre les menaces extérieures, la peau procure à celui-ci une belle et douce apparence. C'est là sans nul doute une fonction importante de la peau. Et après tout, si une femme s'estime jolie, c'est seulement grâce à sa peau, qui n'est qu'un morceau de chair ne pesant pas plus de deux kilos et demi, et qui recouvre son corps. Et pourtant, à notre grand étonnement, c'est également le seul organe qui se dégrade de manière visible avec la venue de la vieillesse.

la jeunesse et la vieillesse

Sur les deux clichés du haut figure Jeanne Calment, aujourd’hui décédée, et qui fut pendant longtemps la femme la plus âgée de France. Un siècle sépare ces deux clichés. (Au milieu) Naty Revuelta, dans sa jeunesse et lors de sa vieillesse.

Avec le temps, la peau perd de son élasticité du fait que les protéines constituant le "squelette" de ses couches internes connaissent une dégénérescence. C'est là aussi l'origine des rides qui apparaissent sur le visage, véritable cauchemar pour beaucoup de gens. D'autre part, le fonctionnement des glandes sébacées au niveau de la couche supérieure de la peau se ralentit, entraînant un assèchement de la peau. Et de plus, le corps va se trouver davantage exposé aux influences extérieures puisque la perméabilité de la peau augmente. Ce processus aboutit à de sérieux troubles du sommeil chez les personnes âgées, à des plaies superficielles, et à des démangeaisons typiques de cette tranche d'âge. Et ce n'est pas tout: des lésions se font jour au niveau des couches inférieures de la peau; le renouveau des tissus cellulaires et les mécanismes d'échanges cellulaires subissent des dysfonctionnements accentués, préparant le terrain à un développement de tumeurs.

age age

Chacun subit les changements physiques que mettent en évidence ces clichés. Le processus du vieillissement est la preuve la plus évidente que nous évoluons au sein d’un monde temporaire. L’homme naît dans ce monde, le plus souvent il grandit ensuite pour atteindre l’age adulte, puis survient la vieillesse, et ensuite arrive la mort. Cependant, seul le corps connaît ce processus irréversible. L’âme, par contre, vit éternellement.

La photo que tient cette vieille dame dans sa main la représente quand elle était jeune.

La force des os, si importante pour le corps humain, diminue, si bien que la posture "debout" est difficilement accessible aux vieilles personnes. Et en marchant courbé, on perd tout sentiment de suffisance et toute arrogance, offrant aux autres la vision d'une incapacité à exercer un contrôle sur son propre corps. Il s'agit par conséquent d'une perte définitive de la belle apparence du passé.

Les symptômes de la vieillesse vont même plus loin encore. Par exemple, il est un fait bien connu que les personnes avancées en âge risquent fort de souffrir d'une dégradation de leurs organes sensoriels, puisque le renouvellement des cellules nerveuses cesse après un certain âge. Les gens âgés sont ainsi affectés par une désorientation spatiale due à un affaiblissement des yeux qui réagissent moins bien à l'intensité de la lumière. Ceci est très important puisqu'il s'agit d'une limitation de la vue: les couleurs deviennent moins vives, la position des objets devient floue, leurs véritables dimensions deviennent difficiles à évaluer. C'est là sans nul doute une situation difficile à laquelle les personnes concernées ont du mal à s'adapter.

Pourtant, il aurait été tout à fait possible que l'homme ne subisse jamais les effets destructeurs de l'âge; il aurait même pu devenir plus grand et plus fort en vieillissant! Et bien que nous soyons étrangers à un tel modèle, une vie plus longue aurait bel et bien pu offrir des opportunités sans précédent afin de se réaliser pleinement sur les plans personnel et social. Le temps qui passe aurait pu être synonyme de facteur d'amélioration de la qualité de vie, rendant cette dernière de plus en plus intéressante. Mais la réalité est que le système prescrit à l'humanité est fondé sur le déclin de la qualité de vie au fur et à mesure de l'approche de la vieillesse.

Il y a là une preuve patente supplémentaire de la nature éphémère de ce monde-ci. Dieu nous rappelle constamment cette vérité dans le Coran, et Il ordonne aux croyants de méditer à ce propos:

La vie présente est comparable à une eau que Nous faisons descendre du ciel et qui se mélange à la végétation de la terre dont se nourrissent les hommes et les bêtes. Puis lorsque la terre prend sa parure et s'embellit, et que ses habitants pensent qu'elle est à leur entière disposition, Notre ordre lui vient, de nuit ou de jour: c'est alors que Nous la rendrons toute moissonnée, comme si elle n'avait pas été florissante la veille. Ainsi exposons-Nous les Signes pour des gens qui réfléchissent.(Surat Yunus: 24)

Après une certaine période de sa vie, pendant laquelle l'homme se considère physiquement et mentalement fort, survient une nouvelle période au cours de laquelle il perd une grande partie de ce qu'il avait acquis et développé précédemment. Et ce processus s'avère inévitable et irréversible. Ceci se produit du fait que Dieu a créé ce monde pour être un lieu de séjour temporaire, le rendant de plus imparfait afin qu'il y ait justement là un rappel pour l'Au-delà.

Les Leçons â tirer De La Vieillesse Des "Stars"

Vieillir physiquement est inévitable pour celui qui avance en âge. Personne, sans exception, ne peut y échapper. Toutefois, lorsqu'une célébrité, une "star", vieillit, cela produit un fort impact sur nous puisque sa "transformation" s'opère au vu et au su de tous; être témoin du vieillissement de gens renommés mondialement pour leur beauté et leur richesse est sûrement un rappel de la brièveté et de l'insignifiance de cette vie. Tous les jours nous apportent moult exemples de ce processus, et ainsi nous observons à la télévision ou dans un magazine comment une personne intelligente, jouissant jusqu'alors d'une bonne santé et enviée pour sa splendeur physique ou l'étendue de ses biens matériels, vient d'être frappée d'une infirmité physique ou mentale. Et tout un chacun est potentiellement menacé d'un sort similaire. Or les stars occupent une place particulière dans notre esprit, même malgré nous, et le spectacle de leur déchéance nous émeut tout particulièrement. Dans les pages qui suivent, vous verrez les photographies de quelques-unes d'entre elles; chaque cas ne fera que corroborer ce que nous avons énoncé plus haut, à savoir que la vieillesse est inéluctable.

La Mort De L'homme

La vie part doucement, seconde après seconde. Etes-vous vraiment conscients que chaque jour qui passe vous rapproche de la fin de votre existence terrestre, et qu'il en est de même pour tout votre entourage?

Comme nous le dit le verset suivant, "toute âme goûtera à la mort; ensuite c'est vers Nous que vous serez ramenés" (Surat al-Ankabut: 57), chaque être qui apparaît en ce monde est destiné à goûter à la mort. Sans exception. Et aujourd'hui, nous ne trouvons le plus souvent pas de traces de ceux qui ont disparu il y a un certain temps. Nous qui vivons actuellement serons également concernés par cette fin, et il en sera de même pour ceux qui nous succéderont sur cette terre. Malgré cela, les gens peuvent tendre à envisager la mort seulement comme un événement lointain, difficile à percevoir.

Brigitte Bardot, Marlon Brando, Katharine Hepburn
Brigitte Bardot Marlon Brando Katharine Hepburn
Fred Astaire, Charlie Chapline, Jane Russel
Fred Astaire Charlie Chapline Jane Russel
Kırk Douglas, Audrey Hepburn, Alain Delon
Kırk Douglas Audrey Hepburn Alain Delon
Elisabeth Taylor, Tony Curtis, Lana Turner
Elisabeth Taylor Tony Curtis Lana Turner
Elisabeth Taylor, Tony Rita Hayworth, Frank Sinatra, Bette Davis
Rita Hayworth Frank Sinatra Bette Davis
Angela Lansbury, Anita Ekberg, Robert Redford
Angela Lansbury Anita Ekberg Robert Redford

Pensez au cas d'un nouveau-né qui vient juste d'ouvrir les yeux et à celui d'un homme qui est en train de rendre l'âme. Aucun d'eux n'a pu exercer la moindre influence sur sa venue dans cette vie, et pour l'occurrence de leur mort la situation est identique. Seul Dieu possède le pouvoir d'inspirer le souffle de vie ou inversement de le reprendre.

Tous les êtres humains vivent jusqu'au terme qui leur a été fixé, puis survient leur mort; Dieu évoque dans le Coran l'attitude couramment observable vis-à-vis de ce phénomène naturel:

Dis: "La mort que vous fuyez va certes vous rencontrer. Ensuite vous serez ramenés à Celui qui connaît parfaitement le monde invisible et le monde visible et qui vous informera de ce que vous faisiez."(Surat al-Jumu'ah: 8)

Plusieurs hommes évitent de penser à la mort. Aspirée dans le flux rapide des événements quotidiens, une personne s'occupe habituellement en s'investissant dans une foule de sujets totalement différents: quel collège choisir, les perspectives de carrière dans telle ou telle entreprise, quelle couleur de vêtements conviendrait pour demain, quel plat préparer pour le dîner; ce sont là des sujets de préoccupation courants. La vie est généralement envisagée comme étant une suite de "petits riens" semblables à ceux énumérés. Les tentatives pour aborder le sujet de la mort se trouvent tout de suite avortées du fait de l'opposition manifestée par ceux qui ne se sentent pas à l'aise face à cette réalité, qui font alors tout pour dévier le cours de la conversation. La prise en considération de cette question inéluctable est systématiquement renvoyée à plus tard, lors de la vieillesse, vu son caractère jugé déplaisant. Et pourtant, vivre une heure de plus n'est même jamais garanti! Chaque jour, l'homme est témoin de morts autour de lui sans penser au jour où ce seront les autres qui seront témoins de sa propre mort. Il ne parvient pas à s'imaginer sérieusement que cette fin l'attend sans aucun doute!

Néanmoins, quand arrive la mort, toutes les "réalités" de ce monde s'évanouissent soudainement. Aucun souvenir des "bons vieux jours" ne dure ici-bas. Notre Prophête (que la paix et le salut soient sur lui) conseille à ce propos de se remémorer fréquemment la mort qui détruit tous les plaisirs. (Rapporté par Tirmidhî)

Réfléchissez un instant à tout ce que vous êtes capables de faire actuellement: cligner des yeux, faire des mouvements avec vos membres, parler, rire; et à toutes les autres fonctions que remplit votre corps. Maintenant considérez l'état et la forme que prendra votre corps après la mort.

A partir de l'instant où survient votre ultime souffle, vous n'êtes plus qu'un "amas de chair". Votre corps, silencieux et sans mouvement, sera transporté à la morgue. Vêtu d'un linceul, votre cadavre sera emmené au cimetière; de la terre sera jetée sur vous une fois placés dans votre tombe, jusqu'à ce que vous soyez complètement recouverts. Telle sera la fin de votre histoire sur terre. Et dès lors, vous ne serez plus qu'un simple nom écrit sur une stèle, parmi tant d'autres.

Au cours des premiers mois, voire des premières années, qui vont suivre, votre tombe sera visitée fréquemment. Avec le temps, moins de gens viendront. Et après quelques dizaines d'années, plus personne ne viendra plus.

Entre-temps, les membres les plus proches de votre famille "vivront votre mort" d'une manière très différente; chez vous, votre chambre et votre lit seront laissés vides. Après l'enterrement, très peu d'affaires qui vous appartenaient resteront sur place: la plupart de vos effets vestimentaires seront en effet donnés à ceux qui en ont besoin. A l'état-civil, votre dossier sera détruit ou archivé. Durant les premières années, certains se souviendront de vous et regretteront de vous avoir perdu. Mais le temps qui passe va travailler en faveur de l'oubli, et quarante ou cinquante ans plus tard, pratiquement personne ne se souviendra de vous. Il ne se passera pas longtemps avant que toute votre génération ait disparu, remplacée par de nouvelles générations. Et d'ailleurs, que vous importe si on se souvient ou non de vous?

Et pendant que la routine du quotidien continuera sur terre, votre corps sous terre entamera un rapide processus de décomposition; les bactéries proliférant dans le cadavre à cause du manque d'oxygène entreront en action, et les gaz libérés par ces organismes vont enfler le corps, en commençant par l'abdomen, altérant sa forme et son apparence. De la mousse de sang va sortir par la bouche et le nez à cause de la pression des gaz sur le diaphragme. Le processus de corruption continuant, les cheveux, les ongles, la plante des pieds et la paume des mains vont tomber. En parallèle avec ce pourrissement extérieur, les organes internes tels que les poumons, le cœur et le foie vont aussi se dégrader. Mais le plus repoussant se produira dans l'abdomen dont la paroi, ne pouvant supporter longtemps la pression des gaz, va éclater soudainement, répandant une odeur pestilentielle. Les muscles vont se détacher de leur lieu d'attache habituel. La peau et les tissus minces vont complètement se désintégrer. Le cerveau va perdre toute consistance et il va prendre l'aspect de l'argile. Ce processus continuera jusqu'à ce que le corps entier se trouve réduit au squelette.

la mort de l'homme

A) Juste après le décès B) De la mousse de sang sortant de la bouche et du nez C) Avant le début de la désintégration du corps D) Les yeux deviennent violacés après le décès. E) Un cadavre carbonisé F) Un cadavre mangé par les vers dans une tombe

Où que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dans des tours imprenables… (Surat an-Nisa: 78)

Le retour à l'ancienne vie est impossible; les réunions familiales, les rapports sociaux et la gestion de notre carrière appartiennent à jamais au passé.

En résumé, le "tas de chair et d'os" auquel nous attribuons une identité connaît donc une fin tout à fait désagréable. Par contre, vous ou plutôt votre âme quittera ce corps dès l'instant de votre dernier souffle. Le restant de votre corps reviendra, lui, à la terre.

Mais, en vérité, quelle est la raison pour laquelle "notre fin" se déroule-t-elle ainsi?

Si Dieu l'avait voulu, le corps ne se serait pas désintégré ainsi. Le pourrissement est en fait le vecteur d'un message très important.

La fin stupéfiante qui attend l'homme devrait lui faire prendre conscience qu'il n'est pas essentiellement un corps matériel, mais plutôt une âme enchâssée à l'intérieur d'un corps! En d'autres termes, l'homme doit reconnaître qu'il possède une existence au-delà de son corps. De plus, l'homme se devrait d'envisager lucidement la mort de son corps qu'il essaye à tout prix de conserver comme s'il devait demeurer éternellement dans ce monde temporel; son corps, qu'il élève sur un piédestal, pourrira et deviendra la proie des vers, jusqu'à ce que ne subsiste plus que le squelette. Et ce jour peut être très proche.

En dépit de toutes ces réalités, le processus mental de l'homme conduit celui-ci à dédaigner ce qu'il n'aime pas ou ce qu'il ne veut pas. Il est même enclin à nier l'existence des choses auxquelles il ne veut pas être confronté! Et cette tendance est paradoxalement encore plus accentuée quand la mort est en question. Seul un enterrement ou bien la disparition brutale d'un membre proche de la famille remet en tête cette vérité. Chacun d'entre nous envisage généralement la mort comme un phénomène éloigné et ne nous concernant pas. C'est presque comme si ceux qui meurent durant leur sommeil ou dans un accident étaient des gens différents de nous et que leur sort ne devait jamais nous concerner! Chacun raisonne en se convaincant qu'il est trop jeune pour mourir et qu'il convient de penser aux nombreuses années qui s'annoncent devant nous.

Et pourtant, les gens qui sont morts en allant à l'école ou en se pressant sur la route pour être à l'heure à un rendez-vous d'affaires devaient certainement penser la même chose. Ils n'envisageaient certainement pas que les journaux du lendemain publieraient un avis de décès les concernant. De même qu'il est fort probable que tout en lisant ces lignes, vous n'ayez pas le sentiment que tout pourrait s'arrêter pour vous peu après avoir achevé votre lecture, et d'ailleurs sans doute n'avez-vous jamais ressenti la proximité de la mort. Ce report à plus tard de l'échéance finale provient, sans que vous en ayez conscience, du fait que vous avez en tête une foule de projets à réaliser. Toutefois, il ne s'agit là que d'échappatoires et de vaines tentatives pour repousser cette question cruciale:

Dis: "Jamais la fuite ne vous sera utile si c'est la mort (sans combat), ou la mort dans le combat, que vous fuyez; dans ce cas vous ne jouirez (de la vie) que peu (de temps)."(Surat al-Ahzab: 16)

L'homme, qui a été créé seul, devrait prendre conscience qu'il mourra également seul.

Dans cette vie d'ici-bas, l'homme vit rivé à ses biens, son seul objectif étant le plus souvent d'en posséder sans cesse davantage. Pourtant, nul n'emporte ses biens avec lui dans la tombe. Le corps est en effet enveloppé dans un linceul de texture très sobre. Le corps arrive seul dans ce monde et il le quitte tout aussi seul. La seule chose qui l'accompagne dans la tombe, c'est sa foi ou au contraire son incroyance.

C’est Allah qui vous a créés faibles, puis après la faiblesse, Il vous donne la force; puis après la force Il vous réduit à la faiblesse et à la vieillesse. Il crée ce qu’Il veut et c’est Lui l’Omniscient, l’Omnipotent. (Surat ar-Rum: 54)

 

NOTES

1. A. Maton, J. Hopkins, S. Johnson, D. LaHart, M.Quon Warner, J. D. Wright, Human Biology and Health, Prentice Hall, New Jersey, p. 59

2. J. A. C. Brown, Medical and Health Encyclopaedia, Remzi Kitabevi, Istanbul, p. 250

 

3 / total 10
Vous pouvez lire le livre Le Vrai Visage De Ce Monde de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top
iddialaracevap.com adnanoktarhaber.com adnanoktarhukuk.com adnanoktargercekleri.net
"...Biz Vakıf faaliyetlerimiz ile her zaman Devletimizin yanında olduk"
"Biz kimseyle ilgili karalama faaliyeti yapmadık..."
"...Sözde tecavüz için mi buradaki arkadaşlarımla biraraya geleceğim?!"
"...Faaliyetlerimiz herkese hitap ediyor ..."
"Bizim amacımız şatafat içinde yaşamak değil, hiç kimsenin hitap edemediği...
"İnancım gereği ben insanlara yardım ederim"
"Ne yapsa "zorla" diyorlar. Zorla Gülümsüyor, Zorla, Zorla olur mu?"
"Bizim bir arada olma amacımız örgüt kurmak değil. ilmi mücadele...
"Biz birbirimizi Allah için seven.. arkadaşlarız"
"Polisler geldi, hangi eve operasyon yapacağız derlerken, balkona çıkıp...
"Biz örgüt değiliz"
"Devletimizi desteklediğimiz çok hayırlı faaliyetlerimiz var, Bunlar...
"Biz Allah`tan Razıyız Allah da Bizlerden Razı olur inşaAllah"
"İddia edildiği gibi katı bir ortam olsa 40-50 yıl niye kalalım?"
"Neden cömertsin?" diye soruyorlar
"İngiliz Derin Devleti bunu duyunca çıldırdı..."
"Biz Milli değerler etrafında birleşmiş bir sivil toplum kuruluşuyuz"
"Bir imza atıp dışarı çıkmayı ben de bilirim. Ama iftira büyük suçtur."
"Ben varlıklı bir aileden geliyorum, Saat koleksiyonum var"
"Silahlı suç örgütü iddiası tamamen asılsızdır, yalandır, iftiradır."
"Bizim yaptığımız tek şey Allah'ın yaratışını anlatmaktır."
"Almanya'da İslamofobi var, İslam düşmanları var..."
Bir örgüt olsak devlet bizimle faaliyette bulunur mu?
DAVAMIZ METAFİZİKTİR – 2. BÖLÜM
DAVAMIZ METAFİZİKTİR – 1. BÖLÜM
MAHKEME SÜRECİNDE SİLİVRİ CEZAEVİNDE YAŞANAN EZİYET VE ZULÜMLER
"Ben Sayın Adnan Oktar `dan hiçbir zaman Şiddet, Eziyet, Baskı görmedim."
DAVA DOSYASINDAKİ CİNSELLİK KONULU İDDİALAR TÜMÜYLE GEÇERSİZDİR
DURUŞMALARIN İLK HAFTASI
"İNFAK" SUÇ DEĞİL, KURAN'IN FARZ KILDIĞI BİR İBADETTİR
GERÇEK TURNİKE SİSTEMİ GENELEVLERDE
Adnan Oktar davasının ilk duruşması bugün yapıldı.
AVK. UĞUR POYRAZ: "MEDYADA FIRTINA ESTİRİLEREK KAMUOYU ŞARTLANDIRILDI,...
Adnan Oktar'ın itirafçılığa zorlanan arkadaşlarına sosyal medyadan destek...
Adnan Oktar suç örgütü değildir açıklaması.
Adnan Oktar'ın cezaevinden Odatv'ye yazdığı mektubu
Adnan Oktar'dan Cumhurbaşkanı Sayın Recep Tayyip Erdoğan'a mektup
Casuslukla suçlanmışlardı, milli çıktılar.
TBAV çevresinden "Bizler suç örgütü değiliz,kardeşiz" açıklaması
Bu sitelerin ne zararı var!
Adnan Oktar ve arkadaşları 15 Temmuz'da ne yaptılar?
Sibel Yılmaztürk'ün cezaevinden mektubu
İğrenç ve münasebsiz iftiraya ağabey Kenan Oktar'dan açıklama geldi.
Adnan Oktar ve arkadaşlarına Emniyet Müdürlüğü önünde destek ve açıklama...
Adnan Oktar hakkında yapılan sokak röportajında vatandaşların görüşü
Karar gazetesi yazarı Yıldıray Oğur'dan Adnan Oktar operasyonu...
Cumhurbaşkanı Sayın Recep Tayyip Erdoğan'dan Adnan Oktar ile ilgili...
Ahmet Hakan'nın Ceylan Özgül şüphesi.
HarunYahya eserlerinin engellenmesi, yaratılış inancının etkisini kırmayı...
Kedicikler 50bin liraya itirafçı oldu.
Adnan Oktar ve arkadaşlarına yönelik operasyonda silahlar ruhsatlı ve...
FETÖ'cü savcının davayı kapattığı haberi asılsız çıktı.
Adnan Oktar ve arkadaşlarının davasında mali suç yok...
Cemaat ve Vakıfları tedirgin eden haksız operasyon: Adnan Oktar operasyonu...
Tutukluluk süreleri baskı ve zorluk ile işkenceye dönüşüyor.
Adnan Oktar’ın Cezaevi Fotoğrafları Ortaya Çıktı!
"Milyar tane evladım olsa, milyarını ve kendi canımı Adnan Oktar'a feda...
Adnan Oktar davasında baskı ve zorla itirafçılık konusu tartışıldı.
Adnan Oktar ve arkadaşlarının davasında iftiracılık müessesesine dikkat...
Adnan Oktar davasında hukuki açıklama
Adnan Oktar ve Arkadaşlarının Masak Raporlarında Komik rakamlar
Adnan Oktar ve Arkadaşlarının tutukluluk süresi hukuku zedeledi.
Adnan Oktar'ın Museviler ile görüşmesi...
Adnan Oktar ve arkadaşlarına yönelik suçlamalara cevap verilen web sitesi...
Adnan Oktar ve arkadaşlarına karşı İngiliz Derin Devleti hareketi!
Adnan Oktar iddianamesinde yer alan şikayetçi ve mağdurlar baskı altında...
Adnan Oktar iddianamesi hazırlandı.
SAYIN NEDİM ŞENER'E AÇIK MEKTUP
Adnan Oktar ve Nazarbayev gerçeği!
En kolay isnat edilen suç cinsel suçlar Adnan Oktar ve Arkadaşlarına...
Adnan Oktar kaçmamış!
BİR KISIM MEDYA KURULUŞLARINA ÇAĞRI !!!
FİŞLEME SAFSATASI
İSA TATLICAN: BİR HUSUMETLİ PORTRESİ
MÜMİNLERİN YARDIMLAŞMASI VE DAYANIŞMASI ALLAH'IN EMRİDİR
SİLİVRİ CEZAEVİNDE YAŞANAN İNSAN HAKLARI İHLALLERİ
GÜLÜNÇ VE ASILSIZ "KAÇIŞ" YALANI
ABDURRAHMAN DİLİPAK BİLMELİDİR Kİ KURAN’A GÖRE, ZİNA İFTİRASI ATANIN...
YALANLAR BİTMİYOR
SAÇ MODELİ ÜZERİNDEN KARA PROPAGANDA
TAHLİYE EDİLENLERE LİNÇ KAMPANYASI ÇOK YANLIŞ
MEDYA MASALLARI ASPARAGAS ÇIKMAYA DEVAM EDİYOR
Adnan Oktar ve Arkadaşlarının ilk duruşma tarihi belli oldu.
AKİT TV VE YENİ AKİT GAZETESİNE ÖNEMLİ NASİHAT
YAŞAR OKUYAN AĞABEYİMİZE AÇIK MEKTUP
KARA PARA AKLAMA İDDİALARINA CEVAP
Adnan Oktar ve FETÖ bağlantısı olmadığı ortaya çıktı.
TAKVİM GAZETESİNİN ALGI OPERASYONU
Adnan Oktar ve Arkadaşlarına yönelik suçlamaların iftira olduğu anlaşıldı.
"Bizler Suç Örgütü Değiliz..."