Les Miracles Du Coran

Téléchargez le livre

Download (DOC)
Download (PDF)
Acheter le livre
Les commentaires

LES CHAPITRES DU LIVRE

< <
3 / total: 9

Les miracles scientifiques
dans le Coran

CREATION EN SIX JOURS

Certes votre Seigneur est Dieu qui a créé les cieux et la terre en six jours puis S'est établi sur le Trône… (Coran, 7 : 54)

Un exemple de la concordance entre le Coran et la science moderne porte sur l’âge de l’Univers. Les cosmologues estiment l’âge de l’Univers à près de 16 à 17 milliards d’années. Le Coran stipule que l’Univers entier a été créé en six jours. Ces deux conceptions du temps, qui peuvent paraître contradictoires, sont en réalité incroyablement compatibles. En fait, ces deux chiffres concernant l’âge de l’Univers sont corrects. En d’autres mots, l’Univers fut créé en six jours, comme révélé dans le Coran, et cette période correspond aux 16 à 17 milliards d’années selon notre propre expérience du temps.

En 1915, Einstein formula l’idée que le temps était relatif, et que le défilement du temps changeait selon l’espace, la vitesse à laquelle une personne se déplaçait et la force de gravité du moment. En gardant à l’esprit ces différences dans le défilement du temps, la période de temps nécessaire pour créer l’Univers, telle que révélée dans sept versets différents du Coran, est en réalité grandement compatible avec les estimations des scientifiques. La période de six jours révélée par le Coran fait peut-être référence à six périodes. Car en prenant en compte la relativité du temps, dans les conditions présentes, un "jour" se réfère uniquement à la période terrestre qui est de 24 heures. Cependant, ailleurs dans l’Univers, sous d’autres conditions, "un jour" peut correspondre à une période de temps beaucoup plus longue. En effet, le mot ayyaam dans la période de six jours (sittat ayyaam) dans ces versets (Coran 32 : 4, 10 : 3, 11 : 7, 25 : 59, 57 : 4, 50 : 38, et 7 : 54) ne signifie pas seulement "jours" mais aussi "âge, période, moment, terme".

Durant la première période de l’Univers, le défilement du temps eut lieu d’une manière beaucoup plus rapide que celle que nous connaissons aujourd’hui. La raison en est qu’au moment du Big Bang, notre Univers était comprimé en un point très petit. L’expansion de l’Univers et l’augmentation de son volume depuis le moment de l’explosion en ont étendu les limites à des millions d’années-lumière. En effet, l’extension de l’espace, depuis cet instant a donné naissance à de nombreuses ramifications au temps universel.

L’énergie, au moment du Big Bang, a ralenti l’écoulement du temps 1012 (un million de millions) de fois. Lorsque l’Univers fut créé, la vitesse du temps universel était un million de millions de fois plus grande que le temps que nous connaissons aujourd’hui. En d’autres mots, un million de millions de minutes sur Terre équivalent à une minute du temps universel.

Lorsqu’une période de temps de 6 jours est calculée selon la relativité du temps, elle équivaut à 6 millions de millions (6 trillions) de jours, car le temps universel s’écoule un million de millions de fois plus vite que le temps sur Terre. Calculés en terme d’années, 6 trillions de jours équivalent à 16,427 milliards d’années, et ce chiffre correspond à l’âge approximatif de l’Univers.

6.000.000.000.000 jours/365,25 = 16.427.104.723 années

Par ailleurs, chacun des six jours de création correspond à des périodes de temps très différentes, selon notre perception du temps. La raison en est que la vitesse d’écoulement du temps diminue proportionnellement à l’expansion de l’Univers. Depuis le Big Bang, la taille de l’Univers a doublé, alors que l’écoulement du temps s’est divisé par deux.

* Considéré depuis le moment où le temps commença, le premier jour de la création (première phase) a duré 24 heures. Cependant, cette période est équivalente à 8 milliards d’années sur Terre.

* Le deuxième jour de la création (seconde phase) dura 24 heures. Toutefois, cette période dura moitié moins de temps que la période précédente, selon notre perception du temps, c’est-à-dire 4 milliards d’années.

* Le troisième jour (troisième phase) dura moitié moins de temps que le jour précédent, en d’autres mots 2 milliards d’années.

* Le quatrième jour (quatrième phase) dura 1 milliard d’années.

* Le cinquième jour (cinquième phase) dura 500 millions d’années.

* Et le sixième jour (sixième phase) dura 250 millions d’années.

Conclusion : Lorsque les six jours que dura la création, c’est-à-dire les six phases, sont additionnées, le chiffre qui en résulte est de 15 milliards 750 millions d’années. Ce chiffre indique un parallèle important avec les estimations des temps modernes.

Cette conclusion est l’un des faits révélés par la science du 21ème siècle. La science a une fois de plus confirmé un fait révélé par le Coran il y 1.400 ans. Cette concordance entre le Coran et la science est l’une des preuves que ce livre est la révélation de Dieu, le Créateur, l’Omniscient.

 

Dieu! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même. Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son Trône ‹déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand..

(Coran, 2:255)

LA VERITE SUR LA DESTINEE

Cependant, vous ne saurez vouloir, à moins que Dieu veuille. Et Dieu est omniscient et sage. (Coran, 76 : 30)

Suite à des expériences qu’il a faites en 1973, le Professeur Benjamin Libet, un neurophysiologiste de l’Université de Californie, révéla que tous nos choix étaient décidés au préalable, et que la conscience n’entrait en jeu qu’une demi seconde après que tout a été déterminé.45 D’autres neurophysiologistes pensent que cela signifie qu’en réalité nous vivons dans le passé et que notre conscience est comme un moniteur qui nous montre tout une demi seconde plus tard.

Par conséquent, aucune des expériences que nous vivons n’a lieu en temps réel, mais est différée d’à peu près une demi seconde des évènements eux-mêmes. Libet entreprit des recherches en se servant du fait que le cerveau peut subir une opération chirurgicale sans avoir recours aux substances narcotiques, en d’autres mots alors que le sujet est pleinement conscient. Libet stimula le cerveau de patients avec de petits courants électriques, et lorsqu’ils eurent la sensation que leurs mains avaient été touchées, les sujets affirmèrent avoir senti ce contact presque une demi seconde avant. Les conclusions des recherches sont les suivantes :

Toutes perceptions sont normalement transmises au cerveau. Comme elles sont évaluées et interprétées par le subconscient, le moi est inconscient de quoi que ce soit. L’information qui apparaît dans notre esprit, c’est-à-dire dont nous sommes conscients, est transmise au cortex, le siège de notre conscience, après un certain décalage.46

La conclusion de cela peut être résumée ainsi : la décision de bouger un muscle a lieu avant que cette décision n’atteigne la conscience. Il y a toujours un décalage entre un processus neurologique et perceptuel, et la prise de conscience de la pensée, de la sensation, de la perception ou du mouvement qu’il représente. En d’autres mots, nous ne pouvons être conscients d’une décision qu’une fois cette décision prise.

Dans les expériences du Professeur Libet, ce décalage varie entre 350 et 500 millisecondes, quoique la conclusion qui en résulte ne soit en aucune manière dépendante de ces chiffres. Car selon Libet, quelle que soit l’amplitude de ce décalage – le fait qu’il soit long ou court, qu’il dure une heure ou une microseconde ne fait aucune différence – notre vie physique a toujours lieu au passé. Cela tend à démontrer que chaque pensée, émotion, perception ou mouvement se produit avant d’atteindre notre conscience, et indique que nous ne sommes pas en mesure de contrôler le futur.47

Dans d’autres expériences, le Professeur Libet laissa aux sujets le choix du moment où ils allaient bouger leurs doigts. Le cerveau était surveillé par un moniteur au moment où les doigts remuaient, et on nota que les cellules principales du cerveau entraient en réalité en action avant que les sujets n’en prennent la décision. En d’autres mots, l’ordre "fais !" parvient à l’individu, et le cerveau est préparé pour accomplir l’action ; l’individu n’en a conscience qu’une demi seconde plus tard. Il ne prend pas la décision d’agir puis exécute l’action, mais plutôt accomplit une action prédéterminée. Le cerveau fait un ajustement, enlevant toute reconnaissance permettant au sujet de savoir qu’il vit quelque chose déterminée dans le passé. Pour cette raison, le moment que nous estimons être "le présent", est en réalité un événement appartenant au passé. Comme nous l’avons vu, ces études manifestent le fait que tout a lieu par la volonté de Dieu, comme révélé dans la sourate al-Insan, verset 30.

LES PAIRES DANS LA CREATION

Louange à Celui qui a créé tous les couples, de ce que la terre fait pousser, d'eux-mêmes, et de ce qu'ils ne savent pas ! (Coran, 36 : 36)

Bien que le concept de "paire" ou de "couple" désigne généralement le mâle et la femelle, l’expression "de ce qu’ils ne savent pas" a des implications plus larges. Aujourd’hui, nous connaissons l’une de ces implications. Le physicien britannique Paul Dirac, qui a montré que la matière était créée par paire, reçut le prix Nobel de physique en 1933. Cette découverte, appelée "parité", révèle la dualité de la matière avec son opposé, l’antimatière. L’antimatière a des propriétés opposées à celles de la matière. Par exemple, contrairement à la matière, l’électron de l’antimatière est chargé positivement et ses protons sont chargés négativement. Ce fait est exprimé par une source scientifique comme suit :

... chaque particule a son antiparticule de charge opposée… la relation d’incertitude nous indique que la création de paire et l’annihilation de paire se produisent dans le vide à tout moment, dans tous les endroits.48

Un autre exemple de dualité dans la création se trouve chez les plantes. Les botanistes n’ont découvert qu’il existait deux genres distincts, le mâle et la femelle, il y a seulement une centaine d’années de cela.49 Pourtant le fait que les plantes soient créées par paire a été révélé dans le Coran il y a 1.400 ans de cela:

Il a créé les cieux sans piliers que vous puissiez voir ; et Il a enfoncé des montagnes fermes dans la terre pour l'empêcher de basculer avec vous ; et Il y a propagé des animaux de toute espèce. Et du ciel, Nous avons fait descendre une eau, avec laquelle Nous avons fait pousser des plantes productives par couples de toute espèce. (Coran, 31 : 10)

C'est Lui qui vous a assigné la terre comme berceau et vous y a tracé des chemins ; et qui du ciel a fait descendre de l'eau avec laquelle Nous faisons germer des couples de plantes de toutes sortes. (Coran, 20 : 53)

 

 

Il existe de l'antimatière (constituée d'antiparticules) correspondante à toutes les particules fondamentales de l'Univers. L'antiparticule de l'antimatière a pour caractéristique de posséder la même masse que sa particule correspondante mais porte des charges opposées. C'est pourquoi, lorsque la matière et l'antimatière entrent en contact, elles s'annihilent en transformant toute leur masse en énergie.

De la même manière, les fruits sont aussi de type mâle ou femelle :

Et c'est Lui qui a étendu la terre et y a placé montagnes et fleuves. Et de chaque espèce de fruits Il y a établi deux éléments de couple [le mâle et la femelle]. Il fait que la nuit couvre le jour. Voilà bien là des signes pour des gens qui réfléchissent. (Coran, 13 : 3)

Le mot zawdjaïni traduit par "deux éléments de couple" vient du mot zawdj, signifiant un élément d’une paire. Comme nous le savons les fruits sont le produit final de plantes arrivées à maturité. L’étape avant le fruit est la fleur. Les fleurs ont aussi des organes mâles et femelles. Lorsque le pollen est transporté vers la fleur et que la fécondation se produit, elles commencent à porter des fruits. Le fruit mûrit graduellement et commence à libérer ses graines. Le fait que les fruits aient des genres spécifiques est une autre information d’ordre scientifique donnée par le Coran.

PARTICULES SUBATOMIQES

Suite au développement de la théorie de l’atome par le philosophe grec Démocrite, le monde pensait que la matière était composée de particules minuscules, indivisibles et indestructibles, connus sous le nom d’atomes. Cependant, les progrès dans l’étude des atomes ont réfuté cette notion. Aujourd’hui, la science moderne a révélé que l’atome, que l’on pensait être la plus petite particule, peut en réalité être fractionné. Ce fait a émergé seulement au siècle dernier, mais a été révélé dans le Coran il y a 1.400 ans:

[Mon Seigneur] le Connaisseur de l'inconnu. Rien ne lui échappe fût-il du poids d'un atome dans les cieux comme sur la terre. Et rien n'existe de plus petit ni de plus grand, qui ne soit inscrit dans un livre explicite. (Coran, 34 : 3)

Ce verset se réfère à "l’atome", de même qu’aux particules plus petites.

Jusqu'à il y a 20 ans de cela, on pensait que les plus petites particules constituant les atomes étaient les protons et les neutrons. Cependant, plus récemment, on a découvert qu'il existe des particules encore plus petites dans l'atome. Cette découverte a amené le développement d'une branche de la physique appelée "physique des particules", étudiant les sous-particules dans l'atome et leurs mouvements particuliers. Les recherches conduites par la physique des particules ont révélé que les protons et les neutrons constituant l'atome sont formés en vérité de sous-particules appelées quarks. La dimension des quarks, composants fondamentaux du proton, si petite qu'elle dépasse les capacités d'imagination de l’être humain, est véritablement stupéfiante : 10-18 (0,000000000000000001) m.50 (Voir Le miracle de l’atome, Harun Yahya, Edition Sana, Paris, 2004)

Un autre point digne d’intérêt dans ces versets est l’attention particulière portée sur le poids de l’atome. Le mot mithqaal dans l’expression mithqaalou tharratin (le poids d’un atome) dans les versets ci-dessus, signifie "poids". En fait, on a découvert que les protons, les neutrons et les électrons formant l’atome sont les composants qui donnent sa masse à l’atome. Par conséquent, c’est aussi un autre miracle scientifique que le Coran attire notre attention sur le poids d’un atome plutôt que sur sa taille ou sur une autre caractéristique. (Voir Le miracle de l’atome, Harun Yahya, Edition Sana, Paris, 2004)

 

1) La matière ordinaire consiste en la liaison entre atomes par la force électromagnétique permettant ainsi la formation des molécules. Ces molécules se rassemblent pour former des solides, des liquides et des gaz.

2) Chaque atome est composé d'un noyau et d'un nuage d'électrons. La force électromagnétique maintient le noyau et les électrons ensemble.

3) Le noyau est formé de protons et de neutrons maintenus par une puissante force nucléaire.

4) Les protons et les neutrons consistent en trois quarks chacun et maintenus par une puissante force nucléaire.

LES TROUS NOIRS

Le 20ème siècle a été témoin de nombreuses nouvelles découvertes au sujet des phénomènes célestes dans l’Univers. L’une de ces entités, découverte il y a très peu de temps seulement, concerne les trous noirs. Ces derniers se forment lorsqu’une étoile, qui a consommé tout son combustible, s’effondre sur elle-même, se transformant finalement en trou noir avec une densité infinie, un volume nul et un champ magnétique extrêmement puissant. Nous ne sommes pas en mesure de voir les trous noirs, pas même à l’aide des télescopes les plus puissants, parce que la force d’attraction y est si forte que la lumière est incapable d’en échapper. Cependant, une telle étoile contractée peut être observée grâce à l’effet qu'elle produit sur son environnement immédiat. Dans la sourate al-Waqi’a, Dieu attire notre attention sur cette matière, en jurant par la position des étoiles:

Non ! Je jure par les positions des étoiles [dans le firmament]. Et c'est vraiment un serment solennel, si vous saviez. (Coran, 56 : 75-76)

Le terme "trou noir" a été employé pour la première fois en 1969 par le physicien américain John Wheeler. Auparavant, on pensait être capable d’observer toutes les étoiles. Cependant, plus tard, on comprit qu’il existait des étoiles dont on ne pouvait percevoir la lumière, car la lumière des étoiles qui s’effondrent sur elles-mêmes, disparaît. La lumière ne peut s’échapper d’un trou noir en raison de la densité extrême confinée dans un petit espace. L’énorme force gravitationnelle capture même les particules les plus rapides, c’est-à-dire les photons. Par exemple, le terme d’une étoile type, ayant trois fois la masse du Soleil, a lieu lorsqu’elle brûle et implose pour devenir un trou noir de seulement 20 km de diamètre ! Les trous noirs sont qualifiés de "noirs", car dissimulés à toute observation directe. Malgré tout, ils révèlent leur présence d’une manière indirecte, par la formidable aspiration que leur force de gravitation exerce sur d’autres corps célestes. Tout en décrivant le Jour du Jugement, le verset ci-dessous fait peut-être allusion à cette découverte scientifique sur les trous noirs.:

Quand donc les étoiles seront effacées. (Coran, 77 : 8)

En outre, on peut aussi percevoir les courbures que causent des étoiles de grande masse dans l’espace. Cependant, les trous noirs ne provoquent pas seulement des courbures dans l’espace mais aussi ils y percent des trous. C’est pourquoi on appelle ces étoiles qui s’effondrent des trous noirs. Le Coran fait peut-être référence à cela dans les versets à propos des étoiles, et c’est un autre point important qui démontre encore une fois qu’il est la parole de Dieu :

Par le ciel et par Attariq ! Et qui te dira ce qu'est Attariq ? C'est l'astre qui perce (les ténèbres). (Coran, 86 : 1-3)

PULSARS: ETOILES PULSANTES

Par le ciel et par Attariq ! Et qui te dira ce qu'est Attariq ? C'est l'astre qui perce (les ténèbres). (Coran, 86 : 1-3)

Le mot tariq, nom de la sourate 86, vient de la racine du mot tarq dont le sens premier est "frapper suffisamment fort pour produire un son", ou "donner un coup". En gardant à l’esprit les significations possibles du mot tels "frapper", ou "frapper fort", cette sourate veut peut-être attirer notre attention sur un fait scientifique important. Avant d’analyser cette information, jetons un coup d’œil sur les autres mots employés dans ce verset pour décrire ces étoiles. Le terme attariq dans le verset ci-dessus désigne une étoile qui perce la nuit, qui perce les ténèbres, qui apparaît la nuit, étoile vive, perçant et poursuivant son chemin, battant, frappant. De plus, le terme wa attire l’attention sur les éléments par lesquels Dieu jure, le ciel et attariq.

Les recherches menées par Jocelyn Bell Burnell, à l’Université de Cambridge en 1967 ont permis l’identification d’un signal radio régulier. Jusque-là, on ne savait pas qu’un corps céleste pouvait générer une pulsation régulière ou un battement similaire à celui du cœur. Cependant en 1967, les astronomes ont déclaré que, en tournant autour de son propre axe, la matière se densifie dans le noyau, et l'étoile génère ainsi un champ magnétique plus puissant au niveau des pôles, dont l’intensité est un trillion de fois plus élevée que celle de la Terre. Ils rapportèrent qu’un corps évoluant à une telle vitesse et ayant un tel champ magnétique, émet des ondes radios très puissantes, de forme conique, lors de chaque période de révolution. Peu après, on découvrit que la révolution rapide des étoiles à neutrons était à l’origine de ces signaux. Ces étoiles à neutrons, découvertes récemment, sont appelées "pulsars". Ces étoiles, qui deviennent des pulsars suite à l’explosion de supernovae, ont une très grande masse, et sont les corps célestes les plus brillants et les plus rapides de l’Univers. Certains pulsars tournent sur eux-mêmes 600 fois par seconde.51

 

Les pulsars sont les vestiges d'étoiles en fin de vie ou de supernovae qui émettent des "impulsions" ou flux d'énergie constant et ont une vitesse de rotation incroyablement élevée. On pense qu'il y a plus de 500 pulsars dans la Voie Lactée, la galaxie à laquelle notre Terre appartient.

Le mot "pulsar" vient du verbe "pulse" en anglais. Selon le dictionnaire American Heritage, il signifie palpiter, battre. Le dictionnaire Encarta le définit ainsi : "émettre des battements rythmiques, avancer ou battre à un rythme fort et régulier." Et là encore selon le dictionnaire Encarta aussi, le verbe "pulsate", qui vient de la même racine, signifie se dilater et se contracter avec un battement fort et régulier.

A la suite de cette découverte, on réalisa que ce phénomène décrit dans le Coran comme attariq émettant des battements, recélait une grande similitude avec les étoiles à neutrons appelées pulsars.

Les étoiles à neutrons se forment lorsque le noyau des étoiles géantes s’effondre sous leur propre poids. La matière hautement comprimée et dense ayant l’aspect d’une sphère à rotation rapide, piège et comprime la quasi totalité de la masse de l’étoile ainsi que son champ magnétique. Il a été démontré que le champ magnétique puissant généré par ces étoiles à neutrons à rotation rapide, émet des ondes radios puissantes détectables depuis la Terre.

Dans le troisième verset de la sourate at-Tariq, le terme al-najmou al-thaaqibou signifie étoile perçante, poursuivant son chemin, perforant indique qu’attariq est une étoile brillante qui perce l’obscurité. Le concept du terme adraaka dans le verset "Et qui te dira ce qu’est Attariq ?" se réfère à notre compréhension. Les pulsars, qui se forment suite à la compression d’étoiles mesurant plusieurs fois la taille du Soleil, sont parmi les corps célestes qui sont difficiles à saisir. La question dans ce verset insiste sur la difficulté à cerner cette étoile pulsante.

Comme nous l’avons vu, les étoiles décrites comme attariq dans le Coran présentent une similitude avec les pulsars décrits au 20ème siècle, et nous révèlent un autre miracle scientifique du Coran.

L'ETOILE SIRIUS

L'étoile Sirius apparaît dans la sourate an-Najm (signifiant "étoile"). Les étoiles doubles formant Sirius orbitent autour d'elles-mêmes sous forme d'ellipses une fois tous les 49,9 ans. Ce phénomène astronomique est indiqué dans la sourate an- Najm aux versets 9 et 49.

Lorsque certains concepts mentionnés dans le Coran sont étudiés à la lumière des découvertes scientifiques du 21ème siècle, nous nous trouvons face à d’autres miracles scientifiques. L’un de ces miracles est l’étoile Sirius, mentionnée dans la sourate an-Najm, verset 49 :

… Et c’est Lui qui est le Seigneur de Sirius. (Coran, 53 : 49)

Le fait que le mot arabe chi'râ, l’équivalent de l’étoile Sirius, apparaît seulement dans la sourate an-Najm, verset 49, et signifie "étoile" est particulièrement frappant. Tenant compte de l’irrégularité dans le mouvement de Sirius, l’étoile la plus brillante du ciel, étant considéré comme le point de départ, les scientifiques ont découvert qu’il s’agissait d’une étoile double. Sirius est en effet un couple d’étoiles, Sirius A et Sirius B. La plus grande des deux, Sirius A, est aussi la plus proche de la Terre et la plus brillante étoile visible à l’œil nu. Quant à Sirius B, elle ne peut être observée sans télescope.

Chacune des étoiles du couple Sirius décrit une ellipse autour d’un centre de gravité commun. La période orbitale de Sirius A & B autour de leur centre de gravité commun est de 49,9 ans. Cette donnée scientifique est aujourd’hui communément acceptée par les départements d’astronomie des Universités de Harvard, d’Ottawa et de Leicester.52 Cette information est ainsi rapportée par différentes sources:

Sirius, l’étoile la plus brillante, est en fait une étoile double… Son orbite dure 49,9 ans.53

Comme nous le savons, les étoiles Sirius A et Sirius B orbitent autour d’elles-mêmes tous les 49,9 ans.54

Le point qui requiert notre attention est la forme en arc de l’orbite des deux étoiles. Cependant, ce fait scientifique, dont l’exactitude n’a été établie qu’à la fin du 20ème siècle, a été miraculeusement indiqué dans le Coran, il y a 1.400 ans. Lorsque les versets 49 et 9 de la sourate an-Najm sont lus ensemble, le miracle devient apparent.

… Et c’est Lui qui est le Seigneur de Sirius. (Coran, 53 : 49)

… à une distance de deux portées d’arc – ou moins encore. (Coran, 53 : 9)

Cette description dans le verset 9 de la sourate an-Najm décrirait également comment ces deux étoiles s’approchent l’une de l’autre dans leurs orbites. (Dieu sait mieux) Ce fait scientifique que personne ne pouvait connaître à l’époque de la révélation du Coran prouve une fois de plus qu’il est la parole de Dieu Tout-Puissant.

 

Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant! Lorsqu'Il décide une chose, Il dit seulement:"Sois", et elle est aussitôt..

(Coran, 2:117)

 

LA LUMIERE ET L'OBSCURITE

Louange à Dieu qui a créé les cieux et la terre, et établi les ténèbres et la lumière. Mais ceux qui ne croient pas en leur Seigneur Lui donnent des égaux. (Coran, 6 : 1)

Nous savons tous que sans lumière, personne ne peut voir à l’œil nu ce qui l’entoure. Cependant la lumière que nous pouvoir voir ne constitue qu’une très petite part de l’énergie électroluminescente. Il existe d’autres sortes d’énergies électroluminescentes que l’être humain ne peut percevoir, tels que les infrarouges, les ultraviolets, les rayons x et les ondes radios. En effet, ces ondes lumineuses ne peuvent être perçues par l’œil humain.

Il est donc intéressant de constater que le mot "ténèbres" est toujours employé au pluriel dans le Coran. Le mot arabe dhouloumaat est utilisé à la forme plurielle dans 23 versets différents, et à aucun moment ce terme n’est employé au singulier. L’utilisation du mot "ténèbres" indique qu’en plus de ces ondes lumineuses visibles, il existe d’autres types d’ondes que nous ne pouvons voir.

C’est seulement récemment que les scientifiques ont découvert la raison d’être de cette forme plurielle. Les longueurs d’ondes varient en fonction d’une forme d’énergie connue sous le nom de radiation électromagnétique. Toutes les formes de radiations électromagnétiques se comportent comme des ondes d’énergie dans l’espace. Cela peut être comparé aux ondes qui se forment à la surface de l’eau lorsqu’on y jette une pierre. Tout comme les ondes formées à la surface de l’eau peuvent avoir des tailles différentes, les radiations électromagnétiques peuvent avoir des longueurs d’ondes de tailles distinctes.

Les étoiles et les autres sources de lumière n’ont pas toutes les mêmes sortes d’émissions. Ces différents rayons sont classés selon leurs longueurs d’ondes. Le spectre des longueurs d’ondes est plutôt large. La différence de longueur d’ondes entre les rayons gamma, ayant la longueur d’ondes la plus courte, et les ondes radios, ayant les longueurs d’ondes les plus élevées, est de 1025. A peu près tous les rayons émis par le Soleil sont concentrés sur seulement une petite partie du spectre lumineux.

Afin de mieux saisir les dimensions colossales de ce chiffre, il serait utile de faire une comparaison. Si nous voulions compter jusqu’à 1025 et si nous le faisions jour et nuit sans nous arrêter, il nous faudrait 100 millions de fois plus de temps que l’âge de la Terre pour arriver à ce chiffre. Les différentes longueurs d’ondes de l’Univers sont distribuées selon un spectre qui est justement de cette taille. 70% des longueurs d’ondes émises par le Soleil sont limitées à un spectre très étroit, compris entre 0,3 micron et 1,5 micron. Il existe trois sortes de lumières à l’intérieur de cette bande : lumière visible, lumière infrarouge et lumière ultraviolette. Bien que n’occupant qu’une bande de moins de 1 sur 1025 la lumière visible représente 41% du rayonnement solaire.

Ainsi que nous l’avons évoqué plus haut, les ondes électromagnétiques perceptibles à l’œil humain constituent une très petite partie seulement du spectre lumineux. Les autres régions du spectre représentent seulement de l’obscurité pour les êtres humains, "aveugles" à ces longueurs d’ondes situées en dehors de la bande.55

COMBUSTION SANS FEU

Dieu est la lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un [récipient de] cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat ; son combustible vient d’un arbre béni : un olivier ni oriental ni occidental dont l’huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Dieu guide vers Sa lumière qui Il veut. Dieu propose aux hommes des paraboles et Dieu est omniscient. (Coran, 24 : 35)

Ce verset se réfère à quelque chose qui émet de la lumière. Cette entité électroluminescente est comparée à une étoile. Le fait que le combustible utilisé par une "pseudo-étoile", corps électroluminescent, qui n’est ni oriental ni occidental, est peut-être une indication sur l’essence de ce corps sans dimension physique. Si l’on suppose que la source de ce combustible est de nature énergétique, alors il est très probable que le combustible cité dans ce verset se réfère à l’énergie électrique, et le corps électroluminescent à une ampoule.

Une ampoule est un corps qui brille comme une étoile et qui émet de la lumière, à l’intérieur d’un verre, et c’est en parfaite conformité avec la description du verset ci-dessus. Contrairement aux lampes à huile et aux lampes à gaz, les ampoules ne brûlent pas de l’huile, et en ligne avec la description fournie dans ce verset, une combustion sans feu se produit à l’intérieur de cette ampoule. Suite à la vibration des atomes au sein du fil de tungstène possédant une résistance à la chaleur, la température à l’intérieur de l’ampoule s’élève à plus de 2.000° C. Cette température, qui ferait fondre d’autres métaux, est si élevée qu’elle donne naissance à une lumière visible puissante. Malgré cette chaleur, cependant, aucune combustion n’a lieu, de nouveau en conformité avec ce verset, étant donné que l’ampoule ne contient pas d’oxygène. De plus, le filament à l’intérieur de l’ampoule ressemble beaucoup à une étoile.

Si nous gardons à l’esprit que l’électricité est l’une des plus grandes découvertes de l’histoire du monde, et qu’elle illumine à peu près le monde entier à l’aide d’ampoules, alors nous pouvons supposer que ce verset attire l’attention sur cette découverte majeure. (Dieu sait mieux)

Une autre explication serait que la lumière est émise suite à des réactions nucléaires au sein des étoiles. Les étoiles sont des masses de gaz en rotation brillantes et chaudes qui émettent une grande quantité de lumière et de chaleur suite aux réactions nucléaires. La plupart des grandes étoiles nouvellement formées commencent à s’effondrer sous le poids de leur propre force de gravitation. Cela signifie que leurs centres sont plus chauds et plus denses. Lorsque la matière au centre d’une étoile est suffisamment chaude – c’est-à-dire qu’elle atteint au moins 10 millions de degrés – la réaction nucléaire commence.56 A l’intérieur d’une étoile ayant énormément d’énergie (fusion), se produit la transformation de l’hydrogène en hélium. Dans la fusion nucléaire les atomes d’hydrogène sont "collés" ensemble pour former de l’hélium (1 atome d’hélium est composé de 4 atomes d’hydrogène). Afin que les protons et les neutrons puissent être collés ensemble dans l’hélium, l’atome libère une grande quantité d’énergie. L’énergie libérée durant ce processus est irradiée de la surface de l’étoile sous forme de lumière et de chaleur. Lorsque l’hydrogène est consumé, alors l’étoile commence à brûler avec de l’hélium, exactement de la même manière, et des éléments plus lourds sont formés. Ces réactions continuent ainsi jusqu’à la consommation totale de la masse de l’étoile.

Cependant, étant donné que l’oxygène n’est pas utilisé dans ces réactions à l’intérieur des étoiles, le résultat n’est pas une combustion ordinaire, comme celle qui a lieu lorsqu’on brûle un bout de bois. La combustion que l’on voit comme des flammes géantes dans les étoiles ne provient en réalité pas du feu. En effet, un tel type de combustion est décrit dans le verset. Si l’on pense aussi que ce verset fait référence à une étoile, à son combustible et à sa combustion sans feu, alors on pourrait penser aussi que cela fait référence à l’émission de lumière et au mode de combustion au sein des étoiles. (Dieu sait mieux)

LE POIDS DES NUAGES

Le poids des nuages peut atteindre des proportions surprenantes. Par exemple, un cumulo-nimbus, communément appelé le nuage générateur de tonnerre, peut contenir jusqu’à 300.000 tonnes d’eau.

Le fait qu’une masse de 300.000 tonnes d’eau peut rester en l’air est vraiment étonnant. L’attention est attirée sur le poids des nuages, dans des versets du Coran.

C’est Lui qui envoie les vents comme une annonce de Sa miséricorde. Puis lorsqu’ils transportent une nuée lourde, Nous la dirigeons vers un pays mort [de sécheresse], puis Nous en faisons descendre l’eau, ensuite Nous en faisons sortir toutes espèces de fruits. (Coran, 7 : 57)

C’est Lui qui vous fait voir l’éclair (qui vous inspire) crainte et espoir ; et Il créé les nuages lourds. (Coran, 13 : 12)

Bien entendu, à l’époque où le Coran a été révélé, il était tout à fait impossible d’avoir une quelconque information sur le poids des nuages. Cette donnée, révélée dans le Coran, mais découverte seulement récemment, est encore une autre preuve que c’est la parole de Dieu.

DE LA PLUIE EN QUANTITE DETERMINEE

Une autre information que nous fournit le Coran à propos de la pluie, est le fait qu’elle est envoyée sur Terre "avec mesure". Ceci est mentionné dans la sourate az-Zukhruf ainsi :

Celui qui a fait descendre l’eau du ciel avec mesure et avec laquelle Nous ranimons une cité morte [aride]. Ainsi vous serez ressuscités. (Coran, 43 : 11)

Cette quantité de pluie définie a été mesurée par la recherche moderne. On estime qu’en moins d’une seconde, environ 16 millions de tonnes d’eau s’évaporent de la Terre, soit 513 trillions de tonnes d’eau par an. C’est aussi la quantité de pluie qui tombe sur la Terre chaque année. Ainsi, l’eau circule continuellement selon un cycle équilibré, une "mesure". La vie sur Terre dépend de ce cycle de l’eau. Même si toute la technologie disponible dans le monde devait être employée dans cet objectif, ce cycle ne pourrait être reproduit artificiellement.

Même une légère déviation de cet équilibre entraînerait vite un déséquilibre écologique qui provoquerait la fin de toute vie sur Terre. Mais ça n’arrive jamais, et la pluie continue à tomber chaque année en déversant exactement le même volume, tout comme révélé dans le Coran.

La proportion de pluie ne s’applique pas seulement à sa quantité, mais aussi à la vitesse à laquelle tombent les gouttes d’eau. La vitesse de ces gouttes de pluie, et ce peu importe leur taille, n’excède pas une certaine limite.

Philip Lenard, un physicien allemand qui reçut le Prix Nobel de physique en 1905, découvrit que la vitesse de chute des gouttes d’eau augmente avec leur diamètre et ce jusqu’à 4,5 mm. Pour les gouttes de plus grande taille, cependant, la vitesse de chute ne dépasse pas 8 m par seconde.57 Il attribua cela au changement de forme de la goutte généré par le flux d’air au fur et à mesure que la taille de la goutte s’accroît. Le changement de forme augmente la résistance à l’air de la goutte et ralentit sa vitesse de chute.

Comme on peut le voir, le Coran veut peut-être attirer notre attention sur le subtil ajustement dans la pluie qui n’aurait pu être connu à l’époque de sa révélation

LA FORMATION DE LA PLUIE

Pendant longtemps, la formation de la pluie constituait un grand mystère pour les hommes. Ce n’est seulement qu’après l’invention de radars météorologiques qu’il a été possible de comprendre son mécanisme.

D’après cette découverte, on compte trois étapes : tout d’abord, "la matière première" de la pluie monte vers le ciel ; puis, des nuages se forment; enfin les gouttes de pluie apparaissent.

Ces étapes sont clairement définies dans le Coran depuis des siècles:

Dieu, c’est Lui qui envoie les vents qui soulèvent des nuages, puis Il les étend dans le ciel comme Il veut ; et Il les met en morceaux. Tu vois alors la pluie sortir de leurs profondeurs. Puis, lorsqu’Il atteint avec elle qui Il veut parmi Ses serviteurs, les voilà qui se réjouissent. (Coran, 30 : 48)

Examinons maintenant les trois étapes mentionnées dans ce verset :

Première étape : "Dieu, c’est Lui qui envoie les vents... "

Les innombrables bulles d’air qui se forment à la surface des océans sont soulevées vers le ciel. Ces particules, riches en sel, sont alors emportées par les vents et se rejoignent dans l’atmosphère où elles flottent. On les appelle aérosols. Elles forment alors des nuages sous forme de gouttelettes infimes constitués de toute la vapeur d’eau émanant des mers, par un mécanisme appelé "piège à eau".

Deuxième étape : "… qui soulèvent des nuages ; puis Il les étend dans le ciel comme Il veut ; et Il les met en morceaux."

Les nuages sont donc formés à partir de la vapeur d’eau qui s’est condensée autour des cristaux de sel ou autour des particules de poussière de l’air. Comme les gouttes d’eau piégées à l’intérieur des particules sont très petites (leur diamètre est compris entre 0,01 et 0,02 mm), les nuages restent suspendus dans l’air et s’y étalent. C’est ainsi que le ciel se couvre de nuages.

Troisième étape : "Tu vois alors la pluie sortir de leurs profondeurs."

Dans cette étape, les particules d’eau qui entourent les cristaux de sel et les particules de poussière prennent petit à petit du volume. C’est ainsi que les gouttes se forment et, alors devenant plus lourdes que l’air, se détachent des nuages et commencent à tomber sur Terre sous forme de pluie.

L'illustration ci-dessus montre des gouttelettes d'eau libérées dans l'air. C'est la première phase dans la formation de la pluie. Après cela, les gouttes d'eau situées au sein des nuages nouvellement formés, resteront suspendues dans l'air puis se condenseront pour former la pluie. Toutes ces étapes sont rapportées par le Coran.

Comme nous l’avons vu, chaque étape de la formation de la pluie est annoncée dans les versets du Coran. En outre, ces étapes sont expliquées dans l’ordre où elles ont réellement lieu. Comme pour beaucoup d’autres phénomènes naturels, c’est encore le Coran qui en fournit la description la plus exacte et le fit savoir des siècles avant sa découverte.

Dans un autre verset, on trouve d’autres indications sur la formation de la pluie:

N’as-tu pas vu que Dieu pousse les nuages ? Ensuite Il les réunit et Il en fait un amas, et tu vois la pluie sortir de son sein. Et Il fait descendre du ciel, de la grêle (provenant) des nuages (comparables) à des montagnes. Il en frappe qui Il veut et l’écarte de qui Il veut. Peu s’en faut que l’éclat de son éclair ne ravisse la vue. (Coran, 24 : 43)

 

Les scientifiques qui étudient les catégories de nuages ont découvert des résultats étonnants à propos de la formation des nuages de pluie. Ces derniers sont formés selon des processus et des étapes bien définis. Les étapes de la formation des cumulo-nimbus, type de nuage porteur de pluie, sont les suivantes :

Première étape : ils sont poussés. Les nuages sont entraînés, c’est-à-dire poussés par le vent.

Deuxième étape : ils se rejoignent. Ensuite, les petits nuages (les cumulus) entraînés par le vent se réunissent, pour former une plus grande masse nuageuse.58

Troisième étape : ils forment un amas. Quand les petits nuages s’assemblent, les courants dans le grand nuage augmentent. Les courants situés près du centre sont plus forts que ceux près des bords. Ces courants accroissent le corps du nuage dans le sens vertical ; ainsi le nuage forme un amas. Cette croissance verticale pousse le nuage à s’étendre vers des régions plus froides de l’atmosphère, où des gouttes d’eau et de grêle se forment et deviennent de plus en plus importantes. Quand ces gouttes d’eau et de grêle deviennent trop lourdes pour être soutenues par les courants, elles commencent à s’échapper des nuages sous forme de pluie, grêle etc.59

Nous devons nous rappeler que les météorologues n’ont que tout récemment eu connaissance détaillée sur la formation, la structure et la fonction des nuages, en utilisant des équipements développés tels des avions, des satellites, des ordinateurs, etc. Il est évident que Dieu a donné une information qui ne pouvait être connue il y a 1.400 années.

 

LES PLUIES QUI RAMENENT A LA VIE DES TERRES MORTES

La capacité de la pluie à "faire revivre une terre morte" tel qu’indiqué dans plusieurs versets coraniques :

… Nous fîmes descendre du ciel une eau pure et purifiante, pour faire revivre par elle une contrée morte, et donner à boire aux multiples bestiaux et hommes que nous avons créés. (Coran, 25 : 48-49)

En plus d’apporter de l’eau, un besoin essentiel pour les êtres vivants, et pour la terre, la pluie a aussi une propriété fertilisante. Les gouttes de pluie qui s’évaporent de la mer et atteignent les nuages contiennent certaines substances qui "régénèrent" un sol mort. Ces gouttes de pluie qui ont ces propriétés revitalisantes sont appelées "gouttes de tension de surface". Elles se forment à partir de la couche supérieure de la surface de la mer, appelée la micro couche par les biologistes ; sur cette couche externe, de moins d’un dixième de millimètre d’épaisseur, existe une grande quantité de déchets organiques formée par la décomposition d’algues et de zooplanctons microscopiques. Certains de ces déchets s’accumulent et absorbent des éléments tels que le phosphore, le magnésium et le potassium, que l’on trouve rarement dans de l’eau de mer, ainsi que des métaux lourds tels que le cuivre, le zinc, le cobalt et le plomb. Les graines et les plantes terrestres reçoivent une grande quantité de sels minéraux et d’éléments nécessaires à leur croissance à partir de ces gouttes d’eau. Le Coran se réfère à cela en ces termes :

Et Nous avons fait descendre du ciel une eau bénie, avec laquelle Nous avons fait pousser des jardins et le grain qu’on moissonne. (Coran, 50 : 9)

Ces sels apportés par la pluie sont des exemples en miniature de fertilisants utilisés traditionnellement pour augmenter la productivité (calcium, magnésium, potassium etc.). Les métaux lourds de cette sorte trouvés dans les aérosols produisent des éléments qui augmentent le rendement durant la croissance et la production des plantes. En résumé, la pluie est un important fertilisant. Avec l’engrais fourni par la pluie seule, en une centaine d’années, un sol de qualité pauvre peut disposer de tous les éléments nécessaires à la croissance des plantes. Les forêts se développent et sont nourries grâce à ces produits chimiques issus de la mer.

De cette manière, chaque année quelques 150 millions de tonnes de particules de fertilisants tombent sur Terre. Si ce n’était ces fonctions fertilisantes il y aurait bien moins de plantes sur Terre et l’équilibre de la vie serait perturbé. Cette information au sujet de la revitalisation des plantes dans ce verset, est seulement l’une des caractéristiques miraculeuses du Coran.

LA FORMATION DE LA GRELE, DU TONNERRE ET DES ECLAIRS

… Et Il fait descendre du ciel, de la grêle [provenant] des nuages [comparables] à des montagnes. Il en frappe qui Il veut et l'écarte de qui Il veut. Peu s'en faut que l'éclat de son éclair ne ravisse la vue. (Coran, 24 : 43)

Le verset ci-dessus se réfère à la grêle et aux éclairs. Lorsqu’on examine la formation de la grêle et des éclairs, on peut voir qu’une importante vérité météorologique est indiquée dans ce verset. Au sujet de la formation des éclairs et de la grêle, le livre Meteorology Today (La météorologie aujourd’hui) dit que le nuage devient électrifié tandis que la foudre s’abat à travers une zone de nuage formée de gouttelettes très froides et de cristaux de glace. Les gouttelettes gèlent et libèrent une chaleur latente alors qu’elles entrent en collision avec un grêlon. Ceci maintient la surface du grêlon plus chaude que celle des cristaux de glace qui l’entourent. Un phénomène important a lieu lorsque le grêlon entre en contact avec un cristal de glace : les électrons se déplacent de l’objet froid vers celui qui est chaud. Ainsi, le grêlon est chargé négativement. Cet effet se produit aussi lorsque des gouttelettes très froides entrent en contact avec un grêlon et de petits morceaux de glace rompus chargés positivement. Ces particules, qui sont plus légères et qui sont chargées positivement, sont transportées vers la partie supérieure du nuage par des courants d’air. La grêle a une charge négative maintenant, et tombe vers le fond du nuage, ainsi la partie basse du nuage est chargée négativement. Ces charges négatives sont ensuite déchargées sous forme d’éclairs. On peut donc en conclure que la grêle est le facteur principal dans la formation d’éclairs.61

 

La charge électrique à l'intérieur du nuage se forme suite à la division des gouttes de pluie. Quand les gouttes se divisent, les charges positives montent dans la couche supérieure du nuage alors que les charges négatives restent en bas. Dans ce cas, la surface terrestre sera chargée positivement et des éclairs se produiront.

Charge positive

Charge négative

Charge positive

Dans le verset suivant, cependant, notre attention est attirée vers le lien qui existe entre les nuages de pluie et les éclairs, et à l’ordre dans leur formation, des informations parallèles à celles découvertes par la science.

Ou comme une averse tombant du ciel, accompagnée de ténèbres, de tonnerre et d’éclairs. Ils se mettent les doigts dans les oreilles, à cause de la terreur de la foudre et par crainte de la mort… (Coran, 2 : 19)

Les nuages de pluie sont d’énormes masses couvrant une surface de 20 à 260 m2 et atteignant des hauteurs de 9.000 à 12.000 m. En raison de ces extraordinaires dimensions, la partie inférieure de ces nuages est sombre. Il est impossible aux rayons du Soleil de passer à travers, à cause de la grande quantité d’eau et de particules de glace qu’ils contiennent. Par conséquent très peu d’énergie solaire atteint la Terre à travers les nuages, ce qui explique pourquoi les nuages paraissent noirs à ceux qui les regardent d’en bas.62

 

Le tonnerre Le glorifie par Sa louange, et aussi les Anges, sous l'effet de Sa crainte. Et Il lance les foudres dont Il atteint qui Il veut. Or ils disputent au sujet de Dieu alors qu'il est redoutable en Sa force

(Coran, 13:13)

Les étapes dans la formation du tonnerre et de la foudre après cette obscurité, mentionnée dans le verset est comme suit : une charge électrique se forme à l’intérieur du nuage de pluie. Ceci se produit à la suite de processus tels le gel, la division de gouttes de pluie et la formation de charge durant un contact. L’accumulation de telles charges électriques, lorsque l’air est incapable de les isoler, suscite de grandes étincelles, une décharge entre les champs positifs et négatifs. Le voltage entre deux zones de charges opposées peut atteindre un milliard de volts. L’étincelle peut se former aussi au sein du nuage, peut traverser deux nuages, depuis une zone chargée positivement à une zone chargée négativement, ou bien être déchargée du nuage vers le sol. Ces étincelles peuvent former des éclairs éblouissants. Cette soudaine augmentation de la charge électrique le long de la ligne de la foudre provoque une chaleur intense (10.000° C). Résultat de cela, il y a une soudaine expansion de l’air, qui en retour provoque ce grand bruit qui accompagne le tonnerre.63

Comme nous l’avons vu, des couches sombres, suivies par des étincelles chargées électriquement, connues sous le nom d’éclairs, et ensuite ce grand bruit appelé tonnerre, se forment à l’intérieur du nuage de pluie. Tout ce qu’a établi la science moderne au sujet des nuages, et concernant les causes du tonnerre et des éclairs, est en parfait accord avec les descriptions qu’en fait le Coran.

LES VENTS FECONDANTS

Un verset du Coran mentionne la fonction fécondatrice des vents et la formation de la pluie qui en résulte.

Et Nous envoyons les vents fécondants, puis Nous faisons descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons… (Coran, 15 : 22)

Ce verset souligne que le premier stade de la formation de la pluie est le vent. Jusqu’au début du 20ème siècle, la seule relation que l’on connaissait entre le vent et la pluie était que le vent poussait les nuages. Mais les découvertes de la météorologie moderne ont démontré le rôle "fécondant" des vents dans la formation de la pluie.

La photo ci-dessus montre les différentes étapes dans la formation d'une vague. Les vagues sont formées par le souffle du vent au-dessus de la surface de l'eau. Avec le vent, les particules d'eau commencent à effectuer un mouvement circulaire. Ce mouvement formera rapidement des vagues, les unes après les autres, et les bulles formées par les nuages se propagent dans l'air. C'est la première étape dans la formation de la pluie. Ce processus est indiqué ainsi dans le verset : "Et Nous envoyons les vents fécondants, puis Nous faisons descendre du ciel une eau dont Nous vous abreuvons… " (Coran, 15 : 22)

Cette fonction fécondatrice du vent se produit de la manière suivante :

A la surface des océans et des mers, d’innombrables bulles d’air sont formées par l’écume. Au moment où ces bulles jaillissent en des milliers de minuscules particules, d’un centième de millimètre de diamètre, elles sont projetées dans l’air. Ces particules, qu’on appelle aérosols, se mélangent à la poussière apportée par les vents, et sont transportées jusqu’aux couches supérieures de l’atmosphère par les vents. A ce niveau, elles entrent en contact avec la vapeur d’eau, laquelle se condense autour des particules et se transforme en gouttelettes d’eau. Ces gouttelettes d’eau s’assemblent d’abord pour former des nuages, puis tombent sur la Terre sous forme de pluie. Comme on l’a vu, les vents "fécondent" la vapeur d’eau flottant dans l’air avec les particules qu’ils transportent depuis la mer, et finalement contribuent à la formation des nuages de pluie.

Si les vents ne possédaient pas cette propriété, les gouttelettes d’eau ne se formeraient jamais dans la haute atmosphère et la pluie n’existerait pas.

Le point le plus important à retenir ici, c’est le rôle crucial des vents dans la formation de la pluie, affirmé il y a des siècles dans le Coran, à une époque où les gens ne savaient que très peu de choses des phénomènes naturels…

Des informations complémentaires sont contenues dans le verset au sujet de la propriété fécondante du vent, à savoir son rôle dans la pollinisation des fleurs. De nombreuses plantes sur Terre dispersent leur pollen grâce au vent afin d’assurer la survie de leur espèce. Plusieurs plantes à graines ouvertes (gymnospermes), des pins, des palmiers et des arbres du même genre, plantes à graine qui produisent des fleurs (angiospermes), et des plantes graminiformes sont entièrement fécondées par le vent. Le vent transporte le pollen d’une plante à une autre, facilitant ainsi le processus de fécondation.

Jusque très récemment, on ignorait que le vent pouvait féconder les plantes. Cependant, lorsqu’on réalisa que les plantes étaient composées d’individus mâles et femelles, on découvrit aussi le rôle fécondant du vent. Cette vérité était déjà indiquée dans le Coran : "C’est Lui qui vous a assigné la terre comme berceau et vous y a tracé des chemins ; et qui du ciel a fait descendre de l’eau avec laquelle Nous faisons germer des couples de plantes de toutes sortes." (Coran, 20 : 53)

LES ETAPES DANS LA FORMATION DU VENT

… et dans la distribution des vents, il y a des signes pour des gens qui raisonnent. (Coran, 45 : 5)

Le diagramme d'à côté montre la formation de courants d'air et de vents sur Terre.

Le vent est un mouvement d’air qui se forme entre deux zones de températures différentes. En raison des différentes pressions générées par les gradients de température dans l’atmosphère, l’air circule constamment des zones de haute pression vers les zones de basse pression. S’il existe de grandes différences entre les zones de pression, donc également entre les températures régnant dans l’atmosphère, la circulation de l’air, c’est-à-dire, le vent, devient très forte, si forte que des tornades, pouvant occasionner des dégâts énormes, peuvent se former.

Ce qui est étonnant ici, c’est que malgré l’existence de ceintures de températures et de pressions très différentes, de l’Equateur aux pôles, notre Terre n’est pas exposée à des vents d’une violence désastreuse, grâce à l’ordre dans la création de Dieu. Si la force des vents qui souffle entre les deux pôles et l’Equateur, n’était pas tempérée, la Terre serait une planète morte constamment frappée par des tornades.

Dans l’expression arabe tasrîf al-riyah du verset ci-dessus, le mot tasrîf signifie "retourner plusieurs fois, diriger, donner forme à quelque chose, administrer, distribuer". Le choix de ce mot pour décrire le vent convient parfaitement à la façon ordonnée avec laquelle il souffle. Il exprime clairement que le vent ne souffle ni de manière aléatoire, ni de son propre chef. C’est Dieu qui dirige les vents de manière à rendre possible toute vie humaine.

COMMENT LE PROCEDE DE PHOTOSYNTHESE COMMENCE DES LE MATIN

Par la nuit quand elle survient ! Et par l'aube quand elle exhale son souffle ! (Coran, 81 : 17-18)

Lorsque les plantes procèdent à la photosynthèse, elles captent le dioxyde de carbone (CO2) contenu dans l’air, qui est un gaz dangereux pour les êtres humains, et dégagent ensuite de l’oxygène. L’oxygène que nous respirons, à la base de notre vie, est le principal produit de la photosynthèse. Environ 30% de l’oxygène contenu dans l’atmosphère est émis par les plantes terrestres, et le reste, c’est-à-dire 70%, est produit par les plantes et les êtres unicellulaires vivant dans les mers et les océans.

 

La lumière est l'un des éléments essentiels dans l'accomplissement de la photosynthèse. La photosynthèse varie en fonction de l'intensité et de la durée de l'émission de lumière. Avec l'arrivée des rayons du Soleil le matin, la photosynthèse – en d'autres mots, la production d'oxygène, commence.

La photosynthèse est un processus complexe, que les scientifiques ne sont pas encore parvenus à cerner dans sa totalité. Ce processus ne peut être observé à l’œil nu, car le mécanisme fait appel à des atomes et à des molécules. Cependant nous en voyons les résultats à travers l’émission d’oxygène qui nous permet de respirer, et dans la matière organique produite et qui nous maintient en vie. La photosynthèse est un processus qui implique des réactions chimiques très compliquées et des organites, et consiste en équilibres photochimiques très sensibles. Il existe, tout autour de nous, des milliards de "laboratoires chimiques" qui réalisent ce processus dans les plantes vertes. De plus, les plantes répondent à nos besoins en oxygène, en nourriture et en énergie de façon continue depuis des millions d’années.

La productivité de la photosynthèse se mesure par rapport au niveau d’oxygène libéré. Le pic de production a lieu le matin, lorsque les rayons du Soleil sont le plus concentrés. A l’aube, les feuilles commencent à transpirer, et la photosynthèse augmente en conséquence. Cependant, dans l’après-midi, c’est l’inverse qui se produit, en d’autres mots, la photosynthèse ralentit, et la respiration augmente car lorsque la température monte, la perspiration (élimination directe d’eau à l’état de vapeur) augmente aussi. Par contre, la nuit, comme la température chute, la perspiration diminue et les plantes se reposent.

Le terme itha tanaffasa dans la sourate at-Takwir, en référence aux premières heures du matin, traduit par "quand elle exhale son souffle" est une métaphore faisant référence à la respiration, voire à une respiration profonde. Ce terme met l’accent sur la production d’oxygène dès le matin, et sur le taux d’oxygène, essentiel à la vie, qui est libéré à ce moment-là. L’importance de ce phénomène est reflétée par le fait que Dieu en jure. La façon dont Dieu indique dans ce verset cette action de la photosynthèse, qui fait partie des plus grandes découvertes du 20ème siècle, est un autre miracle scientifique que l’on trouve dans le Coran.

 

La photosynthèse est un processus à travers lequel les plantes et quelques fois certaines bactéries et formes de vies unicellulaires, utilisent des rayons du Soleil afin de fabriquer du sucre (hydrate de carbone) à partir du dioxyde de carbone et de l'eau. Suite à cette réaction, l'énergie contenue dans les rayons du Soleil est ainsi stockée à l'intérieur de la molécule de sucre produite. La formule suivante résume la réaction qui a lieu durant le processus par lequel l'énergie solaire inutilisable est transformée en énergie chimique utilisable.

6H2O + 6CO2 ---PHOTOSYNTHESE----> C6H12O6+ 6O2

(6 molécules d'eau + 6 molécules de dioxyde de carbone sont transformées en 6 molécules de sucre et 6 molécules d'oxygène au moyen de la photosynthèse)

LES MERS DISTINCTES

De grandes vagues, de puissants courants, et des marées existent en mer méditerranée et dans l'océan atlantique. L'eau de la mer méditerranée pénètre dans l'atlantique par le détroit de Gibraltar. Mais leurs température, salinité et densité ne changent pas, à cause de la barrière qui les sépare.

Une des caractéristiques des mers découverte tout récemment est exprimée dans un verset coranique comme suit :

Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer ; il y a entre elles une barrière qu’elles ne dépassent. (Coran, 55 : 19-20)

Cette propriété des mers, qui convergent sans pourtant se mélanger, n’a été découverte que très récemment par les océanographes. En raison d’une force physique appelée "tension de surface", les eaux des mers voisines ne se mélangent pas. Du fait d’une différence de densité, la tension superficielle empêche les mers de se mélanger, comme si un mur très fin les séparait.64

Ce qui est remarquable, c’est qu'à une époque où l’on n’avait aucune connaissance sur la physique, la tension de surface ou l’océanographie, ce phénomène ait été évoqué dans le Coran.

Une photo satellite de Gibraltar

L'OBSCURITE DES MERS ET LES VAGUES INTERNES

[Les actions des incrédules] sont encore comparables à des ténèbres sur une mer profonde : une vague la recouvre, sur laquelle monte une autre vague ; des nuages sont au-dessus. Ce sont des ténèbres amoncelées les unes sur les autres. Si quelqu’un étend sa main, il peut à peine la voir. Celui à qui Dieu ne donne pas de lumière, n’a pas lumière. (Coran, 24 : 40)

L’obscurité dans les mers profondes et les océans commence à peu près à 200 m et plus. A cette profondeur, il n’y a presque pas de lumière. Au-dessous de 1.000 m, il n’y a plus aucune lumière.65

Aujourd’hui, on connaît la constitution générale des mers, les caractéristiques des êtres qui y vivent, leur salinité, leur volume, leur superficie et leur profondeur. Les sous-marins et les équipements spécifiques, développés grâce à la technologie moderne, permettent aux scientifiques d’obtenir ces informations.

Les hommes ne sont pas capables de plonger à plus de 70 m sans l’aide d'équipements spéciaux. Ils ne peuvent pas survivre sans assistance dans les profondeurs des océans, comme à moins de 200 m. Pour ces raisons, les scientifiques n’ont été en mesure de découvrir que tout récemment des informations détaillées sur les mers. Cependant, l’expression "des ténèbres sur une mer profonde" contenue dans la sourate an-Nur a été utilisée il y a 14 siècles. C’est sans doute l’un des miracles coraniques qu’une telle information soit fournie par le Coran à une époque où aucun équipement n’était disponible pour permettre à l’homme de plonger dans les profondeurs des océans.

 

Des mesures effectuées avec la technologie d'aujourd'hui ont révélé qu'entre 3 et 30% de la lumière solaire est réfléchie à la surface de la mer. Puis, pratiquement toutes les sept couleurs du spectre lumineux sont absorbées, l'une après l'autre, dans les premiers 200 m, sauf la lumière bleue (la photo de gauche). En dessous de 1.000 m, il n'y a pas de lumière du tout (photo ci-dessus). Ce fait scientifique a été souligné dans la sourate an-Nur, verset 40, il y a 1.400 ans de cela.

En plus, l’expression dans le 40ème verset de la sourate an-Nur, "comparables à des ténèbres sur une mer profonde : une vague la recouvre, sur laquelle monte une autre vague ; des nuages sont au-dessus..." attire notre attention sur un autre miracle du Coran: 

Les scientifiques n’ont découvert que récemment qu’il existe des vagues internes qui se forment sur les interfaces de densité entre les couches de densités différentes. Ces vagues internes couvrent les eaux profondes des mers et des océans car l’eau située en profondeur a une densité supérieure à celle de l’eau située au-dessus d’elle. Les vagues internes agissent telles des vagues de surface. Elles peuvent rompre, tout comme les vagues de surface. Les vagues internes ne peuvent être vues par l’œil humain, mais elles peuvent être détectées en étudiant les changements de température ou de salinité à un niveau donné.66

Les déclarations du Coran sont en accord avec l’explication ci-dessus. Il est un fait certain que les recherches effectuées récemment montrent une fois de plus que le Coran est la parole de Dieu.

LA REGION QUI CONTROLE NOS MOUVEMENTS

Car s'il n'y met pas fin, Nous le saisirons brutalement par le toupet du front, un toupet de mensonge et d'erreur. (Coran, 96 : 15-16)

L’expression "un toupet de mensonge et d’erreur" dans le verset ci-dessus est très intéressante. Les recherches menées ces dernières années ont révélé que la zone préfrontale, située dans la partie frontale du crâne, est responsable du contrôle des fonctions particulières du cerveau. Les scientifiques n’ont découvert les fonctions de cette zone que durant les soixante dernières années, alors que le Coran l’a mentionné il y a 1.400 années. Voici ce que l’on peut lire dans un ouvrage intitulé Essentials of Anatomy and Physiology, portant sur les résultats des dernières recherches sur les fonctions de cette aire cérébrale:

La motivation et l’intension de projeter et d’amorcer les mouvements ont lieu dans la partie antérieure des lobes frontaux, l’aire préfrontale. C’est une région d’association du cortex…67

On lit aussi :

En relation avec son implication dans la motivation, on pense que la zone préfrontale est le centre fonctionnel de l’agressivité…68

C’est dans cette zone du cerveau que sont localisés les processus de projection, de motivation et d’initiation des bons et mauvais comportements, ainsi que ce qui relève de la vérité ou du mensonge.

Il est clair que l’expression "le toupet de mensonge et d’erreur" correspond tout à fait aux explications susmentionnées. Ce fait découvert par les scientifiques il y a peu, figure dans le Coran depuis des siècles.

LE CŒUR TROUVE LA PAIX AU SOUVENIR DE DIEU

Les recherches effectuées par David B. Larson et son équipe du American National Health Research Center, en comparant des Américains pieux et d’autres ne pratiquant aucune religion ont abouti à des résultats très surprenants. Par exemple, les personnes pieuses présentent un taux de risque de maladies cardiaques inférieur de 60% à celui des personnes qui pratiquent très peu ou qui n’ont aucune croyance religieuse. Le taux de suicide chez eux est de 100% plus bas, ils souffrent beaucoup moins de tension artérielle, et cette proportion est de 7 contre 1 parmi les fumeurs.69

Une étude publiée dans The International Journal of Psychiatry in Medicine, une importante source scientifique dans le monde médical, rapporte que les personnes qui se disent agnostiques, tombent plus souvent malades et ont une durée de vie plus courte. Selon les résultats de la recherche, les personnes athées développent deux fois plus de maladies du tube digestif que les croyants, et le taux de mortalité lié à des maladies respiratoires est supérieur de 66% à celui des croyants.

Des psychologues séculiers ont tendance à expliquer de tels chiffres comme étant le résultat "des effets psychologiques". Cela signifie que la foi améliore l’état psychologique des gens, et contribue à une meilleure santé. Cette explication peut en effet être considérée comme bien fondée. Mais une conclusion beaucoup plus frappante apparaît lorsque le sujet est examiné. La foi en Dieu est beaucoup plus forte qu’aucune autre influence psychologique. Des recherches étendues relatives aux croyances religieuses et à la santé physique, menées par le Dr Herbert Benson de la Faculté de Médecine de Harvard, ont abouti à d’étonnants résultats. Bien que n’étant pas lui-même un croyant, le Dr Benson en a conclu que l’adoration et la foi en Dieu a plus d’effets bénéfiques sur la santé humaine que quoi que ce soit d’autre observé par ailleurs. Benson a déclaré que la conclusion à laquelle il est arrivé est qu’aucune autre foi n’apporte autant de sérénité mentale que celle en Dieu.70

Quelle est la raison de cette connexion entre la foi et l'âme et le corps humain ? La conclusion à laquelle en est venu le chercheur séculier Benson est, selon ses propres mots, que le corps et l’esprit humain sont "réglés" de manière à croire en Dieu.71

Ce fait, dont le monde de la médecine a seulement commencé à mesurer l’amplitude, est un secret révélé dans le Coran en ces termes : "… N’est-ce pas à l’évocation de Dieu que les cœurs se tranquillisent." (Coran, 13 : 28) La raison pour laquelle ceux qui croient en Dieu, qui Le prient et ont confiance en Lui bénéficient d’une meilleure santé mentale et physique, est qu’ils agissent en conformité avec le dessein du Créateur. Les philosophies et les systèmes qui nient la création humaine ne causent rien d’autre que chagrin et malheur.

La médecine moderne tend maintenant à prendre conscience sur l’existence de cette vérité. Comme Patrick Glynn le dit : "La recherche scientifique en psychologie de ces 25 dernières années a démontré que… la croyance est la plus cohérente des corrélations entre santé mentale et bonheur."72

LE PARDON SELON LA MORALE DE L'ISLAM ET SES BIENFAITS SUR LA SANTE

L’un des traits moraux recommandés par le Coran est le pardon :

Pratique le pardon ; ordonne le bien ; écarte-toi des ignorants. (Coran, 7 : 199)

Qu’ils pardonnent et absolvent ! N’aimez-vous pas que Dieu vous pardonne ? Et Dieu est pardonneur et très miséricordieux ! (Coran, 24 : 22)

Ceux qui ne vivent pas selon les valeurs morales du Coran trouvent qu’il est très difficile de pardonner aux autres. Ceci parce qu’ils se mettent facilement en colère à cause d’une faute commise. Cependant, Dieu a conseillé aux croyants le pardon car c’est plus correct :

La sanction d’une mauvaise action est une mauvaise action (une peine) identique. Mais quiconque pardonne et réforme, son salaire incombe à Dieu… (Coran, 42 : 40)

… Mais si vous [les] excusez, passez sur [leurs] fautes et [leur] pardonnez, sachez que Dieu est pardonneur, très miséricordieux. (Coran, 64 : 14)

Il a aussi été révélé dans le Coran, que le pardon occupe une position morale supérieure : "Et celui qui endure et pardonne, cela en vérité, fait partie des bonnes dispositions et de la résolution des affaires." (Coran, 42 : 43) Pour cette raison, les croyants sont des gens qui pardonnent, compatissants et tolérants, comme le révèle le Coran, "qui dominent leur rage et pardonnent à autrui" (Coran 3 : 134).

La notion de pardon des croyants est très différente de la notion de pardon de ceux qui ne vivent pas selon la morale du Coran. Bien que beaucoup de gens disent avoir pardonné à ceux qui les ont offensés, néanmoins une longue période est nécessaire pour se libérer de la haine et de la colère que leur cœur renferme. Leur comportement tend à trahir leur colère. Par contre, le pardon des croyants est sincère, car les croyants savent que les êtres humains sont éprouvés dans ce monde, et qu’ils apprennent de leurs erreurs, ils sont, par conséquent, tolérants et compatissants. De plus, les croyants sont capables de pardonner même lorsqu’ils ont raison, et que les autres ont tort. Lorsqu’ils pardonnent, ils ne font aucune distinction entre les grandes fautes et les fautes d’importance moindre. Quelqu’un peut leur causer d’énormes torts par erreur, alors ceux qui ont la foi savent que tout a lieu selon la volonté de Dieu et selon une destinée déterminée, donc ils acceptent les événements sans jamais laisser de place à la colère.

Selon de récentes recherches, des scientifiques américains ont établi que ceux qui sont capables de pardonner sont en meilleure santé mentale et physique que les autres. Le Dr Frederic Luskin, qui a un doctorat en Conseil et Santé Psychologique à l’Université de Stanford, et son équipe, ont effectué une étude sur 259 personnes vivant à San Francisco. Les scientifiques ont invité les sujets à assister à six cours d'une heure et demi chacun, ayant pour thème l’enseignement du pardon dans leurs discussions.

Les sujets de cette expérimentation ont affirmé qu’ils souffraient moins après avoir pardonné à ceux qui ont été injustes envers eux. La recherche a montré que ceux qui avaient appris à pardonner se sentaient beaucoup mieux, non seulement sur le plan émotionnel mais aussi sur le plan physique. Par exemple, il a été établi qu’à l’issue de cette expérience, des symptômes psychologiques et physiques tels que le mal de dos lié au stress, l’insomnie et les douleurs abdominales, avaient été réduites d’une manière significative chez ces individus.

Dans son livre, Forgive for Good, le Dr Frédéric Luskin, décrit le pardon comme étant une matrice pour la santé et le bonheur. Le livre décrit comment le pardon développe un état d’esprit positif qui génère l’espoir, la patience et la confiance en soi, en réduisant la colère, la souffrance, la dépression et le stress. Selon le Dr Luskin, entretenir la colère a des effets physiques visibles sur l’individu. Il continua ainsi :

Le problème à propos des colères qui remontent à longtemps ou celles restées irrésolues, est, comme nous l’avons vu, qu’elles remettent le thermostat interne à zéro. Quand vous êtes habitué à un faible degré de colère, vous ne pouvez discerner entre l’état normal et l’état anormal. Cela produit une sorte de poussée d’adrénaline à laquelle les gens s’habituent. Cela fait "bouillonner" l’organisme de colère et rend difficile toute pensée claire – empirant ainsi la situation.73

De plus, le Dr Luskin déclare que, lorsque le corps libère certaines enzymes durant une phase de colère ou de stress, le niveau de cholestérol et celui de la tension artérielle grimpent – ce qui n’est pas une bonne situation pour conserver le corps en bon état.74 

Un article intitulé "le pardon", publié dans le numéro de septembre-octobre 1996 de Healing Currents Magazine, a affirmé que la colère ressentie à l’encontre d’un individu ou d’un événement entraîne l’apparition d’émotions négatives, et met à mal l’équilibre émotionnel et même la santé physique.75 L’article déclare également que peu après, les personnes concernées réalisent que la colère leur est néfaste et souhaitent réparer les torts faits à autrui. Alors, ils font la démarche pour pardonner. Il est aussi dit que malgré ce que les gens endurent, ils ne veulent pas perdre les précieux moments de leur vie dans la colère et l’anxiété, et préfèrent pardonner pour eux-mêmes et pour les autres.76

Dans une autre étude, impliquant 1.500 sujets, on nota que les dépressions, le stress et les maladies mentales, étaient moins fréquents chez les personnes ayant la foi. Le Dr Herbert Benson, qui mena cette recherche, lia cela à la façon avec laquelle la religion encourage le pardon et déclare :

Il existe une physiologie du pardon… lorsque vous ne pardonnez pas, ça vous mine.77

Selon un article, intitulé "La colère est hostile à votre coeur", publiée par Harvard Gazette, la colère est extrêmement néfaste pour le cœur. Ichiro Kawachi, un assistant professeur en médecine, et son équipe scientifique, ont démontré cela par le biais de nombreux tests et mesures. De cette recherche, il ressort qu’un vieillard grincheux présente trois fois plus de risque de développer une maladie cardiaque que quelqu’un de caractère plus tempéré. "Le triplement du risque", déclare Kawachi, "implique des degrés de colère élevés, une colère explosive qui incite à vouloir casser des choses ou à blesser quelqu’un, par exemple lors d’une bagarre".78

Les chercheurs pensent que la libération d’hormones de stress augmente la demande en oxygène par les cellules du muscle cardiaque, et accroît la viscosité des plaquettes sanguines conduisant ainsi à la formation de caillots de sang. Cette séquence d’événements déclenchée par la colère augmenterait les risques d’avoir une crise cardiaque.79 De plus, durant les crises de colère, le pouls bat plus fort, et entraîne une augmentation de la pression artérielle, et par conséquent celle d’un risque d’attaque cardiaque.

Selon des chercheurs, la colère et l’animosité peuvent aussi déclencher la production de protéines liées à une inflammation dans le sang. Le journal Psychosomatic Medicine suggéra que cette émotion déclenche la production de protéines inflammatoires, qui en retour provoqueraient le durcissement des artères, et ensuite une maladie cardio-vasculaire et une attaque.80 Selon le Professeur Associé Edward Suarez, du Centre Médical de l’Université Duke, en Caroline du Nord, la protéine interleukine 6 (ou IL-6) est présente à une concentration plus élevée chez les hommes colériques et déprimés. Les concentrations sanguines élevées d’IL-6 provoquent l’athérosclérose, l’apparition de dépôts de graisses au niveau des parois artérielles.81 Selon Suarez, les états psychologiques tels la dépression, la colère et l’hostilité sont autant de facteurs liés aux maladies cardiaques que la cigarette, une tension artérielle élevée, l’obésité et le taux trop élevé de cholestérol.82

Un autre article intitulé "La colère augmente les risques d’une attaque cardiaque", publié dans The Times, déclare qu’avoir un caractère emporté est un raccourci vers la crise cardiaque, et que les jeunes gens qui ne savent gérer le stress que par la colère, ont trois fois plus de risque de développer une maladie cardiaque de manière prématurée, et que la survenue d’une attaque cardiaque est 5 fois plus probable.83 Des scientifiques, de l’Université de Baltimore dans le Maryland, ont noté que les hommes irascibles risquent d’avoir une crise cardiaque même en l’absence de terrain familial favorable.84

Toutes les recherches disponibles montrent que la colère est un état d’esprit qui peut nuire sérieusement à la santé humaine. Par ailleurs, le pardon, même s’il est difficilement acceptable par les gens, est agréable et dénote d’une moralité supérieure, en éradiquant tous les effets nocifs de la colère, et aide l’individu à apprécier une vie saine, sur le plan psychologique autant que sur le plan physique. Le pardon, bien entendu, est une forme de comportement grâce auquel une personne peut vivre en bonne santé, et une vertu que tout le monde devrait adopter. Cependant, l’objectif véritable dans le pardon – tout comme dans toutes choses – est de plaire à Dieu. Le fait que les caractéristiques de cette sorte de moralité, dont les bienfaits ont été identifiés par la science, aient été révélées par le Coran, constitue seulement l’une des nombreuses sources de sagesse du Coran.

COMMENT LA PRIERE ACCELERE LE TRAITEMENT DU MALADE

Et votre Seigneur a dit : "Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui par orgueil, se refusent à M'adorer, entreront bientôt dans l'enfer, humiliés." (Coran, 40 : 60)

Selon le Coran, la prière, signifiant "appeler, s’exprimer, demander, chercher de l’aide", est le geste d’une personne se tournant sincèrement vers Dieu, et cherchant l'aide de son Seigneur, le Tout-Puissant, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, en ayant conscience de sa dépendance envers Lui. La maladie est l’une de ces situations où une personne se sent dépendante et se rapproche encore plus de Dieu. De plus, la maladie est une sorte d’examen, conçu par Sa sagesse, et qui a lieu par Sa volonté, tel une mise en garde pour rappeler aux gens l’aspect éphémère et l’imperfection de la vie d’ici bas, et constitue une source de récompense dans l’au-delà pour le patient et le soumis.

Ceux qui n’ont pas la foi, imaginent que le fait de recouvrer la santé passe par les médecins, les médicaments ou les progrès technologiques de la science moderne. Ils ne pensent jamais au fait que c’est Dieu qui fait en sorte que leur système physiologique fonctionne correctement lorsqu’ils sont en bonne santé, ou le fait qu’Il créé les médicaments et les médecins lorsqu’ils sont malades. De nombreuses personnes se tournent seulement vers Dieu lorsqu’ils en arrivent à la conclusion que les médecins et les médicaments sont inadéquats. Des gens dans une telle situation cherchent l’aide de Dieu seulement, réalisant que seul Lui peut les soulager de leurs problèmes. Dieu a révélé cette tournure d’esprit dans un verset :

Et quand le malheur touche l’homme, il fait appel à Nous, couché sur le côté, assis ou debout. Puis quand Nous le délivrons de son malheur, il s’en va comme s’il ne Nous avait point imploré pour un mal qui l’a touché. C’est ainsi que furent embellies aux outranciers leurs actions. (Coran, 10 : 12)

Quoi qu’il en soit, une personne qui jouit d’une bonne santé, qui n’est ni affligée ni n’éprouve de difficultés quelconques, doit prier et rendre grâce à Dieu pour le confort, la bonne santé et tous les autres bienfaits qu’Il lui a accordés.

L’un des aspects importants de la prière est celui-ci : en plus de prier à haute voix, il est important aussi pour une personne de faire tous les efforts possibles pour prier par des actes. Prier par les actes signifie faire de son possible pour atteindre l’objectif souhaité. Par exemple, un malade doit consulter un médecin spécialiste, prendre les médicaments qui le soulageront, et être hospitalisé si nécessaire, ou bénéficier d’une autre forme de soins particuliers. Parce que Dieu a lié tout ce qui se produit dans ce monde à des raisons spécifiques. Tout ce qui advient dans ce monde et dans l’Univers a lieu conformément à ces causes. Par conséquent, on doit prendre les mesures nécessaires en accord avec ces causes, et toujours attendre une issue qui ne viendra que de Dieu, avec humilité, soumission et patience, en sachant que c’est Lui qui amènera les réponses.

Les effets positifs de la foi et de la prière sur le malade et la façon dont ils accélèrent sa guérison ont attiré l’attention des médecins, qui les recommandent. Sous le titre "Dieu et la santé : est-ce que la religion est un bon médicament ? Pourquoi la science commence-t-elle à croire ?" daté du 10 novembre 2003, dans sa page de couverture et son article principal, le célèbre magazine Newsweek, traite des effets curatifs de la religion. Il rapporte que la foi en Dieu rehausse le moral des gens et les aide à recouvrer plus facilement la santé. Il évoque le fait que la science commence aussi à croire que les personnes croyantes recouvrent plus facilement et plus rapidement. Selon une enquête du Newsweek, 72% des Américains pensent que la prière peut guérir les maux et qu’elle facilite le rétablissement. Des études menées en Grande Bretagne et aux Etats-Unis ont également conclu que la prière réduit les symptômes et accélère le processus de guérison.

Selon des recherches conduites à l’Université du Michigan, les dépressions et le stress sont observés à un degré moindre chez les personnes pieuses. Et selon les découvertes de l’Université Rush à Chicago, le taux de mortalité précoce chez les personnes qui ont la foi et qui pratiquent régulièrement la prière est inférieur de 25% lorsque comparé à ceux qui n’ont aucune conviction religieuse. A l’Université de Duke, cette fois-ci, une étude menée sur 750 personnes ayant subi une angiocardiographie, a scientifiquement prouvé "le pouvoir curatif de la prière". Il a été établi que le taux de mortalité chez les personnes cardiaques pratiquant la prière diminue de 30% dans l’année qui suit l’opération.

Ci-dessous des exemples de prières mentionnées dans le Coran :

Et [rappelle] Job, quand il implora son Seigneur : "Le mal m’a touché. Mais Toi Tu es le Plus Miséricordieux des miséricordieux !" Nous l’exauçâmes, enlevâmes le mal qu’il avait, lui rendirent les siens et autant qu’eux avec eux, par miséricorde de Notre part et en tant que rappel aux adorateurs. (Coran, 21 : 83-84)

Et [rappelle] Dhu’n-Nun [Jonas] quand il partit irrité. Il pensa que Nous n’allions pas l’éprouver. Puis il fit dans les ténèbres, l’appel que voici : "Il n’y a de dieu que Toi ! Gloire à Toi, certes oui, j’étais au nombre des transgresseurs." Nous exauçâmes [son appel] et le sauvâmes de son angoisse. Et c’est ainsi que Nous sauvons les croyants. (Coran, 21 : 87-88]

Et [rappelle] Zakariyyâ, quand il implora son Seigneur : "Ne me laisse pas seul, Seigneur, alors que Tu es le Meilleur des héritiers." Nous exauçâmes [sa prière], lui donnâmes Yahyâ et guérîmes son épouse. Ils [ces prophètes cités] concouraient au bien et Nous invoquaient par amour et par crainte. Et ils étaient humbles devant Nous. (Coran, 21 : 89-90)

Noé en effet, fit appel à Nous qui sommes le Meilleur Répondeur [qui exauçons les prières]. (Coran, 37 : 75)

Comme nous l’avons déjà dit, la prière ne doit pas servir seulement à nous soulager d’une maladie, ou de tout autre problème lié à ce bas monde. Un croyant sincère doit toujours prier Dieu et accepter tout ce qui vient de Lui. Une autre preuve encore du caractère miraculeux de ce livre résulte du fait que les bienfaits de la prière révélés dans plusieurs versets du Coran sont maintenant reconnus scientifiquement.

Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi, Je suis tout proche. Je réponds à l’appel de celui qui M’invoque quand il M’invoque. Qu’ils répondent donc à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. (Coran, 2 : 186)

LE STRESS ET LA DEPRESSION: LE RESULTAT DE LA NON CONFORMITE A LA RELIGION

Et quiconque se détourne de Mon rappel, mènera certes une vie pleine de gêne… (Coran, 20 : 124)

Et puis, quiconque Dieu veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l’Islam. Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s’il s’efforçait de monter au ciel. Ainsi Dieu inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas. (Coran, 6 : 125)

Suite à un choc physique ou psychologique, les glandes surrénales de l'individu (glandes situées audessus de chaque rein) secrètent un taux élevé de glucocorticoïdes. Ces hormones augmentent le niveau énergétique des muscles, et stoppent temporairement des activités telle la croissance – qui n'est pas essentielle à ce moment-là. En cas de stress physique extrême et de stress psychologique chronique, ces hormones, qui sont par ailleurs d'une importance vitale, peuvent occasionner des troubles liés au stress, tels que l'hypertension, l'obésité, l'érosion osseuse et des ulcères de l'estomac.

L’absence de soumission à Dieu chez les agnostiques génère un état de mal à l’aise constant, de l’anxiété et du stress. Par conséquent, différentes maladies mentales les affectent et qui se révèlent par des symptômes physiques. Leur organisme s’épuise rapidement, vieillit vite et dégénère.

Par ailleurs, étant donné que les croyants sont mentalement sains, ils ne sont pas victimes du stress ou du découragement. Les effets positifs de leur soumission à Dieu, leur inébranlable confiance en Lui, leur force d’âme, cherchant le bien dans toutes choses, et acceptant tout ce qui leur arrive avec l’espoir de Sa promesse, sont visibles à travers un corps sain. Ceci, bien sûr s’applique uniquement à ceux qui vivent selon les valeurs du Coran, et qui ont une approche authentique de la religion. Bien entendu, ils peuvent tomber malade et finalement devenir vieux, mais ce processus naturel n’implique pas le même effondrement psychologique observé chez les agnostiques ou ceux dont la foi est fragile.

Le stress et la dépression, considérés comme étant les maladies de notre temps, ne provoquent pas seulement des dégâts au niveau psychologique, mais se manifestent à travers l’organisme, de différentes manières. Le stress et la dépression sont les causes des problèmes tels que certaines formes de maladies mentales, de la toxicomanie, de l’insomnie, des troubles de la peau, de l’estomac, et de tension artérielle, des coups de froid, des migraines, de maladies des os, de la néphropathie, des difficultés respiratoires, des allergies, des crises cardiaques et de l'œdème du cerveau. Bien entendu, le stress et la dépression ne sont pas les seules causes de ces maladies, mais il a été prouvé scientifiquement que l’origine de ces problèmes est généralement d’ordre psychologique.

Le stress, qui affecte tant de personnes, est un état d’anxiété mentale généré par des sentiments tels la peur, l’insécurité, la surexcitation, la crainte et d’autres pressions, qui portent atteinte à l’équilibre corporel. Les personnes victimes du stress, voient leur corps réagir et sonner l’alarme ; des réactions biochimiques se produisent. Le taux d’adrénaline circulatoire augmente ; la consommation d’énergie et les réactions biochimiques atteignent leur niveau maximal ; le sucre, le cholestérol et les acides gras sont stockés dans le sang ; la pression sanguine augmente et le pouls s’accélère. Lorsque le glucose est transmis au cerveau, le taux de cholestérol augmente, et cette chaîne de réactions conduit à des troubles somatiques.

Parce que le stress chronique, en particulier, altère les fonctions normales du corps, il peut provoquer de sérieux dommages. En raison du stress, les niveaux d’adrénaline et de cortisone atteignent des taux anormaux. Des augmentations persistantes du taux de cortisone mènent à l’apparition prématurée de désordres physiologiques tels que le diabète, les maladies cardiaques, la tension artérielle, le cancer, différentes formes d’ulcères, des maladies respiratoires, l’eczéma et le psoriasis. Des taux élevés de cortisone peuvent même provoquer la mort de certaines cellules cérébrales. Les troubles générés par le stress sont décrits ainsi selon certaines sources :

Il existe un lien causal très important entre le stress, et la tension et la souffrance qui en résultent. La tension produite par le stress provoque le rétrécissement des artères, l’interruption du flux sanguin vers certaines régions du cerveau, ainsi que la diminution du volume sanguin irriguant cette partie du corps. Si un tissu est privé de sang, cela provoque une douleur, car d’un côté, le tissu conjonctif doit probablement faire face à une pénurie de sang et de l’autre côté, l’approvisionnement insuffisant stimule certains récepteurs de la douleur. Simultanément, des substances telles que l’adrénaline et le norépinéphrine, qui affectent le système nerveux en période de stress, sont sécrétées. Leur concentration augmente et accélère, directement ou indirectement, la tension musculaire. Ainsi la douleur provoque une tension, la tension provoque l’anxiété, et l’anxiété intensifie la douleur.85

Cependant, l’un des effets les plus préjudiciables du stress est l’attaque cardiaque. La recherche a montré que les personnes agressives, nerveuses, anxieuses, impatientes, qui ont un esprit de compétition, qui sont hostiles et irritables, ont bien plus de risque d’avoir une crise cardiaque que celles dont le caractère est moins enclin à développer ces divers traits.86

La raison en est que la stimulation intense du système nerveux sympathique, déclenchée par l’hypothalamus, conduit à une sécrétion excessive d’insuline, et à son accumulation dans le sang. C’est vital, d’autant plus qu’aucune des conditions conduisant à une maladie coronarienne ne joue un rôle aussi décisif et nocif que celui d’un excès d’insuline dans le sang.87

Les scientifiques admettent que plus le niveau de stress est élevé, plus les fonctions essentielles des globules rouges sont réduites. Selon une expérience menée par Linda Naylar, qui dirige la société de transfert technologique de l’Université d’Oxford, les effets néfastes liés au stress sont maintenant mesurables à l’échelle du système immunitaire.

Il existe un lien très étroit entre le stress et le système immunitaire. Le stress physiologique agit sur le système immunitaire en altérant son fonctionnement. Sous l’effet du stress, le cerveau intensifie la production de cortisol par l’organisme, et affaiblit ainsi l’activité du système immunitaire. En conclusion, il existe un lien direct entre le cerveau, le système immunitaire et les hormones. Les experts dans ce domaine déclarent ce qui suit :

Des études sur le stress psychologique ou physique ont révélé qu’en période de stress intense, il y a une diminution de la réponse immunitaire liée à l’équilibre hormonal. Il est un fait connu que l’apparition et la force de nombreuses maladies, dont le cancer, sont liées au stress.88

En résumé, le stress nuit à l’équilibre naturel de l’être humain. Une exposition répétée à des conditions anormales porte atteinte à la santé de l’organisme, et conduit à un grand nombre de troubles. Les experts ont classifié les effets négatifs du stress selon les catégories suivantes :

L’anxiété et la panique : le sentiment que les évènements échappent à tout contrôle.

Transpiration en constante augmentation

Changement dans la voix : bégaiement, tremblement dans la voix

Hyperactivité : bouffées de chaleur soudaines (d’énergie), contrôle faible du diabète

Sommeil difficile : cauchemars

Maladies de la peau : boutons, acnés, fièvre, psoriasis et eczéma

Affections gastro-intestinales : indigestion, nausées, ulcères

Tension musculaire : grincement de dents, douleurs maxillaires, mal de dos, douleurs à la joue, au cou et aux épaules.

Infections moins intenses : coups de froids, etc.

Migraine

Palpitations, douleurs à la poitrine, pression sanguine élevée

Déséquilibre des reins, rétention d’eau

Troubles respiratoires, souffle court

Allergies

Douleurs articulaires

Bouche et gorge sèches

Attaque cardiaque

Affaiblissement du système immunitaire

Contraction des cervicales

Sentiments de culpabilité et manque de confiance en soi

Confusion, incapacité à analyser correctement, faible capacité d’analyse, mémoire faible

Pessimisme extrême, croire que tout va mal

Difficulté à bouger ou à rester sur place, tachycardie

Incapacité ou difficulté à se concentrer

Irritabilité, sensibilité à fleur de peau

Irrationalité

Sentiments d’impuissance et de désespoir

Perte ou augmentation de l’appétit (anorexie ou boulimie)

Le fait que ceux qui ne vivent pas selon les valeurs morales de la religion connaissent le "stress" est révélé par Dieu dans le Coran.

 

Et quiconque se détourne de Mon rappel, mènera certes une vie pleine de gêne… (Coran, 20 : 124)

Dans un autre verset, Dieu révèle que : "… si bien que, toute vaste qu’elle fût, la terre leur paraissait exiguë ; ils se sentaient à l’étroit, dans leur propre personne et ils pensaient qu’il n’y avait d’autre refuge contre Dieu qu’auprès de Lui…" (Coran, 9 : 118)

Le fait qu’ils se sentent à l’étroit, et soient stressés, pour appeler les choses communément, est la conséquence de l’échec des non-croyants à vivre selon les valeurs morales imparties par la foi. Aujourd’hui les médecins maintiennent que le sang-froid et le calme sont essentiels pour se protéger contre les effets du stress. Une disposition calme et pacifique n’est possible que si les gens vivent selon le Coran. En effet, il a été révélé dans de nombreux versets du Coran que Dieu fait descendre la "sérénité" sur les croyants. (Coran, 2 : 248 ; 9 : 26, 40, 48 : 4, 18) La promesse de notre Seigneur aux fidèles a été révélée ainsi :

Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. (Coran, 16 : 97)

LA CREATION DE L'HOMME

Divers sujets sont abordés dans le Coran pour inviter les gens à croire. Parfois ce sont les cieux, les animaux ou encore les plantes qui y sont mentionnés comme preuves de l’existence de Dieu. Plusieurs versets invitent l’être humain à réfléchir sur sa propre création. Ces versets rappellent à l’homme comment il est venu au monde, quelles sont les étapes qu’il a traversées et quelle est la nature de son essence :

C’est Nous qui vous avons créés. Pourquoi ne croiriez-vous donc pas (à la résurrection) ? Voyez-vous donc ce que vous éjaculez (le sperme) : est-ce vous qui le créez ou (en) sommes-Nous le Créateur ? (Coran, 56 : 57-59)

La création de l’homme et son aspect miraculeux sont également soulignés en de nombreux autres versets. Quelques-unes de ces données sont si détaillées qu’il apparaît totalement impossible qu’une personne vivant au 7ème siècle ait pu les connaître. Etudions certaines d’entre elles :

1. L’homme n’est pas créé à partir de la semence complète, mais seulement à partir d’une partie infime de celle-ci (le sperme).

2. Le mâle détermine le sexe du bébé.

3. L’embryon humain s’accroche à l’utérus maternel comme une sangsue.

4. L’embryon humain se développe dans trois régions "obscures" de l’utérus.

Les éléments énumérés ci-dessus dépassent le niveau de connaissances des hommes de cette époque. Leur découverte n’a pu aboutir que grâce au développement de la technologie au 20ème siècle.

Examinons-les maintenant un à un.

Une goutte de semence

Les spermatozoïdes entreprennent un voyage ardu de cinq minutes au niveau de l’utérus avant d’atteindre l’ovule. Parmi les 250 millions de spermatozoïdes, seul un millier réussira à atteindre l’ovule. L’ovule dont la taille fait la moitié du diamètre d’un grain de sel, ne laisse pénétrer qu’un seul spermatozoïde. En d’autres termes, l’essence de l’homme n’est pas le résultat d’une semence complète mais en constitue seulement une petite partie. Ceci est expliqué dans la sourate al-Qiyamah ainsi :

L’homme pense-t-il qu’on le laissera sans obligation à observer (et qu’il ne sera pas puni pour ses mauvais actes) ? N’était-il pas une goutte de sperme éjaculé ? (Coran, 75 : 36-37)

Comme nous l’avons vu, le Coran nous informe que l’homme n’est pas créé à partir de la semence complète mais de seulement une petite partie de celle-ci. L’accent mis sur cette révélation découverte par la science moderne est bien une preuve que son origine est divine.

Dans la photo de gauche, nous apercevons du sperme éjaculé dans l'utérus. Sur les 250 millions de spermatozoïdes émis par le mâle, seuls très peu parviennent jusqu'à l'ovule. Le spermatozoïde qui fécondera l'oeuf est le seul survivant parmi les milliers d'autres spermatozoïdes. Que l'homme soit créé non à partir du sperme entier mais seulement d'une petite partie est rapporté dans le Coran à travers l'expression "une goutte de sperme éjaculé".

Le mélange dans le liquide séminal

Le liquide séminal contenant le sperme ne comporte pas seulement des spermatozoïdes. Il est composé d’un mélange de différents fluides. Le fluide séminal est une combinaison de substances sécrétées par les testicules, les vésicules séminales, la prostate et les glandes liées à l’appareil urinaire. Une analyse détaillée de ce fluide montre qu’il est composé d’un grand nombre de substances distinctes, telles que l’acide citrique, les prostaglandines, les flavines, l'acide ascorbique, l'ergothionéine, le cholestérol, les phospholipides, la fibrinolyse, le zinc, l’acide phosphatase, le phosphate, la hyaluronidase et les spermatozoïdes. Ces fluides exercent différentes fonctions : ils fournissent le sucre nécessaire à la production d'énergie des spermatozoïdes, neutralisent les acides se trouvant à l'entrée de l'utérus, produisent une substance lubrifiante facilitant le déplacement des spermatozoïdes.

Il est assez intéressant de noter que lorsque le sperme est mentionné dans le Coran, il y est fait allusion à un mélange de fluides :

En effet, Nous avons créé l’homme d’une goutte de sperme mélangé (aux composantes diverses) pour le mettre à l’épreuve. (C’est pourquoi) Nous l’avons fait entendant et voyant. (Coran, 76 : 2)

Dans un autre verset, le sperme est défini comme un mélange et Dieu souligne dans le Coran que l’homme est créé à partir d’un extrait de ce mélange :

Qui a bien fait tout ce qu’ll a créé. Et Il a commencé la création de l’homme à partir de l’argile, puis Il tira sa descendance d’une goutte d’eau vile (le sperme). (Coran, 32 : 7-8)

Le mot arabe soulala, traduit par "extrait" signifie "partie essentielle ou supérieure de quelque chose". Quoi qu’il en soit, il s’agit de la "partie d’un tout". Ceci prouve que le Coran est l’expression d’une volonté qui connaît la création de l’homme jusque dans ses moindres détails. Cette volonté n’est autre que celle du Créateur de l’homme

Dans le Coran, il est dit que la masculinité ou la féminité sont générées à partir "d'une goutte de sperme éjaculé". Jusqu'à récemment, on croyait que le sexe du bébé était déterminé par les cellules de la mère. La science n'a découvert cette information, donnée par le Coran, qu'au 20ème siècle. Cet élément, ainsi que d'autres détails similaires sur la création de l'homme ont été affirmées par le Coran il y a des siècles de cela.

Le sexe d'un bébé

Jusqu’à très récemment, on pensait que le sexe du bébé était déterminé par les cellules de la mère. Ou pensait-on tout au moins que le sexe était déterminé conjointement par les cellules mâles et femelles. Mais le Coran nous renseigne différemment : il affirme que la masculinité ou la féminité est déterminée par "une goutte de semence éjaculée".

Il a créé le couple, le mâle et la femelle, à partir d’une goutte de semence éjaculée. (Coran, 53 : 45-46)

N’était-il pas une goutte de sperme éjaculé ? Puis une adhérence que Dieu a créée et harmonisée, et dont il a fait un couple mâle et femelle ? (Coran, 75 : 37-39)

Les progrès de la génétique et de la biologie moléculaire ont scientifiquement validé l’exactitude de l’information donnée dans le Coran. On sait maintenant que le sexe est déterminé par les cellules spermatiques de l’homme, et que la femme ne joue aucun rôle dans ce processus.

Le chromosome Y porte les caractéristiques de la masculinité, alors que le chromosome X porte ceux de la féminité. Dans l'ovule de la mère, seul le chromosome X existe, et il détermine les caractéristiques femelles. Dans le sperme du père, les spermatozoïdes portent soit le chromosome X, soit le chromosome Y. Par conséquent, le sexe du bébé dépendra du spermatozoïde qui fécondera l'oeuf. En d'autres mots, comme le déclare ce verset, le facteur déterminant le sexe du bébé est bien la semence du père. Cette connaissance, qui ne pouvait être connue à l'époque de la révélation du Coran, est une preuve que le Coran est la parole de Dieu.

Les chromosomes sont les principaux éléments impliqués dans la détermination du sexe. Deux des 46 chromosomes qui déterminent l’identité sexuelle d’un être humain sont appelés chromosomes sexuels. Ces deux chromosomes sont appelés "XY" chez l’homme et "XX" chez la femme, parce que leur aspect fait penser à ces lettres. Le chromosome Y est porteur des gènes codant pour la masculinité, tandis que le chromosome X est porteur des gènes codant pour la féminité.

La formation d’un nouvel être commence par la combinaison croisée d’un de ces chromosomes, qui existe par paires chez l’homme et la femme. Chez la femme, les deux composants de la cellule sexuelle, qui se divise en deux durant l’ovulation, sont porteurs de chromosomes X. La cellule sexuelle mâle, en revanche, produit deux sortes différentes de spermatozoïde, l’une contenant un chromosome X et l’autre un chromosome Y. Lorsque la cellule sexuelle s’unit avec un spermatozoïde contenant un chromosome X, alors le bébé sera de sexe féminin. Si elle s’unit avec le spermatozoïde portant un chromosome Y, le bébé sera de sexe masculin.

Autrement dit, le sexe d’un bébé est déterminé par le type de chromosome du mâle qui s’unit avec l’ovule.

On ignorait tout cela jusqu’à la découverte des gènes au 20ème siècle. Dans de nombreuses cultures, on pensait même que le sexe du bébé était déterminé par la femelle. C’est pourquoi les femmes étaient blâmées lorsqu’elles donnaient naissance à des filles.

14 siècles avant la découverte des gènes humains, le Coran a cependant révélé une information qui dément cette superstition et fit allusion au fait que le sexe du bébé était déterminé non par la femme mais par l’homme

L'adhérence à l'utérus

Si nous continuons à examiner le Coran, notamment sur ce qu’il affirme à propos de la formation des êtres humains, nous découvrons encore d’autres miracles scientifiques très importants.

Lorsque le spermatozoïde s’unit à l’ovule, les caractéristiques sexuelles du bébé à naître sont déjà présentes. Cette cellule unique, appelée "zygote", commencera instantanément à se reproduire en se divisant, pour devenir ensuite un "morceau de chair", appelé embryon. Nul ne peut, bien entendu, observer cela autrement qu’à l’aide d’un microscope.

Toutefois, le développement de l’embryon n’a pas lieu dans un espace vide. Il s’accroche à l’utérus tel une plante s’enracinant dans le sol. Grâce à ce lien avec la mère, l’embryon peut recevoir les substances essentielles à son développement.89

Durant la première phase du développement, le bébé dans l'utérus de la mère existe sous forme de zygote, la toute première cellule diploïde d'un individu, qui se multiplie puis s'accroche à l'utérus afin d'extraire via le sang de la mère les nutriments nécessaires à son développement. La photo ci-dessus représente un embryon qui a récemment commencé à se développer. Cette formation, qui a été découverte par l'embryologie moderne, a été miraculeusement déclarée dans le Coran il y a 14 siècles de cela avec le mot alaq, soit "une chose qui s'accroche à un endroit", expression utilisée pour décrire la sangsue qui s'accroche à un corps pour en sucer le sang.

C’est là qu’apparaît un autre miracle très important du Coran. En parlant de l’embryon qui se développe dans l’utérus de la mère, Dieu emploie dans le Coran le mot alaq (adhérence) :

Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, créé l’être humain d’un 'alaq. Lis, car ton Seigneur est le Très-Généreux… (Coran, 96 : 1-3)

Le sens du mot alaq en arabe est "quelque chose qui s’accroche". Ce mot est utilisé littéralement pour décrire les sangsues lorsqu’elles s’accrochent sur un corps pour en sucer le sang.

Ce n’est certainement pas un hasard qu’un mot si approprié soit utilisé pour décrire le mode de fixation de l’embryon dans l’utérus, à savoir la nidation. Cela prouve une fois de plus que le Coran est une révélation de Dieu, le Seigneur des mondes.

Les muscles qui enveloppent les os

Un autre élément important contenu dans les versets du Coran concerne les étapes du développement d’un être humain dans l’utérus. Les versets indiquent qu’on assiste d’abord au développement des os de l’embryon, puis à la formation des muscles qui enveloppent l’ossature.

Ensuite Nous en avons fait une goutte de semence dans un réceptacle sûr, puis Nous avons créé de la goutte de semence une adhérence, puis Nous avons créé de l’adhérence un morceau mâché, puis Nous avons créé du morceau mâché des os puis Nous avons revêtu les os de chair ; ensuite Nous en avons produit un autre être : béni soit Dieu, le Meilleur des créateurs ! (Coran, 23 : 14)

Les os du bébé en phase finale de développement utérin sont enveloppés de chair durant une étape particulière, exactement comme le stipule le Coran.

L’embryologie est une discipline scientifique qui étudie le développement de l’embryon dans l’utérus. Jusqu’à très récemment les embryologistes pensaient que le développement des os et des muscles était concomitant. Mais des recherches plus poussées réalisées grâce aux progrès de la technologie ont établi que la révélation coranique relative à ce sujet est juste dans ses moindres détails.

Ces examens au niveau microscopique ont montré que le développement à l’intérieur de l’utérus maternel se fait exactement de la manière décrite dans ces versets. D’abord, le tissu cartilagineux de l’embryon s’ossifie. Puis les cellules musculaires sélectionnées à partir d’un tissu spécifique s’assemblent et enveloppent les os.

Cet événement est décrit dans une publication scientifique nommée Developing Human en ces termes :

… La forme du squelette détermine l’apparence générale de l’embryon au cours de la 7ème semaine, Les muscles ne se développent pas au même moment mais juste après. Les cellules musculaires prennent position dans le milieu environnant les os, sur tout le corps puis enveloppent les os. Ainsi les muscles prennent les formes et les structures bien connues. La phase d’enveloppement des os par les muscles a lieu durant la 8ème semaine.90

Bref, les étapes du développement humain décrites dans le Coran concordent parfaitement avec les découvertes de l’embryologie moderne.

De nombreuses étapes du développement de l'embryon et du foetus dans l'utérus maternel sont décrites dans le Coran. Comme le stipule le verset 14 de la sourate al- Muminun, le cartilage de l'embryon s'ossifie d'abord. Puis les os sont couverts par les cellules musculaires. Dieu décrit ce développement avec le verset : "… Puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair…"

Les trois étapes dans l'utérus maternel

Dans le Coran, il est noté que l’homme est créé dans l’utérus maternel selon un processus composé de trois étapes.

Il vous crée dans les ventres de vos mères, création après création, dans trois ténèbres. Tel est Dieu, votre Seigneur ! A Lui appartient toute la royauté. Point de divinité à part Lui. Comment pouvez-vous vous détourner (de Son culte) ? (Coran, 39 : 6)

L’expression fi dhouloumatin thalaathin traduit en français pas "trois ténèbres", indiquent que trois régions sont impliquées dans le développement de l’embryon. Il s’agit de :

a) La cavité de l’abdomen

b) La cavité de l’utérus

c) La cavité du placenta

Comme nous l’avons vu, la biologie moderne a révélé que le développement embryonnaire a lieu dans trois régions de l’utérus, selon la chronologie décrite dans le verset. De plus, les progrès de l’embryologie montrent que ces régions consistent en trois couches chacune.

La paroi abdominale latérale comprend trois couches : l’oblique externe, l’oblique interne, et les muscles abdominaux transversaux.91

De la même façon, la paroi utérine est formée de trois couches épaisses : le périmètre, le myomètre et l’endomètre.92

Le placenta, organe qui relie l’embryon à l’utérus maternel, est composé de trois couches : l’amnios (la membrane interne qui abrite le fœtus), le chorion (la couche moyenne de l'amnios), la déciduale ou la caduque (la couche externe de l'amnios).93

Comme il est souligné dans le verset, l’être humain est créé dans le ventre de sa mère en trois étapes distinctes.

La biologie moderne a bien révélé que le développement embryonnaire du bébé a lieu dans trois régions distinctes de l’utérus maternel. Aujourd’hui, dans les manuels d’embryologie des facultés de médecine, ce sujet est considéré comme une connaissance fondamentale. Par exemple, dans Basic Human Embryology, un texte de référence fondamental dans le domaine de l’embryologie, ce fait est exprimé ainsi :

La vie dans l’utérus connaît trois étapes : pré-embryonnaire (les premières deux semaines et demie) ; embryonnaire (jusqu’à la fin de la huitième semaine); et fœtale (de la huitième semaine à l’accouchement).94

Dans le verset 6 de la sourate az- Zumar, il est souligné que l'homme est créé dans le ventre de sa mère dans trois cavités distinctes. Et en effet, l'embryologie moderne a révélé que le développement embryonnaire a lieu dans trois cavités distinctes de l'utérus de la mère.

Ces phases, appelées trimestres, désignent trois périodes et correspondent aux étapes du développement du bébé. Les caractéristiques de ces 3 étapes sont décrites ainsi :

- L’étape pré-embryonnaire

Lors de cette première étape, le processus de division cellulaire du zygote commence rapidement. Il ressemblera ensuite à une grappe de cellules et s’accroche à la paroi de l’utérus tout en continuant à se diviser. Les cellules s’organisent en trois couches.

- L’étape embryonnaire

Pendant cette deuxième étape qui dure 5,5 semaines, l’être vivant est appelé "embryon". Durant cette période, les organes et systèmes fondamentaux du corps commencent à apparaître à partir des couches cellulaires.

- L’étape fœtale

L’embryon est appelé "fœtus" à partir de cette étape (à partir de la 8ème semaine de la grossesse jusqu’à l’accouchement). A la différence de l’étape précédente, le fœtus a maintenant l’apparence d’un être humain avec un visage, des mains et des pieds. Bien que ne mesurant que trois cm au début, le fœtus a tous ses organes complets et apparents. Cette étape dure trente semaines et le développement continue jusqu’à l’accouchement.

Les informations sur le développement utérin de l’embryon n’ont été disponibles qu’après des observations effectuées au moyen d’instruments modernes. Pourtant, comme de nombreux autres faits scientifiques, ce savoir nous est communiqué miraculeusement dans les versets du Coran. Le fait que des renseignements si détaillés et si exacts aient été donnés dans le Coran, à une époque où les gens n’avaient que des connaissances réduites des questions médicales, prouve clairement que le Coran est la parole de Dieu.

LA CREATION DES ETRES HUMAINS A PARTIR DE L'EAU

Dieu a créé tous les êtres vivants à partir de l'eau. Certains d'entre eux rampent sur leurs ventres ; certains marchent sur deux pattes, et d'autres sur quatre. Dieu crée ce qu’Il veut et Dieu est puissant sur toute chose. (Coran, 24 : 45)

Ceux qui ont mécru, n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l’eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? (Coran, 21 : 30)

Et c’est Lui qui de l’eau a créé une espèce humaine qu’Il unit par les liens de la parenté et de l’alliance. Et ton Seigneur demeure omnipotent. (Coran, 25 : 54)

Lorsque nous lisons les versets qui concernent la création des êtres humains et des êtres vivants, nous y découvrons l’évidence d’un miracle. L’un de ces miracles est la création d’êtres vivants à partir de l’eau. Il n’a été possible aux êtres humains de découvrir cela, comme l’exprime clairement le Coran, que des centaines d’années plus tard, grâce à l’invention du microscope.

Cette phrase "l’eau est le principal composant de toute matière organique. 50 à 90% du poids d’un être vivant consiste en eau" apparaît régulièrement dans les encyclopédies. De plus, 80% du cytoplasme (élément cellulaire fondamental de tout organisme vivant) de la cellule d’un animal type, est décrit comme étant de l’eau dans les ouvrages de biologie. L’analyse du cytoplasme et sa composition ont été exposés dans les ouvrages scientifiques des centaines d’années après la révélation du Coran. Il est donc tout à fait impossible qu’un tel fait, accepté seulement maintenant par la communauté scientifique, ait pu être connu à l’époque où le Coran a été révélé. Et pourtant, le Coran a attiré l’attention dessus il y a 1.400 ans.

 

 

Toute forme de vie a besoin d'eau pour survivre. Par conséquent, les animaux vivant dans des régions arides, ont été dotés de mécanismes permettant de protéger leur métabolisme de la perte d'eau et d'assurer un bénéfice maximal de l'utilisation de l'eau. S'il y a perte d'eau par le corps pour n'importe quelle raison, et si cette perte n'est pas contrôlée, la mort s'ensuivra en quelques jours. Le célèbre scientifique du 17ème siècle, Jan Baptista van Helmont découvrit en 1640 que l'eau contenue dans le sol est l'élément le plus important pour le développement des plantes.

 

CREATION A PARTIR D'ARGILE

Dans le Coran, Dieu révèle que la création de l’être humain est un miracle. Le premier être humain a été créé par Dieu qui lui a donné la forme d’un être humain à partir d’argile et lui a insufflé Son souffle.

Quand ton Seigneur dit aux anges : "Je vais créer d'argile un être humain. Quand Je l'aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés." (Coran, 38 : 71-72)

Demande-leur s'ils sont plus difficiles à créer que ceux que Nous avons créés ? Car Nous les avons créés de boue collante. (Coran, 37 : 11)

Lorsque nous examinons aujourd’hui le corps humain, nous réalisons que de nombreux éléments présents dans la terre sont aussi présents dans le corps humain. Les tissus vivants sont composés à 95% de carbone, d’hydrogène, d’oxygène, d’azote, de phosphore et de soufre etc. soit un total de 26 éléments.95 Dans un autre verset du Coran, Dieu dit :

Nous avons certes créé l'homme d'un extrait d'argile. (Coran, 23 : 12)

Le mot arabe soulala traduit par "extrait" dans ce verset, signifie "exemple représentatif, essence". Comme nous l’avons vu, l’information révélée dans le Coran il y a 1.400 ans de cela, confirme ce que la science moderne nous dit, c’est-à-dire que les éléments employés pour la création de l’homme sont les mêmes que ceux trouvés dans le sol.

 

NOTES

 

45. Benjamin Libet, "Unconscious cerebral initiative and the role of conscious will in voluntary action", Behavioral and Brain Sciences, 1985, pp. 529-566.

46. Melih Kafa, "Conscious", www.genetikbilimi.com/genbilim/bilincbeyninkuklasi. htm

47. "Conscious mind and free will" , http://faculty.virginia.edu/consciousness/new_page_8.htm#5.10.%20Free%20will%20as%20the%20possibility%20of%20alternative%20action

48. Henning Genz, "Nothingness: The Science of Empty Space", p. 205, www.2think.org/nothingness.shtml

49. "Wanna C A Miracle: Quran: The Living Miracle", The Revival 5, 2nde éd., www.therevival.co.uk/Revival_issue/vol5_iss2_quran_miracle.htm

50. L.M. Ledermann, et D.N. Schramm, "Demonstration: Die Bausteine der Materie", 1989, http://i115srv.vuwien.ac.at/physik/ws95/w9560dir/w9561d10.htm

51. "First Double Pulsar Found", 9 janvier 2004, www.atnf.csiro.au/news/press/double_pulsar/52. Leicester edu dept of Physics & astronomy, www.star.le.ac.uk/astrosoc/whatsup/stars.html ; University of Ottowa,
www.site.uottawa.ca:4321/astronomy/index.html#Sirius ; Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics, http://cfawww.harvard.edu/~hrs/ay45/Fall2002/ChapterIVPart2.pdf

53."Exposés Astronomiques, la troisième loi de KEPLER", http://www.astrosurf.com/eratosthene/HTML/exposetheoastro.htm

54. http://www.dharma.com.tr/dkm/article.php?sid=87

55. Husaini, Qur'an for Astronomy and Earth Exploration from Space, pp.175-182.

56. Digitale Ausgabe LexiRom.

57. Keith C. Heidorn, Ph.D., "Philipp Lenard: Brushing the Teardrops from Rain", www.islandnet.com/~see/weather/history/lenard.htm

58. Richard A. Anthes, The Atmosphere, 3ème éd. (Columbus, Charles E. Merrill Publishing Company, 1981), pp. 268-269 ; Albert Millers, Jack C. Thompson, Elements of Meteorology, 2nde éd. (Columbus, Charles E. Merrill Publishing Company, 1975), p.141.

59. Anthes, The Atmosphere, p. 269 ; Millers et Thompson, Elements of Meteorology, pp. 141-142.

61. C. Donald Ahrens, Meteorology Today: An Introduction to Weather, Climate and Environment, 3ème éd. (St. Paul, West Publishing Company, 1988), p. 437.

62. Athar Lila, "The Quran and Modern Physics", du 10 décembre 1998, http://webhome.idirect.com/~alila/Writings/Physi cs.htm.

63. Ibid.

64. Richard A. Davis, Principles of Oceanography (Don Mills, Ontario, Addison-Wesley Publishing Company), pp. 92-93.

65. Danny Elder, et John Pernetta, Oceans, (Londres: Mitchell Beazley Publishers, 1991), p. 27.

66. M. Grant Gross, Oceanography, A View of Earth, 6ème éd. (Englewood Cliffs, Prentice-Hall Inc., 1993), p. 205.

67. Rod R. Seeley, Trent D. Stephens, et Philip Tate, Essentials of Anatomy & Physiology, 2nde éd., (St. Louis, Mosby-Year Book Inc., 1996), p. 211 ; Charles R. Noback, N. L. Strominger, et R. J. Demarest, The Human Nervous System, Introduction and Review, 4ème éd. (Philadelphia: Lea & Febiger: 1991), pp. 410-411.

68. Seeley, Stephens, et Tate, Essentials of Anatomy & Physiology, p. 211.

69. Patrick Glynn, God: The Evidence, The Reconciliation of Faith and Reason in a Postsecular World (California, Prima Publishing, 1997), pp. 80- 81.

70. Herbert Benson, et Mark Stark, Timeless Healing (New York, Simon & Schuster, 1996), p. 203.

71. Ibid., p. 193.

72. Glynn, God: The Evidence, The Reconciliation of Faith and Reason in a Postsecular World, pp. 60-61.

73. Jennifer Desai, "Stanford Forgiveness Project's Dr Frederic Luskin studies why learning to forgive might be good for the body as well as the soul", Almanac, du 9 juin 1999; www.almanacnews.com/morgue/1999/1999_ 06_09.forgive.html

74. Ibid.

75. Frederic Luskin, Ph.D., "Forgiveness", Healing Currents Magazine, septembre-octobre 1996, www.stanford.edu/~alexsox/4_steps_to_forgiveness. htm

76. Ibid.

77. Claudia Kalb, "Faith & Healing", Newsweek, du 10 novembre 2003, http://msnbc.msn.com/id/3339654/site/newsweek

78. William J. Cromie, "Anger is Hostile to Your Heart", Harvard Gazette, www.news.harvard.edu/gazette/1996/11.07/Anger isHostileT.html

79. Ibid.

80. Peter Lavelle, "Anger trigger to heart disease found?", ABC Science Online, du 5 août 2003, www.abc.net.au/science/news/stories/s915243.htm

81. Ibid.

82. Ibid.

83. Mark Henderson, "Anger Raises Risk of Heart Attack", The Times, Londres, du 24 avril 2002, www.rense.com/general24/anger.htm

84. Ibid.

85. Acar Baltas, et Zuhal Baltas, Stres ve Basa Cikma Yollari, 15ème éd., p. 162.

86. Jane E. Brody, "Tool of survival is deadly for heart", New York Times, du 23 mai 2002, www.iht.com/articles/58687.html

87. Baltas, et Baltas, Stres ve Basa Cikma Yollari, p. 159.

88. Ibid., p. 169.

89. Keith L. Moore, et al., Human Development as Described in the Qur'an and Sunnah, (La Mecque, Commission on Scientific Signs of the Qur'an and Sunnah, 1992), p. 36.

90. Keith L. Moore, Developing Human, 3ème éd. (W. B. Saunders Company: 1982), p. 364a.

91. Dr Mark Hill, "This is an educational resource developed for learning concepts in embryological development", http://anatomy.med.unsw.edu.au/cbl/embryo/No tes/git4.htm ; "Abdominal Wall Defect Repair", www.yoursurgery.com/ProcedureDetails.cfm?BR=1 &Proc=74

92. "Reproductive System", MJC, http://virtual.yosemite.cc.ca.us/uyeshiros/AP50/R epro.htm

93. Kazi, 130 Evident Miracles in the Qur'an, p. 84.

94. Williams P., Basic Human Embryology, 3ème éd, 1984, p. 64

 

3 / total 9
Vous pouvez lire le livre Les Miracles Du Coran de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top
iddialaracevap.com adnanoktarhaber.com adnanoktarhukuk.com adnanoktargercekleri.net
FETÖ BAĞLANTISI YALANI
ŞEREF MALKOÇ AĞABEYİMİZDEN RİCAMIZDIR
MEDYAMIZ ÖZKAN MAMATİ İSİMLİ KİŞİNİN GERÇEK YÜZÜNÜ MUTLAKA BİLMELİDİR
HAKLARINDA HİÇBİR KESİN YARGI KARARI OLMAYAN SN. ADNAN OKTAR VE...
MERVE BÜYÜKBAYRAK AKIL HASTANESİNE SEVK TALEBİ GEREKTİRECEK NE YAPTI?
BASINA ÖZEL HAZIRLANAN SENARYOLARLA HAKKIMIZDA ALGI OLUŞTURULMAYA...
MİLLİYET GAZETESİ MAGAZİN YAZARI SAYIN ALİ EYÜBOĞLU’NA AÇIK MEKTUP
AYRILIP DAĞILMA GİBİ BİR NİYETİMİZ ASLA YOK!
YENİ ŞAFAK GAZETESİ YAZARI SAYIN HASAN ÖZTÜRK’E AÇIK MEKTUP
SAYIN ÖZLEM GÜRSES'E AÇIK MEKTUP
SAYIN MİNE UZUN'A AÇIK MEKTUP
DAVA DOSYASI BOMBOŞ ÇIKINCA MEDET UMULAN ESKİ BİR İFTİRA: "GİZLİ TÜNELDEN...
KONUNUN TARAFLARINA SÖZ HAKKI VERMEDEN TEK TARAFLI YAYIN YAPMASI HABERTÜRK...
SAYIN AHMET HAKAN'A AÇIK MEKTUP
HALK TV'YE AÇIK MEKTUP
OZAN SÜER ARKADAŞIMIZIN TUTUKLANMASIYLA İLGİLİ OLARAK AV. SENA AKKAYA...
TÜRK İNSANI ADİL, TARAFSIZ, DÜRÜST, İLKELİ VE SEVGİ DOLU BİR BASIN ÖZLEMİ...
İFTİRA ÜZERİNE KURULAN DAVAMIZIN TEMELİNDEKİ SEBEP: "HUSUMET"
HÜRRİYET GAZETESİ VE YAZARLARINA CESARETLE VE ISRARLA DOĞRUDAN YANA OLMAK...
SEVGİ, KARDEŞLİK VE SELAM GÖNDERME İDDİALARI TUTUKLAMA GEREKÇESİ OLAMAZ
MEHDİYET İNANCI SEBEBİYLE SAYIN ADNAN OKTAR’IN YANINDAN AYRILMADIĞIMIZ...
TOPLU BİR AKIL TUTULMASI: "GALEYAN"
ELVAN KOÇAK BEY’İN YANLIŞ BİLGİLENDİRİLDİĞİ HUSUSLAR
AV. CELAL ÜLGEN'E AÇIK MEKTUP–3
İNGİLİZ DERİN DEVLETİNİN ÜLKEMİZDEKİ ALÇAK, HAİN VE AŞAĞILIK KRİPTO...
SAYIN MİNE KIRIKKANAT HANIMEFENDİ’YE BİR KEZ DAHA DOSTLUK VE SEVGİ...
MÜŞTEKİ İFADELERİ HAKKINDA BASINDA YER ALAN GERÇEK DIŞI HABERLER
SEVGİDEN VAZGEÇMEK ZULÜM OLUR, TEK İSTEĞİMİZ SEVGİ TOPLUMU OLUŞMASI
2 YILDAN BU YANA CAMİAMIZA KARŞI YAPILAN HAK VE HUKUK İHLALLERİ, ZULÜM VE...
ALİ İHSAN KARAHASANOĞLU KARDEŞİMİZ MASUMİYET KARİNESİNE VE SAVUNMA HAKKINA...
ATV KAHVALTI HABERLERİNDEKİ ASILSIZ İTHAMLARA CEVABIMIZDIR
MİLLİ ÇÖZÜM DERGİSİ BAŞYAZARI AHMET AKGÜL’ÜN İFTİRALARA DAYANARAK YAPTIĞI...
SEVGİYE DAİR HER DAVRANIŞIN SUÇ KAPSAMINA SOKULMA GAYRETİNDEN ENDİŞE...
AV. SN. CELAL ÜLGEN'E AÇIK MEKTUP
CÜBBELİ AHMET HOCAMIZ’DAN MÜSLÜMANLAR HAKKINDA KONUŞURKEN ADİL, DÜRÜST VE...
İSTİKLAL İNTERNET HABER SİTESİ YAZARLARINDAN SAYIN ÖMER AKDAĞ’A...
MADDİ GELİR ELDE ETMEK UĞRUNA TERTEMİZ, NUR GİBİ İNSANLARI ACIMASIZCA YOK...
DOSYAMIZDA ETKİN PİŞMANLIK İFADELERİ DEĞİL, CAN HAVLİYLE KENDİNİ...
SAYIN MİNE KIRIKKANAT HANIMIN SAVUNMA HAKKINI VE DEĞERLİ AVUKATLARI HEDEF...
BASIN KORKU DEĞİL ADALET, DÜRÜSTLÜK VE TARAFSIZLIK ÜZERİNE KURULU YAYIN...
AKİT'TEKİ KARDEŞLERİMİZ YAYINLARINDAKİ HAKARETAMİZ ÜSLUBA KARŞI MUTLAKA...
SN. ADNAN OKTAR DURUŞMALAR BOYUNCA MASKE KULLANMIŞ, GENEL SAĞLIĞIN...
MÜMİN ALLAH’TAN GELEN İŞARETLERİ GÖRÜR VE HAYRA YORAR
KANAL D ANA HABER PROGRAMINI HUKUK VE VİCDAN SINIRLARI İÇİNDE YAYIN...
ARKADAŞIMIZ BÜLENT SEZGİN'DEN SAYIN AYŞENUR ARSLAN HANIMEFENDİ’YE AÇIK...
SAYIN ADNAN OKTAR VE ARKADAŞLARINI GÜYA TEHLİKELİYMİŞ GİBİ GÖSTERME OYUNU
ARKADAŞIMIZ SERDAR SUPHİ TOGAY'IN MAHKEME İFADESİNDEN BASINA YANSIYAN...
SÖZDE ETKİN PİŞMAN OLMAK ZORUNDA BIRAKILAN ARKADAŞIMIZ ALİ ŞEREF GİDER’İN...
TURNİKE İFTİRASINA İTİBAR EDİP DİLE GETİRENLERİN ASIL ÖNCELİĞİ...
AKİT CAMİASINDAKİ KARDEŞLERİMİZ BİZİM İYİ NİYETİMİZİ YAKINDAN BİLİR VE...
GERÇEKLER SAYIN DOĞAN KASADOLU'NUN HAYAL DÜNYASINDA YAŞADIĞINDAN VE...
ALİ İHSAN KARAHASANOĞLU KARDEŞİMİZE HANIMLAR HAKKINDA SAYGILI VE NEZAKETLİ...
MUHAFAZAKAR CAMİADA HAKKIMIZDA MERAK EDİLEN BAZI SORULARA CEVAPLAR
DURUŞMADA YÖNELTİLEN SORULAR İDDİANAMEDE YER ALAN SUÇLAMALARIN ASILSIZ...
ARKADAŞIMIZ SEDAT ALTAN'DAN DEĞERLİ GAZETECİMİZ SAYIN AHMET HAKAN'A AÇIK...
ARKADAŞIMIZ MERVE BÜYÜKBAYRAK'IN MİNE KIRIKKANAT HANIMEFENDİ'YE AÇIK...
ARKADAŞIMIZ KARTAL İŞ'TEN SAYIN DOĞU PERİNÇEK’E AÇIK MEKTUP
AV. SN. KEREM ALTIPARMAK’IN “İNTERNET ERİŞİM ENGELLERİ VE İFADE ÖZGÜRLÜĞÜ”...
"NİHAYET DERGİSİ"NDE, CAMİAMIZ HAKKINDA YAPILMIŞ GERÇEK DIŞI, ÇİRKİN BİR...
HALKI, HALKA EZDİREN SİSTEM SON BULMALI
KONU DEKOLTE DEĞİL, SEVGİMİZE VE DOSTLUĞUMUZA DUYULAN ÖFKE
INDEPENDENT-TÜRKÇE'NİN MÜSLÜMANLARA EVRİM TEORİSİNİ KABUL ETTİRME TAKTİĞİ
BUGÜN BAZI GAZETECİLERİN TUTUKLANMASINI ELEŞTİREN CNN TÜRK GECE GÖRÜŞÜ...
DEKOLTE GİYDİLER DİYE MASUM İNSANLARA YÜZLERCE YIL HAPİS CEZASI İSTEYİP...
SN. ADNAN OKTAR’IN MEHDİLİK İLAN EDEREK DEVLETİ ELE GEÇİRECEĞİ İTHAMI AKLA...
ARKADAŞIMIZ EMRE BUKAĞILI'NIN SN. FAZIL SAYIN AÇIKLAMALARINA CEVABI
SÜLEYMAN ÖZIŞIK KARDEŞİMİZİN DE CEMAATLERİN MİLLETİMİZ İÇİN DEĞERİNİ ÇOK...
ADNAN OKTAR OLMASAYDI...
SAYIN ERGUN YILDIRIM’IN “YENİ MEHDİLER” BAŞLIKLI KÖŞE YAZISINA...
NORMAL VE LEGAL BİR YAŞAMDAN YAPAY SUÇLAR ÜRETİLEREK "HAYALİ BİR SUÇ...
SAYIN ADNAN OKTAR’IN TUTUKLANMASININ ARDINDAN...
CÜBBELİ AHMET HOCAMIZ MÜSLÜMANLARA ATILAN İFTİRALARA İTİBAR ETMEMELİDİR
ODATV GENEL YAYIN YÖNETMENİ SN. BARIŞ PEHLİVAN'A AÇIK MEKTUP
KOMPLOCULAR, KORKUTARAK "SÖZDE" İTİRAFÇI YAPTIKLARI ARKADAŞLARIMIZ...
CUMHURİYET GAZETESİNE AÇIK MEKTUP
GENİŞ HAYAL GÜCÜ İLE KURGULANAN DAVA DOSYASI
MODERNLİK İSLAM’IN GELİŞİP YAYILMASINDA EN ETKİLİ YÖNTEMDİR
SN. ENVER AYSEVER’İN PROGRAMINDA GÜNDEME GELEN İTHAMLARIN CEVAPLARI
SN. ADNAN OKTAR: "ALLAH'IN VERECEĞİ KARARI TALEP EDİYORUM"
MİNE KIRIKKANAT GİBİ AYDIN VE DEMOKRAT BİR HANIMA HUKUKUN TEMEL İLKELERİNE...
Adnan Oktar: "Allah’ın vereceği kararı talep ediyorum."
Adnan Oktar: "Allah’ın vereceği kararı talep ediyorum."
YENİ AKİT GAZETESİ VE ODA TV’DE YER ALAN “UYAP’TAN SANIĞIN ADI SİLİNDİ”...
SAYIN BİRCAN BALİ'YE CEVAP
SAYIN AVUKAT CELAL ÜLGEN'E AÇIK MEKTUP
SAYIN ALİ İHSAN KARAHASANOĞLU'NA CEVAP
SAYIN ADNAN OKTAR VE CAMİAMIZA YÖNELİK MANEVİ LİNÇ
SN. DOĞU PERİNÇEK VE SN. PROF. DR. ALİ DEMİRSOY'UN ÖNEMLİ OLDUĞUNU...
SAYIN PROF. DR. NURAN YILDIZ'A AÇIK MEKTUP
SN. ADNAN OKTAR VE ARKADAŞLARININ İSRAİL VE MUSEVİLERLE OLAN...
CAMİAMIZA YÖNELİK "YURTDIŞI LOBİ FAALİYETLERİ" İSNADI İLE İLGİLİ...
FETÖ'YE KARŞI EN GÜÇLÜ ELEŞTİRİLERİ SN. ADNAN OKTAR YAPMIŞTIR
DELİL VE ŞAHİT OLMADAN SUÇSUZ İNSANLARI CEZALANDIRMAK KUR’AN’A UYGUN...
ARKADAŞLARIMIZ MUAZZEZ VE YILDIZ ARIK’IN DURUŞMADAKİ GERÇEK DIŞI...
İNSANLARA NEREDE VE KİMLERLE YAŞAYACAKLARINA DAİR BASKI VE DAYATMADA...
ARKADAŞIMIZ BERİL KONCAGÜL’ÜN DURUŞMADAKİ GERÇEK DIŞI İDDİALARINA...
KANAL D'NİN UYDURMA HABERİ
MERVE BOZYİĞİT'İN DURUŞMADAKİ AÇIKLAMALARI KUMPASI GÖZLER ÖNÜNE SERDİ !!!
ARKADAŞLARIMIZ ALTUĞ ETİ, BURAK ABACI VE CEYHUN GÖKDOĞAN'IN...
KUMPASÇILARIN ARKADAŞLARIMIZA BASKI VE TEHDİTLE DAYATTIĞI GERÇEK DIŞI...
"NORMAL HAYATIN SUÇMUŞ GİBİ GÖSTERİLMESİ" ANORMALLİĞİ
ARKADAŞIMIZ ÇAĞLA ÇELENLİOĞLU'NUN DURUŞMADAKİ İDDİALARINA CEVABIMIZ
YENİ ŞAFAK VE GÜNEŞ GAZETELERİNDEKİ GERÇEK DIŞI İDDİALARA CEVAP
SAVUNMA HAKKIMIZ NASIL ENGELLENDİ?
ARKADAŞIMIZ ECE KOÇ'UN DURUŞMADAKİ İDDİALARINA CEVABIMIZ
ARKADAŞLARIMIZ MUSTAFA ARULAR VE EMRE TEKER'İN DURUŞMALARINDAKİ...
ARKADAŞIMIZ AYÇA PARS'IN DURUŞMADAKİ İDDİALARINA CEVABIMIZ
KAMU VİCDANI YALANI
DEVLETİMİZİN VERDİĞİ SİLAH RUHSATLARI CAMİAMIZA DUYDUĞU GÜVENİN AÇIK BİR...
ASIL HEDEF İSLAM ALEMİ, TÜRKİYE, SAYIN ERDOĞAN VE AK PARTİ HÜKÜMETİ
GERÇEK MODERNLİK İSLAM DİNİNDEDİR
TV PROGRAMLARINDA SEVGİ DİLİ ESAS ALINMALIDIR
"Allah'tan tahliyemizi istirham ediyorum"
AKİT GRUBUNA AÇIK MEKTUP
"....Allahvar.com sitesi kapatıldı, düşmanım bu siteyi yapmış olsa...
GARDIROP YALANI
SAYIN DOĞU PERİNÇEK'E AÇIK MEKTUP
'CRACKED.COM' SİTESİNDEKİ İDDİALARA CEVAP
1999 KAN KAMPANYASI TAMAMEN MEŞRU VE LEGAL BİR ORGANİZASYONDUR
HAKİM VE SAVCILARIMIZ YALNIZCA KANUN, HUKUK VE VİCDANI ESAS ALMALIDIR
HARUN YAHYA KÜLLİYATININ İMHASI ÇOK VAHİM VE TARİHİ BİR HATA OLUR
DİYANET İŞLERİ BAŞKANLIĞI RAPORUNA CEVAP
İLERİ DERECEDE MODERN GÖRÜNÜM VE DEKOLTE GİYİM TARZININ NEDENLERİ
"Adnan Bey’in çevresindeki her insan hayat dolu, mutlu, cıvıl cıvıl.”
SUÇSUZ BİR GENÇ KIZ DAHA HUKUKSUZ OLARAK TUTUKLANDI
SÖZDE İTİRAFÇI VEYA MÜŞTEKİ OLMAYA ZORLANMIŞ KARDEŞLERİMİZE ACİL KURTULUŞ...
YENİ BİR SAFSATA DAHA
"Müslümanlar Kardeştir..."
"Biz silahlı suç örgütü değiliz"
MEHDİYETİ GÜNDEME GETİRMEK LİNÇ KONUSU OLMAMALI
"Zorla alıkonma, İzole bir hayat yaşama iddialarını asla kabul etiyorum"
"Adnan Bey bizi çok sever, hep onore eder"
MEDYANIN ZORAKİ "BENZERLİK KURMA" TAKTİĞİ
"Ortada silahlı suç örgütü değil sadece birbirini çok seven arkadaş...
AYÇA PARS CANIMIZ GİBİ SEVDİĞİMİZ, MELEK HUYLU, MÜMİNE KARDEŞİMİZDİR
ÇOK DEĞERLİ BİR SİYASİ BÜYÜĞÜMÜZE AÇIK MEKTUP
"ALIKONMA" SAFSATASI
KUMPASÇILARIN KORKUTARAK İFTİRACI DEVŞİRME YÖNTEMLERİ
BERİL KONCAGÜL TEHDİT ALTINDADIR, CAMİAMIZA İFTİRAYA ZORLANMAKTADIR!
TAHLİYE OLAN ARKADAŞLARIMIZ HİÇ KİMSE İÇİN HİÇBİR ZAMAN BİR BASKI UNSURU...
AV. CELAL ÜLGEN ADİL VE DÜRÜST OLMALI
AKİT TV SUNUCUSU CANER KARAER HAKKINDA ÖNEMLİ BİLGİLENDİRME
MASUM İNSANLARIN TAHLİYESİ TAMER KORKMAZ'I DA SEVİNDİRMELİDİR
"Adnan Bey için ailelerimizle arasının iyi olmadığına dair iftiralar...
"Türkiye ve İslam Dünyasını zayıflatmak istiyorlar.."
"Adnan Bey`den ASLA ŞİDDET VE BASKI GÖRMEDİM..."
"Allah rızası için 40 yıldır Türk-İslam Birliği için çabalıyoruz"
"...En ufak bir suça dahi şahit olmadım..."
"Hakkımızda çok fazla SAHTE DELİLLER ÜRETTİLER..."
"Biz FETÖNÜN ANTİSİYİZ...."
“Bu dava sürecinde.... sözde dijital delillerin ibraz edilmemesi gibi pek...
"Zaten biz birbirimizi bu kadar çok sevdiğimiz için buradayız..."
"Biz bir arkadaş grubuyuz..."
"...Biz Vakıf faaliyetlerimiz ile her zaman Devletimizin yanında olduk"
"Biz kimseyle ilgili karalama faaliyeti yapmadık..."
"...Sözde tecavüz için mi buradaki arkadaşlarımla biraraya geleceğim?!"
"...Faaliyetlerimiz herkese hitap ediyor ..."
"Bizim amacımız şatafat içinde yaşamak değil, hiç kimsenin hitap edemediği...
"İnancım gereği ben insanlara yardım ederim"
"Ne yapsa "zorla" diyorlar. Zorla Gülümsüyor, Zorla, Zorla olur mu?"
"Bizim bir arada olma amacımız örgüt kurmak değil. ilmi mücadele...
"Biz birbirimizi Allah için seven.. arkadaşlarız"
"Polisler geldi, hangi eve operasyon yapacağız derlerken, balkona çıkıp...
"Biz örgüt değiliz"
"Devletimizi desteklediğimiz çok hayırlı faaliyetlerimiz var, Bunlar...
"Biz Allah`tan Razıyız Allah da Bizlerden Razı olur inşaAllah"
"İddia edildiği gibi katı bir ortam olsa 40-50 yıl niye kalalım?"
"Neden cömertsin?" diye soruyorlar
"İngiliz Derin Devleti bunu duyunca çıldırdı..."
"Biz Milli değerler etrafında birleşmiş bir sivil toplum kuruluşuyuz"
"Bir imza atıp dışarı çıkmayı ben de bilirim. Ama iftira büyük suçtur."
"Ben varlıklı bir aileden geliyorum, Saat koleksiyonum var"
"Silahlı suç örgütü iddiası tamamen asılsızdır, yalandır, iftiradır."
"Bizim yaptığımız tek şey Allah'ın yaratışını anlatmaktır."
"Almanya'da İslamofobi var, İslam düşmanları var..."
Bir örgüt olsak devlet bizimle faaliyette bulunur mu?
DAVAMIZ METAFİZİKTİR – 2. BÖLÜM
DAVAMIZ METAFİZİKTİR – 1. BÖLÜM
MAHKEME SÜRECİNDE SİLİVRİ CEZAEVİNDE YAŞANAN EZİYET VE ZULÜMLER
"Ben Sayın Adnan Oktar `dan hiçbir zaman Şiddet, Eziyet, Baskı görmedim."
DAVA DOSYASINDAKİ CİNSELLİK KONULU İDDİALAR TÜMÜYLE GEÇERSİZDİR
DURUŞMALARIN İLK HAFTASI
"İNFAK" SUÇ DEĞİL, KURAN'IN FARZ KILDIĞI BİR İBADETTİR
GERÇEK TURNİKE SİSTEMİ GENELEVLERDE
Adnan Oktar davasının ilk duruşması bugün yapıldı.
AVK. UĞUR POYRAZ: "MEDYADA FIRTINA ESTİRİLEREK KAMUOYU ŞARTLANDIRILDI,...
Adnan Oktar'ın itirafçılığa zorlanan arkadaşlarına sosyal medyadan destek...
Adnan Oktar suç örgütü değildir açıklaması.
Adnan Oktar'ın cezaevinden Odatv'ye yazdığı mektubu
Adnan Oktar'dan Cumhurbaşkanı Sayın Recep Tayyip Erdoğan'a mektup
Casuslukla suçlanmışlardı, milli çıktılar.
TBAV çevresinden "Bizler suç örgütü değiliz,kardeşiz" açıklaması
Bu sitelerin ne zararı var!
Adnan Oktar ve arkadaşları 15 Temmuz'da ne yaptılar?
Sibel Yılmaztürk'ün cezaevinden mektubu
İğrenç ve münasebsiz iftiraya ağabey Kenan Oktar'dan açıklama geldi.
Adnan Oktar ve arkadaşlarına Emniyet Müdürlüğü önünde destek ve açıklama...
Adnan Oktar hakkında yapılan sokak röportajında vatandaşların görüşü
Karar gazetesi yazarı Yıldıray Oğur'dan Adnan Oktar operasyonu...
Cumhurbaşkanı Sayın Recep Tayyip Erdoğan'dan Adnan Oktar ile ilgili...
Ahmet Hakan'nın Ceylan Özgül şüphesi.
HarunYahya eserlerinin engellenmesi, yaratılış inancının etkisini kırmayı...
Kedicikler 50bin liraya itirafçı oldu.
Adnan Oktar ve arkadaşlarına yönelik operasyonda silahlar ruhsatlı ve...
FETÖ'cü savcının davayı kapattığı haberi asılsız çıktı.
Adnan Oktar ve arkadaşlarının davasında mali suç yok...
Cemaat ve Vakıfları tedirgin eden haksız operasyon: Adnan Oktar operasyonu...
Tutukluluk süreleri baskı ve zorluk ile işkenceye dönüşüyor.
Adnan Oktar’ın Cezaevi Fotoğrafları Ortaya Çıktı!
"Milyar tane evladım olsa, milyarını ve kendi canımı Adnan Oktar'a feda...
Adnan Oktar davasında baskı ve zorla itirafçılık konusu tartışıldı.
Adnan Oktar ve arkadaşlarının davasında iftiracılık müessesesine dikkat...
Adnan Oktar davasında hukuki açıklama
Adnan Oktar ve Arkadaşlarının Masak Raporlarında Komik rakamlar
Adnan Oktar ve Arkadaşlarının tutukluluk süresi hukuku zedeledi.
Adnan Oktar'ın Museviler ile görüşmesi...
Adnan Oktar ve arkadaşlarına yönelik suçlamalara cevap verilen web sitesi...
Adnan Oktar ve arkadaşlarına karşı İngiliz Derin Devleti hareketi!
Adnan Oktar iddianamesinde yer alan şikayetçi ve mağdurlar baskı altında...
Adnan Oktar iddianamesi hazırlandı.
SAYIN NEDİM ŞENER'E AÇIK MEKTUP
Adnan Oktar ve Nazarbayev gerçeği!
En kolay isnat edilen suç cinsel suçlar Adnan Oktar ve Arkadaşlarına...
Adnan Oktar kaçmamış!
BİR KISIM MEDYA KURULUŞLARINA ÇAĞRI !!!
FİŞLEME SAFSATASI
İSA TATLICAN: BİR HUSUMETLİ PORTRESİ
SİLİVRİ CEZAEVİNDE YAŞANAN İNSAN HAKLARI İHLALLERİ
MÜMİNLERİN YARDIMLAŞMASI VE DAYANIŞMASI ALLAH'IN EMRİDİR
GÜLÜNÇ VE ASILSIZ "KAÇIŞ" YALANI
ABDURRAHMAN DİLİPAK BİLMELİDİR Kİ KURAN’A GÖRE, ZİNA İFTİRASI ATANIN...
YALANLAR BİTMİYOR
SAÇ MODELİ ÜZERİNDEN KARA PROPAGANDA
TAHLİYE EDİLENLERE LİNÇ KAMPANYASI ÇOK YANLIŞ
MEDYA MASALLARI ASPARAGAS ÇIKMAYA DEVAM EDİYOR
Adnan Oktar ve Arkadaşlarının ilk duruşma tarihi belli oldu.
AKİT TV VE YENİ AKİT GAZETESİNE ÖNEMLİ NASİHAT
YAŞAR OKUYAN AĞABEYİMİZE AÇIK MEKTUP
KARA PARA AKLAMA İDDİALARINA CEVAP
Adnan Oktar ve FETÖ bağlantısı olmadığı ortaya çıktı.
TAKVİM GAZETESİNİN ALGI OPERASYONU
Adnan Oktar ve Arkadaşlarına yönelik suçlamaların iftira olduğu anlaşıldı.
"Bizler Suç Örgütü Değiliz..."