Les Désastres Causés À L’humanité Par Le Darwinisme

< <
5 / total: 8

Partie 4

Le Darwinisme: Source De La Sauvagerie Communiste

Le communisme, l'une des idéologies les plus répandues dans le monde, est sans doute celle qui a causé le plus grand mal à l'humanité lors du dernier siècle qui fut témoin de tant d'actes sauvages et de violence. Le communisme atteignit son apogée au 19ème siècle, pendant la vie des deux philosophes allemands Karl Marx et Friedrich Engels. Les communistes firent couler tant de sang dans le monde qu'ils ont, de ce point de vue, surpassé les nazis et les impérialistes. Ils tuèrent des gens innocents et semèrent la violence, la crainte et le désespoir parmi l'humanité. Aujourd'hui encore, lorsque l'on mentionne un pays du "rideau de fer", il nous viendra tout de suite à l'esprit une image d'une communauté gouvernée par l'obscurité, la confusion et le désespoir ainsi que des images de rues sans vie, d'ennui et de crainte. Bien que le communisme se soit soi-disant éteint en 1991, ses débris existent toujours. Peu importe qu'une partie des communistes et marxistes "non-repentants" adoptent aujourd'hui une approche plus libérale; la philosophie matérialiste, cet aspect sombre du communisme et du marxisme qui détourne les gens de la religion et de la moralité, continue toujours de les influencer.

Evolution fitting News
 

Les fondateurs du communisme, Friedrich Engels et Karl Marx.

5

Cette idéologie qui fit régner la terreur dans les quatre coins du monde remonte en réalité aux temps anciens. La dialectique est l'approche qui permet de concevoir le développement de l'univers en terme de conflits. Marx et Engels se mirent à analyser l'histoire du monde en se basant sur cette approche. Marx soutint que l'histoire de l'humanité peut être résumée à l'histoire de conflits et que le conflit de l'époque se jouait entre ouvriers et capitalistes, les premiers se révolteraient et établiraient sous peu un régime communiste.

La caractéristique la plus saisissante des deux fondateurs du communisme est leur haine commune de la religion, un stigmate matérialiste. Marx et Engels étaient tous deux athées et voyaient en l'élimination des croyances religieuses l'étape nécessaire pour atteindre l'idéal communiste.

Pourtant, il manquait à Marx et Engels un élément essentiel en vue d'attirer un public plus large: une justification scientifique de leur idéologie. L'alliance dangereuse qui causa de la peine, du chaos, des tueries, et qui tourna frère contre frère tout en propageant le séparatisme au 20ème siècle apparut à ce moment-là. Darwin publia son livre, The Origin of Species , à la même époque. Il est très intéressant de noter que ses théories remplissent exactement les fonctions recherchées par Marx et Engels. Darwin prétendait alors que les êtres vivants se développaient à travers "une lutte pour la survie" ou "conflit dialectique". De plus, il niait la création et rejetait toutes croyances religieuses. Pour Marx et Engels, c'était une occasion à ne pas rater.

L'effondrement Du Marxisme Historique

Karl Marx, qui est le fondateur du communisme, fut profondéŽment influencé par Darwin. Il adapta ses idŽées à sa conception matéŽrialiste de l'histoire, la dialectique. Selon Marx, la sociétéŽ est en constant mouvement et traverse difféŽrentes phases historiques. Le moteur de l'histoire est la contradiction qui existe entre les dŽétenteurs des moyens de production et les relations de production. En suivant cette logique, l'économie est le seul moteur du changement. Selon lui, l'histoire passerait àˆ travers des eŽtapes d'évolution difféŽrentes: la sociéŽtŽé primitive, la sociéŽtŽé esclavagiste, la socieŽtŽe fŽéodale, la sociéŽtŽé capitaliste et, finalement, la sociŽétéŽ communiste.

Pourtant, l'histoire prouve que la pŽériodisation proposŽée par Marx ne posséde aucune validitéŽ. Jamais dans l'histoire, n'y a-t-il eu de sociŽétéŽ qui soit passŽée par toutes ces phases d'évolution. Au contraire, il existe des sociétéŽs où ces difféŽrentes éŽtapes se passent en même temps. Alors qu'une partie du pays est encore féŽodale, les régles capitalistes peuvent s'appliquer dans une autre réŽgion. C'est pour cela qu'il n'existe absolument aucune preuve dŽémontrant que le passage d'un systémé à un autre suit le modéle Žévolutionniste revendiqué par Marx et la théŽorie de l'éŽvolution.

D'autre part, aucune des prophéties de Marx concernant l'avenir ne s'est rŽéalisŽée. Les théŽories de Marx se sont déjàˆ avŽérŽées inapplicables dans les 10 années suivant sa mort. Marx avait préŽdit que les nations capitalistes les plus dŽéveloppŽées subiraient l'une aprés l'autre des r'éŽvolutions communistes. Cela n'est jamais arrivŽé. Lénine, l'un des plus grands disciples de Marx, a essayéŽ tout d'abord d'expliquer pourquoi ces rŽ'évolutions n'avaient pas eu lieu. Ensuite, il dŽéclara que des réŽvolutions communistes se dŽéclencheraient dans les pays du Tiers-Monde. Pourtant, àˆ nouveau, l'histoire a prouvéŽ que LéŽnine avait tort. Aujourd'hui, les pays dirigéŽs par un régime communiste peuvent être comptés sur les doigts d'une main. Mis à part cela, les marxistes ont souvent fait recours àˆ la violence, ils ne sont jamais arrivŽés au pouvoir porteŽs par des mouvements populaires, mais par pure pression dictatoriale.

En bref, l'histoire rŽécente prouve que la péŽriodisation historique de Marx n'éŽtait pas valable. Les thŽéories telles que "la dialectique historique" et "l'Žévolution historique", soutenues par les idéŽologues matéŽrialistes comme Marx et Engels, ne sont que le produit de leur fantaisie.

L'admiration que Engels et Marx avaient pour Darwin

Le darwinisme est donc d'une grande importance pour le communisme; seulement quelques mois après la publication du livre de Darwin, Engels écrivit à Marx: "Darwin, ce que je suis en train de lire en ce moment, est splendide." 74

Marx répondit à Engels le 19 décembre 1860: "Ce livre contient la base de l'histoire naturelle soutenant notre point de vue." 75

Dans une lettre écrite le 16 janvier 1861 par Marx à Lassalle, un autre de ses amis socialistes, il écrivit: "Le livre de Darwin est très important et me sert de base dans le domaine des sciences naturelles pour comprendre la lutte des classes dans l'histoire." 76 ll révèle ainsi l'importance de la théorie de l'évolution pour le communisme. Marx justifia la sympathie qu'il avait pour Darwin en lui dédiant une copie de son travail le plus important, Das Kapital (Le capital). Il se définit comme étant "un admirateur sincère" du naturaliste anglais.77

Engels admet également son admiration pour Darwin:

La nature est l'épreuve de la dialectique, et l'on devrait dire qu'en dernier lieu, la nature travaille dialectiquement et non métaphysiquement... Dans ce rapport, Darwin doit être nommé avant tous les autres.78

Engels loua Darwin en le jugeant égal à Marx: "De même que Darwin découvrit la loi de l'évolution dans la nature organique, Marx découvrit la loi de l'évolution dans l'histoire humaine."79

Dans un autre de ses écrits, Engels souligne l'importance du fait que Darwin ait développé une théorie s'opposant à la religion:

Il (Darwin) détruit la conception métaphysique de la nature en prouvant que le monde organique d'aujourd'hui - les plantes, les animaux et par conséquent les hommes - est le produit d'un processus évolutif qui dure depuis des millions d'années.80

Peu de temps après, Engels démontra qu'il avait accepté la théorie de Darwin dans un article intitulé "la part jouée par le travail dans la transition du singe à l'homme"

Le chercheur américain Conway Zirckle explique de la façon suivante pourquoi les fondateurs du communisme ont immédiatement accepté la théorie de Darwin:

 

Marx et Engels ont accepté l'évolution presque immédiatement après que Darwin a publié The Origin of Species. La théorie de l'évolution était tout justement ce dont les fondateurs du communisme avaient besoin pour expliquer la venue de l'humanité sur terre sans intervention d'une force surnaturelle. Cette théorie pouvait donc être employée sans problème pour renforcer les bases de leur philosophie matérialiste. De plus, l'interprétation évolutionniste de Darwin - soit que l'évolution soit un produit de la sélection naturelle - leur fournit une hypothèse alternative à l'explication téléologique dominante de l'époque, soit que toutes les formes de vie sont adaptées à leurs conditions. 81

Tom Bethell, de Harper's Magazine, explique le lien fondamental entre Marx et Darwin de la façon suivante:

Marx n'a pas été attiré par le livre de Darwin pour des raisons économiques, mais pour la raison fondamentale que l'univers de Darwin était purement matérialiste et que son interprétation n'impliquait plus de référence à des causes inobservables et immatérielles. Par ce respect, Darwin et Marx peuvent vraiment être considérés comme des camarades. 82

Aujourd'hui, le lien entre le darwinisme et le marxisme est évident pour tout le monde. Les nombreuses biographies de Marx en sont du reste une preuve indéniable. Donnons l'exemple d'une biographie de Karl Marx décrivant ce lien:

Le darwinisme a présenté une série entière de vérités qui défendent le marxisme et qui le prouvent et le développent. La diffusion des idées évolutionnistes darwinistes a créé une terre fertile pour que les idées marxistes puissent être digérées dans leur ensemble par le prolétariat… Marx, Engels et Lénine ont attaché beaucoup d'importance aux idées de Darwin et ont souligné leur importance scientifique, ce qui accéléra la diffusion de ces idées.83

Comme nous venons de le voir, Marx et Engels étaient emballés par le concept de l'évolution de Darwin, car il formait le soutien scientifique nécessaire pour leur propre vue athée du monde. Or, ils avaient bien tort de penser de telle sorte. La théorie de l'évolution a connu son moment de gloire au moment où elle fut soutenue dans le milieu scientifique primitif du 19ème siècle, soit quand elle comportait des points flous et manquait de preuves scientifiques convaincantes. La science qui s'est développée dans la deuxième moitié du 20ème siècle a révélé l'invalidité de cette théorie. Cela provoqua la chute du mouvement et de l'idéologie communistes et ainsi que des idées matérialistes du darwinisme. (Pour plus de détails, voir Le Mensonge de l'Evolution de Harun Yahya). Cependant, comme les scientifiques matérialistes savaient pertinemment que la chute du darwinisme allait provoquer l'effondrement de leurs propres idéologies, ils ont essayé par tous les moyens de masquer les failles du darwinisme.

L'admiration des disciples de Marx et d'Engels pour Darwin

Les disciples de Marx et d'Engels, qui sont responsables de la mort de millions de personnes ainsi que de la détresse et douleur de bien d'autres encore, ont embrassé la théorie de l'évolution avec grands joie et intérêt.

Citons John N. Moore, qui discute de la relation entre la théorie de l'évolution et les leaders soviétiques qui appliquèrent les idées de Marx et d'Engels en Russie:

La pensée des leaders de l'URSS est profondément enracinée dans une perspective évolutionniste84

Atlas of Creation

Ce fut Lénine qui mena à terme la révolution communiste de Marx. Lénine, le leader du mouvement bolchevique communiste russe, réussit à déstabiliser le régime tsariste en Russie par la force des armes. La situation chaotique de l'après première guerre mondiale offrit aux bolcheviques l'occasion unique qu'ils cherchaient. Avec Lénine à la tête du mouvement, les communistes se sont finalement emparés du pouvoir par voie d'armes en octobre 1917. Après la révolution, la Russie fut la scène d'une guerre civile sanglante qui, durant trois ans, confronta les communistes et les partisans du tsar.

Evolution fitting News
 

Lénine et Trotski

5

Tout comme les autres leaders communistes, Lénine a souvent souligné que la théorie de Darwin était la base fondamentale de la philosophie du matérialisme dialectique.

Lisons l'une de ses déclarations concernant le darwinisme:

Darwin mit fin à la croyance comme quoi les espèces animales et végétales n'avaient aucun rapport l'une avec l'autre, sauf hasardeux, que ces dernières furent créées par Dieu et qu'elles deviennent donc par définition immuables.85

Trotski, considéré comme le plus important architecte de la révolution bolchevique après Lénine, a lui aussi attaché une grande importance au darwinisme. Il avoua son admiration pour Darwin de la façon suivante:

La découverte de Darwin est le plus grand triomphe de la dialectique dans le champ entier de la matière organique.86

Suite à la mort de Lénine en 1924, Staline, considéré par beaucoup comme le dictateur le plus sanglant de l'histoire du monde, est passé à la tête du parti communiste. Pendant les 30 ans où il détint le pouvoir, Staline essaya maintes fois de prouver à quel point le communisme était un système impitoyable.

La première démarche qu'entreprit Staline fut de confisquer au nom de l'Etat les champs des paysans qui composaient quatre-vingts pour cent de la population russe. Au nom de cette politique de collectivisation des terres, qui était destinée à supprimer la propriété privée, la récolte de tous les villageois russes fut rassemblée par des fonctionnaires armés. La conséquence directe fut une famine épouvantable. Des millions de femmes, d'enfants et de personnes âgées qui ne trouvèrent rien à manger sont morts de faim. Le nombre de morts dans la seule région du Caucase fut d'un million.

Staline n'a pas hésité à envoyer des centaines de milliers de gens qui résistaient à cette politique vers les camps de travaux forcés redoutables de Sibérie (les goulags). Dans ces camps, presque tous les prisonniers y trouvèrent la mort, succombant aux conditions extrêmes et inhumaines qui y régnaient. D'autre part, des dizaines de milliers de gens furent exécutées par la police secrète de Staline. De plus, des millions de gens furent déportés dans les coins les plus éloignés de la Russie, y compris les Turcs de Crimée et du Turkestan.

De par ses politiques sanglantes, Staline tua environ 20 millions de personnes. Des historiens révélèrent que cette sauvagerie lui apportait une satisfaction personnelle. C'était pour lui un grand plaisir de s'asseoir derrière son bureau du Kremlin et d'examiner les listes de ceux qui venaient de mourir dans les camps de concentration ou qui venaient d'être exécutés.

Evolution fitting News
 

Staline, l'un des noms les plus sanglants de l'histoire. Il causa la mort de dizaines de millions de personnes, des famines et de la pauvretŽé; sa politique laissa des milliers d'innocents sans foyers ni emplois. 5

En plus de son état psychologique personnel, l'influence principale qui le poussa à devenir un tueur aussi impitoyable fut la philosophie matérialiste en laquelle il croyait. Selon ses propres dires, la base fondamentale de cette philosophie était la théorie de l'évolution de Darwin. Il résuma l'importance qu'il attacha aux idées de Darwin par les mots suivants:

Il y a trois choses que nous devons faire pour désabuser les esprits de nos séminaristes. Nous devons leur apprendre l'âge de la terre, son origine géologique et les idées de Darwin. 87

Durant son vivant, l'un de ses amis d'enfance expliqua dans son livre Les points de repère dans la vie de Staline comment Staline devint athée:

A un âge très jeune, alors qu'il était toujours élève à l'école ecclésiastique, le camarade Staline développa un esprit critique et eut des sentiments révolutionnaires. Il commença à lire Darwin et ainsi devint athée88

Dans le même livre, G. Glurdjidze, un ami de jeunesse de Staline, raconte comment Staline cessa de croire en Dieu. Ce dernier lui aurait apparemment dit que la raison en était le livre de Darwin, qui lui recommandait par ailleurs fortement de lire.89

Un signe important de la foi aveugle que Staline avait dans la théorie de l'évolution était son refus de permettre l'enseignement des lois génétiques de Mendel pendant la période où il était au pouvoir. Ces lois, acceptées par le monde scientifique tout entier depuis le début du 20ème siècle, avaient clairement démenti l'hypothèse "des caractéristiques acquises pouvant être transmises aux générations postérieures" de Lamarck. Le scientifique russe Lysenko avait perçu cette découverte comme étant dangereuse pour la théorie de l'évolution et décida alors d'en parler à Staline. Staline fut impressionné par les idées de Lysenko et le désigna comme chef des associations scientifiques officielles. Aussi la science génétique, qui avait permis de remettre en question la théorie de l'évolution, n'a jamais été acceptée dans aucune des associations scientifiques et écoles de l'Union Soviétique et ceci jusqu'à la mort de Staline.

Durant la période stalinienne, l'Union Soviétique s'était métamorphosée en une vie chaotique où la vie de millions de gens était menacée en permanence et où tout un chacun risquait d'être emmené à tout moment, bien qu'innocents, et de subir des souffrances inimaginables sous n'importe quel prétexte. L'histoire du fascisme est elle aussi remplie de telles attitudes.

Quelques historiens se trompent quand ils évaluent ces événements, car ils essaient d'expliquer la cause de cette sauvagerie et cruauté par la nature déséquilibrée et psychopathe de personnages comme Lénine, Staline, Mao Tsé Toung, Hitler et Mussolini. Est-ce vraiment une coïncidence que le monde entier soit tombé en même temps entre les mains d'individus psychologiquement déséquilibrés?

Il est pourtant clair que tous ces gens et toutes ces idéologies furent nourris par la même inspiration qui fut dépeinte comme étant la seule voie justifiable. En d'autres termes, il exista un autre coupable derrière ces personnes. La raison qui permit à ces leaders inhumains et déséquilibrés d'entraîner avec eux des millions de gens et de commettre des crimes, n'était rien d'autre que cette force scientifique apparente dont l'appui leur fut donné par la philosophie matérialiste et le darwinisme.

Mao Tsé Toung: l'ambassadeur de Darwin et de Marx en Chine

Alors que Staline dirigeait son régime totalitaire, un autre régime communiste basé sur le darwinisme apparut en Chine. Les communistes, menés par Mao Tsé Toung, sont montés au pouvoir en 1949 suite à une longue guerre civile. Mao établit un régime oppressif et sanglant, tout comme son allié Staline, qui le soutint d'ailleurs fortement. La Chine est devenue la scène d'innombrables exécutions politiques. Dans les années qui suivirent, les jeunes miliciens de Mao, connus sous le nom de "gardes rouges", entraînèrent le pays dans une atmosphère de terreur totale.

Lisons comment Mao définit la base philosophique du système qu'il établit: "Le socialisme chinois est fondé sur Darwin et la théorie de l'évolution." 90

Etant un marxiste athée et un fervent croyant en l'évolutionnisme lui-même, Mao décréta que le matériel de lecture employé pour l'alphabétisation pendant "le grand bond en avant" sera pris des écrits de Charles Darwin et autres matériels soutenant le paradigme de l'évolution.91

Evolution fitting News
 

Mao Tsé Tung

La théorie de l'évolution a servi de base à l'idéologie des communistes chinois qui sont arrivés au pouvoir en 1950. En réalité, les intellectuels chinois avaient accepté la théorie de l'évolution bien longtemps avant:

Durant le 19ème siècle, l'Ouest a considéré la Chine comme un géant dormant, isolé et noyé dans des traditions antiques. Peu d'Européens ont compris comment les intellectuels chinois avaient avidement saisi les idées évolutionnistes darwiniennes et vu en elles une impulsion pleine d'espoir pour le progrès et le changement. Selon l'auteur chinois Hu Shih (Les philosophies vivantes, 1931), le livre de Thomas Huxley Evolution and Ethics (L'évolution et l'éthique), publié en 1898, fut immédiatement acclamé et accepté par les intellectuels chinois. Des hommes riches ont patronné des éditions chinoises bon marché pour qu'elles puissent être largement distribuées aux masses. 92

Ainsi, ceux qui se sont tournés vers le communisme et ont dirigé la révolution communiste faisaient partie de ces intellectuels qui avaient été "passionnément influencés" par des idées darwinistes.

Ce ne fut donc pas même difficile pour la Chine, malgré ses nombreuses croyances panthéistes profondes et son histoire, que de se faire prendre en tenailles par le darwinisme et le communisme. Dans un article édité dans le magazine New Scientist, le philosophe canadien darwiniste Michel Ruse écrivit ceci sur la Chine du début du vingtième siècle:

Ces idées ont immédiatement pris racine, car la Chine n'avait pas les barrières intellectuelles et religieuses innées à l'évolution qui existaient souvent à l'Ouest. En effet, il est vrai, qu'à certains égards, Darwin aurait presque pu être chinois! … La pensée taoïste et néo-confucéenne a toujours souligné "ce côté chose" des hommes. L'idée de notre être comme étant quelque chose d'identique à celui des animaux ne fut pas réellement nouvelle… De nos jours, la philosophie officielle est celle du marxisme-léninisme (un type). Cependant, sans l'approche matérialiste séculière du darwinisme (pris maintenant dans le sens large de philosophie sociale), la terre n'aurait pas été préparée pour que Mao et ses révolutionnaires puissent y semer leur graine et recueillir leur récolte. 93

Comme Michel Ruse l'a mentionné ci-dessus, grâce à la diffusion des idées darwinistes dans la société, la Chine accepta facilement le communisme. Le peuple chinois, induit en erreur par les idées de Darwin, observa sans broncher tous les massacres perpétrés par Mao Tsé Toung, l'un des tueurs les plus cruels de l'histoire.

De plus, le communisme est responsable de la propagation de conflits armés de type guérilla, d'actes sanglants de terrorisme et de guerres civiles et ceci non seulement en Chine mais dans beaucoup de pays. La Turquie fut du reste l'un de ceux-ci. Dans les années 1960 et 1970, des groupes armés cherchant à déstabiliser l'Etat entraînèrent la Turquie dans le terrorisme dans l'espoir de réaliser une révolution communiste. Après 1980, le terrorisme communiste a rejoint le courant du séparatisme et fut la cause derrière la mort de dizaines de milliers de Turcs, de policiers et de soldats faisant leur devoir.

L'idéologie communiste, responsable d'un fléau qui ravagea le monde pendant 150 ans, se développa toujours parallèlement au darwinisme. Même aujourd'hui, les communistes restent les principaux partisans du darwinisme. Du reste, chaque fois qu'il se passe une investigation à l'encontre de ces cercles d'intellectuels soutenant la théorie de l'évolution, nous trouvons des marxistes aux premiers rangs, et ceci dans à peu près chaque pays. Comme Karl Marx l'a d'ailleurs dit, la théorie de l'évolution forme la base de l'idéologie communiste consacrée aux sciences naturelles et donne au manque de religion du communisme son support scientifique le plus erroné et important.

La base de l'alliance entre le darwinisme et le communisme: la haine contre la religion

Comme nous l'avons expliqué auparavant, la raison la plus importante de la fidélité qui existe entre matérialistes et communistes et le darwinisme est cet appui apparent que le darwinisme donne à l'athéisme. La philosophie matérialiste exista toujours dans l'histoire, mais jusqu'au 19ème siècle, la plupart des philosophes s'étaient limités à la théorie. La meilleure explication réside dans le fait que la plupart des hommes de science de l'époque croyaient en Dieu et en la réalité de la création. Mais au 19ème siècle, la philosophie matérialiste et la théorie de Darwin commencèrent à être appliquées aux sciences naturelles. Le darwinisme était la base la plus importante soutenant la culture matérialiste irréligieuse qui marqua le 19ème siècle et révéla ses effets pendant le 20ème siècle.

Les idéologies nées de cette culture matérialiste sont responsables du déclenchement de deux grandes guerres mondiales, ainsi que d'innombrables guerres civiles et actes de terrorisme, de génocide, d'extermination et de sauvagerie. A cause de ces dizaines de catastrophes, des millions de gens perdirent leurs vies et des centaines de millions furent honteusement opprimés et durent subir le pire des traitements.

Les terroristes influencés par le darwinisme-matérialisme, ont été se réfugier dans des montagnes et vécurent dans des cavernes dans des conditions épouvantables, tout comme les animaux dont ils prétendaient être descendus. Ils arrivaient à massacrer des hommes sans penser aux conséquences et assassiner des bébés, des personnes âgées et des innocents. En ne considérant ni eux-mêmes ni personne d'autre comme étant des êtres vivants créés par Dieu avec une âme, un esprit, une conscience et une capacité de compréhension, ils se comportèrent les uns envers les autres de la façon dont les animaux le font entre eux-mêmes. La destruction de douzaines d'églises et de mosquées par Staline est juste un exemple de la haine qu'avait le communisme contre la religion.

Dans son livre The Long War Against God (La longue guerre contre Dieu), Henry Morris décrivit ce lien de la façon suivante:

Malgré ses failles scientifiques, le caractère soi-disant scientifique de la théorie de l'évolution fut employé pour justifier toutes sortes de systèmes et de pratiques impis. La plus réussie de ceux-ci semble être jusqu'à présent le communisme. Cela signifie que tous ses adhérents dans le monde entier se sont trompés en pensant que le communisme était le juste système, car il était soi-disant basé sur la science de l'évolution94

Atlas of Creation

Evolution fitting News
 

Pendant et aprés la rŽévolution bolchevique, la religion fut attaquŽée de toutes parts. Des Žéglises et mosquŽées furent détruites. Les Žéglises furent pillŽées de leurs objets d'art, comme le montrent les images ci-dessus.

L'hostilité du communisme et du matérialisme envers la religion s'est manifestée dans toute sa violence pendant le soulèvement bolchevique. Des églises et des mosquées furent complètement démolies et les ecclésiastiques furent les premiers à être éjectés hors de "la nouvelle société socialiste". Malgré le fait que la plupart des membres de la société était des gens religieux, ils furent soudainement entravés d'effectuer leurs devoirs religieux. Pour enlever de l'équation les dimanches, jour où les Chrétiens se rendaient habituellement à l'église, le jour de repos commun fut aboli. Dès lors, chacun allait travailler durant cinq jours, mais le jour de repos pouvaient tomber n'importe quel jour de la semaine. Cette mesure fut prise d'une manière délibérée par les communistes "afin de faciliter la lutte pour éliminer la religion".99 A la suite de cet événement, de nouvelles mesures furent instaurées contre les ecclésiastiques en 1928 et en 1930: leurs impôts augmentèrent de 10 fois, leurs coupons d'alimentation furent confisqués, ils ne bénéficièrent plus de la sécurité sociale et ne jouirent donc plus d'aucun droit civil; de plus, ils furent souvent arrêtés, déplacés de leurs postes et envoyés en exil. En 1936, environ 65 pour cent des mosquées et 70 pour cent des églises avaient été détruites.

Les mesures les plus violentes prises contre la religion se déroulèrent en Albanie. Enver Hodja, le leader communiste albanais connu pour n'avoir aucune religion, proclama l'Albanie comme étant le premier pays athée au monde. Les ecclésiastiques furent arrêtés sans raison et certains d'entre eux tués lors de leur détention. En 1948 déjà, deux évêques et 5.000 ecclésiastiques avaient été tués. Les musulmans furent assassinés de la même manière. Le mensuel littéraire Nendori annonça que 2.169 mosquées et églises avaient été fermées, dont 327 étaient des édifices religieux catholiques.

La raison de toutes ces pratiques est sans l'ombre d'un doute la volonté du communisme de former des sociétés niant aveuglément l'existence de Dieu, n'ayant aucun rapport avec la religion, croyant et estimant la matière seule. En réalité, c'était une des cibles cachées principales du communisme. En effet, les leaders communistes savaient pertinemment qu'ils pourraient manipuler les gens seulement si ceux-ci devenaient mécanisés, insensibles, impassibles et surtout non-croyants. De cette manière, il était possible de leur faire effectuer autant de meurtres qu'ils le voulaient. Les prétentions du darwinisme, qui ont soutenu l'athéisme et justifié toutes sortes d'oppression, de cruauté, de conflits et de meurtres, soit tous des actes interdits par la religion, ont manifestement encouragé la venue au 20ème siècle d'idéologies qui firent couler du sang et tuèrent comme jamais. C'est pour cette raison que ce siècle dernier fut témoin de guerres incessantes, de massacres, de rébellions, d'actes de violence, de combat et de haine.

Evolution fitting News

Qui est plus injuste que celui qui empéche que dans les mosquŽées d'Allah, on mentionne Son Nom (pendant les priéres et les invocations), et qui s'efforce de les dŽétruire? De tels gens ne devraient y entrer qu'apeuréŽs. Pour eux, ignominie ici-bas, et dans l'au-delà un éŽnorme châ‰timent. (Sourate al-Baqarah, verset 114)

L'oppression et la violence infligées au monde par les communistes darwinistes

L'anarchie et la terreur sont deux outils indispensables du marxisme et du communisme. La tendance du marxisme pour le terrorisme et la violence s'est révélée pour la première fois dans l'expérience de la Commune de Paris (1870), à l'époque où Marx était encore en vie. Puis, à l'époque de Lénine, qui mit réellement la théorie de Marx en pratique, le terrorisme devint indispensable à l'idéologie communiste. Les communistes firent couler le sang de millions de gens aux quatre coins du monde et les firent souffrir et vivre dans la crainte et la violence en établissant des organisations terroristes. Comme nous le verrons dans les pages suivantes, tout le monde se souvient de l'oppression que ces leaders communistes ont exercée et tous les meurtres qu'ils ont commis. Néanmoins, il existe toujours quelques personnes qui couvrent leurs murs des portraits de ces assassins impitoyables et sanguinaires et qui les considèrent toujours comme leurs guides.

Bien que certains communistes nient que la violence et le terrorisme soient des pratiques communistes et qu'ils légitiment ces actes par des justifications d'applications individuelles et rares, il existe une vérité indéniable: les fondateurs du communisme défendirent personnellement la violence et le terrorisme et les considérèrent comme étant des éléments essentiels de leur idéologie. Le professeur de science politique américain Samuel François commenta à ce sujet:

Marx et Engels ont toujours spécifié que la révolution devait être violente et que les révolutionnaires devaient user de la violence contre les hommes au pouvoir. Dans quelques cas, ils ont même exprimé leur soutien aux actes terroristes 96
Evolution fitting News
 

La rŽévolution communiste fut trés sanglante. Des dizaines de millions de gens furent massacréŽs et impitoyablement tuéŽs. Les leaders communistes ordonnérent le meurtre de tous ceux qui s'opposaient ˆà eux.

Karl Marx dit un jour que "l'insurrection était autant un art que la guerre" et prit les paroles suivantes de Danton, l'un des principaux partisans de la révolution française de 1789, et en forma un principe: "De l'audace, de l'audace, et encore de l'audace."97 Il existe des discours clairs de Lénine quant à la nécessité d'avoir systématiquement recours au terrorisme. Voici quelques parties d'entre eux:

En réalité, l'Etat n'est rien d'autre qu'un instrument d'oppression d'une classe par une autre. La dictature est quant à elle une autorité basée sur la force et qui n'est pas limitée par un cadre de lois... La dictature révolutionnaire du prolétariat devait être cette autorité accaparée et entretenue grâce à l'usage de la violence du prolétariat contre la bourgeoisie; soit cette autorité qui n'est limitée par aucune loi..98

Nous ne sommes pas du tout opposés à l'assassinat politique… Seuls des actes terroristes individuels non isolés du mouvement global ont de la valeur99

Pour prendre le pouvoir, les ouvriers détenant une conscience de classe doivent obtenir la majorité de leur côté. Tant que la violence n'est pas utilisée contre les dirigeants, il n'existe aucune alternative pour accaparer le pouvoir.100

Durant une réunion de la classe ouvrière, Lénine donna un discours terrifiant sur la nécessité du terrorisme:

Si les masses ne se révoltent pas spontanément, cela ne mènera à rien… Car tant que nous ne réussissons pas à traiter les spéculateurs de la façon qu'ils méritent - soit avec une balle dans la tête - nous n'arriverons à nulle part101

Trotski alla même plus loin dans un autre discours:

Mais la révolution demande à la classe révolutionnaire qu'elle parvienne à ses fins à l'aide de toutes les méthodes disponibles et si nécessaire, par une révolte armée; si requis, par le terrorisme. 102

Trotski alla même plus loin dans un autre discours:

Notre seul choix est maintenant la guerre civile. La guerre civile est la lutte pour le pain… Vive la guerre civile!103
Evolution fitting News
 

L'OPPRESSION RUSSE
Ces photographies téŽmoignent de l'oppression exercŽée pendant la rŽévolution russe.

Les principes des théoriciens communistes tels que Lénine et Trotski furent mis en pratique lors de la révolution bolchevique en Russie. Pendant la période révolutionnaire, en automne 1917, de nombreux massacres et pillages d'une violence incroyable eurent lieu. Ceux qui étaient contre la révolution ou soupçonnés de l'être furent rassemblés sans raison, arrêtés et tués: leurs maisons furent pillées et détruites. Le terrorisme, qui commença donc avec Lénine et Trotski, continua et empira sous Staline.

Harrison E. Salisbury du New York Times décrivit les camps de prison du système soviétique comme:

… un continent entier de terreur… Comparés avec ceux qui exécutèrent des centaines de milliers de personnes et provoquèrent la mort de millions d'autres en Union Soviétique, l'époque des Tsars nous semblent presque bénie… Nous restons perplexes devant la pensée d'un mal systématisé, routinier, pendant lequel trois ou quatre ou plus de millions d'hommes et de femmes furent condamnés chaque année au travail forcé et à l'exil éternel. Tout ceci se passa d'une façon si fortuite que les prisonniers n'étaient souvent même pas prévenus de leurs sentences... 104
Evolution fitting News
 

Ces photos montrent des personnes mortes de faim suite àˆ la famine provoquêŽe en 1921-1922 par le rŽgime communiste.

Des peuples non-russes et tout particulièrement les Turcs de Crimée, les Turcs d'Asie Centrale et les Kazakhs, subirent le terrorisme du système soviétique. Des cours juridiques spéciales, nommées troiki, furent établies pour nettoyer la société russe des Kazakhs. En octobre 1920, ces troiki seuls avaient condamné à mort plus de 6.000 personnes. Ces ordres furent immédiatement conduits. Les familles et parfois même les voisins de ceux qui s'opposaient au régime et qui ne pouvaient être appréhendés furent systématiquement pris comme otages et envoyés dans des camps de concentration. Martin Latsis, chef d'un de ces camps en Ukraine, admit dans un de ses rapports que ceux-ci étaient des camps de la mort:

Réunis dans un camp près de Maïkop, des otages, des femmes, des enfants et des vieillards survivent dans les conditions les plus épouvantables dont le froid et la boue d'octobre… Ils tombent comme des mouches. Les femmes font tout pour échapper à la mort. Les soldats qui gardent le camp en profitent et les traitent comme des prostituées105

Qu'avez-vous àˆ ne pas combattre dans la voie d'Allah, et pour la cause des faibles: hommes, femmes et enfants qui disent: "Seigneur! Fais-nous sortir de cette citéŽ dont les gens sont injustes, et assigne-nous de Ta part un alliéŽ, et assigne-nous de Ta part un secoureur." (Sourate an-Nisà‰', verset 75)


Evolution fitting News
 

Le gouvernement russe saisissant les produits alimentaires des villageois en Ukraine. Ces saisies ont mené àŽ ˆla famine.

Sous l'influence de Darwin, les révolutionnaires communistes tuèrent des gens d'une façon affolante. Les documents de l'époque révélèrent que leur but unique était l'extermination totale. Leur maxime aurait bien pu être: plus de personnes tuées, plus de succès! Le fait qu'ils projetèrent d'anéantir toute personne soupçonneuse fit partie intégrale de l'une de leurs décisions:

Le Pyatigorsk Cheka (Comité extraordinaire pour la guerre contre la contre-révolution) décida d'exécuter 300 personnes par jour. Ils divisèrent alors la ville en différents quartiers, prirent un quota de gens dans chacun des quartiers et ordonnèrent au Parti de rédiger les listes d'exécution… A Kislovodsk, en l'absence d'une meilleure idée, il fut décidé de tuer les gens qui étaient à l'hôpital. 106

Le journal Krasnyi Mech (L'épée rouge), qui soutenait les communistes, déclara que ces derniers se permirent tout et crurent que le sang devait couler pour que la couleur du drapeau rouge puisse se former.

A nous, tout est permis, car nous sommes les premiers à lever l'épée non pas pour opprimer les races et les réduire à l'esclavage, mais pour libérer l'humanité de ses chaînes… Sang? Laissez le sang couler comme de l'eau! Laissez le sang colorer pour toujours le drapeau de pirate noir volé par la bourgeoisie et laissez notre drapeau être rouge comme du sang pour toujours! Car c'est seulement par la mort du vieux monde que nous pourrons nous libérer pour toujours du retour de ces chacals!107

En plus de toute cette torture, Staline fonda "des détachements de réquisition" pour emporter les produits des paysans par force. Ces unités étaient responsables de toutes sortes d'oppression. Un inspecteur écrivit le 14 février 1922:

Les abus de position commis par les détachements de réquisition ont à vrai dire maintenant atteint des niveaux incroyables. Systématiquement, les paysans arrêtés sont enfermés dans de grandes granges non chauffées; ils sont ensuite fouettés et menacés de l'exécution. Ceux qui n'ont pas rempli tout leur quota seront attachés et forcés à courir nus tout le long de la rue principale du village; ils seront ensuite enfermés dans un autre hangar non chauffé. Un grand nombre de femmes ont été battues jusqu'à ce qu'elles perdent connaissance, puis jetées nues dans des trous creusés dans de la neige…108
Evolution fitting News
 

"Les déŽtachements de rŽéquisitions" furent fondŽés par Staline. Plutô™t que de torturer les villageois, le réŽgime saisissait leurs produits alimentaires. Les unitéŽs en charge de ces rŽéquisitions n'ont pas héŽsitéŽ àˆ opprimer les gens de faons diverses. Ceux qui ne pouvaient pas fournir suffisamment de produits alimentaires furent torturŽs ˆ mort. Ci-contre: l'éŽtat calamiteux dans lequel les gens se sont retrouvéŽs sous l'autoritéŽ communiste.


Evolution fitting News

Staline était convaincu que l'Espagne représentait une belle occasion pour l'URSS et que l'intervention dans ce pays porterait ses fruits. C'est pourquoi il prit position et soutint les communistes durant la guerre civile espagnole. Mais à cause de cela, le terrorisme s'est propagé en Espagne.

Un autre exemple d'oppression et de torture fut un camp de concentration où 200 antistaliniens furent détenus au début de 1938. Lisons le commentaire d'une victime du moment où "les staliniens décidaient d'ouvrir une Tcheka";

Un petit cimetière était vidé tout près. Les tchékistes avait une idée diabolique: ils laisseraient les tombes du cimetière ouvertes, avec les squelettes et les corps se décomposant en pleine vue. C'est là qu'ils enfermèrent les prisonniers les plus résistants. Ils avaient quelques méthodes de torture notamment très brutales. Beaucoup de prisonniers furent accrochés par leurs pieds, à l'envers, pendant des jours entiers. Ils en enfermèrent d'autres dans des armoires minuscules comportant un seul petit trou d'air près du visage pour respirer… L'une des pires méthodes était connue sous le nom de "tiroir"; les prisonniers étaient forcés de s'accroupir dans des boîtes carrées minuscules pendant plusieurs jours. Certains furent tenus là, incapables de se mouvoir, pendant huit à dix jours.1109

En 1931, le Pape Pie XI nous révéla dans l'encyclique Quadragesimo Anno la quantité de douleur infligée par le communisme:

Le communisme enseigne et cherche deux objectifs: une lutte des classes inexorable et l'extinction complète de la propriété privée. Il ne le fait pas secrètement ou par des méthodes cachées, mais publiquement, ouvertement et en employant tous les moyens possibles, même les plus violents. Pour atteindre ces objectifs, rien ne lui fait peur, il n'existe rien pour lequel il éprouve du respect ou de la révérence. Quand il monte au pouvoir, il est féroce dans sa cruauté et inhumain. Les vastes régions dévastées et détruites dans toute l'Europe de l'Est et en Asie en sont témoins. 110

Comme nous venons de le dire, le communisme visait à une lutte des classes impitoyable et à la complète élimination de la propriété privée. Autrement dit, son objectif était l'application de la théorie de l'évolution, que Darwin avait testée dans le domaine biologique, aux sociétés humaines, et de garder les gens à l'état animal sauvage naturel, soit en conflit et en guerre constants.

Les désastres provoqués par le communisme ne se sont pas limités à la Russie. Un des pays qui fut horriblement affecté fut la Chine.

Le darwiniste Mao Tsé Toung et ses massacres

Evolution fitting News
 

Les partisans communistes de Mao ont puni sévérement ceux qui ont oséŽ les opposer durant la guerre civile. Ils n'ont pas hŽésitŽé àˆ les humilier devant d'autres gens, puis àˆ les exéŽcuter.

5

Mao Tsé Toung, le leader communiste de la Chine, a eu deux guides ou mentors importants: l'un d'entre eux fut Darwin, comme nous venons de le mentionner, et l'autre Staline. Ces deux personnages synonymes de tragédies et de souffrance, dont les traits sont facilement identifiables dans la personnalité de Mao, ont causé de grandes tragédies et ont laissé leur empreinte sur une période longue et sombre de l'histoire de la Chine. Six à dix millions de personnes succombèrent aux directives de Mao Tsé Toung, plusieurs dizaines de millions de contre-révolutionnaires ont passé une grande partie de leurs vies en prison, où 20 millions d'entre eux sont morts. De plus, vingt à quarante millions de personnes sont morts de famine entre les années 1959-1961, suite à la politique du "grand bond en avant", témoignant ainsi des terribles conséquences de la politique extrémiste de Mao. Le massacre de la place Tienanmen de juin 1989 (environ 1.000 morts) est un autre exemple de ce que la Chine a subi durant son histoire récente. Finalement, ajoutons que les assassinats et le génocide perpétrés à l'égard de la population musulmane turque du Turkestan Oriental continuent toujours.

La révolution communiste chinoise est témoin d'importants actes de sauvagerie et autres événements incroyables. Les personnes, qui se sont retrouvées dans une sorte d'hypnose collective, ont causé et soutenu toutes sortes d'actes sauvages et l'ont démontré en s'exaltant après chaque meurtre commis. Le Livre Noir du Communisme, préparé par un groupe d'historiens et d'enseignants, décrivit les pratiques sauvages du communisme de la façon suivante:

Le peuple fut invité aux procès publics des "contre-révolutionnaires", finalement presque toujours condamnés à la mort. Tout le monde participa aux exécutions, en criant "à mort, à mort" aux Gardes Rouges dont la tâche principale était de découper en morceaux le corps des victimes. Parfois, les morceaux restant étaient cuits, puis mangés et même, dans certaines situations, les membres de la famille de la victime se voyaient forcées à prendre part au "repas". Tout un chacun était alors invité à participer à un banquet où le foie et le cœur de la victime étaient partagés et où un orateur haranguait la foule en exultant fièrement des rangées de têtes récemment coupées et embrochées sur des pieux. Cette fascination pour le cannibalisme vengeur, qui fut également commun au régime de Pol Pot, rappelle un archétype très ancien d'Asie Orientale qui revient d'une façon récurrente dans les moments cataclysmiques de l'histoire chinoise.111

 

Evolution fitting News
 

Les leaders du parti communiste chinois accusŽs d'étre pro-capitalistes ont d'abord eu leurs tétes rasées puis ont éŽtŽé sauvagement exéŽcutŽés.


Evolution fitting News
 

Exécution de Wang Souxin, une femme chinoise. L'argent employé pour les balles utilisées dans les exéŽcutions en Chine populaire fut soutiréŽ des parents de victimes.

POL POT ET LES KHMERS ROUGES LES CHAMPS DE LA MORT

darwin

Entre 1975 et 1979, soit pendant la régne de Pot Pol, deux millions de cambodgiens sur sept millions ont éŽtŽé tués. Les meurtres perpétréŽs par Pot Pol, dont le révé Žétait d'Žétablir un état communiste parfait, sont proportionnellement supŽérieurs ˆà ceux de la péŽriode d'Hitler et de Staline confondue. La cible principale de Pol Pot fut les intellectuels du pays dont des mŽédecins, des ingénieurs et des scientifiques. L'ordre de tuer "tous ceux qui portaient des lunettes" fut méme ordonnéŽ. Ces massacres inhumains cré鎏rent d'immenses "champs de la mort" qui restérent intacts pendant des annéŽes.

La logique employŽée par les officiers khmers rouges pour justifier leurs massacres peut étre rŽésumŽée par ces mots: "Le fait de vous garder ne nous rapporte rien. Le fait de vous perdre n'est point une perte." Ainsi, ils massacrérent tous ceux qu'ils considéŽrérent ou méme souponnérent d'être inutiles ou nuisibles. Un minimum d'un membre par famille perdit sa vie pendant cette péŽriode noire.

Pol Pot, qui n'accordait aucune valeur ˆà la vie humaine , voyait la cellule familiale comme un obstacle pour appliquer sa vision radicale du socialisme. Il essaya donc de supprimer la notion de famille en séŽparant des familles et en obligeant les gens ˆà vivre dans des endroits communs. La même politique fut d'ailleurs mise en aeuvre par Staline en Russie. Les terrains des paysans leur Žétaient d'abord enlevŽés, puis on leur remettait de petites parcelles de terre qui se situaient dans des endroits reculŽés et ŽéloignŽés les uns des autres. Les familles devaient donc vivre sŽéparŽément les unes des autres pour pouvoir travailler leurs champs diviséŽs en parcelles de terre minuscules.

Robert Templer, "Pol Pot's legacy of Horror", The Age, 18 Nisan 1998, http://dithpran.org/PolPotegacy.htm


Evolution fitting News
 

Pol Pot et les Khmers rouges ont transforméŽ le pays en "champs de la mort".

Le nombre amer de victimes de la sauvagerie communiste

De semblables exemples de sauvagerie se passèrent dans chaque pays où le communisme prit les commandes: au Cambodge, en Corée du Nord, au Laos, au Viêt-Nam et dans d'autres pays de l'Europe de l'Est ou d'Afrique. Le coût en sang de ces atrocités fut d'ailleurs exposé dans Le Livre Noir du Communisme:

Il existe des traits similaires communs à tous ces régimes pouvant être associés à une sorte de modèle malgré le fait que la mise en pratique varia dans certaines mesures. Ce modèle inclut de nombreuses exécutions par divers moyens tels que pelotons d'exécution, pendaison, noyade, passages à tabac et, dans certains cas, par gazage, empoisonnement ou encore par "accidents de la route". De plus, d'autres armes furent utilisées telles que famines volontaires, rétention alimentaire ou toutes les deux, ainsi que par déportations massives dans de conditions affreuses pouvant mener à la mort. De plus, personne ne se sentait en sécurité dans son propre domicile dû à la politique du travail obligatoire, qui généra de nombreux décès (épuisement, maladie, faim, froid). Les périodes de "guerre civile" sont encore plus complexes à analyser: il n'est en effet pas toujours facile de distinguer les événements causés par la lutte entre différentes factions et le gouvernement des actes directement et volontairement perpétrés contre la population civile.

Nous devons toutefois commencer par quelque part. L'estimation brute suivante, basée sur des chiffres non-officiels, nous donne une idée globale de l'échelle et de la sévérité de ces crimes:

U.R.S.S.: 20 millions de morts

Chine: 65 millions de morts

Viêt-Nam: 1 million de morts

Corée du Nord: 2 millions de morts

Cambodge: 2 millions de morts

Europe de l'Est: 1 million de morts

Amérique latine: 150.000 morts

Afrique: 1.7 millions de morts

Afghanistan: 1.5 millions de morts

Mouvements communistes internationaux et partis communistes n'étant pas au pouvoir: environ 10.000 morts.

Le total approche donc le nombre de 100 millions de personnes tuŽées."112

Il est de plus indéniable que ces différents régimes et organisations communistes partagèrent une psychologie commune: tous les sentiments humains tels que la pitié, la justice et la compassion furent complètement absents. Des sociétés humaines entières se transformèrent tout d'un coup en champs de batailles où les hommes n'étaient plus que des animaux sauvages essayant de chercher de la nourriture pour survivre. Ces personnes se sont donc comportées comme des animaux sauvages qui luttèrent contre d'autres membres de leurs espèces pour obtenir de la nourriture et de la terre. La raison est que la doctrine darwinienne leur avait inculqué l'idée qu'ils n'étaient rien d'autre que des animaux et, tout comme les animaux luttent constamment pour survivre, ils devaient eux-mêmes en faire autant.

Ils étaient persuadés que ces idées inhumaines avaient gagné une respectabilité grâce à la science. En effet, la seule raison pour laquelle les chefs bolcheviques osèrent exprimer aussi courageusement et ouvertement de phénomènes tels que l'agression, le terrorisme et autres atrocités, est qu'ils estimaient avoir reçu l'approbation scientifique de la théorie de l'évolution de Darwin. Dans son livre Evolution for Naturalists (Evolution pour les naturalistes), P. J. Darlington admit, en tant qu'évolutionniste, que la sauvagerie est un résultat naturel de la théorie de l'évolution et que ces actes sont justifiables:

Le point de départ de l'argument est que l'égoïsme et la violence sont inhérents en nous, car nous les avons hérités de nos ancêtres les animaux les plus lointains... La violence, produit de l'évolution, est donc naturelle pour l'homme.113

En suivant la logique de cet aveu, il était donc parfaitement naturel pour l'idéologie communiste, qui s'inspira considérablement de la théorie de l'évolution de Darwin, de considérer les humains en tant qu'animaux, et par conséquent de les traiter d'une façon adéquate à leur nouveau statut; en d'autres termes de les opprimer. Tout ceci dérive du fait que celui qui est un partisan de l'idéologie communiste-darwiniste oublie la raison de son existence sur terre, oublie qu'il existe un Créateur et qu'il devra Lui rendre des comptes pour ses actes commis le Jour du Jugement. Par conséquent, comme tout homme qui ne craint pas Dieu, il devient égoïste et pense seulement à ses propres intérêts, devient un tyran impitoyable, voire un assassin. Dieu nous parle de cette situation et nous révèle le destin promis à ces personnes-ci:

Il n'y a de voie que contre ceux qui lèsent les gens et commettent des abus, contrairement au droit, sur la terre: ceux-là auront un châtiment douloureux. (Şura Suresi, 42)

Atlas of Creation

Evolution fitting News
 

En 1968, l'idéŽologie de gauche affecta notamment les jeunes universitaires dans tous les coins du monde. Des rŽéunions ont incitŽé ces jeunes à se réŽvolter contre leurs propres compatriotes, police et militaires. Suite àˆ de tels éŽvŽénements, où frére fut monté contre frére, des villes du monde entier ont éŽté dévastŽées et sont tombŽées dans le chaos.


OPPRESSION AU TURKESTAN ORIENTAL

L'idŽéologie et les activitéŽs communistes persistent encore aujourd'hui, bien que la dissolution de l'Union SoviŽétique ait mis fin au réŽgime politique communiste. Ceci peut étre illustrŽé par les politiques russes en TchéŽtchénie, encore dominées par la mentalitéŽ de l'armŽée rouge, ainsi que celles de la Chine au Turkestan Oriental. Les Turcs musulmans du Turkestan Oriental subissent aujourd'hui des expéŽriences semblables àˆ celles véŽcues dans la Chine de Mao. Les jeunes gens sont arrêtéŽs sans raison, condamnés ˆà mort parce qu'ils sont soi-disant contre le rŽégime. Les musulmans ne peuvent pas accomplir leurs devoirs religieux en groupe et leurs gains sont confisquéŽs au moyen d'impô™ts impitoyables. Les gens vivent au seuil de la mort, menacés par la famine et les essais nucléŽaires qui leur causent des maladies fatales.

Les Turcs musulmans du Turkestan Oriental ont véŽcu sous l'hŽégŽémonie chinoise pendant 250 ans. Les Chinois ont donnéŽ le nom de "Sinkiang" (terres conquises) au Turkestan Oriental, une terre musulmane qu'ils ont dŽéfinie comme éŽtant leur propre territoire. La pression subie par le Turkestan Oriental augmenta encore plus lorsque les communistes, dirigŽés par Mao, l'ont repris en 1949. La politique du régime communiste visait à l'extermination physique des musulmans qui rejetaient l'assimilation. Le nombre de musulmans tués a atteint des proportions terrifiantes. Le nombre de personnes tuŽées par l'armŽée chinoise ou mortes suite aux péŽnuries provoquŽées par le rŽégime fut, entre 1949 et 1952, de 2.800.000 morts; entre 1952 et 1957, de 3.509.000; entre 1958 et 1960, de 6.700.000; et entre 1961 et 1965, de 13.300.000. En comptant les massacres perpéŽtrŽés aprés 1965, le nombre de morts au Turkestan Oriental a atteint le chiffre incroyable de 35 millions.

Pendant qu'il supprimait les musulmans, le réŽgime a aussi systéŽmatiquement introduit des purs chinois sur ces territoires. Les conséŽquences de cette campagne, commencŽée par le gouvernement chinois en 1953, sont des plus inquiéŽtantes. En 1953, 75 % de la population Žétait musulmane et 6 % était chinoise. Pourtant, avant 1982, il ne restait plus que 43 % de musulmans alors que le pourcentage de Chinois atteignait 40 %. Le recensement de 1990 réŽvéle qu'il y avait, en 1990, 53 % de Chinois et 40 % de Musulmans. Ce recensement illustre l'importance de la politique de nettoyage ethnique au Turkestan Oriental.

Parallélement, l'administration chinoise fit des musulmans du Turkestan Oriental des animaux de laboratoire en les utilisant comme cibles durant leurs essais nucléŽaires. Suite aux essais nuclŽaires commencés dans la réŽgion en 1964, les habitants du pays furent infectés par des maladies mortelles et 20.000 enfants naquirent handicapéŽs. Il est généŽralement admis que 210.000 musulmans sont morts suite à ces essais. Des milliers de gens furent mutiléŽs et des milliers d'autres devinrent la proie de maladies telles que la jaunisse et le cancer.

Entre 1964 et aujourd'hui, la Chine fit exploser environ 50 bombes atomiques et bombes ˆà hydrogéne. Les experts suŽédois estiment que l'essai nucléŽaire souterrain de 1984, quand une bombe d'une magnitude de 150 tonnes explosa, provoqua des secousses sismiques d'une magnitude de 8.8 sur l'Žéchelle de Richter.

L'oppression exercŽée par la Chine sur les Turcs Ouighours ne se limite pas à cela. Les expéŽriences de féŽvrier 1997, alors qu'il y avait de plus en plus d'incidents, serviront à rŽésumer l'oppression chinoise. Selon les annonces officielles publiques, le 4 septembre, jour de fête, des forces de milice chinoises ont battu ˆà l'aide de barres en fer plus de 30 femmes qui s'éŽtaient rŽeunies dans une mosquŽée pour lire le Coran. Ils les ont ensuite traî”nŽées au quartier gŽénéral de séŽcurité. Les rŽésidents locaux ont demandéŽ que les femmes soient libŽérŽées. En rŽéponse, on jeta devant eux les corps de trois femmes torturŽées àˆ mort. Des conflits ont alors commencéŽ entre les gens de rŽévoltéŽs et les Chinois. Entre le 4 et le 7 septembre, 200 personnes du Turkestan Oriental ont perdu la vie et plus de 3.500 Turcs Ouighours ont ŽétŽé enfermés dans des camps. Le matin du 8 septembre, les forces de séŽcurité ont empêchéŽ les musulmans de faire la priére du vendredi dans les mosquŽées où ils s'étaient réŽunis. Les conflits se sont àˆ nouveau enflammés; le nombre de déŽtenus qui était de 58.000 entre avril et décembre 1996, a alors dŽépassé les 70.000. 100 jeunes ont étŽé abattus sur les places publiques et 5.000 Turcs Ouighours ont éŽtéŽ dŽéshabilléŽs et exposéŽs publiquement en groupes de 50.

L'exemple du Turkestan Oriental reprŽésente seulement l'une des scénes de souffrance du dernier siecle. Au 20éme siécle, partout dans le monde, les gens de différentes religions, de différentes races ou de difféŽrentes idŽéologies se sont entretuéŽes. Il n'est pas surprenant que les idŽées de Darwin se trouvent parmi toutes ces idŽéologies au nom desquelles ces meurtres ont ŽétéŽ commis. Darwin a facilitéŽ la t‰âche des meurtriers, il leur a permis de justifier leurs actions.


Et la parole leur tombera dessus ˆà cause de leurs mŽéfaits. Et ils ne pourront rien dire. (Sourate an-Naml, verset 85)

Ceux qui ont étŽé injustes ont plut™ôt suivi leurs propres passions, sans savoir. Qui donc peut guider celui qu'Allah égare? Et ils n'ont pas pour eux, de protecteur. (Sourate ar-Roum, verset 29)


Evolution fitting News

 

AMNESTY INTERNATIONAL BRIEFING


Certes ceux àˆ qui les hommes disaient: "En véŽritéŽ, les gens se sont rassembléŽs contre vous; par conséŽquent, craignezles". Mais cela ne fit qu'accroî”tre leur foi et ils dirent: "Allah nous suffit; Il est notre meilleur garant." (Sourate Ali-Imr‰ân, verset, 173)

 

L'INTERMINABLE OPPRESSION DES TCHETCHENES

L'occupation russe en TchéŽtchéŽnie de 1991, bien que momentanéŽment repoussŽée par Dzhokar Dudayev, s'est transformŽée en une vŽéritable guerre le 11 dŽécembre 1994, àˆ la suite de l'intensification des conflits dans le courant du mois de novembre de la même annŽée. Plus de 100.000 TchŽétchénes y ont perdu la vie, et des dizaines de milliers d'autres furent forcŽés àˆ éŽmigrer. De plus, la TchéŽtchŽénie y laissa une grande partie de son patrimoine historique ainsi qu'une grande partie de ses ressources Žéconomiques. Du moment que la Russie annona que la guerre en TchéŽtchénie était "un probléme purement interne", aucun pays ne s'y opposa. Des tonnes de bombes sont tombŽées sur chaque métre carrŽé de TchéŽtchéŽnie. Des armes chimiques prohibŽées furent utilisŽées pour perpŽétrer un génocide sans précŽédent dans l'histoire mondiale. Ce massacre continue encore aujourd'hui. Les Russes acceptérent avec grande difficultéŽ, en aoûžt 1996, leur dŽéfaite contre les TchŽétchénes qui combattirent courageusement pour dŽéfendre leur propre terre avec tous les moyens possibles àˆ leur disposition.

En conséŽquence, la Russie fut obligŽée de signer un accord en aožt 1996 et en mai 1997 qui a reconnu la TchéŽtchŽénie comme Žétant un Etat autonome. Elle semblait donc avoir acceptéŽ le fait accompli. Cependant, en octobre 1997, les Russes entrérent sur territoire tchéŽtchéne et massacrérent sans faire de distinction des femmes, des enfants et des personnes ‰âgŽées. Des cibles civiles furent bombardŽeés sans arrêt pendant des mois. Les cibles telles que les h™ôpitaux, les services de matérniteŽ, les marchŽés et les convois de réŽfugiŽés furent particuliérement touchéŽs car la Russie devait faire face àˆ une rŽêsistance populaire. Il fut reconnu àˆ la fin que les Russes avaient employéŽ des bombes chimiques, des missiles scuds et au napalm. Ils versérent de plus en amont de villages tchéŽtchénes du poison dans la riviére Argoun. La majoritéŽ des femmes et des enfants qui burent de l'eau empoisonnŽée dŽécéŽdérent et des centaines d'autres attendirent la mort aux portes des h™ôpitaux. Etant donnŽé que l'eau du fleuve fut empoisonnŽée, cela fut trés difficile pour la population civile de trouver de l'eau potable pour se nourrir.

Atom, science

La situation des réŽfugiŽés Žétait Žégalement inquiétante. Des Žétudes effectuŽées dans des camps de réfugiéŽs ont dŽémontrŽé que les droits de l'homme avaient Žété complétement bafoués. Plus de 250.000 rŽéfugiéŽs tchéŽtchénes qui s'enfuirent pendant la guerre se sont retrouvŽés sous protection ingouche (Ingouchie), le reste dans des rŽégions voisines. La Russie a dŽépensŽé plus de 385 millions dollars pour l'opération. Les TchŽétchénes ont de leur part déclarŽé qu'entre septembre 1999 et le 25 juillet 2000, 1.460 soldats tchétchénes et 45.000 civils furent tuŽes. L'objectif russe Žétait d'exterminer tous les soldats tchŽétchénes qui les opposérent avant novembre 2000.

Atom, science


 

LES RECITS AFFREUX D'UNE SALE GUERRE
Newsweek, 13 fŽévrier 1995


 

LA FRONTIERE FATALE
Newsweek, 1 novembre 1999


 

L'ENFER TCHETCHENE
Newsweek, 6 dŽécembre 1999


 

LE MATIN APRES LA TERREUR Time, 5 FŽévrier 1999


La Dissipation Du Charme De L'ideologie Communiste Darwiniste

Le communisme est une idŽéologie qui fut Žétablie par des personnes vivants dans les annŽées 1800 et qui n'est vraiment pas reconnu pour sa valeur scientifique. L'une des explications de l'influence grandissante de cette idéŽologie sur les masses populaires a clairement ˆà voir avec l'ignorance de ses adeptes. En effet, malgrŽé le caractere erronŽé de ses analyses et assertions maintes fois prouvé, elle se propagea du façon incompréŽhensible qui a nuit àˆ l'humanitŽé toute entiére.

Suite àˆ la rŽévolution industrielle, les sociéŽtéŽs de plusieurs pays se sont retrouvŽées face à un clivage grandissant entre riches et pauvres, favorisant l'implantation d'un climat tendu entre différents groupes sociaux. Cette tension sociale se développa dans des pays comme la Russie, encore fortement rurale, et la Chine. Des groupes sociaux cherchant àˆ obtenir des droits et de la justice Žémergérent rapidement. Le rŽésultat final joua malheureusement contre eux. Ils vécurent dans des conditions Žéconomiques pires qu'auparavant, d'un cô™téŽ luttant contre la faim, et de l'autre vivant dans la crainte et sous une constante menace de terreur, d'exil, de vol et de torture.

Il éŽtait depuis le départ Žévident qu'une idéŽologie qui considŽérait le conflit, le combat et la guerre comme les uniques voies au dŽéveloppement, qui traitait les humains comme des animaux, qui se basa sur l'irrŽéligion et adopta des valeurs morales opposŽées ˆà la famille, ˆà la fidŽélitéŽ et àˆ l'intimité, éŽtait inutile, inapplicable et ne pouvait apporter aux gens la paix, la sŽécuritéŽ, le bonheur et la justice. Mais, ces groupes sociaux ont manquŽé de vision et de compréŽhension pour Žévaluer et analyser ces derniéres. A la place, ils contemplérent les photographies de Marx et Engels et les considéŽrérent comme Žétant les penseurs les "plus profonds", les moins facilement "comprŽéhensibles" et les plus "savants". Ils n'observérent que l'extŽérieur soi-disant scientifique et profond ainsi que les maniéres sirupeuses de ces partisans et furent finalement charmŽés par le communisme et le matŽérialisme. Or, s'ils vivaient aujourd'hui, ils se rendraient compte que chaque leader communiste avait une comprŽéhension primitive et obtuse des choses et éŽtait donc ignorant.

Aucun de leurs leaders ne s'est comportŽé de façon anticipŽée; ils Žétaient seulement capables de lier des groupes sociaux autour d'eux mêmes par des insultes et de la crainte. C'Žétaient bel et bien des gens qui avaient adoptŽé comme méŽthodes la violence, la sauvagerie, la cruautŽé et le meurtre et rŽéflŽéchissaient d'une façon primitive et obtuse. Aujourd'hui, beaucoup d'anciens communistes se sont rendus compte de la grave erreur qu'ils ont commise dans le passé et se sont repentis. Chacun d'entre eux a compris qu'il avait aveugléŽment suivi un idéŽal improductif ou, plutôt, un bruissement sourd et vain. D'autres s'acharnent toujours et essaient constamment de montrer les bienfaits de leur idŽéologie et refusent d'admettre la dŽéfaite et la vŽéritéŽ. Leur slogan est: "Nous surmonterons ces obstacles."

Une nouvelle ére commença le jour où la science et la liberté de connaissance atteignirent de plus en plus de monde. Ce jour-là, les êtres humains comprirent que la vŽéritéŽ Žétait tout autre. Leur degrŽé de connaissance continue d'augmenter. Dans un tel environnement, les mŽéthodes suggestives communistes, matéŽrialistes et darwinistes qui nous appellent àˆ l'envožûtement et ˆà l'utilisation de mots talismaniques ˆà connotations guerriéres, ont maintenant perdu de leur puissance. Des idŽéologies creuses telles que le communisme, le matéŽrialisme et le darwinisme, dont la puissance envožûtante peut être facilement dissipŽée par un peu de science et de réŽflexion, perdent rapidement leur influence sur les gens. A la suite de cela, des jours plus clairs, plus paisibles et plus confortables attendent l'humanitéŽ. La solution de tout ceci se trouve dans la reconnaissance du fait que le darwinisme est la plus grande mystification de toute l'histoire de l'homme.

Conclusion: le communisme est une terreur causée par une absence de religion

Quiconque veut bien considérer les massacres, les meurtres et la souffrance délibérément infligés sur des personnes par les communistes, les nazis ou les colonialistes, se demandera comment les partisans de ces idées ont réussi à se distancer autant des principes partagés par l'humanité. L'unique raison de la sauvagerie et de l'oppression commises par ces leaders réside dans le fait que ceux-ci avaient rejeté la religion et donc la crainte de Dieu. Un être humain qui craint Dieu et qui détient une foi ferme en l'au-delà sera certainement incapable de commettre les actes oppressifs injustes et mortels que nous venons de décrire. En outre, même si l'on sème le doute au sein d'une personne croyante, celle-ci ne se laissera jamais emporter par une idéologie aussi déviante.

Néanmoins, les non-croyants qui ne craignent pas Dieu ne connaissent aucune limite. Un peu d'encouragement suffirait à une personne qui est sûr que lui-même et tous les êtres vivants sont apparus par hasard à partir de matière inanimée, et qui croit que ses ancêtres étaient des animaux et qui finalement nie fermement la présence de tout sauf de la dite matière, pour qu'elle commette facilement toutes sortes de cruautés. A première vue, il pourrait nous sembler que ces gens sont inoffensifs: cependant, en fonction des circonstances, ils pourraient se transformer en tueurs commettant massacres, assassinats et passages à tabac sur d'autres personnes n'acceptant pas leurs idées. Ces personnes deviennent submergées par la haine, le dégoût et la violence, tout simplement parce que leur perspective du monde et les valeurs en lesquelles ils croient nécessitent cela

En 1983, Alexandre I. Soljenitsyne, lauréat du Prix Nobel de littérature 1970, a donné un discours à Londres au cours duquel il essaya d'expliquer pourquoi tant de mal était arrivé à son peuple:

Il y a plus d'un demi-siècle, quand j'étais toujours un enfant, je me rappelle que l'écoute d'un certain nombre de vieillards nous offrait l'explication suivante quant aux grands désastres qui étaient arrivés à la Russie: "Les hommes ont oublié Dieu; c'est pourquoi tout cela s'est arrivé."

Evolution fitting News
 

VICTIMES INNOCENTES
Ces photos nous donnent une idŽée de l'ampleur du cauchemar infligéŽ par l'idŽeologie communiste à l'humanitŽé. Des gens affaiblis par la faim, par la soif et par le déŽsespoir, vivant dans la pauvretéŽ et la dŽétresse...

5

Depuis lors, j'ai passé presque 50 ans de ma vie à travailler sur l'histoire de notre révolution; j'ai lu des centaines de livres, rassemblé des centaines de preuves personnelles et j'ai déjà écrit huit volumes tentant de déblayer les décombres laissés par ce bouleversement. Mais, si l'on me demandait aujourd'hui de formuler avec précision les causes principales de cette révolution très coûteuse en vies humaines (60 millions), je ne pourrais pas l'expliquer avec de meilleurs mots que: "Les hommes ont oublié Dieu; c'est pourquoi tout cela s'est arrivé."114

Cette assertion de Soljenitsyne est tout à fait correcte. En effet, la seule chose qui pourrait avoir entraîné une société dans une aussi grande terreur, mais aussi à fermer les yeux à toutes sortes d'oppression, à devenir passive, est qu'elle a oublié Dieu. Toutefois, nous savons que Dieu n'oublie et ne se trompe jamais. Les chefs communistes sans merci étaient sûrs d'avoir fondé un système de gouvernement propre à eux qui leur permettait de posséder pouvoir et force. Ils ont même organisé des réunions secrètes, où ils se sont échangés des idées oppressives visant à renforcer leur pouvoir en infligeant des souffrances futures sur des gens. Cependant, au même moment, Dieu était au courant et Il n'hésitera pas à répondre à tous ces actes commis. Il l'annonça ainsi dans le Coran:

… Le jour où Allah les ressuscitera tous, puis les informera de ce qu'ils ont fait. Allah l'a dénombré et ils l'auront oublié. Allah est témoin de toute chose. Ne vois-tu pas qu'Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre? Pas de Nadjwâ (conversation secrète) entre trois sans qu'Il ne soit leur quatrième, ni entre cinq sans qu'Il n'y soit leur sixième, ni moins ni plus que cela sans qu'Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent. Ensuite, Il les informera, le jour de la Résurrection, de ce qu'ils faisaient, car Allah est Omniscient.(Sourate al-Moudjâdalah, versets 6-7)

Il existe également de nombreux groupes qui suivirent et obéirent à ces impitoyables leaders. Leur situation est inscrite dans le Coran: "Allah n'est point injuste à l'égard des gens, mais ce sont les gens qui font du tort à eux-mêmes." (Sourate Younous, verset 44)Autrement dit, toutes ces personnes n'ont cessé de s'opprimer mutuellement en suivant des leaders darwinistes tout en oubliant la religion de Dieu. Un autre verset nous révèle que ce sont les gens eux-mêmes qui provoquent le mal qui a lieu dans le monde:

La corruption est apparue sur la terre et en mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin qu'[Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu'ils ont œuvré, peut-être reviendront-ils (vers Allah). (Sourate ar-Roum, verset 41)

La seule façon d'empecher que des dŽesastres pareils ruinent a ˆ nouveau l'humaniteŽ est que les gens vivent avec la foi en Dieu et en l'audela ˆ, sans oublier qu'ils devront rendre compte un jour de tous leurs actes. Ils doivent de plus se conformer au Coran que Dieu a transmis ˆa tous pour nous permettre de posseŽder une bonne morale constituŽee d'amour, de compassion, de pitiŽe et de dŽevotion, toutes prescrites dans le Coran.

Quiconque, ma‰le ou femelle, fait une bonne aeuvre tout en eŽtant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les rŽecompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. (Sourate an-Nahl, verset 97)

Evolution fitting News
 

Un régime qui soutient des vues darwinistes-communistes ne concéde aucune valeur aux gens. Il les abandonne dans la pauvretéŽ et la mort. La Russie en est l'un des meilleurs exemples.

 

Notes

74- Conway Zirkle, Evolution, Marxian Biology and the Social Scene, Philadelphia; the University of Pennsylvania Press, 1959, s.527

75- Marx ve Engels, Mektuplar, s. 426

76- Marks Engels, Mektuplar, cilt 2, s.126

77- Conway Zirkle, Evolution, Marxian Biology, and the Social Scene (Philadelphia: University of Pennsylvania Press, 1959), ss. 85-87.

78- Engels, Ütopik Sosyalizm-Bilimsel Sosyalizm, Sol Yayınları, 1990, s.85)

79- Gertrude Himmelfarb, Darwin and the Darwinian Revolution, London: Chatto & Windus, 1959, s. 348

80- Marx-Engels, Seçme Yapıtlar 3, Sol Yayınları, s. 156

81- Conway Zirkle, Evolution, Marxian Biology and the Social Scene, Philadelphia; the University of Pennsylvania Press, 1959, s.85-86

82- Tom Bethell, Burning Darwin to Save Marx, Harper's Magazine, December 1978, s.31-38

83- Karl Marx Biyografi, Öncü Yayınevi, s. 368

84- John N. Moore, The Impact of Evolution on the Socıal Sciences, Impact No. 52, www.icr.org/pubs/imp/imp-52.htm

85- http://www.fixedearth.com/hlsm.html

86- Alan Woods, Ted Grant, Marxism and Darwinism, London:1993

87- Kent Hovind, The False Religion of Evolution, http://www.hsv.tis.net/….ke4vol/evolve/ndxng.html (Bu kitap sadece internette yayınlanmıştır.)

88- E. Yaroslavsky, Landmarks in the Life of Stalin, Moscow: Foreign Languages Publishing house, 1940, s. 8.; Paul G. Humber, Stalin's Brutal Faith, Vital articles on Science/Creation ekim 1987, İmpact No. 172

89- E. Yaroslavsky, Landmarks in the Life of Stalin, ss. 8-12.

90- K. Mehnert, Kampf um Mao's Erbe, Deutsche Verlags-Anstalt, 1977

91- http://www.fixedearth.com/hlsm.html

92- Robert Milner, Encyclopedia of Evolution 1990 s.81

93- Michael Ruse: The Long March of Darwin, New Scientist 103 (16 Ağustos 1984): 35; Henry M. Morris, The Long war Against God, s.85-86

94- David Jorafsky, Soviet Marxism and Natural Science, 1961 s.4

95- N. Werth, "Le Pouvoir soviétique et l'Eglise ortnodoxe de la collectivisation à la Constitution de 1936", Revue d'études comparatives Est-Quest, 1993, no.3-4, s.41-49 (Stéphane Courtois, Nicolas Werth, Jean-Louis Panné, Andrzej Paczkowski, Karel Bartosek, Jean-Louis Margolin, Komünizmin Kara Kitabı, Doğan Kitapçılık A.Ş., s. 227)

96- Samuel T. Francis, Sovyet Strategy of Terror, s. 54

97- V.I. Lenin, Marks-Engels–Marksizm, Ankara: Sol Yayınları, Çev: Vahap Erdoğdu, 1976, s. 428

98- V. İ. Lenin, Collected Works, Moscow, Cilt 9 s. 346

99- V. İ. Lenin, Collected Works, Moscow, cilt 35, s. 238

100- Pravda Gazetesi, 26 Ekim 1918

101- V.İ. Lenin, Polnoye sobraniye soçineniy, Moskova, 1958-1966, cilt XXXV,s.311 (Stéphane Courtois, Nicolas Werth, Jean-Louis Panné, Andrzej Paczkowski, Karel Bartosek, Jean-Louis Margolin, Komünizmin Kara Kitabı, Doğan Kitapçılık A.Ş., s. 82)

102- Ann Arbor, Leon Troçki, Terörizm ve Komünizm, University of Michigan, 1963, s. 58

103- Protokoli, zasedanii VSİK 4-sozıva (MYK'nin 4. oturumunun Protokolleri,) Moskova, 1918, s. 250

104- Harrison E. Salisbury, "Reading The Gulag Archipelago is like no other reading experience of our day," Book-of-the-Month Club NEWS, Midsummer, 1974, ss. 4,5.

105- Komünizmin Kara Kitabı, s. 134-135

106- Komünizmin Kara Kitabı, s. 135

107- Krasniy Meç, no.1, 18 Ağustos 1919, s.1

108- Komünizmin Kara Kitabı, s. 159-160

109- Julian Gorkin, Les Communistes contre la révolution espagnole, Belfond, 1978, s.181 Komünizmin Kara Kitabı, s. 439

110- Komünizmin Kara Kitabı, s. 48

111- Komünizmin Kara Kitabı, s. 617

112- Komünizmin Kara Kitabı, s. 17

113- P.J. Darlington, Evolution for Naturalists, 1980, s. 243-244

114- 6 Edward E. Ericson, Jr., "Solzhenitsyn - Voice from the Gulag", Eternity, October 1985, ss. 23, 24.

5 / total 8
Vous pouvez lire le livre Les Désastres Causés À L’humanité Par Le Darwinisme de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top
iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com ingilizderindevleti.net