L’effondrement De La Théorie De L’évolution En 20 Questions

Téléchargez le livre

Download (DOC)
Download (PDF)
Acheter le livre
Les commentaires

LES CHAPITRES DU LIVRE

< <
9 / total: 21

8. Sur quelle contrefaçon scientifique s'appuie le mythe
"des branchies chez l'embryon humain"?

La thèse absurde selon laquelle les êtres vivants passent par des états susceptibles d'appuyer la théorie de l'évolution pendant leur développement embryonnaire, tient une place importante parmi les arguments non fondés de la théorie de l'évolution. Car, cette thèse surnommée "récapitulation" dans la littérature évolutionniste, représente non pas une erreur scientifique, mais une véritable supercherie.

Le mythe de la récapitulation de Haeckel

Ernst Haeckel
 

Un des plus éminents charlatans de l'histoire de la science, Ernst Haeckel

La thèse de la récapitulation a été lancée à la fin du 19ème siècle par le biologiste évolutionniste Ernst Haeckel. L'argument évolutionniste mis en avant par cette dénomination peut être résumé de la façon suivante: "l'ontogénie récapitule la phylogénie." En d'autres termes les embryons, lors de leur développement passent par les différentes phases transitoires de la soi-disant évolution de leurs ancêtres. Par exemple la présence chez l'embryon humain de particularités ressemblant à ses débuts aux poissons, puis aux reptiles et finalement aux particularités propres à l'homme est une fable souvent racontée. L'argument de l'existence de branchies chez l'embryon humain durant sa phase de développement s'appuie directement sur cette aberration.

Cette thèse n'est rien d'autre qu'un mythe. L'évolution de la science, pendant les années suivant l'apparition de cette théorie de la récapitulation, a permis d'en étudier l'invalidité. Après ces études, le fondement sur l'imagination débordante et les falsifications volontaires des propres fondateurs de cette thèse a été compris. Il a été découvert que les parties de l'embryon lors de son développement qualifiées de soi-disant branchies étaient en fait l'ébauche de la caisse du tympan, de la parathyroïde, du thymus et de la trompe d'eustache.

La partie de l'embryon que les évolutionnistes font ressembler "au jeune d'œuf" n'est autre qu'un organe produisant du sang pour le fœtus. La partie qualifiée par les falsificateurs "de queue" est, en fait, la colonne vertébrale; cette analogie est due au fait que cette partie du corps se développe avant les jambes.

L'erreur scientifique représentée par cette thèse de la récapitulation est acceptée par les scientifiques évolutionnistes contemporains. L'un des pères fondateurs du néodarwinisme George Gaylord Simpson a écrit:

Haeckel a représenté l'évolution d'une manière erronée. De nos jours, il est établi de façon certaine que le développement embryologique ne reflète en aucun l'évolution. 45

Le constat suivant a été formulé dans le numéro du 16 octobre 1999 de la revue New Scientist :

[Haeckel] a nommé sa théorie "loi biogénétique" et cette hypothèse s'est vite popularisée sous le nom de "récapitulation". En réalité, l'erreur de cette loi de Haeckel a été démontrée peu de temps après. Par exemple, l'embryon humain ne dispose à aucun moment de branchies comme les poissons et ne passe par aucune transition comparable à un reptile ou à un singe. 46

Dans un article publié dans American Scientist, nous lisons:

Il est certain que la loi biogénétique n'est plus d'actualité. Elle a été bannie des manuels de biologie dans les années 50 et ne fait plus l'objet d'une recherche théorique sérieuse depuis les années 20… 47

Comme nous l'avons vu, les événements qui ont suivi l'apparition de cette thèse ont montré le non-fondement scientifique de "la récapitulation". De plus, les mêmes avancées vont montrer que la source de cette thèse n'est pas une erreur scientifique, mais une évidente falsification.

La falsification dans les dessins de Haeckel

LES EMBRYONS DE HAECKEL LA FALSIFICATION REDECOUVERTE
 

 "LES EMBRYONS DE HAECKEL: LA FALSIFICATION REDECOUVERTE"

Science, le 5 septembre 1997

Ernst Haeckel, fondateur de la thèse de la récapitulation, a publié certains dessins pour appuyer sa théorie. Les résultats des analyses effectuées peu après, du vivant de Haeckel ont été stupéfiants.

Haeckel pour faire ressembler l'embryon humain au poisson avait fait de faux dessins ! Lorsque sa supercherie a été découverte, il a fait des déclarations encore plus troublantes:

Suite à l'aveu de cette falsification je devrais me sentir honteux et blâmé. Cependant ma consolation est la suivante: il existe des centaines d'amis se retrouvant avec moi sur le banc des accusés, il existe de nombreux observateurs dignes de confiance et de biologistes de grande réputation qui, dans leurs meilleurs livres de biologie, dans leurs thèses ou encore dans leurs revues publient des falsifications semblables aux miennes, des informations douteuses, ainsi que des schémas plus ou moins falsifiés, souvent remis à jour. 48

Dans le numéro du 5 septembre 1997 de Science, l'une des revues scientifiques les plus réputées, la falsification des dessins par Haeckel a été traitée. Dans un article intitulé "Les embryons de Haeckel: la falsification redécouverte", les faits ont été accentués comme ceci :

Michael Richardson, membre de la faculté de médecine de St. Georges de Londres explique que les déductions fournies par les dessins de Haeckel, c'est-à-dire la déduction que les embryons se ressemblent fortement entre eux est une erreur… Ce médecin et ses amis en réétudiant et en photographiant des embryons de même type et de même âge que ceux des dessins de Haeckel, ont fait leurs propres comparaisons. Richardson a écrit dans un article de la revue Anatomy and Embryology que la plupart du temps les embryons sont représentés d'une façon étonnamment différente. 49

Ernst Heackel
 

Dans le numéro du 8 avril 2001 du New York Times, une importante place a été donnée au "dessein intelligent" et aux scientifiques le défendant, tels que Michael Behe et William Dembski. L’information générale était la considération et la crédibilité scientifique dont la théorie du dessein intelligent disposait, écroulant ainsi le darwinisme. Le même journal présenta les contrefaçons de Haeckel en les comparant avec le véritable aspect des embryons observé sous un microscope moderne.

Dans le même article, la revue Science tenait les propos suivants:

Selon les informations fournies par Richardson et son équipe, Haeckel ne s'est pas limité à ajouter ou à enlever des organes, il a aussi joué sur la taille des embryons des différentes espèces pour montrer des ressemblances allant même parfois jusqu'à représenter certains embryons dix fois plus grands que leur taille réelle. De plus Haeckel, pour dissimuler les disparités, n'a, à aucun moment, nommé les différentes espèces et a montré une seule espèce comme étant représentative de tout un règne animal. Selon Richardson et son équipe, en réalité même chez les embryons des espèces de poissons très proches les unes des autres, il existe de très grandes disparités de morphologie et de développement. Richardson conclut que cela (les dessins de Haeckel) s'avère être l'une des plus fameuses falsifications en biologie. 50

Malgré la découverte des falsifications de Haeckel en 1901, il est intéressant de voir que pendant près d'un siècle, ce sujet a été traité, dans certaines publications évolutionnistes, comme une loi scientifiquement prouvée. Les possesseurs de la pensée évolutionniste, qui font passer leur idéologie avant la science, ont donné un message très important: l'évolution ne fait pas partie de la science; c'est un dogme tenté d'être maintenu sur pied en dépit des réalités scientifiques.

Références :

45. G. G. Simpson, W. Beck, An Introduction to Biology, New York, Harcourt Brace and World, 1965, p. 241
46. Ken McNamara, "Embryos and Evolution", New Scientist, 16 octobre 1999
47. Keith S. Thompson, "Ontogeny and Phylogeny Recapitulated", American Scientist, vol. 76, mai/juin 1988, p. 273
48. Francis Hitching, The Neck of the Giraffe: Where Darwin Went Wrong, New York: Ticknor and Fields, 1982, p. 204
49. Elizabeth Pennisi, "Haeckel's Embryos: Fraud Rediscovered", Science, 5 septembre 1997
50. Elizabeth Pennisi, "Haeckel's Embryos: Fraud Rediscovered", Science, 5 septembre 1997 

9 / total 21
Vous pouvez lire le livre L’effondrement De La Théorie De L’évolution En 20 Questions de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top
iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com adnanoktarhukuk.com adnanoktarakumpas.com adnanoktargercekleri.com ingilizderindevleti.net