< <
8 / total: 16

Comment Une Personne De Conscience Comprend-Elle Qu'elle Doit Etre Proche D’Allah ?

Que l'on considère sa maison, sa famille, son travail ou peut-être ses idéaux comme ce qui compte le plus, on ne doit pas oublier qu'il y a beaucoup plus important que tout cela, et que l'on pourrait négliger : connaître Allah Qui a créé l'homme et lui a donné tout ce qu'il possède, et de travailler sérieusement à se rapprocher de Lui. La majorité des gens passe leur vie en ignorant cette réalité. Posez cette question à la première personne que vous ren-contrez ou même à tous ceux que vous connaissez et demandez-leur les sujets les plus importants et les plus urgents dans leur vie. Les réponses que vous obtiendrez appartiendront très probablement à la vie mondaine. La personne qui emploie sa conscience et réfléchit comprend, en revanche, immédiatement l'importance de la proximité à Allah et cherche les moyens de se rapprocher de Lui : car c'est un ordre dans le Coran.

O les croyants ! Craignez Allah, cherchez le moyen de vous rapprocher de Lui et luttez pour Sa cause. Peut-être serez-vous de ceux qui réussissent ! (Sourate al-Maidah, 35)

Tout ce qui se trouve autour de vous est créé selon les besoins de l'humanité. Votre corps travaille parfaitement sans que vous fassiez un certain effort pour cela. Le cœur n'omet pas de battre, les nerfs n'oublient pas de transmettre les messages nécessaires à votre cerveau, toutes sortes de nourriture nécessaires pour votre survie sont naturellement pré-sentes sur Terre et la juste quantité d'oxygène dont vous avez besoin est présente dans l'atmosphère. Vous êtes dotés d'une structure musculaire et squelettique qui vous permet de vous déplacer sans faire aucun effort. Vous pouvez tenir et prendre tout objet dans vos mains ou encore faire de longues promenades. Outre ce qui relève du minimum vital, vous disposez de sens très distincts. La saveur d'une nourriture diverse et variée, le contact avec une matière fine, la beauté d'un paysage, la conversation avec un ami, sont autant de possibilité dues aux qualités pourvues par Allah, Créateur détenteur d'un pouvoir supérieur, qui a créé tout cela pour vous. Il vous a créés à partir de rien, quand vous n'étiez rien du tout. S'Il n'avait pas voulu, vous ne seriez rien. Cependant, Allah a voulu et vous a créés tels que vous êtes : un être humain. Ce n'est là qu'une infime partie des bénédictions que Allah a accordées aux gens. Enumérer toutes les faveurs d’Allah serait impossible :

Et si vous comptez les bienfaits d’Allah, vous ne saurez pas les dénombrer. Car Allah est pardonneur, et miséricordieux… (Sourate an-Nahl, 18)

En outre, Allah a promis la plus belle récompense à ceux qui suivent Sa voie ici-bas : ils auront le paradis éternel et tous leurs désirs seront satisfaits. En échange des faveurs d’Allah, la responsabilité la plus importante qui vous incombe est sûrement de remercier Allah pour tout ce qu'Il vous a donné. Il est ainsi rapporté dans un verset :

Et Allah vous a fait sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir, et vous a donné l'ouïe, les yeux et les cœurs [l'intelligence], afin que vous soyez reconnaissants. (Sourate an-Nahl, 78)

Toutes les bénédictions qui vous sont offertes pendant toute votre vie viennent d’Allah seul :

O hommes ! Rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous : existe-t-il en dehors d’Allah, un créateur qui du ciel et de la terre vous attribue votre subsistance ? Point de divinité à part Lui ! Comment pouvez-vous vous détourner [de cette vérité] ? Et s'ils te traitent de menteur, certes on a traité de menteurs des messagers avant toi. Vers Allah cependant, tout est ramené. (Sourate Fatir, 3-4)

L'existence continue de l'homme est seulement possible par la volonté d’Allah. Aussi, quiconque se rend compte de cette vérité doit se tourner vers Allah, qui est l'être le plus important de sa vie et chercher à se rapprocher de Lui. Cependant, les gens se laissent souvent entraîner par les détails de la vie quotidienne et passent rarement un moment à penser à cette vérité cruciale. Ils attachent beaucoup d'importance à ce que les autres pensent à leur sujet et essayent de gagner leur admiration et leur respect, plutôt que de penser à plaire à leur Seigneur et de gagner Son contentement. Ceci est sans doute la plus grande ingratitude. L'homme doit savoir qu'obtenir le contentement d’Allah est non seulement un devoir, mais aussi la seule façon d'atteindre le bonheur et la paix. Ceux qui oublient Allah en cherchant à plaire aux hommes ou en se laissant entraîner par d'autres objectifs vains, ne peuvent jamais trouver la satisfaction et la félicité. L'agrément d’Allah constitue la plus grande joie et le plus grand bonheur grâce auxquels le cœur de l'homme trouvera la paix. Les cœurs ne se tranquillisent que dans le souvenir d’Allah :

... ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l'évocation d’Allah. N'est-ce point par l'évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs ? (Sourate ar-Raad, 28)

En général, les gens ne sont pas tout à fait inconscients d’Allah et de la vie future. Cependant, la raison pour laquelle ils mènent une vie loin d’Allah réside dans le fait qu'ils sont distraits et qu'ils ont besoin de se rappeler constamment ce fait à travers le dhikr (le souvenir) et la contemplation. Celui qui se rappelle à tout moment l'existence d’Allah et la punition du feu de l'enfer ne sera jamais paresseux ou insouciant. Y a-t-il une personne qui pourrait rendre des comptes le Jour du Jugement au bord du feu d'enfer et penser à un autre être que Allah ? A un tel moment, peut-on tenir compte du contentement de quelqu'un d'autre que Allah ? De qui voudra-t-on absolument gagner l'amour et l'amitié ? Que vaudra l'opinion d'un ami ou d'un parent ? Les biens et les amis proches n'ont aucune importance pour ceux qui ont vu le feu d'enfer :

... où nul ami dévoué ne s'enquerra d'un ami, bien qu'ils se voient l'un l'autre. Le criminel aimerait pouvoir se racheter du châtiment de ce jour, en livrant ses enfants, sa compagne, son frère, même son clan qui lui donnait asile, et tout ce qui est sur la terre, tout, qui pourrait le sauver. Mais rien [ne le sauvera]. [L'enfer] est un brasier. (Sourate al-Maarij, 10-15)

Un homme doit donc passer sa vie entière pour Allah. Si vous voulez mener votre vie d'une manière qui plaira à Allah, il suffit pour vous d'appliquer à la lettre les commandements du Coran, de suivre l'exemple du Prophète - que Allah lui accorde la grâce et la paix - et d'écouter la voix de votre conscience en toutes circonstances, dans chaque événement, grand ou petit, signifie suivre l'agrément d’Allah. En écoutant la voix du bien en votre for l'intérieur, vous pouvez gagner le contentement d’Allah dans chaque acte accompli.

La conscience morale de chacun est-elle la même ?

Les gens qui ne cherchent pas à plaire à Allah peuvent bien accomplir des actes qui leur semblent bons et peuvent être polies et aimables. Cependant, si les bonnes œuvres qu'ils font ne visent pas au contentement d’Allah, ils ne peuvent pas trouver la grâce et la confiance d’Allah. Ces gens agissent bien, non pas parce qu'ils suivent vraiment leur conscience morale, mais pour leurs intérêts personnels (sentiment de satisfaction lié à la réputation d'être une personne "bienfaisante" ou simplement autosatisfaction). En d'autres termes, l'intention de se soumettre à la conscience est plus importante que l'œuvre elle-même. Si un homme veut que sa vie entière soit pour Allah, il doit agir en conformité avec cette intention. Par exemple, s'il commet un acte bienfaisant, il doit chercher l'agrément d’Allah plutôt que la faveur et l'appréciation des gens ou un sentiment de satisfaction personnelle. Cela l'aidera à penser à Allah continuellement et à se tourner vers Lui pour tous ses besoins. Dans le Coran, Allah loue ces gens :

Endure ce qu'ils disent ; et rappelle-toi David, Notre serviteur, doué de force [dans l'adoration] et plein de repentir [à Allah]. (Sourate Sad, 17)

Allah annonce dans le Coran certaines voies qui serviront comme moyens de se rapprocher de Lui :

Les premiers [à suivre les ordres d’Allah sur la terre] ce sont eux qui seront les premiers [dans l'au-delà]. Ce sont eux les rapprochés d’Allah. (Sourate al-Waqia, 10-11)

[Tel autre,] parmi les Bédouins, croit en Allah et jour dernier et prend ce qu'il dépense comme moyen de se rapprocher d’Allah et afin de bénéficier des invocations du messager. C'est vraiment pour eux [un moyen] de se rapprocher [d’Allah] et Allah les admettra en Sa miséricorde. Car Allah est pardonneur et miséricordieux. (Sourate at-Tawbah, 99)

Tout acte de conscience réalisé pour Allah est un moyen de se rapprocher de Lui. Il ne faut pas oublier que Allah donne la bonne nouvelle du paradis à ceux qui sont proches à Lui :

Si celui-ci est du nombre des rapprochés [d’Allah] alors [il aura] du repos, de la grâce et un Jardin de délices. Et s'il est du nombre des gens de la droite, il sera [accueilli par des mots]: "Paix à toi, de la part des gens de la droite." (Sourate al-Waqia, 88-91)

 

8 / total 16
Vous pouvez lire le livre La Conscience Dans Le Coran de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top
iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com ingilizderindevleti.net