Connaître Dieu par la Raison

< <
12 / total: 13

La relativité du temps et la réalité du destin

Jusqu'ici nous avons observé que "l'espace tridimensionnel" n'existe pas et qu'il est en réalité un préjugé fondé uniquement sur nos perceptions. Nous vivons tous dans un monde où l'espace ne peut être défini. Affirmer le contraire ne serait que superstition, et ne prendrait en compte ni la raison ni la science. Il n'existe en effet aucune preuve valide qui puisse prouver l'existence d'un monde matériel à trois dimensions.

Ceci va bien évidemment à l'encontre de la philosophie matérialiste qui soutient la théorie évolutionniste et qui se base sur la supposition que la matière est absolue et éternelle. De plus, les matérialistes attestent aussi que le temps est absolu et éternel.

La perception du temps

filmstrip

Le temps, ainsi que nous le percevons, est en réalité un outil qui permet d'isoler différents moments. Une personne peut, par exemple, produire un son particulier en tapant sur un objet. Elle peut ensuite produire un autre son en retapant sur l'objet cinq minutes plus tard. Cette personne peut ensuite appeler "temps" l'intervalle écoulé entre les deux sons. Pourtant, lorsqu'elle entend le deuxième son, le premier son n'est plus qu'un souvenir, un simple fragment d'information dans sa mémoire. En d'autres termes, le concept de "temps" ne peut exister qu'en comparant le moment présent avec un moment passé dont on se souvient. Sans cette comparaison, le concept de temps ne peut exister.

Pareillement, une personne fait une comparaison quand elle voit une autre personne entrer dans une pièce et s'asseoir sur une chaise. Lorsque la seconde personne s'est assise sur la chaise, les images concernant les moments où elle a ouvert la porte, est entrée dans la pièce, et s'est avancée vers la chaise sont compilées sous forme de fragments d'information dans le cerveau de la personne qui observe. Sa perception du temps a lieu quand elle compare le fait qu'une personne soit assise sur la chaise avec les fragments d'information précédents.

En bref, notre perception du temps est le résultat de comparaisons entre différentes illusions conservées dans le cerveau. Si l'homme n'avait pas de mémoire, le cerveau ne pourrait pas effectuer ces interprétations et le concept de temps n'aurait jamais pu se former. L'unique raison pour laquelle un individu déclare avoir trente ans est qu'il a accumulé dans son cerveau toute l'information concernant les trente années passées. S'il n'avait pas de mémoire, il ne pourrait pas imaginer l'existence d'une telle période et ne pourrait que ressentir le moment "unique" dans lequel il se trouve.

L'explication scientifique de l'intemporalité

Essayons de clarifier notre propos en survolant les explications de différents scientifiques et savants à ce sujet. Concernant un temps qui s'écoulerait à reculons, le célèbre intellectuel et lauréat du prix Nobel, le professeur de génétique François Jacob, a écrit dans son livre, Le Jeu des Possibles:

"Les films projetés à l'envers nous permettent d'imaginer un monde dans lequel le temps s'écoulerait à reculons. Ce serait un monde où le lait se séparerait du café et sortirait d'une tasse pour aller dans la casserole de lait; un monde où les rayons de lumière, plutôt que de jaillir d'une source de lumière, seraient émis par les murs pour ensuite converger vers un point unique (le centre de gravité); un monde où une pierre sauterait dans la paume d'un homme grâce à la coopération étonnante d'innombrables gouttes d'eau qui permettraient à la pierre de sauter de l'eau. Cependant, dans un monde où le temps posséderait ces qualités contraires, les processus qui se déroulent dans notre cerveau et la manière dont notre mémoire compile l'information fonctionneraient aussi à l'envers. Ceci serait aussi valable pour le passé et pour le futur et le monde nous paraîtrait exactement comme il nous paraît actuellement."  45

Puisque notre cerveau est habitué à une certaine séquence d'événements et que le monde ne fonctionne pas comme décrit ci-dessus, nous partons du principe que le temps s'écoule toujours dans le même sens. Pourtant, cette perception est formée dans le cerveau et elle est relative. En réalité, nous ne pouvons jamais savoir comment le temps s'écoule ou même, s'il s'écoule ou non. Ceci indique que le temps n'est pas absolu et qu'il n'est qu'une perception.

La relativité de temps a été prouvée par Albert Einstein, l'un des physiciens les plus importants du 20ème siècle. Lincoln Barnett, dans son livre The Universe and Dr. Einstein, écrit:

"Avec "l'espace absolu", Einstein réfuta le concept du temps absolu, c'est-à-dire d'un temps Universel, inexorable, invariant, et stable qui s'écoulerait d'un passé infini vers un futur infini. Une grande partie de l'obscurité qui entourait La Théorie de la Relativité peut être expliquée par l'hésitation de l'homme à reconnaître que la sensation de temps, comme la sensation de couleur, est une forme de perception. C'est-à-dire que le temps est simplement un outil pour classifier des événements, tout comme l'espace n'est qu'une façon de classifier des objets matériaux. Les mots d'Einstein lui-même permettent d'expliquer la subjectivité du temps de la manière la plus claire: "Les expériences d'un individu", dit-il, "nous paraissent classées en une série d'événements. Dans cette série, les seuls événements que nous nous rappelons semblent être ordonnés selon les critères "avant" et "après". Il existe donc, pour l'individu, un temps du "je" ou un temps subjectif. Cela, en soi, n'est pas mesurable. Je peux, en effet, associer les nombres avec les événements, de telle manière qu'un grand nombre soit associé avec l'événement postérieur plutôt qu'avec l'antérieur." 46

Barnett, dans son livre, cite Einstein quand il souligne que: "L'espace et le temps sont des formes d'intuition qui ne peuvent pas plus être séparées de la conscience que ne le peuvent nos perceptions de couleur, de forme ou de dimension." Selon la Théorie de la Relativité:"Le temps n'a pas d'existence indépendante. Il est dépendant de l'ordre des événements avec lequel nous le mesurons."  47

Le temps étant une perception, il dépend entièrement de celui qui perçoit et il est donc relatif.

La vitesse à laquelle le temps s'écoule change avec les références dont nous nous servons pour le mesurer car il n'existe pas d'horloge naturelle dans le corps humain pour indiquer précisément comment le temps passe. Lincoln Barnett ajoute:

"Tout comme la couleur ne peut exister sans un œil pour la discerner, un instant, une heure ou un jour ne sont rien, s'il n'y a pas d'événement pour les marquer."  48

Nous ressentons clairement la relativité du temps dans nos rêves. Bien que notre rêve paraisse durer des heures, en réalité, il ne dure en général que quelques minutes, parfois même seulement quelques secondes.

ikizler paradoksu

Lorsque l'un des jumeaux qui voyage dans l'espace à une vitesse proche de celle de la lumière retournera à la Terre, il sera beaucoup plus âgé que l'autre.

Nous pouvons citer un exemple pour clarifier ce propos. Supposons que nous nous trouvions, pendant un certain laps de temps, dans une pièce ayant une fenêtre unique et conçue de façon particulière. Supposons qu'il y ait aussi dans la pièce une horloge qui nous permette de voir le temps passer. Supposons encore, qu'à travers la fenêtre, nous puissions voir le lever et le coucher du soleil à certains intervalles. Si, quelques jours plus tard, nous devions estimer le temps total passé dans la pièce, nous nous baserions sur l'information fournie par l'horloge et sur le nombre de fois où le Soleil se serait couché et levé. Imaginons que nous estimions avoir passé trois jours dans la pièce. Que se passerait-il si la personne qui nous a mis dans cette pièce nous disait que nous n'avions en réalité passé que deux jours dans la pièce, que le Soleil que nous avions vu de la fenêtre n'était qu'une simulation artificiellement produite, et que l'horloge était spécialement régulée pour fonctionner plus vite? Le calcul que nous aurions fait n'aurait alors plus aucun sens.

Cet exemple confirme que l'information que nous possédons concernant la vitesse d'écoulement du temps est basée sur des références relatives. La relativité du temps est un fait prouvé scientifiquement. La théorie de la relativité générale d'Einstein soutient que la vitesse du temps change en fonction de la vitesse d'un objet et de sa position dans un champ gravitationnel donné. Lorsque la vitesse s'accroît, le temps est raccourci et compressé: il ralentit comme s'il était sur le point de "s'arrêter".

Illustrons ceci avec un exemple donné par Einstein. Imaginez deux jumeaux dont l'un resterait sur terre pendant que l'autre voyagerait dans l'espace à une vitesse proche de celle de la lumière. À son retour, le voyageur verrait que son frère est beaucoup plus vieux que lui. Ce fait s'explique par ce que le temps s'écoule beaucoup plus lentement pour la personne qui voyage à des vitesses proches de celle de la lumière. Considérons qu'un père voyage dans l'espace alors que son fils est resté sur terre. Si le père avait vingt-sept ans au moment de son départ et son fils en avait trois; au retour, trente ans plus tard (selon le temps terrestre), le fils aurait trente-trois ans alors que son père n'en aurait que trente. 49

Cette relativité temporelle n'est pas due à la décélération ou à l'accélération des horloges ni à la décélération d'un ressort mécanique. Elle résulte des périodes d'opérations différentiées du système entier de l'existence matérielle, qui atteint profondément les particules subatomiques. En d'autres termes, pour la personne qui le vit, le raccourcissement du temps n'est pas ressenti comme s'il s'agissait d'un film au ralenti. Dans une telle scène où le temps se raccourcit; les battements du cœur, les réplications de cellules et les fonctions du cerveau d'une personne etc., fonctionnent tous plus lentement que ceux d'une personne qui se meut plus lentement sur terre. Néanmoins, cette personne poursuit normalement sa vie quotidienne et ne remarque pas du tout le raccourcissement du temps. Ce dernier ne devient, en effet, apparent que lorsqu'on compare les deux.

La relativité dans le Coran

La conclusion atteinte grâce aux découvertes de la science moderne est que le temps est relatif et non absolu comme le supposent les matérialistes. Il est important de souligner que la relativité du temps, prouvée scientifiquement seulement au 20ème siècle, a été révélée à l'humanité 14 siècles auparavant dans le Coran. Il existe, dans le Coran, de nombreuses références à la relativité de temps. En d'autres termes, il est manifeste, dans plusieurs versets du Coran, que le temps est une perception psychologique dépendante d'événements, de situations et de conditions particulières. La vie entière d'une personne dure, par exemple, en réalité très peu de temps:

Le jour où Il vous appellera, vous Lui répondrez en Le glorifiant. Vous penserez cependant que vous n'êtes restés (sur terre) que peu de temps! (Sourate al-Isra, 52)

Et le jour où Il les rassemblera (après les avoir ressuscités), ce sera comme s'ils n'étaient restés (dans leurs tombeaux) qu'une heure du jour et ils se reconnaîtront mutuellement. (Sourate Yunus, 45)

De plus, certains versets indiquent que les gens perçoivent le temps de façons différentes et qu'ils peuvent parfois percevoir une période très longue comme étant en réalité très courte. La conversation suivante, qui se déroule lors du Jugement Dernier, en est un bon exemple:

Il dira: "Combien d'années êtes-vous restés sur terre?" Ils diront: "Nous y avons demeuré un jour ou une partie d'un jour. Interroge donc ceux qui comptent. Il dira: Vous n'y avez demeuré que peu (de temps), si seulement vous saviez."(Sourate al-Muminune, 112-114)

Dans d'autres versets, Dieu annonce que le temps peut s'écouler à différentes vitesses dans des situations différentes:

... "Et ils te demandent de hâter (l'arrivée) du châtiment. Jamais Dieu ne manquera à Sa promesse. Cependant, un jour auprès de ton Seigneur, équivaut à mille ans de ce que vous comptez." (Sourate al-Hajj, 47)

Les anges ainsi que le Roûh (l'Esprit c'est-à-dire Djibrîl) montent vers Lui en un jour dont la durée est de cinquante mille ans. (Sourate al-Maarij, 4)

Du ciel, Il administre toute affaire sur terre et la fait ensuite monter vers Lui en un jour équivalant à mille ans de votre calcul. (Sourate as-Sajda, 5)

zaman
 

Le temps est un concept qui dépend entièrement de celui qui perçoit. La même durée peut être perçue comme longue par quelqu'un, alors qu'une autre personne peut la considérer comme très courte.

Ces versets sont des références claires à la relativité du temps. Ce résultat, qui a seulement été compris récemment par les scientifiques du 20ème siècle alors qu'il avait été communiqué à l'homme 1400 ans auparavant dans le Coran, est une preuve supplémentaire de la révélation du Coran par Dieu, l'Omniprésent.

Beaucoup d'autres versets du Coran révèlent que le temps est une perception. Ceci est particulièrement évident dans les histoires des prophètes. Par exemple, Dieu a plongé les "compagnons de la cave", un groupe de croyants mentionné dans le Coran, dans un sommeil profond pendant plus de trois siècles. Quand ces gens se sont réveillés, ils pensaient qu'ils étaient restés dans cette ville très peu de temps, et ils ne pouvaient estimer combien de temps ils avaient dormi:

" Alors, Nous avons assourdi leurs oreilles (en les plongeant dans un sommeil profond) dans la caverne pendant de nombreuses années. Ensuite, Nous les avons ressuscités (réveillés), afin de savoir lequel des deux groupes (qui discutaient à leur sujet) saurait le mieux calculer la durée exacte de leur séjour. " (Sourate al-Kahf, 11-12)

" Et c'est ainsi que Nous les ressuscitâmes (réveillâmes de leur long sommeil), afin qu'ils s'interrogent entre eux. L'un parmi eux dit: "Combien de temps avez-vous demeuré là?" Ils dirent: "Nous avons demeuré un jour ou une partie d'un jour". D'autres dirent:"Votre Seigneur sait mieux combien (de temps) vous y avez demeuré… "(Sourate al-Kahf, 11-12)

La situation contée dans le verset ci-dessous prouve que le temps est en réalité une perception psychologique.

" Ou comme celui qui passait par un village désert et dévasté: "Comment Dieu va-t-Il redonner la vie à celui-ci après sa mort?", dit-il. Dieu le fit alors mourir et le garda (mort) pendant cent ans. Puis Il le ressuscita en disant: "Combien de temps as-tu demeuré (mort)?" "Je suis resté un jour, dit l'autre, ou une partie de la journée." "Non! dit Dieu, tu es resté cent ans. Regarde donc ta nourriture et ta boisson: rien ne s'est gâté; mais regarde ton âne... Et pour faire de toi un signe pour les gens, regarde ces ossements, comment Nous les assemblons et les revêtons de chair". Et quand cela lui fut clairement mis en évidence, il dit: "Je sais (à présent) que Dieu est Omnipotent (Capable de faire toute chose)." (Sourate al-Baqarah, 259)

Le verset ci-dessus souligne clairement que Dieu, Créateur du temps, est indépendant de celui-ci. L'homme, au contraire, est dépendant du temps ordonné par Dieu. Dans ce verset, par exemple, l'homme n'est même pas capable de savoir combien de temps il a dormi. Il est donc tout à fait déraisonnable de supposer (comme le font les matérialistes) que le temps est absolu.

Le destin

La relativité du temps clarifie un point très important. La relativité est tellement variable qu'une période qui nous paraît durer des millions d'années peut -vue sous une perspective différente- ne durer qu'une seule seconde. De même, une très longue période de temps s'étendant du début du monde jusqu'à sa fin peut durer moins d'une seconde dans une autre dimension.

Ceci est l'essence même du concept de "destin", un concept qui reste incompris par la plupart des gens, surtout par les matérialistes qui le nient complètement. Le destin est la connaissance parfaite de Dieu concernant tous les événements passés ou futurs. La majorité des gens remettent en question le fait que Dieu puisse déjà avoir connaissance d'événements qui n'ont pas encore eu lieu. Beaucoup n'arrivent pas à comprendre non plus l'authenticité de la notion de destin. Pourtant, il n'y a que nous qui ayons ce sentiment d'événements non encore vécus. Dieu par contre, n'est dépendant ni du temps ni de l'espace puisque c'est Lui qui les a créés. C'est pour cette raison que le passé, le futur et le présent sont tous pareils pour Dieu; pour Lui tout a déjà eu lieu et tout est déjà terminé.

Dans The Universe and Dr. Einstein, Lincoln Barnett explique la façon dont la théorie de la relativité générale mène à cette conclusion. Selon Barnett, l'Univers ne peut être "entouré dans son entière majesté que par un intellect cosmique". 50 Ce que Barnett appelle "intellect cosmique" c'est la sagesse et le savoir de Dieu Qui règnent dans l'Univers entier. Tout comme nous pouvons facilement voir le début, le milieu et la fin d'une règle, et tout comme nous pouvons concevoir que toutes les unités comprises sur la règle forment un tout; Dieu reconnaît le temps auquel nous sommes sujets comme étant un seul moment du début jusqu'à la fin. Cependant, les gens vivent les événements uniquement quand leurs temps arrivent, et ils ne font que témoigner du destin que Dieu a créé pour eux.

Il est aussi important de souligner le caractère superficiel avec laquelle la notion de "destin" est fréquemment perçu dans la plupart de nos sociétés. Ce genre d'approche avance la théorie suivante: bien que Dieu ait déterminé un "destin" pour chaque homme, les hommes peuvent parfois changer ce destin. Par exemple, si un malade parvient à vaincre sa maladie, les gens diront que cette personne "a vaincu son destin". Pourtant, personne ne peut changer son destin. Celui qui survit à une grave maladie survit parce que ce n'était pas son destin de mourir à ce moment-là. Ironiquement, ces gens qui se trompent en disant "j'ai vaincu la mort", parlent ainsi uniquement parce que cela fait partie de leur destin de prononcer ces mots et de vivre avec une telle mentalité!

Le destin est le savoir éternel de Dieu. Pour Lui qui connaît le temps sous la forme d'un seul moment et qui le domine ainsi que l'espace entier, tout est déterminé et fini. Nous comprenons donc, à travers ce qu'Il énonce dans le Coran, comment le temps est un moment unique pour Lui. Certains événements qui nous paraissent prendre place dans le futur sont racontés, dans le Coran, comme s'ils avaient pris place dans le passé. Par exemple, les versets qui décrivent les comptes que les gens devront rendre à Dieu dans l'Au-delà sont mentionnés comme étant des événements appartenant au passé:

On souffla alors dans le clairon (de l'Apocalypse) et tous les habitants des cieux et de la terre tombèrent foudroyés sauf ceux que Dieu a bien voulu épargner. Puis on souffla de nouveau et les voilà debout, les yeux grand ouverts. La terre resplendit (à ce moment) de la lumière de son Seigneur. On déposa le Livre et on fit venir les Prophètes et les Martyrs. On jugea entre eux en toute équité et ils ne subissent aucune injustice… On conduisit ceux qui avaient mécru à l'Enfer en groupes homogènes… Et l'on conduisit au Paradis, en groupes homogènes, ceux qui avaient craint pieusement leur Seigneur... (Sourate az-Zumar, 68-73)

D'autres versets traitent également de ce sujet. Parmi ceux-ci, nous trouvons:

Chaque âme vint alors accompagnée d'un conducteur et d'un témoin ... (Sourate Qaf, 21)

… en récompense de leur patience, Il leur donna le Paradis et soie. Ils y sont accoudés sur des lits à dais et ils n'y voient ni soleil ni froid glacial.' (Sourate al-Insan, 12-13)

Aujourd'hui ce sont ceux qui ont cru qui rient des mécréants.( Sourate al-Mutaffifune, 34)

Et les criminels virent le feu. Ils furent alors convaincus qu'ils allaient y tomber et ils ne trouvèrent nul endroit où le fuir. (Sourate al-Kahf, 53)

Les évènements qui auront lieu après notre mort (de notre point de vue) sont annoncés dans le Coran comme étant des événements passés déjà vécus. Dieu n'est pas limité par un temps relatif comme nous le sommes. Il a décidé de toutes choses dans l'intemporalité: les gens les ont déjà accomplies auparavant et tous ces événements ont été vécus et sont terminés. Il révèle, dans le verset ci-dessous que tout événement, qu'il soit important ou non, est connu de Dieu et enregistré dans un livre:

Tu ne te trouveras dans aucune situation, tu ne réciteras aucun passage du Qour'ân, vous n'accomplirez aucun acte sans que Nous soyons témoin au moment où vous l'entreprendrez. Il n'échappe à ton Seigneur, sur terre ou dans le ciel, (aucune chose) du poids d'un atome, ni d'un poids plus petit ou plus grand, qui ne soit déjà inscrit dans un livre évident. (Sourate Yunus, 61)

kırılan vazo

Toute chose est créée avec un destin prédeterminée. Par exemple une vase cassée, est cassée au moment prédeterminé dans son destin. Même au moment de sa production, celui qui allait l'utiliser, à quel coin de la maison elle resterait etc. tout était déjà déterminé.

L'inquiétude des matérialistes

Les sujets traités dans ce chapitre, la vérité dissimulée derrière la matière, ainsi que la relativité du temps et de l'espace sont en réalité parfaitement clairs. Comme nous venons de le prouver, les explications que nous présentons sont les résultats de recherches scientifiques indéniables et non les manifestations d'une sorte de philosophie ou d'une manière de penser. En plus de la réalité technique de notre propos, il est important de souligner qu'il n'existe aucune autre explication alternative rationnelle ou logique à ce sujet:l'Univers est un ensemble illusoire avec toute la matière qui le compose et toutes les créatures qui y vivent. C'est une accumulation de perceptions.

Les matérialistes ont du mal à comprendre cela. Retournons à l'exemple du bus de Politzer: bien que Politzer sache techniquement qu'il ne pourra pas échapper à ses perceptions, il ne peut réellement l'admettre que dans certains cas. C'est-à-dire que, selon Politzer, les événements ont lieu dans le cerveau jusqu'à l'accident de bus. Pourtant, aussitôt après l'accident de bus, les évènements gagnent une réalité physique et ne se situent donc plus au niveau du cerveau. Le défaut logique de cette approche est très clair. Politzer commet en réalité la même erreur que le matérialiste Johnson lorsqu'il dit: "Je frappe la pierre, j'ai mal au pied, donc elle existe." Politzer n'a pas pu réaliser que le choc éprouvé après l'impact du bus était lui aussi seulement une perception.

La raison subliminale pour laquelle les matérialistes ne peuvent comprendre ce sujet est leur crainte de ce qu'ils devront affronter quand ils se rendront compte de cette vérité. Lincoln Barnett nous raconte que certains scientifiques se sont rendus compte de cet enjeu:

"Grâce aux philosophes qui ont réduit toute la réalité objective à un monde d'ombres et de perceptions, les scientifiques ont pris conscience des limites alarmantes des sens humains." 51

N'importe quelle référence impliquant que la matière et le temps ne sont que des perceptions éveille une grande crainte chez les matérialistes car ils considèrent ces notions comme étant absolues. D'une certaine manière, ils les vénèrent comme des idoles, car ils pensent que ce sont la matière et le temps qui les ont créés à travers l'évolution.

Un matérialiste se sent probablement accablé d'horreur quand il comprend que tout n'est que perception. L'Univers et le monde dans lequel il croit vivre, son propre corps, les autres personnes, et les autres philosophes matérialistes qui l'ont influencé, en bref tout ne se résume qu'à une perception. Tout ce en quoi il croit, tout ce dont il dépend, tout ce à quoi il a recours, tout disparaît soudain. Il goûte ainsi un peu au désespoir qu'il éprouvera réellement le Jour du Jugement. Comme le décrit ce verset:

"Ils offriront ce jour-là à Dieu la soumission (totale), et ce qu'ils avaient inventé (comme adoration d'autres divinités en dehors de Dieu tels les idoles, les saints, les prêtres, moines, anges, messagers) sera perdu pour eux."(Sourate an-Nahl, 87)

C'est pour cela que le matérialiste tente de se persuader de la réalité de la matière et qu'il tente de prouver ses propos. Il frappe du poing, tape du pied, crie, et hurle mais ne parvient pas à échapper à la réalité.

Ces gens nient donc la réalité et, de plus, ils tentent de convaincre d'autres personnes d'en faire autant. Ils sont conscients du fait que si les gens connaissaient la vraie nature de la matière, leur philosophie matérialiste primitive et l'ignorance de leur approche se retrouveraient dénuées de tout sens. Il n'y aurait plus alors aucun terrain sur lequel ils pourraient baser et défendre leurs idées. C'est pour toutes ces raisons que les faits mentionnés dans ce livre dérangent autant les matérialistes.

Dieu énonce que les craintes des non-croyants seront augmentées dans l'Au-delà. Le Jour du Jugement Dernier, ils seront interrogés comme suit:

"Et le Jour où Nous les rassemblerons tous puis dirons à ceux qui auront donné des associés: "Où sont donc vos associés que vous prétendiez? " (Sourate al-Anam, 22)

Puis, les incroyants verront que leurs possessions, leurs enfants et leurs proches qu'ils avaient supposés réels et qu'ils avaient traités comme des associés à Dieu vont les quitter et disparaître. Dieu nous informe de cela dans le verset suivant: " Vois comment ils mentent à eux-mêmes! Et comment les abandonnent (les associés) qu'ils inventaient! " (Sourate al-Anam, 24) ayetiyle haber vermiştir.

Le gain des croyants

La vérité selon laquelle la matière et le temps ne sont que des perceptions alarme les matérialistes alors qu'elle provoque la réaction contraire chez les croyants. Les gens qui ont la foi se réjouissent quand ils perçoivent le secret dissimulé derrière la matière car cette réalité est la clé qui répond à toutes les questions. Grâce à elle, tous les secrets peuvent être dévoilés. Chacun peut alors facilement comprendre de nombreuses choses qu'il avait jusqu'alors des difficultés à saisir.

Comme nous l'avons déjà mentionné, grâce à toutes ces découvertes, des questions concernant la mort, le Paradis, l'Enfer, l'Au-delà, le changement de dimension, ainsi que des questions telles que "Où est Dieu?", "Qu'est-ce qu'il y avait avant Lui?", "Qui a créé Dieu?", "Combien de temps la vie dans la tombe va-t-elle durer?", "Où sont le Paradis et l'Enfer?" et "Où se trouvent le Paradis et l'Enfer maintenant?", sont mieux élucidées. On comprendra alors la façon dont Dieu a créé l'Univers entier à partir du néant. Avec ce secret, les questions "quand?" et "où?" perdent tout leur sens car il n'y a plus ni temps ni espace. Quand nous comprenons vraiment la notion de "relativité du temps et de l'espace", nous nous rendons compte que tout a lieu en un seul moment. Nous réalisons aussi que nous attendons donc pour rien et que le temps ne passe pas car tout a déjà eu lieu et que tout est déjà terminé.

Grâce à cette compréhension, le monde devient une sorte de paradis pour le croyant. Toutes ses inquiétudes, ses anxiétés et ses craintes matérielles qui l'affligeaient auparavant, n'ont plus lieu d'être. La personne comprend alors que l'Univers entier n'a qu'un seul Souverain qui peut changer le monde physique comme Il le désire et que tout le monde devrait se tourner vers Lui. Cette compréhension lui permet aussi de se soumettre entièrement à Dieu, " -en étant dévouée à Son service" (Sourate Al Imran, 35)

La compréhension de tous ces faits représentent une grande richesse pour la vie d'ici-bas.

Une autre réalité très importante mentionnée dans le Coran nous est également dévoilée:  "Dieu est plus près de lui que sa veine jugulaire " (Sourate Qaf, 16 ).

Comme nous le savons tous, la veine jugulaire se trouve dans notre corps. Qu'est ce qui pourrait être plus proche de l'homme que son propre intérieur? Ceci peut facilement être expliqué par le non-espace. Il est en effet beaucoup plus facile de comprendre ce verset si on saisit cette énigme.

Cette vérité est évidente. Il doit être bien établi que l'homme n'a d'autre sauveur ni d'autre pourvoyeur que Dieu. Il n'y a rien mis à part Lui;Il est Le seul être absolu auprès de qui l'homme peut chercher refuge, Il est Le seul que l'homme peut appeler au secours et sur qui il peut compter pour l'absolution.

Où que vous vous tourniez, Dieu est là.

 

REFERENCES

      45. François Jacob, Le Jeu des Possibles, University of Washington Press - 1982, p. 111
46. Lincoln Barnett, The Universe and Dr. Einstein, William Sloane Associate, New York - 1948, pp. 52-53
47. Lincoln Barnett, The Universe and Dr. Einstein, William Sloane Associate, New York - 1948, p. 17
48. Lincoln Barnett, The Universe and Dr. Einstein, William Sloane Associate, New York - 1948, p. 58
49. Paul Strathern, The Big Idea: Einstein and Relativity, Arrow Books - 1997, p. 57
50. Lincoln Barnett, The Universe and Dr. Einstein, William Sloane Associate, New York - 1948, p. 84
51. Lincoln Barnett, The Universe and Dr. Einstein, William Sloane Associate, New York - 1948, pp. 17-18

12 / total 13
Vous pouvez lire le livre Connaître Dieu par la Raison de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top
iddialaracevap.blogspot.com ahirzamanfelaketleri.blogspot.com ingilizderindevleti.net