< <
9 / total: 11

Le darwinisme et la chute morale

La dégénérescence morale croît constamment. Les comportements auparavant réprouvés, méprisés, interdits et condamnés gagnent graduellement l’acceptation, voire l’intérêt et tendent à être largement adoptés. C’est là un point dont beaucoup sont inconscients. Les modes de vie et les comportements perçus récemment encore comme immoraux sont désormais permis au nom de “la différence de choix”. Les perversions telles que l’homosexualité sont acceptées. Les agressions et les vols se développent, les fraudes augmentent, les époux peuvent aisément se tromper et finir par vivre avec ces trahisons, le nombre de divorces augmente, la consommation de drogues et d’alcool s’accroît, certains peuvent commettre des meurtres sans scrupules, le taux de criminalité explose, les hommes manquent de respect les uns envers les autres, les commérages se répandent. Il ne s’agit là que de quelques-unes de voies de dégénérescence morale manifestes. Cette situation particulièrement dominante dans les pays occidentaux démontre à quel point cette dégradation est dangereuse.

Phillip Johnson

Phillip Johnson et son livre Defeating Darwinism (Battre le darwinisme)

Ces maux tiennent leur origine dans l’erreur dans la réponse à la question de savoir pourquoi l’homme existe. La vérité est que les hommes existent pour connaître Dieu, leur Créateur. Dans le verset, “ N'est-ce point par l'évocation de Dieu que se tranquillisent les cœurs ?” (Sourate ar-Raad, 28), Dieu révèle qu’il n’y a qu’une source de paix alors que certains la recherchent aux mauvais endroits. Le style de vie religieux commandé par Dieu apportera à l’homme la paix et le bonheur dans le monde.

L’ignorance de ce fait mène à la dégénérescence morale, au malheur, au désespoir et à la dépression.

L’une des causes principales de cette corruption morale se situe dans l’idéologie darwiniste définissant l’homme non pas comme le serviteur de Dieu mais comme un animal égoïste né du hasard. Il ne faut donc pas s’attendre à ce qu’il ait des lois et des valeurs morales différentes de celles d’un animal. La vie est une lutte, les êtres humains doivent être totalement impitoyables, se battant bec et ongles les uns contre les autres.

Cela correspond à un mépris total des valeurs morales. Dans son livre Defeating Darwinism (Battre le darwinisme), le professeur Phillip E. Johnson de l’Université de Californie,

Berkeley, écrit sur les effets négatifs apparus dans la société depuis les années 60 avec l’affaiblissement des croyances religieuses et la domination d’une vision du monde matérialiste :

Il serait approximativement précis de dire que les années 60 marquèrent la seconde Déclaration Américaine de l’Indépendance vis-à-vis de Dieu. On peut s’attendre à des conséquences morales et légales de grande portée suite à une telle déclaration, et ce fut bien le cas.159

Le biologiste moléculaire Michael Denton affirme qu’il est impossible d’analyser les troubles ayant laissé leurs marques au 20ème siècle sans prendre en compte le darwinisme :

Notre siècle serait incompréhensible sans la révolution darwinienne. Les courants sociaux et politiques qui ont balayé le monde au cours des quatre-vingts dernières années auraient été impossibles sans sa sanction intellectuelle. Alors qu’au siècle précédent, c’est le succès croissant des idées laïques qui ouvrit la voie à l’acceptation du concept d’évolution, n’est-il pas ironique de penser qu’aujourd’hui c’est, peut-être, la vision darwinienne de la nature qui est avant tout responsable de l’agnosticisme et du scepticisme de notre temps ; ce qui fut autrefois une déduction du matérialisme est devenu son fondement.160

A ce stade, il serait approprié d’examiner les idées darwinistes qui préparèrent les fondements de cet effondrement moral et de cette dégénérescence.

  Le darwinisme constitue le fondement de l’athéisme

darwinism

La colère, l’agression et la violence augmentent dans les sociétés qui ne vivent pas selon les valeurs morales religieuses, où les hommes se détournent des qualités morales enjointes par Dieu telles que l’affection, la compassion, le pardon, la patience et la tolérance.

L’une des raisons pour lesquelles les cercles matérialistes soutiennent le darwinisme avec une intense détermination vient de son aspect athée.

L’athéisme existe depuis des temps très reculés, mais avec le darwinisme, les athées s’imaginaient avoir enfin trouvé la réponse au problème de l’origine de la vie, auquel ils avaient été incapables de répondre pendant des siècles. Ils considéraient que l’ordre naturel et l’équilibre étaient nés d’une série de coïncidences et que l’univers n’avait pas d’objectif. Cependant, chacune de ces hypothèses s’effondra face aux progrès scientifiques, politiques et sociaux. Les découvertes et les analyses dans de nombreuses disciplines telles que l’astronomie, la biologie, la psychologie et l’éthique sociale renversèrent totalement les thèses de l’évolution et les hypothèses de l’athéisme.

De nombreux évolutionnistes et matérialistes admettent que le darwinisme conduit inévitablement à l’athéisme. Thomas Huxley était le premier à l’affirmer ouvertement, déclarant que lorsque la théorie de l’évolution fera l’unanimité, il serait impossible de croire à la religion.

William Provine, professeur d’histoire à l’Université Cornell et évolutionniste, juge que la vision du monde de quelqu’un qui croit à la théorie de l’évolution est en complet désaccord avec la religion.161

Charles Smith, ancien président de l’American Association for the Advancement of Atheism (Association américaine pour le progrès de l’athéisme), reconnaît également que “l’évolution c’est l’athéisme”.162

darwinism

Phillip Johnson décrit l’importance de la théorie de l’évolution pour les tendances athées et intellectuelles incompatibles avec les valeurs morales religieuses :

… Le triomphe du darwinisme impliquait la [négation de l’existence] de Dieu et la préparation au remplacement de la religion biblique par une nouvelle foi basée sur le naturalisme évolutionniste. Cette nouvelle croyance allait devenir la base non seulement de la science mais aussi du gouvernement, du droit et de la moralité. Elle allait être la philosophie de la modernité établie.163

Comme l’affirme Johnson, de nombreux scientifiques dotés d’une foi aveugle dans le darwinisme et le matérialisme avaient pour objectif d’utiliser la science comme un moyen de rejeter Dieu. Mais le fait est que la science est l’un des moyens les plus efficaces de prouver l’existence de Dieu. Les vingt dernières années témoignent de la hausse rapide du nombre de scientifiques défendant le fait de la création. Toute nouvelle étude et toute nouvelle information montrent qu’un équilibre excessivement sensible et parfait règne dans l’univers entier, révélant par là l’œuvre d’une intelligence supérieure appartenant à Dieu Tout-Puissant, exalté soit-Il et riche au-delà de tout besoin.

paysage

IIs n'ont pas estimé Dieu à sa juste valeur. Dieu est certes fort et pıissant.(Sourate al-Hajj, 74)

Michael Denton affirme que le darwinisme apporte l’athéisme dans son sillage, causant de grands dommages à la vision que l’humanité a d’elle-même:

La vision nouvelle et révolutionnaire [et en même temps illogique et non-scientifique] du monde [de Darwin] (...) impliquait que toute la diversité de la vie sur terre aurait résulté d’un processus naturel et aléatoire et non, comme on le croyait auparavant, d’un acte créateur de Dieu. Eliminant l’intervention divine de tout processus naturel, cette thèse capitale devait jouer un rôle décisif dans la laïcisation de la société occidentale. … Si l’impact de la théorie darwinienne a été si fondamental, c’est parce qu’elle a brisé le lien entre Dieu et l’homme, lâché à la dérive dans un cosmos sans projet. Aucune autre révolution des temps modernes… n’a aussi profondément affecté la vision que l’homme avait de lui-même et de sa place dans l’univers.164

La perte ou l’affaiblissement de la foi en Dieu conduit à l’effondrement spirituel d’une société. Les hommes qui ne craignent pas Dieu et qui nient trouver la vie éternelle après la mort ainsi que la récompense (le paradis ou l’enfer) pour leurs actes peuvent être excessivement non fiables, agressifs, impitoyables, égocentriques et capables de comportements criminels dangereux. Celui qui ne craint pas Dieu ne connaît pas de limites. Aussi longtemps qu’il s’estime au-dessus des lois, il peut commettre toutes sortes d’actes immoraux et causer le chaos, tromper les autres et faire du mal.

En revanche, l’amour et la crainte de Dieu assurent aux hommes une vie conforme aux valeurs morales et un comportement agréé de Dieu. Cela permet à une société de progresser et de se renforcer. Sinon, les conflits, les guerres, les cruautés et l’injustice ne s’arrêteront jamais.

kaplan

Dieu enjoint la bonté, la justice, l’honnêteté et l’ordre. Dans le Coran, Il révéla :

Et aux Madyan, leur frère Chuaïb : “O mon peuple, dit-il, adorez Dieu. Pour vous, pas d'autre divinité que Lui. Une preuve vous est venue de votre Seigneur. Donnez donc la pleine mesure et le poids et ne donnez pas aux gens moins que ce qui leur est dû. Et ne commettez pas la corruption sur la terre après sa réforme. Ce sera mieux pour vous si vous êtes croyants.” (Sourat al-Araf, 85)

Et ne vous placez pas sur tout chemin, menaçant, empêchant du sentier de Dieu celui qui croit en Lui et cherchant à rendre ce sentier tortueux. Rappelez-vous quand vous étiez peu nombreux et qu'Il vous a multipliés en grand nombre. Et regardez ce qui est advenu aux fauteurs de désordre. (Sourate al-Araf, 86)

Le darwinisme défend le mensonge selon lequel l’homme n’a ni limites ni buts

Le discours suivant de l’évolutionniste George Gaylord Simpson est un résumé clair de l’opinion totalement erronée du darwinisme à propos de l’humanité :

L’homme est seul dans l’univers, unique produit d’un processus long, inconscient, impersonnel et matériel avec un raisonnement et des potentialités uniques. Il ne les doit à personne d’autre qu’à lui-même, et c’est envers lui-même qu’il est responsable.165

landspace

Cette déclaration représente l’un des mensonges classiques du darwinisme et l’une des causes principales de l’effondrement sociétal. Les darwinistes, incapables de fournir la moindre preuve scientifique à propos du fait que l’homme serait né tout seul, cherchent néanmoins à préserver ce mensonge pour des raisons idéologiques. Selon eux, l’existence des êtres humains n’a aucune raison prédéterminée ; autrement dit l’homme serait une entité inutile qui mourra un jour et disparaîtra. Pourtant la vérité est autre. Dieu créa l’homme du néant. Derrière cette création, il existe un objectif défini révélé dans le Coran. Dieu créa les hommes pour Le servir. Tout être humain restera sur terre le temps alloué par sa destinée, après quoi, c’est-à-dire après sa mort, il sera ressuscité. Le jour du jugement, tous les hommes seront appelés à rendre compte de leurs actions dans ce monde. Le fait que les évolutionnistes essaient de leur mieux d’oublier ce fait et de pousser les autres à le nier, ne change rien. Aussi longtemps qu’ils persisteront à nier Dieu et le jour du jugement et à définir l’homme comme une entité dépourvue d’objectif, alors le jour du jugement viendra où ils regretteront amèrement. Notre Seigneur en fait la révélation dans le Coran :

Si tu les voyais, quand ils seront placés devant le feu. Ils diront alors : “Hélas ! Si nous pouvions être renvoyés, nous ne traiterions plus de mensonges les versets de notre Seigneur et nous serions du nombre des croyants.” (Sourate al-Anam, 27)

paysage

Pensiez-vous que Nous vous avions eréés sans but,et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous?
(Sourate al-Muminune, 115)

Suggérer que la vie n’a pas d’objectif mène les hommes à ressentir un sentiment de vide et de dépression terrible. Ceux qui croient à ce mensonge estiment que la vie est insignifiante et inutile, ce qui débouche sur un effondrement spirituel. Les déclarations irrationnelles et illogiques de Richard Dawkins, l’un des partisans les plus convaincus de la théorie de l’évolution sont typiques de la vision matérialiste. Dawkins prétend que les êtres humains sont tous de simples “machines à gènes” et que la raison de leur existence se limite à la transmission de ces gènes aux générations suivantes. Selon lui, il n’y a pas d’autre sens à l’univers. L’homme et l’univers sont deux produits de la coïncidence et du chaos. Cette croyance causera désespoir et malheur, puisque rien n’a de sens pour celui qui croit qu’au moment de la mort, il cessera simplement d’exister. L’amitié, l’amour et les bonnes œuvres ne procurent aucune joie à celui qui imagine qu’il ne recevra aucune rétribution et qu’il disparaîtra à jamais.

Ce tissu de mensonges laisse croire aux hommes qu’ils ne seront pas sanctionnés pour leurs méfaits. Ils pensent pouvoir échapper à la punition en dissimulant les faits ; aussi n’hésitent-ils nullement à mentir, à calomnier, à exploiter injustement, à voler ni même à tuer. Dans les sociétés où les rangs des partisans de telles idées gonflent, l’ordre et la stabilité sont inaccessibles.

L’un des exemples les plus frappants des dommages causés par la propagande darwiniste sur l’âme humaine apparaît dans la préface du livre de Dawkins, Unweaving the Rainbow (Les mystères de l’arc en ciel) :

Un éditeur étranger de mon premier livre confessa qu’il n’avait pu dormir pendant trois nuits après l’avoir lu, si troublé fut-il par ce qu’il perçut comme un message froid, lugubre. D’autres m’ont demandé comment je parvenais à me lever le matin. Un enseignant d’un pays lointain m’écrivit sur un ton de reproche qu’un de ses élèves était venu à lui en pleurs après la lecture du même livre, parce qu’il l’avait persuadé que la vie était vide et sans but. Il lui conseilla de ne pas montrer le livre à ses amis, de crainte de les contaminer avec le même pessimisme nihiliste.166
paysage

Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent. (Sourate ad-Dariyat, 56)

Comme l’admet Dawkins, le pessimisme et l’absence d’objectif suggérés par le darwinisme représentent une grave menace pour la société. Il ne s’agit pas d’un message lugubre, tel que présenté par Dawkins, mais d’un mensonge lugubre qui cherche à détourner les hommes de la voie qui inspire la joie. La joie naît du fait que l’homme n’est pas solitaire, abandonné, sans amis et qu’il a un but précisé par Dieu.

En oubliant que Dieu créa les êtres humains dans un objectif précis, les sociétés sont condamnées à souffrir un délabrement moral et spirituel. La plupart des personnes qui s’adonnent à la drogue ou à l’alcool, ayant tiré un trait sur leurs vies, les personnes qui souffrent de troubles psychologiques comme la dépression et le stress ou les personnes qui commettent un suicide sont inconscientes du véritable objectif de leurs vies.

Bien qu’étant évolutionniste, Fred Coyle dit à propos de la philosophie nihiliste – selon laquelle la vie n’a pas de sens et que les êtres humains ne valent rien – émanant de L’origine des espèces :

Je suis hanté par la conviction que la philosophie nihiliste que l’opinion censément éduquée choisit d’adopter suite à la publication de L’origine des espèces engagea l’humanité dans une tendance à l’autodestruction automatique. C’est alors que commença le compte à rebours.167

Dieu créa tous les êtres humains pour Son service et insuffla en eux Sa propre âme. L’homme n’est pas une entité issue du hasard et de substances inanimées, mais une entité créée par Dieu Tout-Puissant à qui Il donna la raison et la conscience ainsi que toutes sortes de bienfaits. Les êtres humains ont la mission la plus précieuse qui soit : satisfaire Dieu Tout-Puissant, Qui les créa, les fit naître de rien et leur accorda une âme et une conscience. A tout moment dans nos vies, nous devrions obéir aux commandements divins avec le plus grand soin et le plus grand enthousiasme, dans l’espoir de gagner Sa clémence et le paradis éternel en retour. La véritable vie d’une personne se déroule dans l’au-delà, qui commencera après la mort. Dans notre monde, la personne doit vivre de sorte à atteindre le paradis.

Dieu révèle dans le Coran que les êtres humains ne sont pas libres de toutes contraintes :

L'homme pense-t-il qu'on le laissera sans obligation à observer ? (Sourate al-Qiyamah, 36)

Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous? (Sourate al-Muminune,115)

“L’homme est une espèce animale” :mensonge du darwinisme social

Ceux qui se sont laissés tromper par cette affirmation irrationnelle prétendent que tous les attributs de l’homme ont été hérités de ses soi-disant ancêtres animaux. Une telle déclaration peut avoir des effets dangereux sur le regard d’une personne sur elle-même ou sur les autres. Si l’on considère les autres comme des animaux, on ne tiendra pas compte de leurs idées et on n’accordera que peu de valeur à leurs vies. Leurs morts en l’occurrence n’auront pas plus d’importance que celle d’un chat ou d’un chien. On n’éprouvera pas non plus de malaise devant une personne dans le besoin, puisqu’il s’agit d’un animal. Les animaux n’évoluent-ils pas à travers le conflit et la concurrence ? Une vision aussi effrayante exclut tout sentiment d’amour et de respect entre les hommes. C’est pourquoi ceux qui sont trompés par le darwinisme ne doivent pas ignorer ce que ce mensonge leur coûtera.

darwiniste sociale

D’après la propagande darwiniste sociale, la mort d’un être humain n’est pas différente de celle d’une mouche. Le darwinisme n’attache que peu d’importance aux êtres humains. Même la condition de ces enfants ne peut avoir aucun effet sur les consciences des hommes endoctrinés par le darwinisme

George Gaylord Simpson dit à propos de la conception des êtres humains par le darwinisme :

Dans le monde de Darwin, l’homme n’a pas d’autre statut particulier que celui de sa définition en tant qu’espèce animale distincte. Il est dans le sens le plus complet, une partie de la nature et ne s’en distingue pas. Il est apparenté, au sens littéral du mot, à tous les êtres vivants, que ce soit une amibe, un cestode, une puce, une algue, un chêne ou un singe – même si les degrés de relation sont différents… ”168

Or, ce point de vue est non-scientifique, irrationnel et illogique. Les hommes et les animaux sont des entités entièrement différentes créées par Dieu. Les animaux agissent en fonction de leurs instincts et manquent de raisonnement. En revanche, l’être humain est une entité capable de juger et de raisonner. Ceux qui défendent que l’homme est une espèce animale tentent d’appliquer la loi de la jungle aux sociétés humaines, ce qui aboutira à un chaos terrible et à la destruction de la paix et du bien-être.

Darwin exprimait son opinion dans l’une de ses lettres, se demandant si les idées des êtres humains pouvaient avoir une valeur dans la mesure où ils descendaient des animaux :

Dans mon esprit le doute horrible se lève toujours quant à savoir si les convictions de l’esprit de l’homme, qui s’est développé de l’esprit d’animaux inférieurs, ont une quelconque valeur et si elles sont fiables. Ferait-on confiance aux convictions d’un singe, s’il existait des convictions dans un tel esprit ?169
Richard Dawkins The Blind Watchmaker

Richard Dawkins et son livre The Blind Watchmaker (L’horloger aveugle)

Ces mots de Darwin résument impeccablement la vision terrifiante que les darwinistes ont de l’humanité. Cette grave erreur réussit à envahir une grande partie du monde occidental. L’idée que les êtres humains sont des animaux reste, par ailleurs, très répandue dans de nombreux pays aujourd’hui, et même dans les manuels scolaires comme Biology : Visualizing Life (Biologie : visualiser la vie) publié en 1994 qui affirme :

Vous êtes un animal et partagez un héritage commun avec les vers de terre, les dinosaures, les papillons et les étoiles de mer.170

Benjamin Wilker, conférencier universitaire en science et en théologie et auteur de Moral Darwinism : How we became Hedonists (Le darwinisme moral : comment nous sommes devenus hédonistes), explique comment après Darwin, un énorme revirement dans la manière de percevoir l’homme s’est opéré. Il décrit comment l’erreur consistant à assimiler l’homme à un animal s’est répandue, ignorant leurs différences :

… La plupart si ce n’est toute la morale traditionnelle est basée sur l’hypothèse que les hommes sont une espèce distincte. Ainsi, la prohibition du meurtre est définie en termes de nature humaine. Ne pas tuer ! Ne pas tuer quoi ? Les aphides ? Les fourmiliers ? Les orangs-outans ? Non, ne pas tuer un autre être humain innocent. Avec le darwinisme toutefois, cette distinction d’espèces entre les êtres humains et les autres animaux est complètement floue. Il n’y a plus de ligne morale à tracer parce que la ligne des espèces a été effacée.

darwinism


 

 

 

Un exemple de souffrance infligée à des innocents par la philosophie darwiniste sociale. Les attaques terroristes d’aujourd’hui sont également le résultat de valeurs darwinistes estimant que les êtres humains sont des animaux et ne contribuant à l’humanité que par le sang versé, la souffrance et les larmes.

 


 

 

Les darwinistes comme Richard Dawkins et Peter Singer comprennent cela parfaitement. … Une fois que nous nous voyons comme un animal de plus dans le spectre évolutionnaire, alors nous devons soit affirmer que notre morale s’applique à tous les êtres vivants, soit nier que notre morale a la moindre base. Généralement les darwinistes fournissent une sorte de mélange incohérent des deux. Ils traitent certains animaux comme s’ils avaient le même statut moral que les êtres humains et ils traitent les êtres humains à certains égards comme s’ils étaient un simple animal. D’une part, ils défendront les droits des animaux ; d’autre part, ils affirmeront que les êtres humains difformes, vieux ou infirmes devraient être éliminés, par compassion, comme nous en témoignons à nos animaux domestiques.171

Les évolutionnistes s’attachent à représenter l’homme comme un animal afin d’éradiquer toute valeur morale. Si l’homme était un animal, comme voudrait nous le faire croire le darwinisme, alors le concept même de morale n’aurait aucune importance. Les dommages que cela infligerait à la société sont au-delà de toute imagination. C’est pourquoi l’humanité entière doit se tenir sur ses gardes contre le darwinisme et ses mensonges scientifiques.

En assimilant l’homme à un animal, le darwinisme tente également d’imposer l’idée que le comportement animal et le comportement humain ne sont guère différents. Cela ouvre la voie à des attitudes indésirables telles que la violence, l’agression, l’égoïsme, la concurrence impitoyable, le viol, l’homosexualité, héritées des soi-disant ancêtres animaux de l’homme, et celles-ci deviennent des comportements naturels pour les hommes. Le scientifique évolutionniste Philip Jackson Darlington écrit par exemple :

heureux

Certes,Dieu commande I'équité la bienfaisance et I'assistance aux proches.Et II interdit la turpitude,I'acte répréhensible et la rébellion.II vous exhorte afin que vous souveniez. (Sourate an-Nahl,90)

Le premier point est que l’égoïsme et la violence sont ancrés en nous, hérités de nos ancêtres animaux les plus reculés. La violence est, par conséquent, naturelle chez l’homme, un produit de l’évolution.172

Toutes sortes de crimes deviennent donc normaux et justifiés. Il est même suggéré de les laisser impunis. Dans Ever Since Darwin, Stephen Jay Gould affirme que ce fut l’expert italien en criminologie, le professeur Cesare Lombroso qui initia l’idée :

Les théories biologiques de la criminalité étaient à peine nouvelles, mais Lombroso donna à l’argument une nouvelle tournure évolutionniste. Les criminels nés ne sont pas dérangés ni malades ; ils sont littéralement renvoyés à une étape évolutionniste précédente. Les caractères héréditaires de nos ancêtres primitifs simiesques restent dans notre répertoire génétique. Quelques hommes infortunés sont nés avec un nombre important inhabituel de ces caractères ancestraux. Leur comportement a pu être approprié chez les sociétés sauvages du passé ; aujourd’hui nous les taxons de criminels. Nous pouvons avoir pitié du criminel né car il ne peut se retenir… 173

Comme l’indique la description de l’idée de Lombroso, le fait de perpétrer un crime dépasserait la volonté libre, dans la mesure où il s’agit d’un héritage des prétendus ancêtres animaux de l’homme. Cette déclaration est totalement irréaliste. Dieu créa tous les êtres humains avec des ego inférieurs les incitant constamment au mal, mais Dieu nous a pourvus également d’une conscience nous protégeant contre ces incitations et nous permettant d’éviter le mal et de faire le bien. C’est précisément ce que révèle ce verset :

Et par l'âme et Celui qui l'a harmonieusement façonnée et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété ! A réussi, certes celui qui la purifie. Et est perdu, certes, celui qui la corrompt. (Sourate ach-Chams, 7-10)

Tous les êtres humains sont donc conscients du bien ou du mal de leurs actes, et la correction de leurs comportements. Chacun est responsable d’éviter le mal et d’accomplir le bien. Les personnes qui feront de bonnes œuvres recevront la meilleure récompense, tout comme ceux qui se laisseront aller au mal seront inévitablement châtiés. La théorie de l’évolution, justifiant toutes les formes de crimes et d’immoralités, conduit les hommes au désastre, à la fois dans ce monde et le suivant.

Contrairement aux animaux, l’être humain possède une âme qui lui a été insufflée par Dieu. Il dispose également d’une raison, d’un libre arbitre, d’une conscience, d’un bon sens et de la capacité de jugement entre le bien et le mal. Les hommes sont, par conséquent, capables de prendre des décisions et de juger, de donner une punition ou une récompense, d’apprendre de leurs expériences. En tout cela, ils sont éprouvés par Dieu. Aucune de ces aptitudes ne se retrouve chez les autres êtres vivants. Toutes ces caractéristiques font, en effet, partie de l’âme humaine.

Ceci étant, toute personne sensée doit reconnaître cette vérité et mener une vie honorable, en paix avec sa bonne conscience.

“La lutte pour l’existence” appauvrit la morale

Deux expressions comme “la lutte pour l’existence” et “la survie du plus apte” traduisent l’essence trompeuse du darwinisme. D’après les évolutionnistes, la vie est une sphère de conflit et de concurrence pour tous les êtres vivants, y compris l’homme. Dans un tel monde, les manifestations morales telles que l’amour, le respect, la coopération ou l’altruisme n’ont pas leur place.

Dans La filiation de l’homme, Charles Darwin écrivait que l’humanité avait atteint sa position à travers la lutte. Elle devait poursuivre sa lutte sans qu’aucune loi ne vienne empêcher ce processus ; tout ceci dans le but de progresser :

L’homme, comme tout autre animal, a sans nul doute progressé jusqu'à sa haute condition actuelle grâce à une lutte pour l’existence qui est la conséquence de sa multiplication rapide ; et s’il doit s’élever encore plus, il est à craindre qu’il ne doive rester soumis à une lutte sévère. Autrement il sombrerait dans l’indolence, et les hommes les mieux doués ne réussiraient pas mieux dans le combat de la vie que ceux qui le sont moins. Par conséquent, notre taux naturel de croissance, même s’il conduit à de nombreux et évidents malheurs, ne doit d’aucune manière être grandement diminué. Il devrait y avoir compétition ouverte pour tous les hommes… 174

Dans le monde obscur imposé par le darwinisme, l’important est de consacrer sa vie à la lutte. Pourtant, ce principe n’a aucune valeur scientifique, sans compter qu’il est incompatible avec la raison et la logique. Une fois de telles suggestions dangereuses mises en application, l’honnêteté et l’héroïsme, la fidélité et le dévouement sont remplacées par l’hypocrisie et l’égoïsme, la mendicité et l’infidélité. Dans ce cadre-là, ceux qui font preuve de ces caractéristiques négatives sont les vainqueurs. Les fondements sur lesquels le darwinisme repose sa vision du monde et sa morale déformées sont fréquemment mentionnés par les évolutionnistes, afin d’influencer les hommes.

Dans un article portant le titre de “The Centre of Life” (Le centre de la vie), Lorraine Lee Larison Cudmore, docteur en biologie, reconnaît ouvertement que dans le contexte évolutionniste, la compassion et la pitié n’ont pas de place :

L’évolution est dure, on ne peut y échapper… Il n’y a simplement pas de place pour la compassion et la courtoisie. Trop d’organismes sont nés, donc un grand nombre devra mourir. La seule chose qui importe est de savoir si vous laissez plus d’enfants portant vos gènes que la personne d’à côté.175

Comme le racisme, le capitalisme sauvage et l’eugénisme examinés précédemment dans ce livre, les idées perverses et les pratiques dangereuses renforcées par le darwinisme sont les résultats d’erreurs et de mensonges à propos de la lutte du plus fort pour la survie. Le fait est, cependant, que la vie n’est pas une sphère de lutte. Le seul combat des êtres humains doit être mené contre leur moi inférieur. En luttant contre les maux de sa propre nature et de son environnement, l’homme doit chercher à mettre en valeur des qualités d’amour, de compassion, de paix, de sécurité, de respect et de fidélité. C’est une condition des valeurs morales aimées de Dieu et accordées par Lui à Ses serviteurs.

Le darwinisme social n’accorde aucune valeur à la vie humaine

Lorsque le dogme de la “lutte pour l’existence” et ses corollaires sont mis en pratique, la vie humaine perd toute sa valeur. Tuer des hommes pour n’importe quelle raison, les laisser mourir de faim, provoquer la guerre, commettre des massacres, perpétrer des actes de terrorisme et exterminer des hommes parce qu’ils sont handicapés mentaux ou physiques ou qu’ils sont d’une race différente deviennent tout à fait “légitime”.

criminalité


 

 

Le graphique ci-dessous montre l’énorme croissance des taux de criminalité au cours des 30 dernières années. Plus les sociétés s’écartent des valeurs morales religieuses, plus graves sont l’effondrement moral et la criminalité.
 

 


 

Le professeur américain E. A. Ross est en phase avec cette mentalité dangereuse dépréciant la valeur de l’homme. D’après ce darwiniste social : “Le culte chrétien de la charité comme moyen de grâce a formé un abri sous lequel des idiots et des crétins ont grimpé et se sont multipliés.” Encore selon Ross :

L’état rassemble les sourds-muets sous son bras protecteur, et une race de sourds-muets est en voie de formation.” Dans la mesure où ces éléments obstruent le développement évolutionniste naturel, il déclara que le moyen le plus rapide d’améliorer ce monde consistait à abandonner ces individus à eux-mêmes afin qu’ils soient éliminés par la sélection naturelle.176
darwinism


Le mode de pensée darwiniste assimile les hommes à une espèce animale, c’est pourquoi les êtres humains n’ont que peu de valeur dans ce cadre. Selon la logique darwiniste sociale, rien ne doit être entrepris pour aider ceux qui souffrent dans la douleur et la peur. Ils devraient au contraire être abandonnés sans secours ni protection. Or, les valeurs morales islamiques obligent chaque croyant à assurer la paix, la sécurité et le bien-être des autres.

 

 

Quelle cruelle opinion ! L’homme n’est-il pas doté d’une conscience qui lui commande de protéger le faible, le laissé pour compte et le pauvre ? Si l’homme perd cette capacité à penser comme un être humain, il se trouvera alors dans une position inférieure à celle des animaux, étant donné que les animaux font preuve d’une grande solidarité et d’une grande coopération.

Ross n’est pas le seul darwiniste social à déprécier la vie humaine. L’évolutionniste Peter Singer, professeur de bioéthiques à l’Université de Princeton, partage ses idées terrifiantes et va encore plus loin en affirmant que les hommes avec de graves handicaps physiques ne sont pas dignes de vivre. Il exprima sa cruelle opinion en ces termes :

Si nous comparons un enfant humain gravement handicapé avec … un chien ou un cochon, par exemple, nous trouverons souvent que les non-humains ont des capacités supérieures… Seule son appartenance à l’espèce des homo sapiens fait que cet enfant défectueux soit traité différemment d’un chien ou d’un cochon. Cependant l’espèce seule n’est pas importante moralement … 177

Singer alla jusqu’à suggérer que les handicapés mentaux puissent être tués au cours d’expériences scientifiques ou même à des fins alimentaires ! Voici les mots exacts employés par Singer :

Les défectueux mentaux n’ont pas un droit à la vie, et peuvent par conséquent être tués pour s’en nourrir – si nous venions à développer un goût pour la chair humaine – ou à des fins d’expérimentation scientifiques. 178
bébé

II n'y a de voie de recours que contre ceux qui lésent les gens et commettent des abus,contrairement au droit,sur la terre:ceux-là auront un châtiment douloureux .(Sourate Achoura,42)

La logique darwiniste peut défendre une attitude aussi sauvage et aussi révoltante. Joseph Fletcher, ancien président de Right to Die Society (La société du droit à mourir) a la même approche des handicapés mentaux :

Les humains sans un minimum d’intelligence ou de capacités mentales ne sont pas des personnes, quel que soit le nombre de leurs organes actifs, quelle que soit la spontanéité de leurs processus vivants … [Les idiots] ne sont pas, n’ont jamais été et ne seront jamais à aucun degré responsables. C’est-à-dire que les idiots ne sont pas humains.179

Le meurtre de nouveaux-nés est une autre pratique excusée par le darwinisme. Si prendre soin d’un nouveau-né pose une difficulté à ses parents qui les ralentira dans leur lutte pour l’existence, alors en termes évolutionnistes, le bébé doit être tué. Darwin prétendait qu’on observait souvent des animaux tuer leurs nouveau-nés, ce qui constituait un facteur important dans le contrôle de la population. Dans un article du magazine Science, l’évolutionniste Barbara Burke écrit :

Parmi certaines espèces animales, alors l’infanticide apparaît comme une pratique naturelle. Serait-ce naturel chez l’homme aussi, un trait hérité de nos ancêtres primates ? … Charles Darwin remarquait dans La filiation de l’homme que l’infanticide a été “probablement le plus important de tous les freins” de la croissance de la population à travers l’histoire humaine.180

Les darwinistes comme Haeckel encourageaient le suicide à ceux qui estimaient que la vie était insupportable. Pourtant, Dieu établit clairement que mettre un terme à sa vie représente un péché.

Toutes ces pratiques et croyances sauvages (eugénisme, racisme, euthanasie) montrent à quel point le darwinisme est une idéologie qui n’accorde pas de valeur à la vie humaine, sans compter qu’il s’agit uniquement de mythes dépourvus de base scientifique.

Le fait est que la vie d’un seul être humain est très importante. Dans le cadre des valeurs morales coraniques, les hommes jugent à leur juste valeur les autres. Ils connaissent la valeur humaine et n’hésitent pas à se sacrifier pour elle. Le croyant donnera à manger, même si lui-même a faim :

Ils offrent la nourriture, malgré leur amour, au pauvre, à l'orphelin et au prisonnieclass.(Sourate al-Insan, 8

Les musulmans ont la responsabilité de protéger et d’aider les pauvres, les orphelins, les femmes et les hommes désemparés, les enfants et les personnes âgées. Dieu ordonna, par exemple, dans un verset de ne pas dire “fi” à ses parents (Sourate al-Isra, 23) et de toujours “exprimer les meilleures paroles” (Sourate al-Isra, 53). Dans un autre verset, Dieu révèle : “… quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes…” (Sourate al-Maidah, 32)

Il est manifestement vrai qu’une société où tout le monde estime l’homme à sa juste valeur (un être doté d’un esprit et d’une conscience) sera bercée par la paix, la sécurité, l’amour et le respect.

Le massacre perpétré pour "mettre en application la sélection naturelle"

Le 20 avril 1999, deux élèves américains de Columbine High School dans l’état du Colorado, Eric Harris, 18 ans, et Dylan Klebold, 17 ans, attaquèrent leur école avec des armes et des bombes. Après avoir tué douze élèves et un enseignant en l’espace d’une demi-heure, ils se suicidèrent.

Les fouilles des maisons des deux élèves après les attaques permirent de découvrir des documents et des informations intéressantes. Dans un de ses écrits datant du 26 avril 1998, publié sur le site web Westword basé à Denver, Eric Harris écrivait que lui et Klebold allaient mettre en application “la sélection naturelle” dans leur école :

sélection naturelle

Ces jeunes gens qui tuèrent leurs amis au nom de la sélection naturelle écrivirent dans leurs journaux qu’ils étaient plus évolués – et par conséquent supérieurs – à d’autres

“En avril, moi et V [Klebold appelé V pour Vodka dans les journaux] prendrons notre revanche et ferons parler de la sélection naturelle. Armés de ce qui suit : un sac de terroriste plein de bruyants criquets, de bruyants criquets attachés à des bidons de WD40, des bombes à pipe avec… un tas d’éclats d’obus, de bombes à feu, de bombes à gaz chloré, et de bombes au CO2.”1

Par ailleurs, Harris portait un T-Shirt avec écrit “NATURAL SELECTION” (sélection naturelle) au moment de l’attaque.2

Il semble à partir de leurs écrits, que leur acte était un acte de revanche contre les professeurs et les étudiants qu’ils considéraient “inférieurs”.3

La plupart des traces écrites laissent voir que Harris se referait constamment à la sélection naturelle et au concept de supériorité. Dans les trois vidéos qu’ils enregistrèrent avant l’attaque, les deux se disaient plus “évolués” que les autres et avaient le sentiment d’être “au-dessus des humains”.4

En avril, comme Harris l’avait écrit dans son journal, lui et Klebold entrèrent dans le Columbine High School avec des armes similaires à ceux dont ils avaient parlé et commencèrent à massacrer les étudiants. Tous deux étaient connus dans leur lycée pour leur admiration pour Hitler. Ils portaient des t-shirts avec des emblèmes svastikas. Par ailleurs, le jour de leur attaque correspondait au 110ème anniversaire d’Hitler.

Les deux garçons étaient des élèves ordinaires du lycée avec des familles stables, dont personne n’aurait imaginé qu’ils auraient pu perpétrer une telle attaque. D’après leurs journaux, ils semblaient entretenir de bonnes relations avec leurs familles et n’avaient pas de problèmes particuliers avec eux.

Leur côté particulièrement agressif qui les conduisit à commettre une attaque psychopathe a dû trouver son terreau dans l’éducation qu’ils reçurent. Ils utilisaient le concept de “sélection naturelle” qu’ils avaient appris à l’école afin de résoudre leurs problèmes avec leurs camarades qu’ils croyaient les avoir rejetés. Il n’est pas étonnant que des individus éduqués pour croire que la vie est une lutte à mort, qu’il faut lutter pour survivre, que les forts doivent écraser les faibles, que la vie humaine n’a pas de valeur et que les êtres humains sont comme des animaux, lancent des attaques rattachées au concept de sélection naturelle.

La vision de la vie acquise par l’éducation reçue est imposée par le darwinisme. Les personnes qui apprennent la concurrence impitoyable de la sélection naturelle dans les manuels et en classe et qui s’imaginent que c’est là le seul moyen de survivre peuvent considérer la haine et l’inimité comme légitimes. Elles seront par conséquent capables de perpétrer des actes similaires.

Cependant, lorsque l’éducation se fait à la lumière des valeurs morales du Coran plutôt que celle des dogmes comme la sélection naturelle, les jeunes gens et par extension la société entière chercheront à être cléments, à ressentir de l’amour, de l’affection, de l’amitié et à assurer la paix et la tranquillité plutôt que la haine et le conflit. La solution à la dégénérescence morale repose dans le renversement intellectuel de la philosophie qui y mène et par son remplacement par les valeurs morales recommandées par le Coran.


NOTES

1. CNN, "Columbine Killer Envisioned Crashing Plane in NYC", 6 décembre 2001,http://edition.cnn.com/2001/US/12/05/columbine.diary/

2. http://edition.cnn.com/2001/US/12/05/columbine.diary/

3. Antonio Mendoza, "High School Armageddon", http://www.mayhem. net/Crime/columbine.html

4. 4. Ibid.

 

NOTES

159. Phillip E. Johnson, Defeating Darwinism, Intervarsity Press, 1997, pp. 103-104

160. Michael Denton, Evolution, une théorie en crise, Flammarion 1992, p. 369

161. William Provine, "Evolution and the Foundation of Ethics", MBL Science, (A Publication of Marine Biological Laboratory at Woods Hole, Massachusetts), vol. 3, no. 1, pp. 25-29; The Scientist, 5 septembre 1988

162. Bert Thompson, Evolution as a Threat to the Christian Home, Apolegetics Press, USA

163. Johnson, Defeating Darwinism, p. 99

164. Michael Denton, Evolution, une théorie en crise, Flammarion 1992, pp. 19, 69

165. George Gaylord Simpson, Life of The Past: An Introduction to Paleontology, New Haven: Yale University Press, 1953

166. Richard Dawkins, Unweaving The Rainbow, New York: Houghton Mifflin Company, 1998, p. ix

167. Sir Fred Hoyle, The Intelligent Universe, 1983, p. 9

168. George Gaylord Simpson, "The World into Which Darwin Led Us", Science 131 (1960), p. 970

169. Francis Darwin (ed.), Life and Letters of Charles Darwin (1903; 1971 réimpression), vol. 1, p. 285

170. George B. Johnson, Biology: Visualizing Life, Holt, Rinehart and Winston, Inc., 1994, p. 453

171. "Darwin as Epicurean: An Interview with Benjamin Wiker"; http://www.touchstonemag.com/docs/issues/15.8docs/15-8pg43.html

172. P. J. Darlington, Evolution for Naturalists, 1980, pp. 243-244

173. Stephen Jay Gould, Ever Since Darwin, New York: W. W. Norton & Company, 1992, p. 223

174. Charles Darwin, La filiation de l’homme et la sélection liée au sexe, Editions Syllepse, Paris, p. 739

175. Lorraine Lee Larison Cudmore, "The Center of Life", Science Digest, Novembre 1977, p. 46

176. Thomas F. Gossett, Race: The History of an Idea in America, Dallas: Southern Methodist University Press, 1963, p. 170

177. Peter Singer, "Sanctity of Life or Quality of Life?, Pediatrics, juillet 1983, pp. 128-129

178. Martin Mawyer, "Death Act Dies in California," Fundamentalist Journal, June 7, 1988, p. 61

179. Ibid.

180. Barbara Burke, "Infanticide", Science 84, Mai 1984, p. 29

9 / total 11
Vous pouvez lire le livre L'arme Sociale Du Darwinisme de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top
iddialaracevap.com adnanoktarhaber.com adnanoktarhukuk.com adnanoktargercekleri.net
"Silahlı suç örgütü iddiası tamamen asılsızdır, yalandır, iftiradır."
"Bizim yaptığımız tek şey Allah'ın yaratışını anlatmaktır."
"Almanya'da İslamofobi var, İslam düşmanları var..."
Bir örgüt olsak devlet bizimle faaliyette bulunur mu?
DAVAMIZ METAFİZİKTİR – 2. BÖLÜM
DAVAMIZ METAFİZİKTİR – 1. BÖLÜM
MAHKEME SÜRECİNDE SİLİVRİ CEZAEVİNDE YAŞANAN EZİYET VE ZULÜMLER
DAVA DOSYASINDAKİ CİNSELLİK KONULU İDDİALAR TÜMÜYLE GEÇERSİZDİR
DURUŞMALARIN İLK HAFTASI
"İNFAK" SUÇ DEĞİL, KURAN'IN FARZ KILDIĞI BİR İBADETTİR
GERÇEK TURNİKE SİSTEMİ GENELEVLERDE
Adnan Oktar davasının ilk duruşması bugün yapıldı.
AVK. UĞUR POYRAZ: "MEDYADA FIRTINA ESTİRİLEREK KAMUOYU ŞARTLANDIRILDI,...
Adnan Oktar'ın itirafçılığa zorlanan arkadaşlarına sosyal medyadan destek...
Adnan Oktar suç örgütü değildir açıklaması.
Adnan Oktar'ın cezaevinden Odatv'ye yazdığı mektubu
Adnan Oktar'dan Cumhurbaşkanı Sayın Recep Tayyip Erdoğan'a mektup
Casuslukla suçlanmışlardı, milli çıktılar.
TBAV çevresinden "Bizler suç örgütü değiliz,kardeşiz" açıklaması
Bu sitelerin ne zararı var!
Adnan Oktar ve arkadaşları 15 Temmuz'da ne yaptılar?
Sibel Yılmaztürk'ün cezaevinden mektubu
İğrenç ve münasebsiz iftiraya ağabey Kenan Oktar'dan açıklama geldi.
Adnan Oktar ve arkadaşlarına Emniyet Müdürlüğü önünde destek ve açıklama...
Adnan Oktar hakkında yapılan sokak röportajında vatandaşların görüşü
Karar gazetesi yazarı Yıldıray Oğur'dan Adnan Oktar operasyonu...
Cumhurbaşkanı Sayın Recep Tayyip Erdoğan'dan Adnan Oktar ile ilgili...
Ahmet Hakan'nın Ceylan Özgül şüphesi.
HarunYahya eserlerinin engellenmesi, yaratılış inancının etkisini kırmayı...
Kedicikler 50bin liraya itirafçı oldu.
Adnan Oktar ve arkadaşlarına yönelik operasyonda silahlar ruhsatlı ve...
FETÖ'cü savcının davayı kapattığı haberi asılsız çıktı.
Adnan Oktar ve arkadaşlarının davasında mali suç yok...
Cemaat ve Vakıfları tedirgin eden haksız operasyon: Adnan Oktar operasyonu...
Tutukluluk süreleri baskı ve zorluk ile işkenceye dönüşüyor.
Adnan Oktar’ın Cezaevi Fotoğrafları Ortaya Çıktı!
"Milyar tane evladım olsa, milyarını ve kendi canımı Adnan Oktar'a feda...
Adnan Oktar davasında baskı ve zorla itirafçılık konusu tartışıldı.
Adnan Oktar ve arkadaşlarının davasında iftiracılık müessesesine dikkat...
Adnan Oktar davasında hukuki açıklama
Adnan Oktar ve Arkadaşlarının Masak Raporlarında Komik rakamlar
Adnan Oktar ve Arkadaşlarının tutukluluk süresi hukuku zedeledi.
Adnan Oktar'ın Museviler ile görüşmesi...
Adnan Oktar ve arkadaşlarına yönelik suçlamalara cevap verilen web sitesi...
Adnan Oktar ve arkadaşlarına karşı İngiliz Derin Devleti hareketi!
Adnan Oktar iddianamesinde yer alan şikayetçi ve mağdurlar baskı altında...
Adnan Oktar iddianamesi hazırlandı.
SAYIN NEDİM ŞENER'E AÇIK MEKTUP
Adnan Oktar ve Nazarbayev gerçeği!
En kolay isnat edilen suç cinsel suçlar Adnan Oktar ve Arkadaşlarına...
Adnan Oktar kaçmamış!
BİR KISIM MEDYA KURULUŞLARINA ÇAĞRI !!!
FİŞLEME SAFSATASI
İSA TATLICAN: BİR HUSUMETLİ PORTRESİ
SİLİVRİ CEZAEVİNDE YAŞANAN İNSAN HAKLARI İHLALLERİ
MÜMİNLERİN YARDIMLAŞMASI VE DAYANIŞMASI ALLAH'IN EMRİDİR
GÜLÜNÇ VE ASILSIZ "KAÇIŞ" YALANI
ABDURRAHMAN DİLİPAK BİLMELİDİR Kİ KURAN’A GÖRE, ZİNA İFTİRASI ATANIN...
YALANLAR BİTMİYOR
SAÇ MODELİ ÜZERİNDEN KARA PROPAGANDA
TAHLİYE EDİLENLERE LİNÇ KAMPANYASI ÇOK YANLIŞ
MEDYA MASALLARI ASPARAGAS ÇIKMAYA DEVAM EDİYOR
Adnan Oktar ve Arkadaşlarının ilk duruşma tarihi belli oldu.
AKİT TV VE YENİ AKİT GAZETESİNE ÖNEMLİ NASİHAT
YAŞAR OKUYAN AĞABEYİMİZE AÇIK MEKTUP
KARA PARA AKLAMA İDDİALARINA CEVAP
Adnan Oktar ve FETÖ bağlantısı olmadığı ortaya çıktı.
TAKVİM GAZETESİNİN ALGI OPERASYONU
Adnan Oktar ve Arkadaşlarına yönelik suçlamaların iftira olduğu anlaşıldı.