< <
2 / total: 10

La prière conformément au Coran

Vous rappelez-vous votre dernière prière ? Les réponses des lecteurs peuvent varier, mais ce qui reste commun à tous est que la plupart des gens prient, à un moment ou à un autre. En effet, les gens peuvent prier Allah, notre Seigneur, n'importe quand et n'importe où, et pour tout ce qu'ils désirent. Allah attire notre attention sur le fait que les gens peuvent prier et se rappeler Son existence là où ils veulent :

Qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant) : "Notre Seigneur ! Tu n'as pas créé cela en vain. Gloire à Toi ! Garde-nous du châtiment du feu. Seigneur ! Quiconque Tu fais entrer dans le feu, Tu le couvres vraiment d'ignominie. Et pour les injustes, il n'y a pas de secoureurs ! Seigneur ! Nous avons entendu l'appel de celui qui a appelé ainsi à la foi : 'Croyez en votre Seigneur' et dès lors nous avons cru. Seigneur, pardonne-nous nos péchés, efface de nous nos méfaits, et place-nous, à notre mort, avec les gens de bien. Seigneur ! Donne-nous ce que Tu nous as promis par Tes messagers. Et ne nous couvre pas d'ignominie au jour de la résurrection. Car Toi, Tu ne manques pas à Ta promesse." Leur Seigneur les a alors exaucés (disant) : "En vérité, Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme… "(Sourate Al Imran, 191-195)

Dans le Coran, Allah décrit la prière qu'Il aime le plus, que nous expliquerons ci-dessous.

Prier humblement, sans élever la voix

Lorsque vous êtes angoissé ou désespéré et que vous ressentez alors le besoin de prier Allah, où aimeriez-vous prier ? Certainement, la solitude dans votre chambre pendant la nuit ou encore un lieu très tranquille qui vous procure la sensation de proximité avec Allah, seraient l'endroit idéal.

Pendant l'acte d'adoration, la conscience spirituelle peut être davantage gagnée dans un temps et dans un lieu qui offre une attention certaine et entière. Une personne qui ressent le besoin de prier Allah pour se repentir de ses erreurs, préfère être seule et prier en secret. Les prières du Prophète Zacharie, par lesquelles il demanda un descendant, sont un exemple de la prière secrète :

"Seigneur, dit-il, mes forces déclinent, ma chevelure s'illumine de blancheur. Et jamais, Seigneur, je n'ai été déçu en T'adressant mes prières." (Sourate Maryam, 3-4)

Comme il est dit plus haut, prier c'est "accepter sa faiblesse et son pouvoir limité devant l'infinie puissance d'Allah, et demander Son aide". Pour cette raison, la prière demande une conscience absolue et une admission de sa faiblesse ainsi que de son indigence devant Allah. Dans ce sens, il n'y a aucun doute que l'on échouera à atteindre une telle conscience si l'on n'est pas sincère. Dans le Coran, Allah recommande aux croyants de prier humblement et secrètement :

Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n'aime pas les transgresseurs.(Sourate al-Araf, 55)

Et invoque ton Seigneur en toi-même, en humilité et crainte, à mi-voix, le matin et le soir, et ne sois pas du nombre des insouciants. Ceux qui sont auprès de ton Seigneur [les anges] ne dédaignent pas de L'adorer. Ils Le glorifient et se prosternent devant Lui." (Sourate al-Araf, 205-206)

Dans le Coran, Allah attire notre attention sur la prière en solitaire qui est effectuée avec un profond sentiment de besoin urgent. Le lieu, le raffinement de l'accomplissement à l'extérieur, le nombre de participants, ou encore la voix élevée du suppliant ne peuvent en aucun cas être des critères pour une prière réussie.

Soyons conscients qu'une voix élevée en prière n'est pas un élément qui lui permette d'être entendue par Allah. Comme nous l'avons souligné auparavant, Allah, Qui sait tout, connaît nos pensées les plus intimes et Il est plus proche de nous que notre propre veine jugulaire. Ainsi, il n'est pas besoin d'élever la voix afin de se faire entendre par notre Seigneur, Qui est très proche de nous. On peut soit prier secrètement, soit à voix basse.

Nous comprenons du verset coranique ci-dessous, qu'aussi bien pendant la prière qu'en vaquant à ses occupations, une personne a besoin d'utiliser sa voix à un niveau modéré :

Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix, car la plus détestée des voix, c'est bien la voix des ânes. (Sourate Luqman, 19)

Dis : "Invoquez Allah, ou invoquez le Tout-Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l'appelez, Il a les plus beaux noms. Et dans ta salat, ne récite pas à voix haute ; et ne l'y abaisse pas trop, mais cherche le juste milieu entre les deux." (Sourate al-Isra, 110)

Comme le révèlent ces versets, la forme de prière décrite dans le Coran est loin de l'ostentation. Elle n'est pas effectuée pour impressionner les gens : l'unique but est l'accomplissement exigé de ses devoirs envers le Créateur. Allah attire l'attention sur ce point. Dans des versets liés à la prière, il y a de fortes références à "appeler Allah, faisant de sa religion sincèrement la Sienne", ce qui signifie, effectuer sa prière pour gagner les bonnes grâces d'Allah seul et ne pas rechercher un tout autre but. Nous pouvons voir cela à partir de versets comme ceux qui suivent :

C'est Lui le Vivant. Point de divinité à part Lui. Appelez-Le donc, en Lui vouant un culte exclusif. Louange à Allah, Seigneur de l'univers ! (Sourate Gafir, 65)

Invoquer Allah donc, en Lui vouant un culte exclusif, quelque répulsion qu'en aient les infidèles. (Sourate Gafir, 14)

Dis : "Mon Seigneur a commandé l'équité. Que votre prosternation soit exclusivement pour Lui. Et invoquez-Le, sincères dans votre culte. De même qu'Il vous a créés, vous retournez à Lui." (Sourate al-Araf, 29)

La religion appartient à Allah seul. Toutes formes d'adoration sont exécutées afin de gagner les bonnes grâces d'Allah. La seule manière d'atteindre ce but est d'effectuer notre adoration de la façon décrite par Allah.

Ceux qui n'accomplissent pas leurs prières ou toute autre forme d'adoration sincèrement pour Allah, c'est-à-dire, ceux qui recherchent "l'ostentation", sont dans une grande illusion. Comme le dit Allah :

Malheur donc, à ceux qui prient tout en négligeant (et retardant) leur salat, qui sont pleins d'ostentation. (Sourate al-Maun, 4-6)

Ressentir l'existence d'Allah en priant

Ce qui est essentiel dans la prière est d'avoir une foi très ferme en Allah. Dans des situations où l'on se sent désespéré, les gens n'éprouvent aucun doute sur l'existence d'Allah et Son assistance. Mais une personne devrait également ressentir l'existence d'Allah, Sa puissance et Sa grandeur lorsqu'elle prie lors des moments de tranquillité. En fait, un croyant devrait conserver cette conscience, non seulement lors des prières, mais à chaque instant de la vie quotidienne. A chaque instant, il doit ressentir l'existence d'Allah et Sa proximité et prier, car seul quelqu'un ayant connaissance de Son existence reconnaît la signification et l'importance de la prière. La prière est un lien intime et personnel entre les gens et Allah. A travers elle, ils expriment tous leurs ennuis et désirs à Allah et L'implorent afin qu'Il les aide. En retour, Allah répond aux prières de Ses serviteurs.

Comme il est dit plus haut, la prière d'après le sens coranique ne peut en aucun cas être limitée à quelques rituels. Comme le maintient ce verset : "… invoquez le nom d'Allah, debout, assis ou couchés sur vos côtés." (Sourate an-Nisa, 103) , on peut avoir Allah à l'esprit et Le prier à chaque instant et en toutes conditions, sans exécuter nécessairement un quelconque rituel ou cérémonial. C'est parce que, ce qui importe n'est pas l'accomplissement visuel, mais plutôt sa sincérité.

Mal comprendre cette réalité dépouille la prière de son véritable sens et fait qu'elle soit perçue comme une forme de "magie" ou "d'ensorcellement". Nous pouvons voir cela par les pratiques superstitieuses de certaines personnes ignorantes, comme le fait d'attacher des morceaux d'étoffes sur les arbres ou de souffler à l'eau. Il est bien de se rappeler que la superstition est l'opposé de la rationalité coranique. Au lieu de se tourner directement vers Allah et de Lui demander leurs besoins, ces personnes ignorantes imaginent certains rituels ou symboles superstitieux et prient à travers ces moyens. En même temps, elles sont inconscientes de qui elles appellent. Elles attribuent un pouvoir surnaturel à ces objets qu'elles prient, mais elles échouent à décrire la nature de ce pouvoir. Ceci inclut la pratique superstitieuse des visites de tombes et du fait de prier les morts pour demander de l'aide, alors que visiter les tombes devrait nous rappeler la mort et le pouvoir d'Allah.

Un croyant qui se conforme à l'ordre d'Allah qui dit : "Et rappelle-toi le nom de ton Seigneur et consacre-toi totalement à Lui" (Sourate al-Muzzamil, 8), se tourne vers Allah seul, et se soumet à Lui et Le supplie.

Etablir un équilibre entre l'espoir et la crainte lors de la prière

Dans le Coran, Allah Se réfère à Lui-même comme étant "… le plus Miséricordieux des miséricordieux !" (Sourate al-Anbiya, 83) . Nous y lisons également que, pourvu que l'on demande la repentance, quiconque fait du mal trouvera Allah pardonneur à son égard. "Quiconque agit mal ou fait du tort à lui-même, puis aussitôt implore d'Allah le pardon, trouvera Allah pardonneur et miséricordieux." (Sourate an-Nisa, 110) . Pour cette raison, les gens doivent réfléchir sur cet attribut d'Allah et prier avec espoir. Peu importe la gravité d'une erreur qu'une personne ait pu commettre, et qu'elle se trouve dans un profond remords à cause de cela, ce n'est pas une raison pour celle-ci de désespérer du pardon d'Allah. Ainsi, l'état d'esprit occasionné par le fait de tomber dans l'erreur et de pécher ne doivent jamais devenir un obstacle pour une prière avec l'espoir du pardon, car Allah déclare dans le Coran que seuls les non-croyants perdent espoir en Sa miséricorde :

"… Ne désespérez point de la miséricorde d'Allah, car seuls les négateurs désespèrent de la bonté divine !" (Sourate Yousouf, 87)

De plus, personne n'est préservé contre le châtiment de l'enfer. En effet, Allah avertit les gens contre cela, en disant ; "… Car vraiment, il n'y a nulle assurance contre le châtiment de leur Seigneur." (Sourate al-Maarij, 28) Pour cette raison, tous les gens doivent craindre Allah autant qu'ils le peuvent. Les êtres humains, dont la vie est une épreuve, sont toujours vulnérables aux tromperies rusées de satan et sont donc très probablement prêts à s'égarer et à s'éloigner du droit chemin. Personne ne peut garantir une place au paradis. Ce qui fait craindre à une personne d'échouer à atteindre les bonnes grâces d'Allah, en même temps qu'espérer Sa miséricorde.

En effet, un des attributs d'un véritable croyant, qui le distingue de tous les autres, est sa crainte d'Allah, puisqu'un non-croyant doute même de l'existence de l'enfer. Cependant, les croyants sont totalement conscients de son existence, et le voient comme une menace très sérieuse. En ayant une foi constante dans le jour du jugement, ils éprouvent la plus grande peur. Seule une personne qui a foi en Allah et évite l'arrogance est influencée dans sa conduite par cette peur : elle n'éprouve aucun doute sur l'existence et sur la sévérité du tourment de l'enfer, et n'aura jamais une attitude ou un comportement qui puisse entraîner le risque d'être jetée en enfer. Elle aspire uniquement à la vie de l'au-delà qui abonde en beautés infinies et fait tous les efforts pour s'éloigner du tourment. La crainte que ressent un croyant pour l'au-delà se manifeste dans sa prière.

C'est pourquoi nous trouvons les concepts de la peur et de l'espoir côte à côte dans le Saint Coran. Si une personne échoue à craindre le tourment de l'enfer lors de sa prière, c'est dû à un échec essentiel de la pensée et de la compréhension. De même qu'une personne prie avec empressement pour atteindre le paradis, elle doit le faire également pour éviter l'enfer. Autrement dit, à travers la peur de l'enfer, elle espère atteindre le paradis. C'est un fait affirmé dans le Coran :

Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu'elle a été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde d'Allah est proche des bienfaisants.(Araf Suresi, 56)

Ceux dont les flancs s'arrachent à leurs lits pour prier leur Seigneur, avec crainte et espoir, et qui donnent en aumône une partie de ce que Nous leur avons accordé. (Sourate as-Sajda, 16)

Comme on le voit, la crainte et l'espoir sont les deux sentiments essentiels qui sont appropriés à la prière comme c'est décrit dans le Coran. En fait, un examen attentif du Coran révèle l'importance vitale que représentent ces deux concepts pour toutes les formes d'adoration et à chaque instant de la vie.

Nous devons nous rappeler que la prière est aussi bien un devoir important envers Allah qu'un moyen qui nous aidera à atteindre nos vies prochaines, car dans le Coran, Allah déclare que la fin de ceux qui échouent à offrir des prières à Allah sera l'éternel tourment en enfer.

"Et votre Seigneur dit : "Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M'adorer entreront bientôt dans l'enfer, humiliés." (Sourate Gafir, 60)

Se rappeler les noms d'Allah en priant

Ce sont les noms d'Allah qui nous Le font connaître. Allah est "Ar-Rahim", le Tout Miséricordieux. Il est "Al Hakim", l'infiniment Sage, dans toutes Ses actions. Il est "Ar-Razzaq", le Pourvoyeur, Celui Qui accorde toujours la subsistance… Les êtres humains reconnaissent mieux la grandeur d'Allah, Sa proximité et Son pouvoir, en s'adressant à Lui par ces noms-là. Par exemple, en demandant sa subsistance, on peut s'adresser à Allah par Son nom "Ar-Razzak". En effet, dans le Coran, Allah déclare que nous pouvons Le prier par n'importe lequel de Ses noms :

Dis : "Invoquez Allah, ou invoquez le Tout Miséricordieux. Quel que soit le nom par lequel vous l'appelez, Il a les plus beaux noms… " (Sourate al-Isra, 110)

C'est à Allah qu'appartiennent les noms les plus beaux. Invoquez-Le par ces noms et laissez ceux qui profanent Ses noms : ils seront rétribués pour ce qu'ils ont fait."(Sourate al-Araf, 180)

Une personne qui est bien informée des attributs d'Allah ne tente pas de Lui cacher ses erreurs, étant consciente qu'Il sait tout, qu'elle les cache ou non. Conscient que cacher ses mauvais agissements n'apporte au croyant que du mal, il se repent et cherche Son pardon pour tous ses péchés. En effet, la prière du Prophète Abraham commence ainsi :

"O notre Seigneur, Tu sais, vraiment, ce que nous cachons et ce que nous divulguons : - et rien n'échappe à Allah, ni sur terre, ni au ciel ! " (Sourate Ibrahim, 38)

Un croyant sait que, quels que soient ses désirs, tout est sous contrôle d'Allah et qu'Il n'a besoin que d'ordonner "Sois !" et cela est. Avec ceci à l'esprit, il ne ressent aucune barrière insurmontable pour atteindre les bénédictions d'Allah, et vaincre toute difficulté et tout obstacle par la prière.

Parallèlement au fait de demander assistance à Allah et d'exprimer ses besoins, la prière est un moyen de se rappeler et d'exalter Allah. Il est révélé dans le Coran des exemples par le biais des prières des prophètes et des prières d'exaltation d'Allah en prononçant Ses noms. Par exemple :

"Il dit : "Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur." (Sourate Sad, 35)

Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos cœurs après que Tu nous as guidés ; et accorde-nous Ta miséricorde. C'est Toi, certes, le Grand Donateur ! (Sourate Al Imran, 8)

Seigneur, dit Moïse, pardonne-moi, ainsi qu'à mon frère ! Reçois-nous au sein de Ta miséricorde, car Ta miséricorde n'a point d'égale ! (Sourate al-Araf, 151)

Alors, Zacharie pria son Seigneur, et dit : "O mon Seigneur, donne-moi, venant de Toi, une excellente descendance. Car Tu es Celui Qui entend bien la prière." (Sourate Al Imran, 38)

Eviter des expressions habituelles en priant

Prier c'est se rappeler Allah, confesser ses mauvaises actions et exprimer ses besoins. Une sincérité qui vient du cœur est essentielle pour qu'une prière soit significative de cette manière.

Les gens répètent des expressions habituelles en priant, parce qu'au lieu d'être un acte d'adoration sincère, ils considèrent la prière comme une sorte de rituel, d'habitude ou de coutume. Quelqu'un qui saisit la grandeur d'Allah, craint Son châtiment et désire obtenir Son agrément, se retournera vers Lui avec une sincérité et une honnêteté venant du cœur. Similairement, quelqu'un qui se soumet à Allah, et Le prend comme son seul ami, Lui avouera ses ennuis et ses problèmes. Comme dans le cas du Prophète Jacob (psl) qui disait : "... Ben, dayanılmaz kahrımı ve üzüntümü yalnızca Allah'a şikayet ediyorum..." (Sourate Yousouf, 86), il avouera ses souffrances et requêtes à Allah, et demandera aide et bien de Lui seul.

Dans une prière manquant de sincérité, et donc perçue comme un rituel obligatoire ou formule magique, l'utilisation d'expressions habituelles est inévitable. Dans un cas pareil, la prière est effectuée en prononçant quelques phrases routinières sans penser à leur signification. Cependant, la prière est le lien sincère entre une personne et Allah. Chacun a ses propres problèmes, ses exigences, ses souhaits et son état d'esprit. En ce sens, ce qui importe lors de la prière ce ne sont pas les mots, mais l'état d'esprit.

En effet, les prières auxquelles le Coran fait référence, possèdent un style simple. Lorsque nous observons les prières des prophètes en général, nous trouvons des expressions franches et provenant du cœur, reflétant leur véritable état d'esprit.

Eviter la hâte en priant

L'homme est impatient de nature, une vérité qui est également soulignée dans ce verset : "L'homme a été créé impatient par nature. Je vous montrerai le moment venu Mes signes. Modérez donc votre impatience." (Sourate al-Anbiya, 37)

Lorsque cette hâte refait surface, une personne peut bien se comporter sans considérer les conséquences de ses actions. En effet, cette hâte se révèle habituellement dans le désir d'atteindre des bénédictions matérielles.

Les gens éprouvent un désir intérieur pour le paradis et les bénédictions d'Allah. Une des raisons pour lesquelles ces bénédictions ont leur équivalent dans cette vie est d'assurer une meilleure saisie du paradis, et d'augmenter le désir de l'atteindre. Cependant, les gens, hors de leurs hâte et désir d'obtenir ces bénédictions, veulent que leurs souhaits soient réalisés immédiatement. Cette hâte peut parfois se révéler également dans la prière. Les gens attendent une réponse immédiate à leurs prières. Lorsqu'une personne sent que ses prières ne sont pas exaucées, elle pourrait conclure qu'elles n'ont pas été acceptées. Avec le temps, l'impatience se transforme en désespoir, et même au point d'abandonner la prière. Notre Prophète (pbsl) attire également notre attention sur ce point en disant : "Vos supplications seront répondues tant que vous n'êtes pas impatients en disant : J'ai supplié mon Seigneur, mais Il n'a pas répondu." (Al-Boukhari)

Nous devons avoir à l'esprit que c'est Allah Qui connaît le mieux ce qui est bon pour nous. Allah révèle cette réalité dans le Coran :

... Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah Qui sait, alors que vous ne savez pas. (Sourate al-Baqarah, 216)

C'est pourquoi, lorsque le serviteur souhaite quelque chose de notre Seigneur, il doit être content de Lui, quel que soit le résultat, conscient que la décision incombe à Allah uniquement. Tout ce que nous désirons n'est pas forcément bon pour nous. C'est pour cela qu'Allah répond à la prière, pas de la manière que nous attendons nécessairement, mais plutôt de la manière considérée par Lui comme étant la plus juste. Il se peut qu'afin qu'un croyant grandisse en sagesse, Allah ne réponde pas à sa prière de la manière qu'il désire, ou bien jusqu'à ce qu'Il prépare son caractère afin qu'il soit prêt pour cela. Il se peut également qu'Allah remplace son souhait par quelque chose de mieux, et en même temps, tester sa patience et loyauté. En effet, Allah nous recommande d'être endurants dans la prière :

"Et cherchez secours dans l'endurance et la salat : certes, la salat est une lourde obligation, sauf pour les humbles." (Sourate al-Baqarah, 45)

Dans le Coran, Allah nous conseille d'être résolus dans la prière, qui est un acte d'adoration, et la patience dans la prière est importante pour le suppliant. Une prière résolue lors des moments d'adversité est un signe qu'on a grandement besoin d'une réponse pour la prière, et plus important encore, elle nous rapproche d'Allah. Elle fait grandir le croyant en sagesse, volonté et caractère. L'âme d'un croyant persévérant dans la prière se rapproche d'Allah, il reçoit ainsi une réponse à ses invocations, et c'est une réponse beaucoup plus précieuse que plusieurs autres choses que l'on pourrait demander.

Dans certains cas, plusieurs prophètes ont prié Allah avec persistance durant plusieurs années, et leurs prières ont été finalement exaucées : le Prophète Jacob (psl) rencontrant son fils, le Prophète Joseph (psl) après des années ; la libération de prison du Prophète Joseph (psl) où il a passé plusieurs années en devenant l'intendant des dépôts du pays (Sourate Joseph, 55) et la manière avec laquelle Allah a finalement ôté les dures afflictions du Prophète Job (psl) qui a souffert sans se plaindre, sont tous des exemples significatifs de patience.

Allah a répondu aux prières de ces nobles personnes après un certain temps, dans un but précis : Il les a faites grandir en sagesse ; les a rendues plus fortes en caractère, en patience et en sincérité ; et les a faites serviteurs méritant le paradis.

Pour cette raison, être pressé de recevoir une réponse à sa prière n'est pas convenable pour un croyant. L'unique responsabilité d'un Musulman est d'être le serviteur d'Allah et d'être content de ce qui a été ordonné pour lui. Dans ce sens, un véritable croyant doit effectuer sa prière comme étant une partie de cette responsabilité.

“EN TANT QU'ACTES D'ADORATION, LES PRIERES SONT BIEN SUR ACCEPTEES."

 

Adnan Oktar (Harun Yahya)

ADNAN OKTAR: La prière ... Il se peut que les gens n'arrivent  pas à réellement saisir l'importance de la prière. La prière est une question très vitale. Je veux dire par là que les gens s’attendent à ce que les choses se produisent instantanément lorsqu’ils prient. La prière est acceptée de toute façon, elle est acceptée en tant que service religieux. Allah (swt) remet parfois sa réalisation à plus tard avec sagesse. Et parfois, Il crée ce qui est le meilleur [pour les gens]. C’est pour cette raison que les gens peuvent parfois ne pas comprendre si leurs prières sont acceptées ou pas. La prière est absolument acceptée en tant que service religieux.  Premièrement, ils doivent savoir cela. Chaque prière est acceptée. Cependant s'il est bien pour vous, Allah (swt) le crée; s'il n'ya pas de bonté en cela, Il le créera dans certains autres moyens qui seraient effectivement meilleurs. Par exemple on dit «je veux aller à l'étranger». Si ce n’est pas bien pour vous, Allah (swt) ne vous laissera pas partir. C'est parce qu'il se peut qu’il meure s’il  va à étranger. Allah (swt) l'arrête. Donc il y a un bien en cela. Cependant sa prière sera acceptée, je veux dire, elle sera acceptée en tant que service religieux. C'est parce qu'il le demande de la part d'Allah. (Extrait de l'interview d’Adnan Oktar en direct sur A9 TV, le 16  juin 2011)

On ne prie pas uniquement pour les bénédictions terrestres

Lorsque nous prions, devrions-nous demander des bénédictions mondaines, ou uniquement nous tourner vers la vie de l'au-delà ?

Allah considère que les deux genres de supplications sont bons pour les croyants sincères. Aucun doute que la vie de ce monde est courte et condamnée à une fin. Allah donne chaque bénédiction aux êtres humains afin qu'ils soient reconnaissants envers Lui et se rapprochent de Lui. Une bénédiction apporte à l'esprit le paradis, et rappelle au croyant les noms d'Allah et le fait de Le glorifier. Pour ces raisons, Allah recommande que les croyants prient aussi bien pour cette vie que pour la prochaine. En même temps, Il les avertit contre le fait de tourner toute leur attention vers l'attrait temporaire de cette vie. Comme Allah le dit dans le Coran :

… Mais il est des gens qui disent seulement : "Seigneur ! Accorde-nous [le bien] ici-bas ! - Pour ceux-là, nulle part dans l'au-delà. Et il est des gens qui disent : "Seigneur ! Accorde-nous belle part ici-bas, et belle part aussi dans l'au-delà ; et protège-nous du châtiment du feu !" Ceux-là auront une part de ce qu'ils auront acquis. Et Allah est prompt à faire rendre compte. (Sourate al-Baqarah, 200-202)

Une personne demande des choses qui concernent son propre monde. Ses recherches et ses intérêts dans la vie déterminent la façon avec laquelle elle prie. De plus, ces dévoués à Allah reportent également dans leurs prières leurs désirs de réaliser Ses obligations.

Les désirs d'une personne appartenant à cette vie peuvent se réaliser. Mais, comme il est dit plus haut, ils peuvent ne pas être bons pour elle. Elle demande de l'argent, mais cet argent peut l'égarer, car dans un environnement où les valeurs matérielles sont idolâtrées, presque tous ceux qui l'entourent se comporteront d'une façon opposée aux doctrines de la religion.

Le désir en question est banal et peut être accordé dans ce monde. Mais dans l'au-delà, ce qu'elle rencontre peut ne pas croiser ses attentes. Certains des attraits de ce monde sont relatés dans le verset suivant :

On a enjolivé aux gens l'amour des choses qu'ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d'or et d'argent, chevaux marqués, bétail et champs ; tout cela est l'objet de jouissance pour la vie présente, alors que c'est près d'Allah qu'il y a bon retour. (Sourate Al Imran, 14)

Bien sûr, il y a certains bénéfices dans le fait d'atteindre ces buts dans cette vie, mais chacun de ces bienfaits ordinaires peut finalement se transformer en une perte dans l'au-delà. Cependant, comme nous le montrent les exemples des prophètes, lorsqu'ils sont demandés avec une bonne intention, les bienfaits matériels peuvent aussi être un gain dans l'au-delà.

Ces nobles personnes ont demandé les gains temporaires de ce monde tels que les biens matériels, les enfants, ainsi qu'un statut enviable dans la société uniquement afin de gagner les bonnes grâces d'Allah. Les prophètes voulaient seulement des enfants afin qu'ils puissent devenir, après eux, des guides pour leurs peuples vers la foi.

Si quelqu'un désire plusieurs enfants pour satisfaire ses ambitions ou pour des sentiments de supériorité, Allah peut lui accorder ce souhait. Mais à cause de l'ostentation et de l'arrogance de son souhait, cette personne sera éloignée d'Allah, et n'aura aucune récompense dans l'au-delà pour ce désir.

Donc, une prière qui est uniquement orientée vers les bienfaits mondains n'est pas uniquement malséante pour un croyant, mais elle est aussi une forme d'insincérité pour lui. Dans leurs prières, les croyants ne doivent pas oublier leur véritable demeure et doivent dévouer toute leur attention à Allah et à la vie de l'au-delà. Ils doivent demander des choses par égard à ce monde ainsi que le prochain.

Au lieu d'être personnelles, les prières doivent être pour tous les croyants

Dans les sociétés d'ignorance, les gens désirent ardemment le meilleur de tout : ils veulent avoir la meilleure voiture, la meilleure maison, beaucoup d'argent, une belle épouse, etc. Il n'est pas rare de les voir se quereller jalousement avec leurs proches amis ou parents.

Toutefois, ceux qui vivent suivant les valeurs du Coran partagent ce qu'ils ont avec les autres. Les croyants comprennent qu'ils ne "possèdent" pas réellement leurs bénédictions dans ce monde, parce qu'elles viennent d'Allah et Lui appartiennent, donc lorsqu'ils le peuvent, ils les partagent avec les autres. En effet, dans le Coran, Allah attire notre attention sur ce point en mentionnant des attributs des croyants :

"… et ne ressentent dans leurs cœurs aucune envie pour ce que [ces immigrés] ont reçu, et qui [les] préfèrent à eux-mêmes, même s'il y a pénurie chez eux. Quiconque se prémunit contre sa propre avarice, ceux-là sont ceux qui réussissent. (Haşr Suresi, 9)

Cette affection que les croyants éprouvent les uns à l'égard des autres, ainsi que leurs efforts pour le bien de l'autre, sont cités dans plusieurs autres versets :

Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable, accomplissent la salât, acquittent la zakat et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allah fera miséricorde, car Allah est puissant et sage. (Sourate at-Tawbah, 71)

La communauté des croyants se manifeste également dans leurs prières, notamment au moment de s'adresser à Allah ; les croyants disent parfois "nous" au lieu de "je" : lorsqu'il Lui demande une chose, un croyant ne demande pas uniquement pour lui-même, mais également pour tous les autres croyants. Sans doute, on peut également appeler l'aide d'Allah pour atteindre toutes sortes de bénédictions, en repentance ou en évitant le tourment en enfer ou être avili le jour du jugement. Cependant, demander ces choses-là également pour les autres croyants est un attribut loué dans le Coran. Comme le relatent les versets suivants :

… Seigneur, ne nous châtie pas s'il nous arrive d'oublier ou de commettre une erreur. Seigneur ! Ne nous charge pas d'un fardeau lourd comme Tu as chargé ceux qui vécurent avant nous. Seigneur ! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais-nous miséricorde. Tu es notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles.(Sourate al-Baqarah, 286)

Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos cœurs après que Tu nous as guidés ; et accorde-nous Ta miséricorde. C'est Toi, certes, le Grand Donateur ! Seigneur ! C'est Toi Qui rassembleras les gens, un jour - en quoi il n'y a point de doute - Allah, vraiment, ne manque jamais à Sa promesse.(Sourate Al Imran, 8-9)

Seigneur ! Nous avons cru à ce que Tu as fait descendre et suivi le messager. Inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent. " (Sourate Al Imran, 53)

2 / total 10
Vous pouvez lire le livre La Prière Conformément Au Coran de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top
iddialaracevap.com adnanoktarhaber.com adnanoktarhukuk.com adnanoktargercekleri.net
"Biz FETÖNÜN ANTİSİYİZ...."
“Bu dava sürecinde.... sözde dijital delillerin ibraz edilmemesi gibi pek...
"Zaten biz birbirimizi bu kadar çok sevdiğimiz için buradayız..."
"Biz bir arkadaş grubuyuz..."
"...Biz Vakıf faaliyetlerimiz ile her zaman Devletimizin yanında olduk"
"Biz kimseyle ilgili karalama faaliyeti yapmadık..."
"...Sözde tecavüz için mi buradaki arkadaşlarımla biraraya geleceğim?!"
"...Faaliyetlerimiz herkese hitap ediyor ..."
"Bizim amacımız şatafat içinde yaşamak değil, hiç kimsenin hitap edemediği...
"İnancım gereği ben insanlara yardım ederim"
"Ne yapsa "zorla" diyorlar. Zorla Gülümsüyor, Zorla, Zorla olur mu?"
"Bizim bir arada olma amacımız örgüt kurmak değil. ilmi mücadele...
"Biz birbirimizi Allah için seven.. arkadaşlarız"
"Polisler geldi, hangi eve operasyon yapacağız derlerken, balkona çıkıp...
"Biz örgüt değiliz"
"Devletimizi desteklediğimiz çok hayırlı faaliyetlerimiz var, Bunlar...
"Biz Allah`tan Razıyız Allah da Bizlerden Razı olur inşaAllah"
"İddia edildiği gibi katı bir ortam olsa 40-50 yıl niye kalalım?"
"Neden cömertsin?" diye soruyorlar
"İngiliz Derin Devleti bunu duyunca çıldırdı..."
"Biz Milli değerler etrafında birleşmiş bir sivil toplum kuruluşuyuz"
"Bir imza atıp dışarı çıkmayı ben de bilirim. Ama iftira büyük suçtur."
"Ben varlıklı bir aileden geliyorum, Saat koleksiyonum var"
"Silahlı suç örgütü iddiası tamamen asılsızdır, yalandır, iftiradır."
"Bizim yaptığımız tek şey Allah'ın yaratışını anlatmaktır."
"Almanya'da İslamofobi var, İslam düşmanları var..."
Bir örgüt olsak devlet bizimle faaliyette bulunur mu?
DAVAMIZ METAFİZİKTİR – 2. BÖLÜM
DAVAMIZ METAFİZİKTİR – 1. BÖLÜM
MAHKEME SÜRECİNDE SİLİVRİ CEZAEVİNDE YAŞANAN EZİYET VE ZULÜMLER
"Ben Sayın Adnan Oktar `dan hiçbir zaman Şiddet, Eziyet, Baskı görmedim."
DAVA DOSYASINDAKİ CİNSELLİK KONULU İDDİALAR TÜMÜYLE GEÇERSİZDİR
DURUŞMALARIN İLK HAFTASI
"İNFAK" SUÇ DEĞİL, KURAN'IN FARZ KILDIĞI BİR İBADETTİR
GERÇEK TURNİKE SİSTEMİ GENELEVLERDE
Adnan Oktar davasının ilk duruşması bugün yapıldı.
AVK. UĞUR POYRAZ: "MEDYADA FIRTINA ESTİRİLEREK KAMUOYU ŞARTLANDIRILDI,...
Adnan Oktar'ın itirafçılığa zorlanan arkadaşlarına sosyal medyadan destek...
Adnan Oktar suç örgütü değildir açıklaması.
Adnan Oktar'ın cezaevinden Odatv'ye yazdığı mektubu
Adnan Oktar'dan Cumhurbaşkanı Sayın Recep Tayyip Erdoğan'a mektup
Casuslukla suçlanmışlardı, milli çıktılar.
TBAV çevresinden "Bizler suç örgütü değiliz,kardeşiz" açıklaması
Bu sitelerin ne zararı var!
Adnan Oktar ve arkadaşları 15 Temmuz'da ne yaptılar?
Sibel Yılmaztürk'ün cezaevinden mektubu
İğrenç ve münasebsiz iftiraya ağabey Kenan Oktar'dan açıklama geldi.
Adnan Oktar ve arkadaşlarına Emniyet Müdürlüğü önünde destek ve açıklama...
Adnan Oktar hakkında yapılan sokak röportajında vatandaşların görüşü
Karar gazetesi yazarı Yıldıray Oğur'dan Adnan Oktar operasyonu...
Cumhurbaşkanı Sayın Recep Tayyip Erdoğan'dan Adnan Oktar ile ilgili...
Ahmet Hakan'nın Ceylan Özgül şüphesi.
HarunYahya eserlerinin engellenmesi, yaratılış inancının etkisini kırmayı...
Kedicikler 50bin liraya itirafçı oldu.
Adnan Oktar ve arkadaşlarına yönelik operasyonda silahlar ruhsatlı ve...
FETÖ'cü savcının davayı kapattığı haberi asılsız çıktı.
Adnan Oktar ve arkadaşlarının davasında mali suç yok...
Cemaat ve Vakıfları tedirgin eden haksız operasyon: Adnan Oktar operasyonu...
Tutukluluk süreleri baskı ve zorluk ile işkenceye dönüşüyor.
Adnan Oktar’ın Cezaevi Fotoğrafları Ortaya Çıktı!
"Milyar tane evladım olsa, milyarını ve kendi canımı Adnan Oktar'a feda...
Adnan Oktar davasında baskı ve zorla itirafçılık konusu tartışıldı.
Adnan Oktar ve arkadaşlarının davasında iftiracılık müessesesine dikkat...
Adnan Oktar davasında hukuki açıklama
Adnan Oktar ve Arkadaşlarının Masak Raporlarında Komik rakamlar
Adnan Oktar ve Arkadaşlarının tutukluluk süresi hukuku zedeledi.
Adnan Oktar'ın Museviler ile görüşmesi...
Adnan Oktar ve arkadaşlarına yönelik suçlamalara cevap verilen web sitesi...
Adnan Oktar ve arkadaşlarına karşı İngiliz Derin Devleti hareketi!
Adnan Oktar iddianamesinde yer alan şikayetçi ve mağdurlar baskı altında...
Adnan Oktar iddianamesi hazırlandı.
SAYIN NEDİM ŞENER'E AÇIK MEKTUP
Adnan Oktar ve Nazarbayev gerçeği!
En kolay isnat edilen suç cinsel suçlar Adnan Oktar ve Arkadaşlarına...
Adnan Oktar kaçmamış!
BİR KISIM MEDYA KURULUŞLARINA ÇAĞRI !!!
FİŞLEME SAFSATASI
İSA TATLICAN: BİR HUSUMETLİ PORTRESİ
SİLİVRİ CEZAEVİNDE YAŞANAN İNSAN HAKLARI İHLALLERİ
MÜMİNLERİN YARDIMLAŞMASI VE DAYANIŞMASI ALLAH'IN EMRİDİR
GÜLÜNÇ VE ASILSIZ "KAÇIŞ" YALANI
ABDURRAHMAN DİLİPAK BİLMELİDİR Kİ KURAN’A GÖRE, ZİNA İFTİRASI ATANIN...
YALANLAR BİTMİYOR
SAÇ MODELİ ÜZERİNDEN KARA PROPAGANDA
TAHLİYE EDİLENLERE LİNÇ KAMPANYASI ÇOK YANLIŞ
MEDYA MASALLARI ASPARAGAS ÇIKMAYA DEVAM EDİYOR
Adnan Oktar ve Arkadaşlarının ilk duruşma tarihi belli oldu.
AKİT TV VE YENİ AKİT GAZETESİNE ÖNEMLİ NASİHAT
YAŞAR OKUYAN AĞABEYİMİZE AÇIK MEKTUP
KARA PARA AKLAMA İDDİALARINA CEVAP
Adnan Oktar ve FETÖ bağlantısı olmadığı ortaya çıktı.
TAKVİM GAZETESİNİN ALGI OPERASYONU
Adnan Oktar ve Arkadaşlarına yönelik suçlamaların iftira olduğu anlaşıldı.
"Bizler Suç Örgütü Değiliz..."