Ramadan 2011, 5. jour




 


… Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah Qui sait, alors que vous ne savez pas.
(Sourate al-Baqara, 216)






Aboû Abd er-Rah'mân, Abd Allah ben Omar ben el-Khattab (qu'Allah soit satisfait d'eux), a dit: J'ai entendu l'Envoyé de Dieu, salla Allah ou alihi wa sallam, dire:
«L'lslam est bâti sur cinq piliers:
1° Le témoignage qu'il n'est d'autre Dieu qu'Allah et que Mohammed est Son Envoyé.
2° L'accomplissement de la prière rituelle.
3° L'acquittement de la
zakâa (impôt rituel).
4° Le pèlerinage à la Maison d'Allah.
5° Le Jeûne du mois de Ramadhân».
(En Nâwâwi: Les quarante hadiths)

 



 

AD-DĀFI`

Celui Qui libère des épreuves


Ils les mirent en déroute, par la grâce d'Allah. Et David tua Goliath; et Allah lui donna la royauté et la sagesse, et lui enseigna ce qu'Il voulut. Et si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre serait certainement corrompue. Mais Allah est détenteur de la faveur pour les mondes. (Sourate al-Baqarah, 251)
 

Allah protège les croyants de tous les dangers matériels ou spirituels et leur permet aussi d'avoir de l'ascendant sur tous les incroyants, hypocrites et idolâtres. Tandis que ceux-ci complotent, Allah déjoue leurs plans et retourne contre eux leurs propres machinations.

Dans le même temps, Allah sème la discorde et l'inimitié entre les incroyants, les poussant à se combattre les uns les autres, ce qui les affaiblit. Il écarte des Musulmans ceux qui les haïssent et les afflige de maintes calamités, comme le rappelle le Coran:

 

Ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu'ils disaient : “Allah est notre Seigneur”. - Si Allah ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom d'Allah est beaucoup invoqué. Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa religion). Allah est assurément fort et puissant. (Sourate al-Hajj, 40)
 

Ceci dit, Allah seul peut repousser les divers fléaux : épreuves, maladies, incitations sataniques, etc., et en protéger les croyants. On mesure ainsi à quel point Allah apporte une aide secrète, mais précieuse à l'humanité. Il est en vérité très compatissant envers Ses serviteurs loyaux, ceux qui cherchent refuge en Lui et aspirent à Son secours et à Son pardon.




L'Evangile et la Torah ont été dénaturés. Les Gens du Livre devraient suivre le Prophète Mohammad (pbsl) et apprendre le vrai Christianisme et Judaïsme du Coran qui est un Livre Saint et une révélation pure




 

La sagesse dans la prohibition du sang
 

Certes, il vous est interdit la chair d'une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre qu’Allah. Il n'y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. (Sourate al-Baqara, 173)
 

La raison pour laquelle Allah nous interdit la consommation du sang fut découverte au cours du 20ème siècle. En transportant les vitamines, les hormones, l’oxygène et les substances absorbées au cours de la digestion telles que les protéines, le sucre et la graisse vers les cellules, le sang rend la vie possible. Par lui aussi transitent les diverses toxines et déchets à éliminer du corps, comme par exemple l’urée, l’acide urique, la kératine et le dioxyde de carbone.
 


Donc dans le cas de figure où des quantités importantes de sang seraient consommées, la quantité des déchets à éliminer dans le corps augmenterait considérablement. Les reins devraient traiter des quantités accrues d’urée et d’autres substances nocives. Cela peut nuire au fonctionnement du cerveau et se solder par un coma. De par sa nature, le sang contient toujours des éléments nocifs, même s’il provient d’un animal sain. S’il provient d’un animal malade, des parasites et des germes y transiteront. Les germes peuvent alors se multiplier et se propager dans le corps entier. Ce qui représente un réel danger. Si du sang est consommé, tous les germes et les déchets peuvent se propager dans le reste du corps et causer une insuffisance rénale ou un coma hépatique. La plupart des microbes transportés dans le sang peuvent provoquer des maladies en endommageant la paroi de l’estomac et des intestins.

Le sang n’est pas un environnement stérile, dans la mesure où les germes s’y développent dans des conditions idéales.1 Les microbes y trouvent en effet de quoi se nourrir. En situation d’équilibre avec les fonctions des autres fluides dans le corps et le système immunitaire, le sang ne contribue pas aux micro-organismes et aux maladies. Chez un individu sain, ces micro-organismes vivent en se servant les uns des autres au sein du corps. Mais quand l’environnement est sérieusement défectueux, quand l’équilibre interne est rompu, ces micro-organismes peuvent donner lieu à des maladies s’ils trouvent le support approprié.

Quand le pH du sang (l’équilibre acide alcalin) est déséquilibré en raison d’une nutrition pauvre ou de substances chimiques nocives, des microbes inoffensifs peuvent devenir nuisibles. Si le corps est sain, le pH du sang se situe autour de 7,3. Même une infime variation de ce taux peut ouvrir la porte à des micro-organismes nuisibles capables de s’adapter à leur environnement. Le sang stérile peut en quelques sortes être comparé à du lait qui tourne à température ambiante. Les microbes déjà présents dans le sang peuvent s’avérer nocifs en s’adaptant à leur nouveau contexte.2

 


Le sang n’est pas adapté pour un usage culinaire. Le niveau de protéines digérables telles que l’albumine, la globuline et le fibrinogène est faible, environ 8 grammes au 100ml. De même pour les graisses. Le sang contient une grande quantité d’hémoglobine, une protéine complexe difficile à digérer et inacceptable pour l’estomac. Quand le sang se coagule, le fibrinogène se transforme en fibrine, formant ainsi une plaque contenant des érythrocytes (des globules rouges). La fibrine (et donc le sang) est l’une des protéines les plus difficiles à digérer. En conclusion, les experts de la santé s’accordent à dire que le sang, quelle que soit sa forme, n’est pas préconisé pour la consommation humaine.
 

Après avoir annoncé: “Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d’Allah, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d'une chute ou morte d'un coup de corne, et celle qu'une bête féroce a dévorée - sauf celle que vous égorgez avant qu'elle ne soit morte. (Vous sont interdits aussi la bête) qu'on a immolée sur les pierres dressées, ainsi que de procéder au partage par tirage au sort au moyen de flèches. Car cela est perversité… ”, Allah Tout Puissant poursuit ainsi : “… Si quelqu'un est contraint par la faim, sans inclination vers le péché... alors, Allah est Pardonneur et Miséricordieux.” (Sourate al-Ma-ida, 3)
 

Les hommes de l’époque n’avaient pas conscience de la sagesse de ce verset. Mais ils étaient protégés par leur obéissance à la prohibition d’Allah. Ceux qui s’en remettent à Allah et se soumettent à Ses commandements vivront sous la protection d’Allah et de Sa compassion infinie, tout en ayant la promesse d’une vie agréable dans l’au-delà.
 

1 http://www.explorepub.com/articles/enderlein1.html; Karl Windstosser, Polymorphic Symbionts as Potential Cofactors in Cancer Processes", Explore, vol. 7, no. 6, 1997
2 http://biomedx.com/microscopes/rrintro/rr2.html

 


 

La caractéristique la plus importante des croyants est de savoir pardonner. Les gens qui ne savent pas pardonner sont ceux qui sont emprisonnés dans les ténèbres de la haine de leur cœur
 

Allah a créé dans la vie de ce monde de nombreux bienfaits, desquels les hommes prennent un grand plaisir. Pourtant, la grande majorité des gens en sont privés, faute de leurs mauvaises habitudes et des mauvais comportements qu'ils affichent. Ainsi, l'une de celles-ci, qui se révèle chez les gens est de "ne pas savoir pardonner". La plupart des gens à qui il manque cette maturité de pardon, se privent de pas mal de beautés et de grâces de la vie terrestre.

Parmi les sentiments qui empêchent les gens de se pardonner, celui qui est le plus caractéristique est sans doute "la haine et la colère". Surtout, le fait de pardonner à autrui devient encore plus difficile lorsque l'adversaire est considéré comme la cause de cette colère et donc le sujet trouve personnellement qu'il a raison dans ce cas-là et il se voit incapable de surmonter sa colère. Le plus souvent, cette idée d'avoir raison provient du fait que l'adversaire a commis une faute vraiment intolérable. "Comment peut-il (elle) me faire ça?", "Comment peut-il (elle) devenir si inconscient (-e), si égoïste, si bête ?" et bien d'autres conclusions justifiées, tirées des mauvais comportements de l'adversaire, conduisent finalement ces individus à persister dans leur colère.

Cependant, il y a une chose très importante que l'on néglige: bien sûr, l'être humain est imparfait. Il lui est impossible de vivre jusqu'à la fin de sa vie sans faire une erreur quelconque. En vertu de diverses raisons, Allah a créé l'homme de façon à commettre des erreurs. Par conséquent, attendre qu'une personne montre tout au long de sa vie une volonté assidue de ne commettre aucune erreur est une approche très erronée. Même la personne la plus parfaite, ayant la meilleure morale du monde, est d'origine "humaine", donc conforme au phénomène de la création d'Allah. Elle peut éventuellement oublier, se tromper et tomber dans l'erreur.

Toutefois, si une personne est vraiment bien intentionnée, sincère et honnête, elle fera tout son possible afin de corriger et de compenser cette erreur. Par conséquent, la mesure de l'évaluation d'une personne ne consiste pas à chercher qu'elle ne fasse aucune erreur ou à l'éloigner complètement de sa vie en cas d'erreur. Au contraire, cela consiste à ne pas oublier qu'elle peut commettre l'erreur, mais en cas d'erreur, regarder avec quelle sincérité elle essaye de le compenser. Si la personne en question fait des efforts dans le but de corriger l'erreur commise, d'enlever le dégât qu'elle a causé par cette erreur et se donne entièrement pour s'arranger avec son partenaire dans les meilleures conditions, le fait de pardonner cette personne sans perdre de temps est dans ce cas-là, la règle de la bonne conduite.

Dans la société, il y a de nombreuses personnes qui, à cause de ces sentiments de haine et de colère qu'elles ne peuvent pas ôter de leur coeur, n'arrivent pas à se pardonner l'une à l'autre, et qui juste pour cette raison, vivent détachées des gens qu'elles aiment en réalité et avec qui elles veulent être ensemble. Ces gens-là, juste parce qu'ils ne peuvent pas pardonner, mènent une vie totalement dépourvue d'amour. Ils sont incapables d'être aimés, de fonder des amitiés avec une relation de confiance, d'affinité, de partage, de fidélité et de respect mutuel.

L'égo, sous le nom de "l'orgueil", empêche les gens de se pardonner l'un à l'autre, de se réconcilier, d'agir avec la rémission et la tolérance, d'avoir une approche de confiance réciproque, de voir toujours le bon côté des choses, de regarder avec un bon sens, de donner la priorité à l'affection et à la charité. En montrant l'orgueil comme étant une qualité sacrée et estimable, il les exhorte à ne jamais laisser leur orgueil. Il fait croire qu'en pardonnant, la personne deviendra inférieure, sera prise pour une bête et subira la défaite. Et les gens, écoutant cette voix de leur égo et encouragés par leur orgueil, rendent leurs sentiments de haine et de colère encore plus forts et fermes.

Toutefois, le pardon est une sensation beaucoup plus facile, beaucoup plus rassurante, beaucoup plus fertile et meilleure que la rancune. L'homme, dans une situation où il a raison, même à 100 %, en montrant la maturité de pardon, ressent un soulagement, une gaieté, une joie et une complaisance profonde. Et c'est Allah seul Qui lui offre ces beautés. Ainsi, Allah fait goûter Ses bienfaits à Ses serviteurs qui agissent avec la moralité qu'Allah approuve et qui agissent de la meilleure façon malgré les tentations de leur for intérieur. D'un côté, celui qui ne pardonne pas, ressent à chaque instant le mal, le regret et le souci de la haine et de la colère qui règnent dans son for intérieur, se rongeant l’esprit avec des questions du type: "Fallait-il peut-être lui pardonner?" et des réflexions qui en découlent, ce qui lui donne du chagrin et de la désolation. Alors que d'un autre côté, ceux qui savent pardonner obtiennent avec la moralité qu'ils affichent, la lumière de l'amour, du respect et de l'amitié.


Et que les détenteurs de richesse et d'aisance parmi vous, ne jurent pas de ne plus faire des dons aux proches, aux pauvres, et à ceux qui émigrent dans le sentier d'Allah. Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas qu'Allah vous pardonne? et Allah est Pardonneur et Miséricordieux !  (Sourate an-Nur, 22)

Et puis, à cause de leur violation de l'engagement, Nous les avons maudits et endurci leurs cœurs : ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. Tu ne cesseras de découvrir leur trahison, sauf d'un petit nombre d'entre eux. Pardonne-leur donc et oublie [leurs fautes]. Car Allah aime, certes, les bienfaisants. (Sourate al-Maidah, 13)

 


 

La diversité des yeux des animaux
 

La structure des yeux des poisons leur permet de voir clairement sous l'eau, tandis que les yeux des oiseaux leur permettent de voir quand ils volent. Les structures des yeux des autres créatures sont tout autant conçues selon leurs besoins. Il est évident qu'un organe comme un œil, qui a une structure très complexe, ne peut pas acquérir ses caractéristiques de lui-même, caractéristiques qui sont différentes chez toutes les créatures. Toute personne examinant ces exemples avec sagesse et conscience verra immédiatement le fait que toutes les créatures ont été créées par Allah. Les exemples ci-dessous ouvrent la voie à la réflexion.

Les oiseaux ont un sens de la vue plus perçant que celui des humains, et ils peuvent scruter en détails une région très grande. Un oiseau peut voir certaines images qu'un homme ne perçoit que par morceaux, mais pour un oiseau elles forment un tout en un premier coup d'œil. Pour les oiseaux, c'est un grand avantage pour la chasse. Comparés aux humains, certains oiseaux peuvent voir à des distances six fois supérieures.

Pour l'homme, la perte momentanée de la vision qui survient durant le clignement d'un œil n'est pas très importante. Néanmoins, cela peut très bien poser problème pour un oiseau qui vole rapidement à une altitude de plusieurs centaines de mètres. Pour cette raison, quand les oiseaux clignent des yeux, il n'y a aucune interruption en quoi que ce soit de leur vision car les oiseaux ont une troisième paupière appelée membrane nictitante. Cette membrane est transparente et bouge d'un côté de l'œil à l'autre. Ainsi, les oiseaux peuvent cligner des yeux sans les fermer complètement. De plus, les oiseaux qui plongent dans l'eau utilisent cette membrane comme des lunettes de plongée et protègent ainsi leurs yeux.

On peut également citer les yeux du chameau qui ont aussi des caractéristiques leur fournissant la protection la plus adéquate. Les os solides entourant leurs yeux les protègent de la lumière du soleil et du vent. Même les tempêtes de sable les plus fortes n'endommagent pas les yeux d'un chameau car ses cils ont une structure entrelacée et les yeux se ferment automatiquement au moment du danger. Ainsi, même le moindre grain de sable ne peut pénétrer dans les yeux de l'animal.

Les yeux des poissons regardent le monde derrière un écran transparent. Cet écran ressemble à des "lunettes" de plongée. Leurs cornées sphériques sont ajustées afin de voir les objets proches. Une autre raison expliquant que les cornées des poissons sont sphériques, est que la lumière est réfractée quand elle traverse l'eau. Puisque leurs yeux sont remplis d’un fluide d’une densité pratiquement égale à celle de l’eau, quand les images formées à l'extérieur sont réfléchies dans l'œil, la réfraction n'a pas lieu. Suite à cela, la cornée focalise parfaitement l'image de l'objet extérieur sur la rétine et, contrairement aux humains, le poisson peut voir clairement sous l'eau.

 


 

Pourquoi les darwinistes ont-ils toujours recours aux faux mythes des dino-oiseaux ?
 

La raison est la suivante: d'un côté, les darwinistes souffrent de la tension provoquée par leur terrible défaite et effondrement, pendant que d’un autre côté ils s'abritent derrière une philosophie de "rien de fâcheux ne s'est produit". Pour cette raison, ils essaient de nous exposer les quelques fossiles qui tombent entre leurs mains sous une lumière d’illusion. Cela implique en général un fossile d’une espèce de singe disparue, mais parfois aussi un fossile de dinosaure, dont l'original n'a jamais été publié dans aucune publication darwiniste. Ils vont ensuite mentir sans gêne ni honte sur ce fossile, usant d'un faux masque "scientifique", et produire des illustrations le montrant voler avec d’énormes longues ailes, le décrivant comme un dino-oiseau.

Ce que nous devrions retenir c'est ceci: toutes les déceptions derrière les revendications darwinistes de ces dernières années ont été immédiatement exposées dans ces pages, et avec des preuves scientifiques irréfutables. Les allégations concernant tous les fossiles de dino-oiseaux particulièrement exposés ces derniers mois, ont également été définitivement réduites au silence avec l'exposition de tous les détails des fraudes darwinistes. Les darwinistes n’ont pas été en mesure de réfuter ces preuves scientifiques. Les extraordinaires déceptions que les partisans de l'évolution ont développées afin de tromper les gens en dénaturant les faits sur les fossiles et en vue de transformer de parfaits dinosaures en oiseaux ont été toutes clairement exposées. Toutefois, en butte à la terreur et à la panique de la défaite et ignorant toute autre manière que la tromperie, les darwinistes n'ont toujours pas de scrupules à employer les mêmes tactiques primitives et prêtes à l'emploi.

Le dernier exemple de cela est un fossile de dinosaure de 3 mètres de long datant de 160 millions d’années retrouvé en Chine et auquel le nom de Haplocheirus Sollers a été attribué. Le plus grand propos darwiniste au sujet de ce fossile est qu'il a des plumes, en d'autres termes, qu'il s’agit soi-disant d’un dinosaure qui commence à devenir un oiseau. Cette impossible et frauduleuse suggestion a été présentée comme si elle était vraie, ornée de terminologie scientifique, de fausses analyses et illustrations dans les pages de tous les journaux scientifiques darwinistes, y compris ceux de Turquie.

Or l'idée que ces dinosaures auraient des plumes est, comme toujours, un énorme mensonge. Notez comment dans toutes les publications darwinistes, la tactique trompeuse la plus connue des “fausses illustrations” est exposée en ce qui concerne le fossile en question. Il n'y a aucune preuve, ni une seule image prouvant l'existence du fossile. En fait, l'article original publié dans la revue Science ne fait aucune référence au fossile en question avec des plumes, mais comme une exigence de la nécessité de tromper les gens, les plumes étaient simplement mentionnées pour être en mesure de faire un lien entre elles et les dinosaures. D’autres publications darwinistes étaient hâtives pour annoncer ce fossile de dinosaure comme le plus ancien ancêtre des oiseaux en ajoutant une déclaration au fait qu' "il avait des plumes sur ses ailes". Cependant, le fait est que l'animal est un reptile parfaitement formé, couvert d’écailles. Ceci est un exemple clair de la démagogie darwiniste qui dure depuis des années.

 


 



TRILOBITE

 

Age: 410 à 360 millions d'années

Taille: 5 centimètres

Localisation: Montagnes de l'Atlas, Maroc

Période: Dévonien

Les premiers exemples de trilobites découverts dans les archives fossiles du dévonien datent de 530 millions d'années environ. En raison de leur structure complexe et leurs systèmes développés, il est difficile pour les darwinistes de les expliquer. Leur apparition soudaine dans les archives fossiles, il y a un demi-milliard d'années environ, avec une structure d'œil très complexe, empêche complètement d'expliquer ces créatures selon la théorie de l'évolution. Il est clair que les trilobites, comme tous les autres êtres vivants, ont été créés par Allah.










http://www.mensongedelevolution.com/index.php
 


2011-06-25 17:00:55

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top