L'excellent modèle de la vie du Prophète Muhammad (pbsl)

"En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment." Sourate Al-Ahzab, 21)

L’Islam renferme deux sources fondamentales, le Coran et la sunnah; aucune des deux sources ne peut être séparée. Si elles étaient séparées, nous aurions été incapables de comprendre la vraie essence de l’Islam. Afin de parvenir au véritable bonheur dans l’au-delà, les croyants doivent bien comprendre ces deux sources et les pratiquer correctement. La sunnah du Prophète [pbsl] qui représente les valeurs coraniques est une interprétation vivante du Coran.

Dans un hadith, le Messager d’Allah [pbsl] a dit:

"Quand viendra la période de dissension parmi ma communauté, celui qui fera revivre une de mes sunnah, aura la récompense de cent martyrs." (Ibn Majah)

Cette période prédite par le Prophète [pbsl] est proche. Afin de jouir de  cette récompense promise, il est indispensable que tous les Musulmans pratiquent sa sunnah. A noter que son comportement quotidien, ses excellentes valeurs morales et ses pratiques sont les meilleurs exemples pour les croyants car chacun des actes du Messager [pbsl] était régi sous la supervision d’Allah.

L’excellence morale et les bonnes manières du Prophète [pbsl]

Dans le Coran, Allah Le Très Haut informe notre Prophète [pbsl] de ceci :

"Et tu es certes, d’une moralité imminente."(Sourate al-Qalam, 4)

D’après un hadith Al-Sharif, le Messager d’Allah [pbsl]  a dit : "J’ai été envoyé uniquement pour parfaire les vertus morales." [Al-Bayhaqi] ; en insistant sur le fait que sa vie est pleine d’exemples pour les croyants.

Le Messager d’Allah [pbsl] qui avait démontré les meilleurs exemples de l’excellence morale, avant même sa nomination en tant que  Prophète, a par la suite [après sa nomination] donné à l’humanité un exemple parfait à travers son illustre  personnalité et sa moralité distinguée lors de la propagation de l’Islam. A compter de ce jour,  plusieurs groupes de personnes ont fait de leur mieux pour suivre cet exemple.

Aisha [ra] a rapporté ceci:

"Ce n’était pas dans la nature du Messager d’Allah [pbsl] de parler indécemment ni de s’engager dans des conversations grossières, ni de parler à haute voix dans les marchés. Il ne vengeait pas une mauvaise action par une autre mais il pardonnait et après cela, il ne mentionnait jamais l’incident." (At-Tirmidhi)

Sa réponse suite à une question concernant la moralité du  Prophète [pbsl] est très révélatrice à ce sujet:

"O mère des croyants, décris-nous la moralité du Messager d’Allah [pbsl]". Elle a répondu:

"Peux-tu réciter la sourate Al Mu’minun ? Récite les dix premiers versets. La moralité du Messager d’Allah (pbsl) était exactement comme ces versets." (Sahih Al-Bukhari)

Le Prophète [pbsl] a dit : “les meilleurs parmi vous sont ceux qui possèdent les meilleurs comportements”. Ces mots démontrent que chaque Musulman doit lutter pour atteindre ce but. Ainsi, les croyants doivent éviter toute méchanceté qui provient de leurs âmes charnelles et lutter pour atteindre l’excellence morale.

"Tout comme l’eau chaude fait fondre la glace, un bon tempérament anéantit les péchés. Tout comme le vinaigre décompose le miel et le rend immangeable, c’est comme cela qu’un mauvais tempérament détruit et anéantit nos actes d’adorations." (At-Tabarani)

"Les plus chers d’entre vous à mes yeux, et les plus rapprochés de moi au Jour de la Résurrection sont ceux qui ont les plus belles manières. » (At-Tirmidhi)

"Aux yeux d’Allah, il n’y a pas de péchés pires que les mauvaises manières, car celui qui possède de telles caractéristiques tombe dans le péché avant de pouvoir se relever d’un autre péché." (Al-Isbahani)

"Celui qui possède les bonnes moralités et un bon caractère possède déjà le meilleur en ce monde et dans l’au-delà." (At-Tabarani)

"Un croyant qui possède les bonnes manières et les bonnes dispositions morales obtiendra la même récompense que celui qui a passé ses nuits en prière, et observé ses jours en jeûnant." (Abu Dawud)

"Au jour de la Résurrection, l’action qui sera la plus lourde dans la balance sera les bonnes manières." (Abu Dawud et At-Tirmidhi)

Notre Prophète [pbsl] a fait l’invocation suivante avant de dire sa prière : “O Mon Seigneur ! Fais que j’aie les meilleurs comportements. Nul autre que Toi ne peut guider vers l’excellence morale. Et enlève de moi tout mauvais comportement. Certes, nul autre que Toi ne peut l’enlever." (Sahih Muslim)

Les vertus d’être pardonné

Il est dit dans le Coran: "…Mais si vous [les] excusez, passez sur [leurs] fautes et [leur] pardonnez, sachez qu’Allah est Pardonneur, très Miséricordieux." (Sourate At-Taghabun, 14).

Ainsi les Musulmans doivent être très tolérants et apprendre à pardonner.

Le Prophète [pbsl] a mis l’accent sur l’importance de pardonner aux autres car ceci aide à consolider les sentiments de bonheur mutuel entre les croyants. En plus, il [pbsl] ne ressentait jamais aucune animosité envers quiconque et pardonnait même à ses ennemis.

En effet le Prophète [pbsl] a dit:

"La modestie augmente notre rang. Soyez modestes afin qu’Allah augmente votre rang. Le pardon ne fait qu’augmenter votre honneur. Pardonnez afin qu’Allah puisse vous donner la gloire."  (Al-Isbahani)

Les Musulmans doivent faire passer les droits des autres au-dessus des leurs. Les sentiments d’animosité et de vengeance ne doivent pas avoir de place parmi eux. Le pardon accroît le grade dans les deux mondes, aide à consolider les sentiments de solidarité. Le Messager d’Allah [pbsl] a dit:

"Maintenez la relation avec celui qui la coupe, donnez à celui qui vous déçoit, et pardonnez à celui qui vous oppresse." (Al-Bayhaqi)

"Faites preuve de miséricorde et vous obtiendrez la miséricorde. Pardonnez et Allah vous pardonnera. Malheur aux organes qui retiennent les mots [les oreilles]. Malheurs à ceux qui persistent et continuent consciemment dans ce qu’ils font."(Ahmad Dhiya' al-Din, Ramuz al-Ahadith, 1:70/10)

Encouragez les commerces et les vertus de l’honnêteté

Les grands érudits islamiques ont présenté l’honnêteté et la loyauté du Messager d’Allah [pbsl] comme une qualité clé de sa prophétie. Les Musulmans ainsi que les polythéistes de la Mecque ont agréé l’authenticité de son honnêteté. Avec la venue de l’Islam, le Prophète [pbsl] a invité tous les gens à pratiquer l’honnêteté et la loyauté:

"L’honnêteté  mène à la droiture et la droiture mène au Paradis. Et un homme continue de dire la vérité jusqu'à ce qu’il devienne un homme véridique. Le mensonge mène à la méchanceté et au mal, et ces deux caractéristiques mènent [indubitablement] en enfer." (Sahih Al-Bukhari)

"Observez la vérité comme devoir et dites toujours la vérité, car la vérité vous guide vers la voie de la vertu, et la vertu mène au Paradis, et quand une personne dit la vérité comme principe, et fait de la vérité son mode de vie, elle atteint le degré de sincérité et de fidélité, et son nom est cité auprès d’Allah comme étant un véridique. Et restez toujours loin du mensonge, car le mensonge mène vers l’immoralité et vous mène ensuite en enfer et quand un homme se met à mentir, le résultat  est que son nom est écrit auprès d’Allah comme étant un grand menteur. » (Sahih Muslim)

"Neuf-dixième des provisions [rizq] proviennent des commerces." (Gharib Al-Hadith)

De nombreux ahadith expliquent que ceux qui font du commerce doivent faire très attention à l’honnêteté. Par exemple, le Prophète [pbsl] a donné la bonne nouvelle qu’un commerçant honnête sera parmi les martyrs au Paradis. Ceux qui ne donnent pas la priorité à la vérité rencontreront de nombreuses difficultés dans les deux mondes.

"Les commerçants seront ressuscités au Jour de la Résurrection avec les pécheurs excepté ceux d’entre eux qui possédaient la crainte révérencielle d’Allah, étaient pieux et véridiques." (Al-Tirmidhi)

"Au Jour du Jugement, le commerçant honnête sera à l’ombre des grands cieux” (Al-Isbahani)

"Le vendeur et l’acheteur ont le droit de garder ou de retourner les objets aussi longtemps qu’ils ne se sont pas quittés ou jusqu’à ce qu’ils se séparent; et si les deux partis disent la vérité et décrivent les défectuosités et les qualités des marchandises, alors ils seront bénis dans leurs transactions, et s’ils mentent ou cachent quelque chose, alors les bénédictions de leurs transactions seront perdues.." (Sahih Al-Bukhari)

"Celui qui vend sa marchandise aura des provisions; celui qui garde et empile, afin de faire monter les prix sera un sujet de disgrâce auprès d’Allah." (Sahih Muslim)

“Abstiens toi de faire des serments lorsque tu vends [tes articles] car bien que cela puisse être un moyen pour faire grimper les ventes, à la fin cela détruira les bénédictions." (Sahih Muslim)

Lorsque les Musulmans s’engagent dans le commerce, il est important qu’ils ne négligent ni leurs prières ni leurs autres devoirs religieux. En effet, si dans la quête d’obtenir des bénédictions mondaines, ils négligent leurs bonnes œuvres, ils mettront en péril leur vie dans l’au-delà. Le Prophète [pbsl] a dit:

"Allah ne m’a pas nominé pour accumuler les marchandises et pour être un commerçant. Au contraire, Il [swt] m’a demandé de me souvenir de Lui, d’être celui qui se prosterne [dans la prière] et de Le louer jusqu'à ma mort." (Ibn Mardawayh)

"Celui qui vend un article défectueux à n’importe qui sans montrer la défectuosité sera pris en permanence par la colère d’Allah.” (Ibn Majah)

Toutes les actions du croyant qui sont en harmonie avec les principes d’Allah [swt] sont considérées comme étant des actes d’adoration.

Durant la période d’Abu Bakr [ra], les commerçants musulmans ont voyagé très loin jusqu’aux Philippines afin de propager le message de l’Islam. Les Musulmans qui vivent en ce lieu à ce jour sont en fait les descendants d’une première génération des Musulmans Filipinos qui se sont reconvertis grâce aux commerçants de l’époque. Comme cet exemple le démontre, aussi longtemps que les gens n’oublient pas leurs devoirs envers Allah [swt], ils peuvent servir l’Islam peu importe la position sociale dans laquelle ils se trouvent.

“La nourriture la plus pure  est celle qui est obtenue par son propre labeur." (Sahih Al-Bukhari)

La vertu de la générosité

La caractéristique qui convient le plus à un Musulman fidèle est celle de la patience lorsqu’il est confronté à une situation grave et à un  état de privation. En outre, la personne qui croit fermement en Allah (swt) et en son Messager (pbsl) emploiera remarquablement tous les moyens qu’il a à sa disposition dans le chemin d’Allah. Dans le Coran, notre Seigneur et Maître avertit les gens contre la tentation des vils complots de Satan le maudit – car nombreux sont ceux qui ont une crainte de l’avenir au point qu’ils deviennent avares de leurs possessions mondaines :

Allah dit :

"Que ceux qui gardent avec avarice ce qu’Allah leur donne par Sa grâce, ne comptent point cela comme bon pour eux. Au contraire, c’est mauvais pour eux : au jour de la Résurrection, on leur attachera autour du cou ce qu’ils ont gardé avec avarice. C’est Allah Qui a l’héritage des cieux et de la terre. Et Allah est parfaitement Connaisseur de ce que vous faites." (Sourate Al-Imran, 180)

Le Prophète Muhammad [pbsl] a marqué une nette distinction entre la générosité et le gaspillage. Il ne disait pas « non » aux besoins de ceux qui lui demandaient, et faisait de son mieux pour les satisfaire. Grâce à sa gentillesse naturelle, il ne laissait jamais celui dans le besoin qui se tournait vers lui, sans assistance ou aide. Dans un hadith, il est dit que notre Prophète [pbsl] recommandait au nécessiteux de s’endetter en son nom.

Ali [ra] décrit la générosité de  notre Prophète [pbsl] en ces termes:

“Il était le plus généreux et le plus véridique des gens. Il avait une poitrine plus large que n’importe qui, était plus véridique que n’importe qui, avait la nature la plus gentille et la lignée la plus noble. Ceux qui le voyaient pour la première fois étaient emplis d’admiration face à lui et ceux qui le connaissaient l’aimaient. Ceux qui l’ont décrit, ont dit qu’ils n’ont jamais vu un être comme lui." (Al-Tirmidhi)

Quelques citations de notre bien-aimé Prophète [pbsl] concernant la générosité :

“Allah est généreux, Il aime la générosité et les actes vertueux et n’aime pas l’immoralité. »  (Al-Kharaythi)

“La générosité est un arbre parmi les arbres du paradis. Ses branches se sont penchées vers la terre. Celui qui se tient à cette branche, cette branche le mènera vers le Jardin du Paradis." (Ibn Hibban)

"Allah a paré tous Ses vertueux serviteurs de générosité et de bonnes manières." (Al-Daraqutni)

"Il y a deux caractéristiques aimées d’Allah et deux caractéristiques  détestées de Lui. Celles qu’Il aime sont : la générosité et l’excellence morale. Celles qu’Il déteste sont la mauvaise conduite et l’avarice." (Al-Daylami)

"Donner beaucoup aux gens, saluer tout le monde et dire  de bonnes paroles sont les traits qui requièrent le pardon d’Allah. Allah a quelques serviteurs qui sont riches et qui dépensent dans le bien public. S’ils échouent dans leur mission de distribuer ces biens, Il reprend ces biens et les distribue aux autres." (At-Tabarani)

"L'homme généreux est proche de Dieu, proche des gens, proche du Paradis, éloigné de l'Enfer. Et l'avare est éloigné de Dieu, éloigné des gens, éloigné du Paradis, proche de l'Enfer. D'ailleurs, un homme ignorant mais généreux est plus agréable à Dieu, (qu'Il soit Exalté) qu'un dévot avare". (Al-Tirmidhi)

La vertu de la coopération

La coopération tenait une place primordiale dans la vie de notre Prophète [pbsl]. Il nous informe que les meilleures aumônes (sadaqa) sont celles faites en secret. Notre Prophète [pbsl] a dit :

"Sept personnes seront protégées par l’ombre d’Allah le Jour où il n’y aura pas d’ombre excepté la Sienne [c'est-à-dire au Jour du Jugement dernier, et ils seront] :…une personne qui donne par charité et le garde secret [à tel point] que sa main droite ne sache pas ce que sa main gauche a donné : et une personne qui pleure lorsqu’elle se souvient d’Allah en privé." (Sahih Muslim, Livre 005, Numéro 2248)

Satan le maudit inspire la crainte de l’avenir dans le cœur des gens afin de les empêcher de donner librement de ce qu’Allah les a pourvus comme Ses bénédictions. De cette façon, il [Satan le maudit] les mène vers l’avarice. Notre bien-aimé Prophète [pbsl] dit que c’est en effet le plus grand danger auquel les croyants doivent faire face.

"Dépensez et ne calculez pas pour Allah car au cas contraire, Allah calculera dans votre cas; et n’amassez pas, autrement Allah retiendra pour vous." (Sahih Muslim, Livre 005, Numéro 2244)

“Celui qui donne un délai à son débiteur ou qui efface ses dettes, Allah lui fournira Son ombre.” (Sahih Muslim, Livre 042, Numéro 7149)

"Si un propriétaire d’or ou d’argent ne paie pas ce qui lui est dû, lorsque le Jour de la Résurrection viendra, on fondra des plats de feu pour lui; ceux-là seront chauffés dans le feu de l’enfer et ses côtes, son front et son dos seront cautérisés. Une fois qu’ils seront refroidis, [la procédure] se répétera durant un jour qui représente 50.000 années, jusqu'au Jour où le Jugement sera prononcé parmi les serviteurs." (Sahih Muslim, Livre 005, Numéro 2161)

La vertu de la modestie et les détriments de l’arrogance

Le Prophète [pbsl] était le plus grand exemple que l’humanité puisse connaître. Sa modestie était un merveilleux exemple pour tout son peuple.

Durant la période du grand pèlerinage [Al Hajj], il accomplissait ses devoirs exactement comme ses compagnons ; il montait sur un chameau ou sur une mule comme tout le monde ; il visitait les malades, participait aux funérailles des Musulmans et ne faisait aucune distinction entre le pauvre et le riche ; il acceptait les invitations à dîner des esclaves.

Alors que de nombreux leaders de groupes se considèrent supérieurs aux autres, et considèrent certains travaux ou emplois en-dessous d’eux, les compagnons ont vu le Prophète [pbsl] réparer ses propres souliers ou raccommoder ses vêtements. Lorsqu’il rencontrait sur son passage des enfants qui jouaient, il les saluait avec un sourire.

Ces mots connus d’Abu Bakr [ra], son ami intime et le premier calife de l’Islam, est une indication qu’il a pris la modestie du Prophète [pbsl] comme modèle :

"O gens ! J’ai été élu calife bien que je ne sois pas le meilleur parmi vous. Mais sachez que le Coran a déjà été révélé et que la sunnah du Messager [pbsl] est claire. Tout ce que je peux être c’est son humble successeur. Je ne m’engagerai pas dans une nouvelle ère. Si je m’égare, corrigez-moi. Je termine ici en demandant pardon pour vous et pour moi-même".  (Mevaziu's-Sahaba [Cases of the Companions of the Prophet (pbsl)], p. 17)

Le Prophète [pbsl] a dit :

"Celui qui s’humilie devant Allah, Allah l’élèvera grâce à cela, et si quelqu’un exprime un degré d’arrogance devant Allah, Allah l’abaissera d’un degré à cause de cela jusqu'à ce qu’Il l’abaisse le plus bas possible."(Ibn Majah)

"Lors d’une conversation, le Messager d’Allah [pbsl] a dit : "Celui dont le cœur contient de l’arrogance de la valeur d’un grain de moutarde, n’entrera pas au Paradis." Une personne dans l’assemblée a dit : "une personne aime que ses vêtements soient soignés, et également ses chaussures." Le Prophète [pbsl] a alors répondu : En vérité, Allah est Gracieux et aime la grâce. L’orgueilleux est irrespectueux face à la vérité [à cause de son arrogance] et éprouve du dégoût pour les gens." (Sahih Muslim, Livre 001, Numéro 0164)

"Allah élève celui qui se montre humble envers son frère en Islam. Et Il abaisse celui qui se montre supérieur." (At-Tabarani)

Zayd bin Thaabit (ra)  dit :

"Le Messager d’Allah [pbsl] a fait montre de courtoisie envers tout individu, sans faire de discrimination entre eux. Tout ce dont nous discutons, il les a discutés également. Si nous discutons des affaires mondaines, lui aussi a parlé de cela. Lorsque nous parlons de l’au-delà, lui aussi a parlé de l’au-delà. Lorsque nous parlons de la nourriture, lui aussi l’a fait. Il rendait un sourire radieux à tous ceux qui étaient autour de lui, et n’intervenait pas pour couper les conversations, jusqu'à ce qu’un sujet fut de nature défavorable".

Le Prophète [pbsl] a traité équitablement chaque croyant en leur témoignant du respect.

“Le Messager d’Allah [pbsl] n’enlevait jamais sa main jusqu'à ce que l’autre l’enleva en premier." (Ibn Majah)

“Je n’ai jamais mentionné comment lorsqu’un homme mit sa bouche à l’oreille du Prophète [pbsl], il  ne retira sa tête que lorsque l’autre retira la sienne, et je n’ai jamais vu le Prophète [pbsl] ôter  sa main jusqu’à ce que l’autre l’ôta en premier". (Abu Dawud)

Le Prophète [pbsl] a dit :

"Il n’entrera pas au Paradis celui qui possède en lui la vanité égale à un grain de moutarde et il n’entrera pas en enfer celui dont le cœur possède une foi égale à un grain de moutarde." (Ibn Majah)

"L’orgueilleux et le flatteur ne peuvent entrer au Paradis." (Abu Dawud)

"Allah n’adressera pas la parole à ces trois personnes, ni ne leur pardonnera le Jour de la Rétribution : le chef cruel et injuste, le riche qui ne donne pas la zakat et le pauvre orgueilleux." (Sahih Al-Bukhari)

"Dois-je vous informer des gens du feu ? Ils sont les êtres cruels, violents, orgueilleux et vaniteux." (Sahih al-Bukhari, Volume 8, Livre 73, Numéro 97)

"Allah guide tout droit vers l’enfer celui qui possède un grain de moutarde d’orgueil dans son cœur." (Al-Bayhaqi)

Notre Prophète [pbsl] avait une façon très noble de s’adresser aux gens et on pouvait toujours voir un sourire sur son visage. Il ne brisait le cœur de personne ni ne blessait leurs sentiments en leur parlant durement. Anas ibn Malik [ra] a expliqué comment notre Prophète [pbsl] a donné le meilleur exemple aux gens à travers ses nobles facettes :

"J'ai servi le Messager de Dieu pendant dix ans, il ne m'a jamais apostrophé, ni adressé le moindre reproche sur ce que j'ai fait ou ce que je n'ai pas fait. Il avait le meilleur caractère du monde. Je suis resté au service du messager d’Allah [pbsl] pendant dix ans. Il ne m’a jamais dit « Oof ». Lorsque je faisais quelque chose, il ne me questionna jamais au sujet de mon acte. Lorsque je n’accomplissais pas une certaine obligation, il ne me demandait pas non plus pourquoi je ne l’avais pas faite." (al-Tirmidhi)

Le Messager d’Allah [pbsl] a dit :

"Au jour Jour de la Résurrection, les plus vaniteux seront regroupés ensemble au bas comme des graines. Toute chose minuscule ou petite sera au-dessus d’eux et paraîtra plus grande qu’eux. Ensuite ils seront jetés en enfer. Le feu de l’enfer les entourera. Ils seront arrosés des corps des gens de l’enfer qui les brûleront et les consommeront."  (Al-Tirmidhi)

"Tout comme Allah augmente la grandeur et l’honneur de celui qui se repent, Il glorifie celui qui se montre humble." (Sahih Muslim)

"Allah m’a révélé que vous devez être humbles afin que personne n’oppresse autrui et que personne ne se montre supérieur à quiconque." (Abu Dawud)

"Allah glorifie celui qui se montre modeste pour Sa satisfaction." (Sahih Muslim)

Veiller à la sauvegarde des dépôts confiés et honorer les engagements

Dans le Coran, le fait d’honorer ses engagements indique une caractéristique noble chez les croyants.

Allah, Le Sublime mentionne que les vrais croyants sont ceux qui “veillent à la sauvegarde des dépôts confiés à eux et honorent leurs engagements." (Sourate Al-Mu’minune, 8).

Parmi tous les gens de la terre, les croyants doivent être particulièrement précautionneux en tenant leurs promesses et en honorant les responsabilités qui ont été placées entre leurs mains. Un exemple concret est celui des comportements de notre Prophète [pbsl] [à travers sa sunnah]

Ali [ra] rapporte qu’il a témoigné d’une des conversations du Prophète [pbsl] avec un de ses compagnons :

"O Messager d’Allah, dis-moi quelle est la chose la plus facile à faire dans la religion. » Notre Prophète [pbsl] a répondu : "La plus aisée est de dire qu’il n’y aucune divinité excepté Allah que Muhammad est Son serviteur et messager," ce qui est le plus difficile, cependant, est d’honorer ses responsabilités ; pour ceux qui ne sont pas méticuleux dans les affaires et qui n’ont pas de religion. Ni leurs prières ni leurs zakaats ne sont acceptées." (Al-Bazzar)

"…Dis la vérité quand tu parles ; tiens ta promesse quand tu en fais ; sois honnête quand une charge t’a été donnée." (Al-Bayhaqi)

"Tout comme il n’est pas possible de parler de la prière d’une personne faite sans ablution, il n’est pas possible de parler de la perfection de foi de quelqu’un qui n’a pas honoré ses engagements." (at-Tabarani)“Les signes de l’hypocrite sont au nombre de trois : quand il parle, il ment ; quand il promet, il ne tient pas parole; et quand on lui fait confiance, il trahit." (Sahih al-Bukhari et Sahih Muslim)

Allah révèle ceci dans la sourate an-Nahl :

“Soyez fidèles au pacte d’Allah après l’avoir contracté et ne violez pas vos serments après les avoir solennellement prêtés et avoir pris Allah comme garant [de votre bonne foi]. Vraiment Allah sait ce que vous faites !" (Sourate An-Nahl, 91)

La vertu du rappel d’Allah

L’essence de tous les actes d’adoration est de se rappeler Allah. Tout acte obligatoire a pour essence le rappel d’Allah (dhikr). 

En effet, le Messager [pbsl] a dit :

"Allah couvrira de Son ombre, sept personnes, le jour où il n’y aura d’ombre que la Sienne. [Une de ces sept personnes est]…une personne qui se souvient d’Allah en étant seule et ses yeux débordent de larmes lorsqu’elle l’évoque." (Sahih al-Bukhari et Sahih Muslim)

Et dans un autre hadith, la vertu de dire le kalimah : [il n’y a aucune divinité autre qu’Allah] est expliquée :

"Allah placera toutes les bontés de Ses serviteurs sur des balances, sauf l'expression "Lâ ilâha illa-llâh ". Si ce témoignage de foi était mis également sur la balance, car si les sept cieux et les sept terres étaient mises sur un côté d’une balance, et "lâ ilâha illâ Allâh" était mise sur l’autre côté de la balance, "lâ ilâha illâ Allâh" pèserait plus lourd ". (At-Tabarani)

D’une façon ou d’une autre, le Prophète [pbsl] s’est toujours préoccupé du rappel d’Allah. Il a dit que la meilleure façon d’être avec Allah est certainement à travers Son rappel. Des versets font référence aux gens doués d’intelligence :

".. Qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre…" (Sourate Al-Imran, 191)

“Et invoque ton Seigneur en toi-même, en humilité et crainte, à mi-voix, le matin et le soir, et ne sois pas du nombre des insouciants.” (Sourate Al-A'raf, 205)

Durant sa vie, notre Prophète [pbsl] a strictement adhéré aux enseignements du Coran et a agi conformément à la connaissance privilégiée qu’Allah lui a donnée. Comme la collection islamique des ahadith l’a démontrée, il ne négligeait pas de s’occuper du rappel d’Allah pendant qu’il s’asseyait, marchait, mangeait, avant de se coucher, pendant les ablutions, en s’habillant, en voyageant, avant d’entrer dans la mosquée ; bref, tout le temps.

Le Messager d’Allah [pbsl] a dit :

"Allah [swt] dit : “Je suis avec Mon serviteur lorsqu’il pense à Moi et que ses lèvres Me mentionnent. S’il pense à Moi dans son for intérieur, Je penserai à lui en Moi-même. S’il pense à Moi dans une assemblée, Je penserai à lui dans une meilleure assemblée. Si Mon serviteur s’approche de Moi d’un empan, Je m’approcherai de lui d’une coudée. Si Mon serviteur vient à Moi en marchant, J’irai à lui en courant ;."Sahih Al Bukhari

"Vous dirais-je quelles sont vos meilleures actions et les plus pures dans l’estimation de votre Seigneur, à travers lesquelles vos rangs sont élevés, meilleures pour vous que de dépenser en or et en argent et meilleures pour vous que de rencontrer votre ennemi et l’ennemi d’Allah et que vous vous fassiez tués." Ils disent : 'Oui, O Messager d’Allah, montre-nous cet acte.' Il dit : c’est de se souvenir d’Allah". (Al-Tirmidhi)

La Vertu dans l'Engagement entre les Croyants

“Ceux qui prennent pour alliés des mécréants au lieu des croyants, est-ce la puissance qu’ils recherchent auprès d’eux ? [En vérité] la puissance appartient entièrement à Allah." (Sourate an-Nisa', 139)

Dans un autre verset, il est mentionné que les croyants doivent être comme des murs solidement cimentés et résolus.

"Allah aime ceux qui combattent dans Son chemin en rang serré pareil à un édifice renforcé." (Sourate as-Saff, 4)

Les croyants diffèrent des autres dans leurs devoirs, leurs sacrifices et leurs obligations envers les autres. Ceux qui essayent de pratiquer ces vertus en dehors de la communauté des croyants feront face  à de grandes déceptions en ce monde et dans l’autre. En effet, le Prophète [pbsl] a mentionné ce fait :

"Celui qui s’écarte de notre  congrégation d’une coudée, il prend le dépôt de l’Islam qui le lie à la religion hors de son cou …." (Abu Dawud)

"Il n’est pas permis à un Musulman de ne pas adresser la parole à son frère plus de trois nuits, cela signifie que lorsqu’ils se rencontrent, l’un tourne le dos et l’autre regarde de l’autre côté. Le meilleur des deux est celui qui parle en premier et salue le premier." (Malik, Al-Muwatta', Livre 47, Numéro 47.4.13)

Les Musulmans ne doivent pas divulguer les imperfections des autres. C’est une indication de leur engagement l’un envers l’autre. Un vrai Musulman soutient les autres Musulmans en corrigeant leurs erreurs au lieu de les divulguer et de les humilier devant les autres.

Les propos suivants de notre Prophète [pbsl] confirment ceci :

"Celui qui voit quelque chose qui doit rester cachée et le cache, sera comme quelqu’un qui a ramené à la  vie une fille enfouie sous terre." (Abu Dawud)

"Chaque Musulman est le frère d’un autre Musulman. Il ne doit ni lui faire du mal ni laisser les autres lui faire du mal.  Quiconque prend en considération le besoin d’un frère, Allah comblera ses besoins, et quiconque enlève la détresse d’un Musulman, verra sa propre détresse  enlevée au Jour des Comptes, et quiconque cache les secrets d’un Musulman, ses péchés seront cachés des autres par Allah au jour dernier." (Sahih Muslim)

Les Musulmans doivent s’aimer les uns les autres uniquement pour la satisfaction d’Allah. Une compréhension de l’amour basée sur les désirs mondains est incompatible avec le Coran et la sunnah du Prophète [pbsl].

Notre bien aimé Prophète [pbsl] a dit :

"Le jour de la Résurrection, le Seigneur Tout Puissant proclamera: Où sont Mes serviteurs qui s’aimaient les uns les autres pour Ma Puissance et Ma Gloire ? Aujourd’hui, alors qu’il n’y a aucune ombre excepté la Mienne, Je vais leur donner une place sous Mon ombre." (Sahih Muslim)

"Nul ne goûtera à la douceur de la foi jusqu’à ce qu’il aime quelqu’un uniquement pour le plaisir d’Allah…" (Sahih Al-Bukhari)

"Celui qui possède la meilleure foi [iman] aime quelqu’un non pas pour son intérêt personnel mais l’aime uniquement pour l’amour d’Allah." (At-Tabarani)

"Si un individu aime quelqu’un pour Allah et lui dit qu’il l’aime pour Allah, tous deux entreront au Paradis. Le degré de celui qui aime le plus est plus élevé." (Al-Bazzar)

"Parmi les serviteurs d’Allah il y a ceux qui ne sont ni prophètes ni martyrs dont la position auprès d’Allah sera un objet de désir pour les prophètes et les martyrs au jour de la Résurrection." Les gens ont demandé : “Messager d’Allah, dis-nous qui ils sont ?,” et il [pbsl] a dit, “ils sont ceux qui se sont aimés pour l’amour d’Allah et s’offraient des cadeaux sans avoir aucun lien de parenté ou n’ayant partagé aucun lien commun. Je jure par Allah que leurs visages seront illuminés et qu’ils seront placés dans la lumière, ne craignant rien quand  les hommes auront de quoi avoir peur ni ne s’attristeront quand les hommes auront de quoi s’attrister."  (Ahmad)

"Vous n’entrerez pas au Paradis jusqu’à ce que vous croyez et vous ne croirez pas jusqu’à ce que vous vous aimiez les uns les autres.” (Sahih Muslim)

"Quiconque aide dans le chemin d’Allah, évite l’aide pour le plaisir d’Allah, aime pour Allah, se marie pour Allah et aide ceux qui se marie pour Allah, alors son niveau de foi atteint la perfection." (Al-Tirmidhi)

"Etablissez toujours de l’amitié avec les croyants, offrez de la nourriture aux croyants qui craignent Allah." (Ibn Hibban)

"Un homme est avec celui qu’il aime [ou sera avec celui qu’il aime au jour du jugement dernier]." (Sahih al-Bukhari et Sahih Muslim)

"Dans la compassion et l’affection, les Musulmans sont comme un seul corps. Si une partie est atteinte d’une maladie, le corps entier développe de la fièvre et s’agite." (Sahih al-Bukhari et Sahih Muslim)

Allah [swt] révèle l’importance de la dévotion qu’éprouve un croyant envers un autre comme suit :

Et quiconque prend pour alliés Allah, Son messager et les croyants, [réussira] car c'est le parti d'Allah qui sera victorieux.(Sourate al-Ma'ida, 56)

Ne pas faire du mal aux autres, et empêcher les autres de semer le trouble

Les croyants se dressent contre ceux qui font du mal, tout comme ils n’infligent pas de mal à quiconque autour d’eux. C’est pour cette raison  qu’ils sont un exemple de bien pour les autres ; ils le démontrent non seulement en parole mais en action et en bonne manière. Dans le Coran, Allah [swt] responsabilise les croyants de cette façon :

"Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront.." (Sourate Al-Imran, 104)

Il y a de nombreux exemples concernant ceci qui se retrouvent dans la vie du Prophète [pbsl]. Voici quelques-uns de ses préceptes:

"Allah torturera celui qui inflige des  ennuis aux croyants, et Allah punira tous ceux qui créent des difficultés autour d’eux." (Al-Tirmidhi)

"Sans nul doute Allah punira ceux qui font du tort aux gens en ce monde." (Abu Dawud)

"Celui qui parmi vous voit quelque chose d’abominable doit modifier cela avec ses mains; et s’il n’a pas la force de le faire avec ses mains, alors il doit le faire avec sa langue, et s’il ne peut le faire avec sa langue, alors il doit détester cet acte dans son cœur, et ceci est le niveau le plus bas de la foi.” (Sahih Muslim, Livre 001, Numéro 0079)

Les dommages causés par le polythéisme [Ash-shirk] et le manque de sincérité  [Ar-riya’]

Le manque de sincérité signifie que les gens cherchent la satisfaction des humains au lieu de celle d’Allah lorsqu’ils accomplissent leurs actes d’adoration et de bienfaisance. Cette attitude compromet sérieusement la pureté de leurs actes.

C’est seulement lorsque l’adoration et les actions pieuses sont établies pour l’amour et la satisfaction d’Allah que cette œuvre est acceptée comme véritable adoration et acte de bienfaisance. Si quelqu’un s’engage dans des actes apparemment religieux pour des raisons autres que le plaisir d’Allah, alors ces actions ne sont pas acceptées ; elles peuvent même cacher une forme de polythéisme [shirk]. Dans le Coran, il est dit que le manque de sincérité est une forme d’hypocrisie :

"Les hypocrites cherchent à tromper Allah, mais Allah retourne leur tromperie [contre eux-mêmes]. Et lorsqu’ils se lèvent pour la salat, ils se lèvent avec paresse et par ostentation envers les gens. A peine invoquent-ils Allah." (Sourate an-Nisa', 142)

Le Messager d’Allah a dit:

"Je vous mets en garde contre le petit polythéisme." Les compagnons ont demandé : "Que signifie le petit polythéisme [petit shirk], O Messager d’Allah ?" Il a répondu : "faire quelque chose pour se montrer." Le jour où Allah récompensera les gens pour leurs actes, Il leur dira, "Va voir ceux à qui ces attentions et ces louanges étaient destinées et regarde s’ils peuvent te récompenser." (Sahih Muslim et Ahmad)

"La chose la plus terrible que je crains pour ma communauté c’est  l’association à Allah. Je ne dis pas qu’ils adoreront le soleil, les étoiles ou la lune. Mais ils feront des actes d’adoration pour quelqu’un d’autre qu’Allah et ils auront un désir secret pour un autre." (Ibn Majah)

"Celui qui commet le petit shirk dans ses actes d’adoration sera puni par Allah pour son manque de sincérité. Celui qui fait ses actes d’adoration en public pour des raisons ostentatoires, Allah divulguera ses intentions publiquement." (Ibn Majah)

La vie éphémère de ce monde

Parmi les plus grandes déceptions de satan il y a ses chuchotements [waswas] envers les gens concernant la longue vie de ce monde et de ses bénédictions qui ne finiront jamais. Les croyants doivent être très attentifs à cette ruse et à ce mensonge. En effet, Allah [swt] dit ceci dans le Glorieux Coran :

"La vie de ce monde n’est que jeu et futilité, tandis que la vie future est bien meilleure pour ceux qui craignent le Seigneur. N’y avez-vous pas songé ?" (Sourate al-An'am, 32)

Quelques-uns des hadiths du Prophète [pbsl] sur le sujet:

Ali [ra] raconte : “O serviteurs d’Allah, vous n’êtes pas différent de ceux qui ont vécu avant vous. Ils vécurent plus longtemps que vous, étaient plus solides, et possédaient des terres prospères et des travaux impérissables. Mais après quelques générations, leurs voix sont devenues moins fermes et par la suite, elles se sont complètement éteintes. Leurs corps se sont décomposés, leurs terres sont devenues désertes et leurs travaux ont disparu. Ils ont échangé leurs beaux palais, leurs conforts et leurs matelas satinés ainsi que leurs oreillers brodés pour des tombes faites de ruines recouvertes de terre. Leurs places sont serrées et étroites et les occupants abandonnés [à leurs sorts]. Là-bas, ils sont confinés à la solitude, personne à qui se confier et sont tous séparés les uns des autres."

"Vous êtes sur le point d’entrer dans le royaume des morts et d’y séjourner comme des hôtes pour ce que vous avez fait. Une tombe vous couvrira…ne soyez pas comme ceux qui espèrent l’au-delà sans s’y préparer, qui courent après de longues ambitions en remettant au lendemain leur repentir, qui parlent comme ceux qui détestent ce monde, alors que leurs actes et leurs œuvres ressemblent à ceux qui aiment ce monde, qui ne sont pas satisfaits avec ce qu’ils ont reçu et qui se plaignent lorsqu’ils sont privés des biens de ce monde."

Le Messager d’Allah [pbsl] explique avec certitude:

"La renonciation des choses mondaines ne réside pas dans le fait de rendre les choses légales [halal] illégales [haram] ni de dilapider vos possessions, mais la grandeur de ce monde est que les possessions que vous détenez ne sont pas plus utiles pour vous que ce qu’Allah possède et vous devriez être satisfaits  des récompenses lorsque des calamités vous tombent dessus, et de celles  qui vous sont ultérieurement promises." (Sunan Ibn Majah, 4100)

"Celui qui est préoccupé par ce monde, Allah lui brouillera ses affaires et affichera sa pauvreté entre ses yeux [tout le monde le verra pauvre et abandonné], et si son intention est focalisée vers l’au-delà, Allah arrangera ses affaires [de la plus belle des façons] et instaurera une richesse dans son cœur." (Sunan Ibn Majah, 4105; At-Tabarani, Al-Bayhaqi)

"Une personne dont son objectif suprême et son ambition visent l’au-delà, à travers ses efforts et ses applications, Allah instaurera le contentement et enlèvera la détresse dans son cœur et le monde viendra à lui humblement. Mais une personne dont l’objectif et l’ambition visent ce monde, à travers ses efforts et son action, Allah produira les marques de besoin au milieu de son front et de son visage et Il lui donnera une vie malheureuse…" (Al-Tirmidhi, Musnad Ahmad, Al-Darami)

"Celui qui se lève le matin en pensant seulement aux affaires de ce monde, et néglige ainsi ses actes d’adoration, ne recevra aucune aide d’Allah.” (At-Tabarani)

"Si les fils d’Adam possédaient deux vallées de richesse, ils se languiraient pour une troisième. Et l’estomac du fils d’Adam ne se remplira pas excepté par la poussière. Et Allah se tourne vers celui qui se repent."  (Sahih Muslim, Livre 005, Numéro 2282)

"O hommes, craignez Allah et cessez [vos efforts] dans l’acquisition des biens matériels car nul ne meurt jusqu’à ce qu’il obtienne la complète provision même si elle est lente à venir. Alors craignez et respectez Allah et agissez décemment en acquérant les biens de ce monde." (Sunan Ibn Majah, Book of Business Transactions)

"Quand l'un de vous regarde celui qui a été mieux doté que lui dans la fortune et le physique, qu'il regarde plutôt celui qui est plus bas que lui.” (Sahih al-Bukhari et Sahih Muslim)

L’envie

L’envie est définie comme un sentiment d’insatisfaction face aux bénédictions des autres et aussi de souhaiter que cette bénédiction lui soit ôtée. Les gens envient les autres sans se demander s’ils ont lutté ou non pour mériter une telle faveur.

L’envie parmi les croyants empêche la solidarité entre Musulmans et cela nous est interdit dans le Coran. Afin de se protéger contre ceci, on doit prier Allah. Les croyants doivent uniquement envier la piété chez l’autre. Le résultat de l’envie et des  disputes insignifiantes parmi les croyants sont expliquées dans le Coran :

“Et obéissez à Allah et à Son messager; et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force. Et soyez endurants, car Allah est avec les endurants. » (Sourate Al-Anfal, 46)

Le Messager d’Allah [pbsl] a dit:

"Méfiez-vous de la présomption car la présomption est le parler le plus mensonger. N'employez pas vos cinq sens à la recherche des défauts des autres et ne vous espionnez pas. Bannissez entre vous toute concurrence déloyale, toute envie et toute haine. Ne vous tournez pas le dos les uns aux autres et soyez frères, ô esclaves de Dieu ! Vivez comme des frères, comme Allah vous a ordonné.".(Sahih Muslim)

"Il n’y a aucune envie [qui soit permise] excepté deux: une personne à qui Allah lui a donné une richesse et qui la dépense dans le droit chemin, et une personne dont Allah l’a pourvu d’une sagesse [la connaissance religieuse] et elle donne ses décisions d’après ce qu’elle a appris et l’enseigne aux autres." (Sahih Al-Bukhari, Volume 2, Livre 24, Numéro 490)

Bien entendu, le concept de l’envie ici est de ne pas vouloir le malheur de l’autre mais de désirer pour son frère la même chose que pour soi-même.

"Gardez-vous contre l’envie car l’envie détruit vos bonnes œuvres comme le feu dévore le bois." (Abu Dawud).

"Ne vous haïssez pas, ne vous enviez pas les uns les autres et soyez frères, ô esclaves de Dieu!" (Sahih Al-Bukhari)

Contrôler sa colère

Une manifestation très importante de la dépendance d’un croyant en Allah est son attachement à Lui, ainsi que sa foi dans le destin, et de se contrôler lorsqu’on est en colère. Celui qui sait que tout bien et tout mal viennent d’Allah, alors il Lui fera confiance, peu importe ce qui se passe, et ne sera pas furieux. Dans le Coran, Allah révèle que le Paradis est destiné :

"Qui dépensent dans l’aisance et dans l’adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui – car Allah aime les bienfaisants." (Sourate Al 'Imran, 134)

Le Messager d’Allah nous a laissé deux hadiths :

"Nul ne boit une gorgée supérieure aux yeux d’Allah que celui qui ravale sa colère dans l’intention de gagner le bon plaisir d’Allah." (Ahmad)

"L'homme fort n'est pas celui qui se caractérise par une force physique. C'est plutôt celui qui arrive à maîtriser sa colère." (Sahih Al-Bukhari et Sahih Muslim)

"Celui qui ravale sa colère quand il est en position de le faire pour la satisfaction d’Allah, bien qu’il soit capable de donner suite à ses sentiments, mais s’abstient de le faire, Allah l’appellera à Lui, en présence de tout un chacun au jour de la résurrection et lui demandera de choisir l’épouse qu’il aime parmi les épouses du Paradis.” (Abu Dawud)

"Il y a une porte au Paradis à travers laquelle passeront ceux qui ont maitrisé leur haine et leur tempérament violent afin de ne pas se rebeller contre la volonté d’Allah." (Ibn Abi Al-Dunya)

"Celui qui se met facilement en colère, se verra tirer vers l’enfer.” (Al-Bazzar)

"Lorsque quelqu’un parmi vous est courroucé, qu’il s’assoit s’il est debout. Si la colère se dissipe, c’est bon ; sinon, qu’il s’allonge." (Al-Tirmidhi)

Le Messager d’Allah [pbsl] a donné le conseil suivant à ceux qui ne sont pas capables de contrôler leur tempérament, et qui s’emportent : "La colère monte par l’influence de satan. Satan a été créé avec le feu, et le feu est éteint par l’eau. Donc, si quelqu’un est pris de colère, qu’il fasse ses ablutions." (Abu Dawud)

Les vertus du mariage

Les érudits musulmans sont unanimes concernant les vertus du mariage. Umar [ra] a dit que "seules la faiblesse et la pauvreté empêchent l’homme de se marier."

Allah révèle ceci:

Et “[les croyants sont ceux] qui disent : "Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux." (Sourate Al-Furqan, 74)

‘Abd Allah ibn Abbas a dit que l’adoration d’une personne peut se perfectionner dans le mariage. 

Le Messager d’ Allah (pbsl) a dit :

"Celui qui se marie a préservé la moitié de sa religion. Qu’il se garde de désobéir à Allah avec  l’autre moitié." (Al-Bayhaqi)

Les hadiths prophétiques qui encouragent le mariage :

"Le mariage est une de mes traditions [sunnah]. Alors quiconque n’agit pas selon ma sunnah, n’a aucune relation avec moi. Et mariez-vous car je surpasserai les autres ummah par rapport à votre grand nombre." (Sunan Ibn Majah, 1846)

"O vous les jeunes, quiconque parmi vous le peut, qu’il se marie car cela aide à baisser le regard et à préserver la modestie. Quiconque ne peut se marier doit jeûner, car le jeûne diminue les ardeurs.” (Sahih Al-Bukhari, Volume 7, Livre 62, Numéro 4)

Le Messager d’Allah [pbsl] explique que les hommes croyants doivent considérer les choses suivantes lorsqu’ils cherchent une épouse :

"N’épousez pas les femmes pour leurs beautés, car leurs beautés peuvent vous ruiner. Ne les épousez pas pour leurs richesses, car ces richesses peuvent les faire transgresser. Au lieu de cela, choisissez des épouses pour leur piété." (Sunan Ibn Majah, 1859)

"On épouse une femme pour quatre raisons, notamment pour ses biens, son statut familial, sa beauté et sa religion. Donc, vous devez choisir une épouse pieuse autrement vous serez perdants." (Sahih al-Bukhari, Volume 7, Livre 62, Numéro 27)

"En vérité, le monde est une propriété, et rien de cette propriété mondaine est meilleure excepté la femme pieuse." (Sunan Ibn Majah, 1855)

"Parmi les Musulmans, celui dont la foi est la plus parfaite est celui dont le comportement vis-à-vis des autres est convenable, et qui témoigne de l’amour et de gentillesse envers son épouse." (Al-Tirmidhi)

"Qu’aucun homme croyant ne déteste sa femme pieuse. Si elle possède une mauvaise qualité, elle en possède également une bonne." (Sahih Muslim)

"L’homme qui peut supporter les mauvais tempéraments de sa femme aura la même récompense qu’Ayyub [as] qui endura la souffrance de sa maladie. L’épouse qui peut endurer les mauvais tempéraments de son époux aura la récompense d’Asiya, l’épouse de Pharaon."[Ilya].

"Parmi les Musulmans, ceux qui sont les plus parfaits dans la foi, sont ceux qui ont une moralité parfaite, et les meilleurs parmi vous sont ceux qui se comportent le mieux envers leurs épouses." (al-Tirmidhi)

Craignez Allah dans la manière dont vous traitez vos épouses, car Il [Allah] vous les a confiées." (Abu Dawud)

La responsabilité mutuelle des enfants et des parents

Une des plus grandes responsabilités des croyants mariés est d’éduquer leurs enfants convenablement. Le Messager d’Allah [pbsl] a dit qu’il sera fier de sa grande communauté dans l’au-delà. De plus, les supplications des enfants seront les plus utiles dans l’autre monde envers les parents qui les ont élevés. Le plus grand cadeau qu’un enfant puisse recevoir c’est l’enseignement moral islamique dans son aspect le plus juste et le plus droit.

Le Prophète [pbsl] a dit :

"Il y a quatre types de personnes qu’Allah ne fera pas entrer au Paradis et qui ne bénéficieront pas de Ses grâces : celui qui boit [boisson alcoolisée] continuellement, celui qui jouit de l’usure [les intérêts], celui qui s’approprie les biens de l’orphelin et les enfants qui se rebellent contre leurs parents." (Al-Tirmidhi)

Une fois un homme demanda au Prophète [pbsl]:  "Envoyé d'Allah, quelle est la personne qui mérite le plus ma compagnie?"- "Ta mère", répondit-il. - "Et ensuite qui"? - "Ta mère". - "Et ensuite?"- "Ta mère". - "Ensuite"? - "Ton père". (Sahih al-Bukhari et Sahih Muslim)

"Les petits enfants sont les protégés du Paradis. Si l’un d’eux rencontre ses parents, il le tirera par ses vêtements. Et il [l’enfant] n’enlèvera pas sa main jusqu'à ce qu’Allah fasse entrer ses parents au Paradis." (Sahih Muslim, Livre 032, Numéro 6370)

"Celui qui a trois filles et se montre patient envers elles, les nourrit et leur donne de l’eau à boire et les vêt [de son labeur ou de sa richesse], il sera protégé d’un rideau contre le feu au Jour de la Résurrection. " (Sunan Ibn Majah, 3669)

"Celui qui a entretenu deux filles jusqu'à leur puberté, nous sommes, moi et lui, quand il viendra auJour de la Résurrection, comme ces deux doigts (l'index et le majeur)."  (Sahih Muslim, Livre 032, Numéro 6364)

Les péchés qui seront les plus durs à être pardonnés le Jour de la Résurrection seront, entre autres, la rébellion contre des parents croyants.

"Allah prolongera la punition de certains péchés jusqu’au Jour de la Résurrection, mais la punition de ceux qui se rebellent contre les parents sera payée ici-bas avant que l’on ne meurt." (Al-Hakim)

"Notre père est la porte médiane des portes du Paradis. Alors soit vous perdez cette porte soit vous la préservez." (Sunan Ibn Majah, 3663)  

2011-09-06 13:19:57

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top