Tout le monde peut dire "Allah", pas seulement les Musulmans

 

Précédemment en Malaisie, l'utilisation du mot "Allah" a été interdite à toute personne non Musulmane à la suite de la décision prise par un tribunal malaisien. L'affaire a été ouverte lorsque le journal catholique The Herald, a utilisé le nom "Allah".

Cette décision erronée a été fondée sur un raisonnement illogique et théologiquement inacceptable: "Prévenir toute confusion qui pourrait être causée aux Musulmans en cas d'utilisation du nom 'Allah' par les non-musulmans".   

D'autre part, même s'il y a eu des explications des fonctionnaires du gouvernement malaisien selon lesquelles cette décision est seulement appliquée au journal The Herald, il est évident qu'en réalité, cette décision sera appliquée à la société en général, et il y aura inévitablement un environnement d'oppression sévère.

Une telle décision ne peut être acceptée et défendue, même si elle s'adresse au journal ou à une seule personne. Cette décision, qui est tout à fait contraire à l'Islam, une religion de paix et de fraternité, doit être révoquée et il doit y avoir la liberté d'expression pour tous.

Cependant, suite à cette décision, les déclarations de certains groupes musulmans d'extrême droite comme "les Chrétiens doivent accepter la suprématie de l'Islam ou aller dans un autre pays", indique l'étendue du danger à portée de main. 

Cette fausse attitude mise en avant par la désobéissance à l'ordre d'Allah dans le Coran affirmé dans le verset: "Nulle contrainte en religion !" (2:256) — doit être immédiatement réformée. Les libertés doivent étre également respectées pour tous. Les Musulmans doivent s'unir et s'opposer contre ceux qui tentent de créer la haine contre les autres religions par de tels mouvements anti-paix et ne doivent pas se laisser tromper par de tels complots.

Pour mieux comprendre les effets des conséquences d'une telle décision, il sera bon de regarder le début du procès. Les foules, qui ont été provoquées par les milieux radicaux et organisés lorsque le journal a utilisé le nom "Allah" en 2009, ont été entraînées dans l'anarchie en un rien de temps. 

A la suite de ces provocations et incitations, des attaques violentes ont été organisées contre les Chrétiens et les églises, qui sont des actes totalement interdits et dénoncés par l'Islam. Dans le Coran, les lieux tels que les monastères, les églises et les synagogues sont mentionnés comme des "lieux de culte protégés par Allah" (22:40). Donc, il est évident que les actes de ces fanatiques sont une violation des ordres du Coran et sont totalement anti-islamiques.

En outre, il est clair que le soutien de l'interdiction d'utiliser le nom "Allah" n'est conforme ni à l'Islam et au Coran, ni aux principes internationaux des droits de l'homme. 

Cette interdiction va créer une pression énorme sur la vie quotidienne des membres de toutes les autres religions, en particulier sur celle des Chrétiens. Compte tenu du fait que 40% de la population de la Malaisie n'est pas musulmane, nous pouvons réaliser l'ampleur de l'atmosphère négative qu'une telle interdiction provoquera dans le pays. 

Quand on pense que le mot "Allah" a été utilisé par tous les résidents locaux en Malaisie depuis plus de 600 ans, et qu'il a également été utilisé dans l'Évangile imprimé en Malaisie il y a 400 ans, nous pouvons mieux comprendre l'absurdité et l'inconvenance de cette interdiction. 

Le mot "Allah" est utilisé depuis des siècles par les Chrétiens de la péninsule arabique. Il y a aujourd'hui 12 millions de Chrétiens qui utilisent le mot "Allah" dans la péninsule arabique. De même, les Chrétiens d'Indonésie peuvent également utiliser le mot. 

Ces pratiques doivent être prises comme exemple et la nécessité d'une compréhension tolérante, qui est une exigence d'une société pluraliste, devrait être réalisée et adoptée en conséquence.

En attendant, une telle interdiction sera imitée par les radicaux qui adoptent des manières de parler de haine et dépourvues d'amour dans toutes les autres communautés islamiques. Cette situation pourrait provoquer un grand malaise dans le monde et porter un coup mortel à la liberté de croyance, d'expression et de culte.  

Alors que nous, Musulmans, sommes des gens qui croient en tous les Prophètes et en tous les livres saints qui ont été envoyés par le même Allah, et alors que nous les respectons tous, nous ne pouvons pas accepter une mentalité qui interdit aux personnes d'autres religions d'utiliser le nom "Allah". 

Au contraire, l'utilisation commune du même nom est une bénédiction et une beauté qui doit être exigée en général, et non interdite. C'est quelque chose qu'un Musulman devrait vouloir le plus, qu'une personne des Gens du Livre (Juifs ou Chrétiens) appelle Dieu par le nom "Allah".   

Le Coran lui-même est très clair à ce sujet, en affirmant que les Musulmans doivent dire aux Juifs et aux Chrétiens que "notre Dieu et votre Dieu est le même" (29:46).

Bediuzzaman Said Nursi, qui fut le plus grand érudit musulman du 20ème siècle, a également noté dans ses œuvres que les Musulmans et les Chrétiens devaient s'allier ensemble contre les forces du mal, qui eux-mêmes forment une alliance. Cependant, aujourd'hui, il est de la plus grande importance que les bons s'unissent et restent debout en étant solidaires contre les courants philosophiques qui suggèrent la guerre, la terreur, l'anarchie, la destruction et les conflits. 

La paix est importante pour les Musulmans car le mot "Islam" dérive des lettres arabes "s-l-m" signifiant paix. Dans le concept de paix, il y a l'amour, la compréhension, la compassion, la miséricorde et autant de liberté que possible: il y a la liberté de croyance, la vie, les comportements, les idées et les paroles, même pour les athées.    

La religion de l'Islam soutient entièrement ces libertés. Essayer de changer cette religion d'amour en une toute autre religion de cruauté et de violence qui n'a rien à voir avec l'Islam, et essayer de rendre la vie des gens misérable par la contrainte et l'oppression, est totalement inacceptable. 

Il est du devoir essentiel de tout le monde de laisser les gens vivre leur vie librement, d'éradiquer la haine et d'apporter l'amour au monde.

Notre monde serait glorifié quand les gens de religions différentes vivent ensemble et se font concurrence dans les bonnes œuvres et où tout le monde est un exemple d'amour l'un pour l'autre.

Article d'Adnan Oktar publié sur Jakarta Post :

http://www.thejakartapost.com/news/2013/10/25/anyone-can-say-allah-not-only-muslims.html

2013-10-28 07:37:40

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top