< <
1 / total: 6

Introduction

Ci-dessous à gauche : une mouche Caddis dans de l'ambre, âgée entre 45 et 50 millions d'années A sa droite : une abeille tropicale sans dard dans de l'ambre dominicain, vieux de 24 millions d'années En haut à droite : des termites piégés dans de l'ambre, vieux de 25 millions d'années

Un fossile correspond aux restes ou aux traces d'une plante ou d'un animal qui ont été préservés dans la croûte terrestre jusqu'à notre époque. Les fossiles collectés dans le monde entier sont notre plus importante source d'informations sur les espèces qui ont existé depuis que la vie est apparue sur Terre.

Les squelettes des êtres vivants dont le contact avec l'air fut soudainement interrompu ont été préservés, souvent parfaitement, jusqu'à notre époque. L'étude de ces fossiles nous livre constamment plus de détails sur ces animaux ou plantes éteints. Au fond, ces informations nous apprennent également quelles espèces vivantes ont existé à quelle époque.

Pour les évolutionnistes, les spécimens fossiles, souvent vieux de centaines de millions d'années, sont tous des outils qu'ils peuvent utiliser en accord avec leurs propres théories. Les évolutionnistes prennent un fossile, le comparent arbitrairement à une espèce actuelle, puis ils affirment qu'il est l'ancêtre de l'organisme auquel il a été comparé. A partir de ce principe, ils construisent des scénarios spectaculaires et détaillés. Si le fossile en question est un poisson, par exemple, ils affirment sur la base de quelques os qu'il possède des caractéristiques primitives, de nouveaux organes en cours de développement et des membres en transition vers une forme de vie plus "élevée". Ils écrivent des livres sur la créature, tiennent des conférences et l'exhibent comme la forme intermédiaire ou le "chaînon manquant" qu'ils recherchaient depuis si longtemps.

Cela se passe ainsi jusqu'à ce qu'ils découvrent un spécimen vivant de cette créature soi-disant éteinte !

Quand un être vivant apparaît sous la même forme qu'on pensait qu'il existait il y a des millions d'années, cela démolit toutes les fables évolutionnistes racontées à son sujet. Sa simple présence démontre qu'un organisme vivant qui, selon les affirmations des darwinistes, aurait du subir une évolution considérable après le passage de millions d'années, est resté d'une manière ou d'une autre en dehors de ce prétendu processus. De plus, cela prouve qu'à une époque où, encore selon les évolutionnistes, seules des formes primitives de vie devaient exister, des formes de vie pleinement développées, possédant des caractéristiques complexes et leurs propres structures uniques, prospéraient déjà. La créature que les évolutionnistes imaginent comme étant "primitive" n'est en fait rien de tout cela. En d'autres mots, on se rend compte de la nature trompeuse des conjectures concernant la "transition à partir d'un organisme unicellulaire", "une forme intermédiaire" et "une forme de vie primitive". Finalement, des preuves importantes montrent que le "processus d'évolution graduelle" n'est rien d'autre qu'un mythe.

Tous ces spécimens manifestent une seule vérité : les êtres vivants ne sont pas apparus selon le processus fictif de la théorie de l'évolution, mais ils ont été créés en un seul instant. Les êtres vivants actuels, avec toutes leurs caractéristiques parfaites, illustrant l'œuvre de l'Artiste Suprême qu'est Dieu, possèdent exactement la même splendeur et la même perfection que leurs homologues qui existaient il y a des millions d'années. Une fois que toutes les spéculations et les affirmations évolutionnistes sont éliminées, le fait de la création s'impose – quoique d'une manière totalement inattendue par les évolutionnistes.

Les "fossiles vivants" sont la preuve que tous les êtres vivants sur Terre, passés et présents, ont été créés à partir de rien, et que chacun, possédant des attributs complexes et supérieurs, est un miracle de Dieu. Cela signifie qu'en réalité, le soi-disant processus évolutionnaire qui se serait produit au cours de millions d'années n'a jamais eu lieu. Les formes intermédiaires fictives disparaissent en même temps que les scénarios fictifs.

 

1 / total 6
Vous pouvez lire le livre COMMENT LES FOSSILES ONT RENVERSÉ L’ÉVOLUTION de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top