L'information au-delà de la matière&Lawh-i Mahfuz

Agrandir l'écran
 

L'information... Ce concept signifie aujourd'hui beaucoup plus que ce qu'il signifiait il y a un demi-siècle. Les scientifiques développent des théories pour définir l'information. Les sociologues parlent de "l'âge de l'information". L'information est devenue une notion très importante pour l'humanité.

 
La découverte de l'information à l'origine de l'univers et de la vie rend ce concept si important dans le monde moderne. Les scientifiques se rendent compte aujourd'hui que l'univers est constitué de la matière, de l'énergie et de l'information et cela remplace la philosophie matérialiste du dix-neuvième siècle qui a défini l'univers comme se composant entièrement de la matière et de l'énergie.
Que signifie donc tout cela?
 
Expliquons cela par l'exemple de l'ADN. Toutes les cellules vivantes fonctionnent selon l'information génétique contenue dans la double structure spirale de l'ADN. Notre corps est également constitué des trillions de cellules, chacune possédant son propre ADN, et toutes les fonctions de notre corps sont enregistrées dans cette molécule géante. Nos cellules emploient des codes de protéine inscrits dans l'ADN pour produire de nouvelles protéines. Si l'on devait consigner par écrit l'information contenue dans l'ADN, on obtiendrait 900 volumes d'une encyclopédie.
 
Alors de quoi se compose l'ADN? Il y a cinquante ans, les scientifiques pensaient que l'ADN était constituée des acides nucléiques appelés nucléotides et des liaisons chimiques qui tiennent ces nucléotides ensemble. En d'autres termes, ils énuméraient seulement les éléments matériels de l'ADN. Mais aujourd'hui, les scientifiques proposent une réponse différente: l'ADN se compose des atomes, des molécules, des liaisons chimiques et de l'information.
 
C'est comme un livre. Il serait erroné de dire qu'un livre se compose seulement du papier, de l'encre et de la reliure; outre ces matériaux, c'est l'information qui en fait vraiment un livre. C'est l'information qui sépare un volume de l'encyclopédie Britannica d'un "livre" constitué des lettres aléatoirement ordonnées comme ABICLDIXXGGSDLL. Tous les deux sont constitués du papier, de l'encre et de la reliure, mais l'un possède de l'information alors que l'autre en est dépourvue. La source de l'information est l'auteur de ce livre, un esprit doté de conscience. Par conséquent nous ne pouvons pas nier que l'information dans l'ADN y a été placée par un être intelligent.
 
L'INFORMATION: L'IMPASSE DE LA THEORIE DE L'EVOLUTION ET DU MATERIALISME
 
La découverte de ce fait a mis la philosophie matérialiste et le darwinisme, son application aux sciences naturelles, dans une impasse, parce que la philosophie matérialiste prétend que tous les êtres vivants sont constitués uniquement de la matière et que l'information génétique est apparue d'une manière ou d'une autre par hasard. C'est comme dire qu'un livre peut être formé à partir d'un assemblage aléatoire de papier et d'encre.
 
Le matérialisme soutient la théorie du "réductionnisme" qui affirme que l'information peut être réduite à la matière. Pour cette raison, les matérialistes indiquent qu'il ne faut pas rechercher une source d'information outre la matière. Mais cette affirmation s'est avérée fausse, et même les matérialistes ont du admettre cette vérité.
 
L'un des principaux défenseurs de la théorie de l'évolution, George C. Williams, a indiqué, dans un essai daté de 1995, l'erreur du matérialisme (réductionnisme), qui assume que tout se compose de matière:
Les biologistes évolutionnistes ne se sont pas rendus compte qu'ils travaillent dans deux domaines plus ou moins incommensurables: celui de l'information et celui de la matière… Le gène est un paquet d'information, pas un objet... Dans la biologie, quand vous parlez des termes comme des gènes, des génotypes et des patrimoines génétiques, vous parlez de l'information, non pas de la réalité physique objective... C manque de descripteurs partagés fait de la matière et de l'information deux domaines séparés d'existence, qui doivent être discutés séparément, en leurs propres termes.1
Stephen C. Meyer, un philosophe des sciences de l'Université de Cambridge qui critique la théorie de l'évolution aussi bien que le matérialisme, en parle ainsi dans une interview:
Une chose que je fais dans les classes pour expliquer cette idée aux étudiants est de leur présenter deux disques d'ordinateur. L'un contient un logiciel, l'autre est vide. Et je leur demande, "Quelle est la différence en masse entre ces deux disques d'ordinateurs à la suite de la différence dans le contenu de l'information qu'ils possèdent?" Bien entendu, la réponse est zéro, nulle, il n'y a aucune différence à la suite de l'information. C'est parce que l'information est une quantité sans masse. L'information n'est pas une entité matérielle.
Alors, comment une explication matérialiste peut-elle décrire son origine? Comment une cause matérielle peut-elle expliquer son origine?... Cela crée un défi fondamental aux scénarios évolutionnistes matérialistes.
Au 19ème siècle, nous avons pensé qu'il y avait deux entités fondamentales de la science: la matière et l'énergie. Au début du 21ème siècle, nous reconnaissons maintenant qu'il y a une troisième entité fondamentale, et c'est l'information. Elle n'est pas réductible à la matière; elle n'est pas réductible à l'énergie. 2
Toutes les théories proposées au 20ème siècle pour réduire l'information à la matière - comme l'origine aléatoire de la vie, l'auto-organisation de la matière, la théorie de l'évolution biologique qui a essayé d'expliquer l'information génétique des espèces par le mécanisme de la mutation et de la sélection naturelle - ont échoué. Le professeur Phillip Johnson, un critique principal du darwinisme, a écrit:
La dualité réelle à chaque niveau de la biologie est la dualité de la matière et de l'information. Les philosophes de l'esprit ne comprennent pas la vraie nature de l'information parce qu'ils supposent qu'elle est produite par un processus matériel (c'est-à-dire darwinien) et par conséquent, qu'elle n'est pas fondamentalement différente de la matière. Mais c'est simplement un préjugé qui disparaîtrait par la pensée impartiale.3
Comme Johnson l'affirme, "l'information n'est pas la matière, bien qu'elle soit imprimée sur la matière. Elle vient d'ailleurs, d'une intelligence...." Dr. Werner Gitt, directeur et professeur à l'Institut Fédéral Allemand de la Physique et de la Technologie, a exprimé la même pensée:
Un système de codage entraîne toujours un processus intellectuel immatériel. Une matière physique ne peut pas produire un code de l'information. Toutes les expériences prouvent que chaque morceau d'information créatrice représente un certain effort mental et peut être attribué à un donneur d'idée qui a exercé sa propre volonté libre, et qui est doté d'une intelligence... Il n'y a pas de loi connue de la nature, de processus connu et de succession connue d'événements qui peut mener l'information à créer la matière...4
Comme nous l'avons discuté plus haut, un livre est formé du papier, de l'encre et de l'information qu'il inclut. La source de cette information est l'intelligence de l'auteur.

Et il y a encore un point plus important: cette intelligence vient avant les éléments matériels et elle décide comment les employer. Un livre apparaît d'abord dans l'esprit de la personne qui l'écrira. L'auteur établit des connections logiques et propose des phrases. Ensuite deuxièmement, il donne une forme matérielle à ces idées. En utilisant une machine à écrire ou un ordinateur, il transforme l'information contenue dans son esprit en des lettres. Plus tard ces lettres vont dans une maison d'imprimerie et composent un livre.
 
Alors nous pouvons en tirer la conclusion suivante: "Si la matière inclut l'information, alors cette matière a été pré-organisée par une intelligence possédant cette information. Il y avait d'abord une intelligence, ensuite le propriétaire de cette intelligence a transformé l'information en la matière et a créé ainsi une conception."
 
L'INTELLIGENCE QUI A EXISTE AVANT LA MATIERE
 
Par conséquent, la source de l'information dans la nature ne peut pas être la matière elle-même, comme le prétendent les matérialistes. La source de l'information n'est pas la matière, mais plutôt une intelligence supra-matérielle. Cette intelligence a existé avant la matière. L'intelligence a créé, formé et organisé l'univers matériel entier.
 
La biologie n'est pas la seule branche de la science nous menant à cette conclusion. L'astronomie et la physique du 20ème siècle ont également démontré l'existence d'une harmonie et d'une conception étonnantes, en mettant le doigt sur l'existence d'une intelligence qui a existé avant l'univers et qui l'a créé.
 
Le scientifique israélien Gerald Schroeder qui a étudié la physique et la biologie dans des universités comme l'Institut de la Technologie de Massachusetts (MIT), et auteur du livre The Science of God (La science de Dieu), fait quelques remarques importantes à ce sujet. Dans son nouveau livre intitulé The Hidden Face of God: Science Reveals the Ultimate Truth (Le visage caché de Dieu: la science révèle la vérité ultime), il explique la conclusion atteinte par la biologie moléculaire et la physique quantique:
Une seule conscience, une sagesse universelle, est répandue dans l'univers. Les découvertes de la science, qui recherchent la nature quantique de la matière subatomique, nous ont menés à une réalisation ébouriffante: toute l'existence est l'expression de cette sagesse. Dans les laboratoires, nous l'éprouvons comme l'information qui s'est d'abord physiquement articulée en tant qu'énergie et qui s'est ensuite condensée en forme de la matière. Chaque particule, chaque être, de l'atome à l'homme, semble représenter un niveau de l'information, de la sagesse. 5
Selon Schroeder, les résultats scientifiques de notre époque unissent la science et la théologie en une vérité commune. C'est la vérité de la Création. La science redécouvre maintenant cette vérité que les religions divines ont enseignée à l'humanité il y a des siècles.

LE LAWH-I MAHFUZ (LA TABLETTE PRESERVEE)
 
Jusqu'ici, nous avons vu les conclusions de la science au sujet de l'univers et de l'origine des êtres vivants. La conclusion est que tout l'univers et la vie ont été créés selon un plan d'information magnifique qui existait auparavant.
 
Cette conclusion atteinte par la science moderne est remarquablement en accord avec un secret qui fut révélé dans le Coran il y a environ 14 siècles. Le Coran, que Dieu a envoyé aux gens comme guide, annonce que le Lawh-i Mahfuz (la tablette préservée) a existé avant la création de l'univers et qu'il a en outre expliqué toute la création et les événements dans l'univers.
 
Le Lawh-i Mahfuz fut "préservé" (mahfuz), donc les choses écrites dedans n'ont pas été changées, ni altérées. Le Coran l'appelle également "Ommu al-Kitabi" (l'Ecriture-Mère), "Kitabun Hafeethun" (Le Livre préservant tout), "Kitabin Maknoonin" (Le Livre bien protégé) ou seulement le Livre. Il le nomme aussi "Kitabin min Qabli" (Le Livre des décrets) puisqu'il raconte également les événements que l'humanité affrontera.
Dieu explique dans plusieurs versets les caractéristiques du Lawh-i Mahfuz. Avant tout, il n'y a rien qui échappe au Livre:
 
C'est Lui qui détient les clefs de l'Inconnaissable. Nul autre que Lui ne les connaît. Et Il connaît ce qui est dans la terre ferme, comme dans la mer. Et par une feuille ne tombe qu'Il ne le sache. Et pas une graine dans les ténèbres de la terre, rien de frais ou de sec, qui ne soit consigné dans un livre explicite. (Le Coran, 6: 59)
 
Un verset indique que toute la vie dans le monde est enregistrée dans le Lawh-i Mahfuz:
 
Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté. Nous n'avons rien omis d'écrire dans le Livre. Puis, c'est vers leur Seigneur qu'ils seront ramenés. (Le Coran, 6: 38)

Nous lisons dans un autre verset coranique:
Tu ne te trouveras dans aucune situation, tu ne réciteras aucun passage du Coran, vous n'accomplirez aucun acte sans que Nous soyons témoin au moment où vous l'entreprendrez. Il n'échappe à ton Seigneur ni le poids d'un atome sur terre ou dans le ciel, ni un poids plus petit ou plus grand qui ne soit déjà inscrit dans un livre évident. (Le Coran, 10: 61)
 
Toute l'information au sujet de l'humanité se trouve dans le Lawh-i Mahfuz, et ceci inclut le code génétique de tous les gens et leur destins:
 
Mais ils s'étonnent que l'un des leurs leur vint comme avertisseur; et les mécréants dirent: "Ceci est une chose étonnante. Quoi! Quand nous serons morts et réduits en poussière...? Ce serait revenir de loin"! Certes, Nous savons ce que la terre rongera d'eux [de leurs corps]; et Nous avons un Livre où tout est conservé. (Le Coran, 50: 2-4)
 
Le verset suivant déclare que les mots de Dieu dans le Lawh-i Mahfuz sont sans fin, et ceci est expliqué par un exemple:
 
Quand bien même tous les arbres de la terre se changeraient en calames [plumes pour écrire], quand bien même l'océan serait un océan d'encre où conflueraient sept autres océans, les paroles d'Allah ne s'épuiseraient pas. Car Allah est Puissant et Sage. (Le Coran, 31: 27)
 
CONCLUSION
 
Les faits que nous avons explorés dans cet article prouvent encore une fois que les résultats de la science moderne confirment ce que la religion enseigne aux gens. Le dogmatisme matérialiste qui fut imposé à la science est en fait rejeté par la science elle-même.
 
Les conclusions de la science moderne au sujet de l'information servent à démontrer objectivement qui a raison dans un conflit qui dure depuis des milliers d'années. Ce conflit eut lieu entre la pensée matérialiste et la religion. La pensée matérialiste prétend que la matière n'a pas de début et que rien n'a existé avant elle. La religion, d'autre part, affirme que Dieu a existé avant la matière, et que la matière est créée et régnée par Son savoir infini.
 
Le fait que cette vérité, enseignée par les religions divines - le judaïsme, le christianisme et l'Islam - depuis l'aube de l'histoire, fut prouvée par les résultats de la science, est une indication de l'époque imminente post-athéiste. L'humanité commence à se rendre compte que Dieu existe et qu'Il est "Parfaitement Savant". Tout comme le verset suivant rappelle aux gens:
 
Ne sais-tu pas qu'Allah sait ce qu'il y a dans le ciel et sur la terre? Tout cela est dans un Livre, et cela pour Allah est bien facile. (Le Coran, 22: 70)
Notes
(1) George C. Williams. The Third Culture: Beyond the Scientific Revolution. (éd. John Brockman). New York, Simon & Schuster, 1995, pp. 42-43
(2) Stephen Meyer, "Why Can't Biological Information Originate Through a Materialistic Process", Unlocking the Mystery of Life, DVD, Produced by Illustra Media, 2002
(3) Phillip Johnson, The Wedge of Truth: Splitting the Foundations of Naturalism , Intervarsity Press, Illinois, 2000, p. 123
(4) Werner Gitt. In the Beginning Was Information. CLV, Bielefeld, Germany, pp. 107, 141
(5) Gerald Schroeder, The Hidden Face of God, Touchstone, New York, 2001, p. xi
2005-07-19 16:31:05

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top