La communication chimique dans la cellule nerveuse

Les liens entre les neurones ou cellules nerveuses sont établis aussi bien par des signaux électriques que par des signaux chimiques. Les deux formes de communication possèdent des merveilles impressionnantes.

Dans cette partie, nous nous concentrerons sur divers aspects de la communication chimique, établie par des molécules messagères qui composent le neurotransmetteur spinal de la moelle épinière. Celles-ci sont produites dans le corps de la cellule nerveuse, transportées le long des axones (les longs bras des neurones) et stockées dans des “bulles” en miniature dans les terminaisons des axones. Chaque bulle contient quelques 5000 molécules messagères.19 Et une récente recherche a montré que chaque neurone produisait différents messagers chimiques.20 Autrement dit, il ressemble à une usine chimique dans laquelle les différents outils à utiliser dans la communication sont produits. 

Le neurone qui transmet le signal peut être décrit comme l'émetteur et le neurone qui reçoit comme le récepteur. Ces deux neurones se trouvent face à face au niveau des jonctions synaptiques. La distance entre eux est d'environ 0,00003 millimètres.21 Le signal électrique met en mouvement les messagers à l'extrémité des axones de la cellule nerveuse. Les bulles remplies de messagers chimiques s'attachent à la membrane cellulaire et libèrent les molécules qu’elles contiennent dans des espaces ou synapses entre les neurones. Le message porté par le messager est transmis aux récepteurs sur la membrane du neurone récepteur. Il y a un récepteur particulier avec lequel chaque molécule messagère se connecte. C’est ainsi que le message porté par la molécule messagère est perçu par le neurone récepteur.

Chaque étape du processus de communication, décrite ici dans les mots les plus brefs, implique des processus qui ne sont pas encore complètement élucidés à l’heure actuelle. En effet, les scientifiques affirment que leurs connaissances en ce qui concerne les transmissions des nerfs sont encore vagues.

Considérons, par exemple, la fusion des bulles à la membrane cellulaire. L'évènement que nous décrivons ici comme une “fusion” fait référence en réalité à une liaison très spéciale, analogue à l'ajout d'un seul composant ou à la mise à jour d'un ordinateur très avancé.

A ce stade, les points suivants nous viennent à l'esprit : l'ajout de toute pièce à un ordinateur s’effectue après des simulations hautement complexes en ingénierie. Sinon, inévitablement, la nouvelle pièce serait incompatible ou endommagera même l'ordinateur. Bien sûr, la fusion compatible avec la membrane cellulaire, qui est de loin beaucoup plus complexe que l’ajout d’une pièce dans n'importe quel ordinateur, ne peut pas avoir lieu par hasard. Il n’y a ainsi aucun doute dans le fait que tous ces processus complexes ont lieu sous le contrôle d'Allah, Qui les a créés et les régis.

 

 

2013-07-20 22:58:32

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top