< <
6 / total: 10

L'éternité Est Dissimulée Dans La Mémoire D’Allah

Ceux qui ne comprennent pas tout à fait que la matière est en réalité un ensemble de perceptions formées dans le cerveau, tombent dans l'erreur et aboutissent aux mauvaises conclusions. Ainsi, pour certains, le fait que la matière est une illusion signifie que la matière n'existe pas. Pour d'autres, la matière existe en tant qu'illusion uniquement lorsqu'on la regarde ; sinon, elle n'existe pas. Aucune de ces idées n'est juste.

CHAQUE INSTANT DE NOTRE VIE EST CONSERVE AUPRES D’ALLAH. RIEN N'EST PERDU, TOUT RESTE VIVANT.

l'éternité

Tout d'abord, dire que la matière n'existe pas ou que les hommes, les arbres ou les oiseaux n'existent pas est complètement incorrect. Tous ces êtres existent grâce à la création d’Allah. Depuis le début de ce livre nous tentons d'expliquer qu’Allah créa toutes ces choses sous forme d'images ou de perception. Autrement dit, une fois qu’Allah les a créées, Il ne leur a pas donné une existence indépendante concrète. Chaque chose continue à être créée à chaque instant.

Que nous les voyons ou non, toutes ces choses sont éternelles dans la mémoire d’Allah. Toutes les choses qui ont existé avant nous et qui existeront après nous ont déjà été créées par Allah en un instant unique. Nous avons expliqué dans le chapitre précédent que le temps est une illusion. Allah créa le temps, mais Il n'est pas limité par le temps. Par conséquent, les choses qui existeront pour nous à l'avenir ont été créées en un moment auprès d’Allah et existent actuellement. En revanche, il ne nous est pas possible de les voir, car nous sommes limité par le temps.

Ce que nous verrons dans le futur est présent à tout moment dans la mémoire d’Allah, donc de la même manière, les éléments du passé ne cessent pas d'exister et restent dans la mémoire divine. Par exemple, lorsque vous étiez un fœtus dans l'utérus de votre mère, le jour où vous avez appris à lire et à écrire, le jour où vous avez conduit une voiture pour la première fois, le jour où une vieille dame vous a souris lorsque vous lui avez cédé votre siège dans le bus, tout ce que vous avez vécu dans le passé, ainsi que tout ce que vous allez vivre dans le futur sont en ce moment dans la mémoire d’Allah et le resteront pour l'éternité.

Imaginons que vous tapez du pied dans une pierre alors que vous marchez. L'instant où vous tapez du pied dans la pierre était déjà déterminé et arrêté dans votre destin avant que vous ne soyez nés. Le fait que cette pierre se soit détachée progressivement d'une roche plus grosse existait déjà dans la mémoire d’Allah. Il en est de même pour le papillon mort que vous voyez dans la poubelle ou de la feuille qui tombe de l'arbre pour atterrir sur votre tête. Etaient prédéterminés dans son destin l'époque du papillon où il était encore une chenille, où il quitta son cocon, où il étira ses ailes pour la première fois et où il finit par tomber dans la poubelle. Aux yeux d’Allah, le papillon vivant et le papillon mort continuent à exister et continueront à exister éternellement.

Tout est enregistré dans l'Ecriture Mère

Allah créa donc en un instant tous les événements et toutes les créatures que nous considérons passés ou futurs. Allah nous apprend dans le Coran que les destinées de chaque être humain et des autres créatures sont conservées dans l'Ecriture Mère :

Il est auprès de Nous, dans l'Ecriture Mère, sublime et rempli de sagesse. (Sourate az-Zukhruf, 4)

… Nous avons un Livre où tout est conservé. (Sourate Qaf, 4)

Et il n'y a rien de caché, dans le ciel et la terre, qui ne soit dans un Livre explicite. (Sourate an-Naml, 75)

Dans d'autres versets, Allah souligne que tout ce qui se produit dans le ciel et sur terre est enregistré dans ce livre:

Ceux qui ne croient pas disent : "L'heure ne nous viendra pas." Dis: "Par mon Seigneur ! Très certainement, elle vous viendra." Il est le Connaisseur de l'inconnaissable. Rien ne Lui échappe fût-il du poids d'un atome dans les cieux, comme sur la terre. Et rien n'existe de plus petit ni de plus grand, qui ne soit inscrit dans un Livre explicite. (Sourate Saba, 3)

papillon

Chacun des états du papillon que vous pouvez observer sur l’image – de l’œuf au cocon, du cocon au moment où il déploie ses ailes, jusqu'à sa mort – est présent de façon vivace auprès d’Allah. Aux yeux d’Allah, ce papillon quitte son cocon maintenant, commence à voler maintenant, tombe et meurt maintenant.

Ces versets indiquent, que puisque l'univers fut créé, tout ce qu'il contient d'animé ou d'inanimé, tous les événements qui ont lieu sont la création d’Allah et font donc partie de Sa connaissance. En d'autres termes, toutes ces choses sont dans la mémoire d’Allah. L'Ecriture Mère est la manifestation de l'attribut d’Allah Al-Hafiz (le protecteur).

Le passé et le futur sont en réalité vécus dans le présent

destin, pyramides d'Egypte

Les évènements du passé sont vécus de façon claire et vivante dans la mémoire d’Allah comme des évènements présents. Par exemple, les ouvriers œuvrant pour la construction des pyramides sont en cet instant précis en train de porter les roches, sont fatigués, ont soif et boivent de l’eau en cet instant précis aussi.

Dans la mesure où le temps n'existe pas pour Allah, tout se produit en un seul instant, c’est-à-dire au présent. Tous les événements que nous jugeons être passés ou futurs appartiennent au présent selon Allah. De Son point de vue, tout est beaucoup plus claire et vital que ce que nous pouvons percevoir. En ce moment précis, Jonas est jeté à la mer suite à un tirage au sort ; Joseph est jeté dans un puits par ses frères ; il est emprisonné et quitte la prison. Marie parle à Gabriel ; Jésus est né. Noé plante le premier clou de son arche et quitte l'arche avec sa famille à l'endroit arrêté par Allah. La mère de Moise met son panier à la fleuve, Moise reçoit sa première révélation d’Allah à travers le buisson, il divise la mer et les croyants la traversent. En ce moment précis, Pharaon et son armée sont engloutis par la mer et Moïse converse avec Khidr, Khidr répare le mur des orphelins. On demande à Dhu'l-Qarnayn de construire une barrière comme protection, Dhu'l-Qarnayn érige ce rempart qui ne sera pas ébréché avant le jour du jugement. Abraham est en train de mettre en garde son père, brise les idoles des païens, et le feu dans lequel il est jeté lui procure de la fraîcheur. Mohammed (pbsl) reçoit en ce moment la révélation de Gabriel et il voyage de Masjid Al-Haram (Mosquée sacrée de Mecque) vers Masjid Al-Aqsa (Mosquée sacrée à Jérusalem). En ce moment un tremblement de terre détruit le peuple de ‘Ad. Les habitants du paradis sont sur leurs trônes et s'entretiennent mutuellement. Les habitants de l'enfer sont consignés aux flammes subissant une souffrance profonde contre laquelle il n'y a ni remède ni recours.

Allah voit et entend tout cela avec une clarté de loin supérieure à ce que nous pouvons imaginer. Allah peut entendre des sons à des fréquences imperceptibles pour nous et Il peut voir ce que nous ne pouvons pas. Tous les événements et les sons que nous pouvons ou non percevoir sont tous présents auprès d’Allah et ressentis à chaque instant dans toute leur vivacité. Aucun d'entre eux n'est perdu. La mémoire d’Allah les préserve avec tous leurs détails.

destin

Moïse et son peuple fuient à travers la mer divisée en cet instant précis et parviennent à échapper à leurs persécuteurs. Pharaon et son armée sont couverts par la mer et se noient en cet instant précis. L’arche de Noé et le temple de Salomon se construisent maintenant précisément. Tous ces évènements sont présents dans la mémoire d’Allah, de façon bien plus vivante et claire que ce que nous pouvons imaginer.

destin

Chaque instant est dissimulé comme un seul instant dans la mémoire d’Allah - à partir du moment où la graine tombe d’un bananier, au moment où les bananes sont cueillies de l’arbre, conditionnées et envoyées au marché, puis vendues, ramenées à la maison et placées dans un panier à fruits. Chaque instant est vécu de façon vivante auprès d’Allah. Aucune étape de la vie de la banane n'est détruite aux yeux d’Allah, mais elle reste dissimulée auprès de Lui à jamais.

Ceci est valable pour toutes les situations qui jalonnent notre vie. En cet instant précis, les fondations de la maison dont vous avez héritée de votre grand-père sont en train d'être bâties. Vous êtes maintenant en train de manger le repas que vous mangerez "en réalité" dans dix ans.

Pas un moment, pas un événement, pas une chose existante n'a jamais cessé d'exister. C’est comme quand nous regardons un film qui a été enregistré sur une bande et qui est composé de plusieurs cadres. Le fait que nous ne voyons pas ces cadres ne signifie pas qu'ils n'existent pas. C’est la même chose avec ce que nous appelons le passé et le futur.

image du film

Chaque instant de la démolition de cet édifice est présent dans la mémoire d’Allah. Chaque instant – depuis la mise en place de la première pierre jusqu'au moment de la destruction du bâtiment – restera à jamais présent sans être perdu.

L’HOMME VOIT CHAQUE MOMENT AU MOMENT OU IL SE PRODUIT, COMME LES PHOTOGRAMMES D’UN FILM

destin

Il est essentiel de bien comprendre ce point: aucune de ces images ne ressemble à un souvenir ou un rêve. Toutes sont vivantes comme si elles étaient vécues à ce moment précis. Parce qu’Allah ne nous donne pas ces perceptions, nous les assimilons au passé. Allah peut nous montrer ces images à tout instant. En nous accordant les perceptions liées aux événements, Il peut nous les faire vivre.

Grâce aux exemples cités, on comprend que pour Allah, le passé et le futur sont les mêmes. C’est pour cette raison que rien n'est caché d’Allah:

[Luqman s'adresse à son fils :] "O mon enfant, fût-ce le poids d'un grain de moutarde, au fond d'un rocher, ou dans les cieux ou dans la terre, Allah le fera venir. Allah est infiniment doux et parfaitement connaisseur". (Sourate Luqman, 16)

Aux habitants du paradis qui le désirent, Allah peut leur montrer le passé tel qu'il s'est produit

destin, illusion, vision

Si un serviteur d’Allah au paradis le souhaite, Allah peut lui montrer des choses de la vie terrestre telles qu'elles se sont produites. S'il demande à Allah de lui montrer son chien avant sa mort, sa maison avant l'incendie qui la ravagea, le Titanic avant qu'il ne coule, Allah en est tout à fait capable. Le serviteur verra le Titanic en mer et les passagers discutant des mêmes sujets avec les mêmes mots qu'à l'époque. Même les grandes civilisations anciennes à l'apogée de leur splendeur et de leur opulence seront visibles. Le passionné de la civilisation Inca pourra visionner n'importe quelle période de cette civilisation à tout instant. Dans la mesure où chaque événement continue à être vécu éternellement avec la même vivacité dans la mémoire d’Allah, celui qui souhaite visionner un événement le retrouvera à l'identique.

Allah promet, dans un verset, que les gens du paradis auront tout ce qu'ils désirent:

…Vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez. (Sourate Fussilat, 31)

Par conséquent, si les habitants du paradis souhaitent voir des images et des évènements terrestres, Allah satisfera leur demande. C’est la grande rétribution réservée aux fidèles serviteurs d’Allah.

L'importance de la question pour les êtres humains

Ce sujet est essentiel pour les êtres humains parce que tout ce qui nous arrive au cours d'une journée, même les situations les plus triviales que nous oublions avant le soir même, notre manière d'agir, nos attitudes et chaque pensée qui traverse notre esprit ne tombent pas dans les oubliettes, mais sont conservées auprès d’Allah.

L'individu qui, par exemple, colporte des commérages sur son ami oublie rapidement. Cela n'a pas d'importance selon lui. Or cet instant d'égarement restera toujours auprès d’Allah. Quant à celui qui nourrit des sentiments négatifs envers les musulmans, ces sentiments, le moment où ils naquirent, l'expression de son visage et les phrases auxquelles il eut recours existeront à jamais aux yeux d’Allah. De même, le sacrifice de la personne qui choisit de nourrir son ami alors qu'elle-même souffre de la faim sera conservé éternellement auprès d’Allah avec toutes les circonstances du moment, l'attitude et les pensées de cet instant. Celui qui se montre patient face aux difficultés au nom d’Allah et qui conserve un discours doux et courtois envers celui qui l'ennuie est assuré de ne pas voir son haut comportement perdu, mais conservé pour l'éternité. Le jour du jugement, Allah interrogera alors l'homme sur toutes les actions, bonnes ou mauvaises, qu'il aura commises. Il devra ainsi faire face à ses actes sans qu'aucun ne soit omis ou altéré. Certains seront surpris par la précision du livre qui leur sera remis:

Et on déposera le livre de chacun. Alors tu verras les criminels, effrayés à cause de ce qu'il y a dedans, dire : "Malheur à nous, qu'a donc ce livre à n'omettre de mentionner ni pêché véniel ni pêché capital ?" Et ils trouveront devant eux tout ce qu'ils ont œuvré. Et ton Seigneur ne fait du tort à personne. (Sourate al-Kahf, 49)

C’est pourquoi, quiconque est conscient de cette réalité ne doit jamais oublier que chaque acte et chaque pensée sont consignés dans la mémoire d’Allah où ils continueront à exister et qu'il doit faire preuve de prudence et de crainte en ce qui concerne le jour du jugement.

UN PHYSICIEN EXPLIQUE L’INTEMPORALITE ET L’ETERNITE

Un entretien paru dans le magazine Discover avec le célèbre physicien Julian Barbour, auteur du livre The End of Time, indique que les thèmes traités dans cette partie sont vérifiables scientifiquement. Certains des sujets expliqués par Barbour dans l’article intitulé "From here to eternity" sont rapportés par Tim Folger, un écrivain pour le compte de Discover:

Selon lui, ce moment et tout ce qu'il contient – Barbour lui-même, son visiteur américain, la terre et tout le reste au-delà les galaxies les plus éloignées – ne changeront jamais. Il n'y a ni passé ni futur. En effet, le temps et le mouvement ne sont rien de plus que des illusions. Dans l’univers de Barbour, chaque moment de la vie individuelle – la naissance, la mort et tout ce qu'il y a entre les deux – existe pour toujours. "Chaque instant que nous vivons est par essence éternel", dit Barbour.

Toute configuration possible de l’univers, du passé, du présent et du futur existe séparément et éternellement. Nous ne vivons pas dans un univers unique qui traverse le temps. Mais plutôt, nous – où les nombreuses versions légèrement différentes de nous-mêmes – habitons simultanément une multitude de tableaux statiques éternels qui incluent tout dans l’univers à n'importe quel moment. Barbour appelle chacun de ces configurations possibles de natures mortes un "Maintenant". Chaque Maintenant est un univers complet, auto-contenu, intemporel, inchangé. Nous percevons à tort les Maintenants comme étant passagers alors qu'en fait chacun d’eux persiste à jamais. Parce que le mot univers semble trop petit pour contenir tous les Maintenants possibles, Barbour inventa un nouveau terme pour cela : Platonia. Le terme honore le philosophe grec qui maintenait que la réalité est composée de formes éternelles et inchangées, même si le monde physique que nous percevons à travers nos sens semble être en flux constants.

Julian Barbour, mémoire

Julian Barbour dit qu'aucun des moments d’une personne n'est perdu et chacun d’eux continue à exister à jamais. La vie de l’homme se poursuit dans la mémoire d’Allah.

Il rapproche sa vision de la réalité à une bande de film. Chaque photogramme capture un Maintenant possible, qui peut inclure de l’herbe, des nuages dans un ciel bleu, Julian Barbour, un écrivain de Discover perplexe et des galaxies éloignées. Mais rien ne bouge ni ne change dans aucun des photogrammes. Les photogrammes – le passé et le futur – ne disparaissent pas une fois qu'ils ont défilé devant la lentille.

"Cela correspond à la manière dont vous vous souvenez les moments forts de votre vie", dit Barbour. "Vous vous rappelez sûrement certaines scènes de façon aussi vivante que des photos instantanées. Je me rappelle qu'autrefois très tragiquement je devais me rendre auprès d’un homme qui s’était suicidé. Et je n'ai encore aucun mal à me rappeler la scène, lorsque j’ai ouvert la porte juste là où il gisait en bas des escaliers. Je le voyais là par terre avec son arme et son sang. C’est imprimé dans ma mémoire comme une photographie. De nombreux autres souvenirs prennent cette forme. Les hommes ont des souvenirs visuels forts. Si ce n'est pas simplement un instantané, cela peut être quelques scènes d’un film dont vous vous souvenez. Rappelez-vous peut-être vos souvenirs les plus vivants. Vous n'y pensez pas comme s’ils ne duraient qu'une seconde. Vous les percevez comme des instantanés dans l’œil de votre esprit, n'est-ce pas ? Ils ne s’effacent pas – ils ne semblent pas avoir de durée. Ils sont là tout simplement, comme les pages d’un livre. Vous ne vous demanderiez pas combien de secondes dure une page. Ca ne dure pas un millième de seconde, ni une seconde ; ça existe c’est tout."

Barbour attend calmement l’explosion inévitable d’objections.

N'évoluons-nous donc pas d’un photogramme vers un autre ?

Non, il n'y a pas de mouvement d’un arrangement statique de l’univers vers un autre. Certaines configurations de l’univers contiennent simplement des petites zones de conscience – les hommes – avec des souvenirs de ce qu'ils appellent le passé, qui sont érigées en Maintenant. L’illusion du mouvement apparaît parce que de nombreuses versions légèrement différentes de nous – dont aucune ne bouge – habitent simultanément les univers avec des arrangements de la matière légèrement différents. Chaque version de nous voit un photogramme différent – un Maintenant unique, immobile et éternel. "Mon point de vue est que nous ne sommes jamais le même dans deux instants", ajoute Barbour.

L’église paroissiale près de la maison de Barbour contient quelques-uns des plus rares muraux en Angleterre. Une peinture achevée aux alentours de 1340 montre le meurtre de Thomas à Becket, l’archevêque du 12ème siècle dont les convictions s’heurtèrent à celles du roi Henry II. Le mural capte l’instant quand l’épée du chevalier fend le crâne de Becket. Le sang gicle de l’entaille. Si la théorie de Barbour est correcte, alors le moment de martyr de Becket existe toujours comme un éternel Maintenant dans une certaine configuration de l’univers, ainsi que nos propres morts. Mais dans le cosmos de Barbour, l’heure de la mort n'est pas une fin ; ce n'est que l’un des innombrables composants d’une structure inconcevablement vaste, gelée. Toutes les expériences que nous avons vécues et que nous vivrons sont fixées à jamais, figées comme des facettes cristallines dans un bijou infini, immortel. Nos amis, parents, enfants sont toujours là.

"Nous sommes toujours coincés au sein d’un Maintenant", affirme Barbour. Nous ne passons pas à travers le temps. Au lieu de cela, chaque nouvel instant est un univers entièrement différent. Dans tous ces univers, rien ne bouge ni ne vieillit, puisque le temps n'est pas présent. Un univers peut vous contenir vous étant bébé en train de fixer le visage de votre mère. Dans cet univers, vous ne bougerez jamais de cette scène unique immobile. Dans un autre univers, vous serez à jamais à un souffle de distance de la mort. Tous ces univers et de nombreux autres à l’infini, existent de façon permanente, côte à côte, dans un cosmos d’une taille et d’une variété inconcevable. Donc il n'y a pas un vous immortel, mais de nombreux : le nourrisson, le mec cool, le vieux bonhomme. La tragédie – ou peut-être la bénédiction – est qu'aucune version ne reconnaît sa propre immortalité. Aimeriez-vous réellement avoir 14 ans pour l’éternité, à attendre que le cours d’instruction civique se termine ? (Tim Folger, "From here to eternity", Discover, Décembre 2000, p.54)

Les explications des théories de Julian Barbour illustrent très bien l’aspect scientifique de ce qui a été présenté dans cette section. Sur ce plan-là, les théories de Barbour coïncident avec le sujet de ce livre. Mais il faut revenir sur un point important : Barbour explique que rien de ce qui se produit dans le passé n'est perdu, et que chaque événement est présent à cet instant sous la forme d’une série de photographies. Il est certain que le passé et le futur sont présents à chaque instant dans la mémoire d’Allah, mais non pas comme une série de photographies : ils sont réellement vécus à cet instant précis. Par exemple, les frères de Joseph tentent de jeter Joseph dans un puits. Les pyramides d’Egypte se construisent à cet instant et les ouvriers mettent en place les pierres de cet édifice. Tout comme nous vivons cet instant de façon réelle et vivante, les évènements passés et futurs sont vécus auprès d’Allah de façon vivante et réelle.

Aujourd’hui ces faits ont été prouvés scientifiquement par les progrès effectués en physique. Ces découvertes correspondent considérablement avec ce que dit Allah de l’intemporalité et de l’éternité. Ce grand miracle de la création d’Allah est un signe de la puissance éternelle d’Allah et de Sa majesté. Il s’agit d’une réalité sur laquelle nous devons soigneusement méditer.

 

6 / total 10
Vous pouvez lire le livre La Matière: L’autre Nom De L’illusion de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top