< <
12 / total: 15

Une Structure Resistante: Le Systeme Squelettique

En ce moment, vous êtes peut-être assis ou couché. Après avoir terminé ce livre, vous voudrez peut-être le placer sur l’étagère supérieure de la bibliothèque. En outre, vous voudrez peut-être continuer à boire la tasse de thé que vous tenez dans la main. Cependant, quelle que soit l’action que vous effectuez, vous êtes redevable à vos os du squelette pour chacun de vos mouvements. S’ils n’y étaient pas, vous seriez incapable de lire ce texte, de déplacer vos doigts ou même de vous lever et marcher. Votre corps se froisserait comme un sac de chair vide. Vos organes s’écraseraient sous leur propre poids, et en quelques secondes, vous mourriez.

Les actions que vous effectuez dans votre vie quotidienne sans même y penser, qui pourraient être décrites comme étant simples, se produisent toutes grâce aux structures fonctionnelles de vos os. Examinons par exemple ce que vous faites pendant que vous lisez ce livre. Vous avez dû tourné celle d’avant. Ce faisant, votre index ou votre majeur est d’abord entré en action. Votre pouce vous a aidé. Les trois os comprenant votre index se sont inclinés à leur tour. En même temps, les deux os composant le pouce se sont dressés et ont aidé à tourner la page. Pendant que tout cela se passait, l’os du poignet et les autres os de votre main se sont aussi articulés à des angles particuliers. Vos os du bras vous ont bien sûr aidé à tenir le livre. En bref, vous avez commencé à lire grâce à un mécanisme dont vous ignoriez l’existence avant, qui a exécuté un certain nombre de fonctions pour vous, encore une fois sans que vous y soyez conscient, et qui se poursuivent encore maintenant pendant que vous continuer à lire. Rire, courir, marcher s’asseoir, se lever, se coucher, écrire – vous faites toutes ces choses grâce à vos os. C’est grâce à votre squelette que vous pouvez marcher, vous asseoir et vous lever, vous coucher, rire ou manger.

Le cadre du corps humain est constitué de 206 composants durs, montés l’un sur l’autre, tout comme des pièces d’un puzzle et reliés entre eux depuis des extrémités spécifiques.

Skeletal

Une structure des composants : le squelette

Bien qu'il y ait 206 os dans le corps d'un adulte, ce nombre s'élève jusqu'à 350 chez les enfants. Cependant, la plupart de ces os fusionnent au début de l'adolescence, et le nombre d'os tombe à 206. Les os représentent environ 20% du poids du corps humain. En d'autres termes, un être humain de 80 kg porte 16 kg d'os. Pour le dire dans l'autre sens, ce squelette de 16 kg porte un corps de 80 kg, le tient et le déplace. Cette résilience est l'une des caractéristiques étonnantes du squelette.
L'attribut le plus important des os est la façon dont ils vous permettent d'effectuer divers mouvements. Depuis de nombreuses années, il y a eu des tentatives d'adapter cet attribut aux machines et aux robots, avec seulement des résultats très limités.

 

Examiné en termes de fonction et de tâche, le squelette et les os qui le composent nous font réaliser une fois de plus que nous sommes confrontés à un miracle de la création. Les os du corps humain, avec toutes les fonctions très différentes, nous démontrent la gloire de la création d’Allah. Cette création hors pair est soulignée dans de nombreux versets, tels que:

“et regarde ces ossements, comment Nous les assemblons et les revêtons de chair... ” (Sourate al-Baqarah: 259)

Dans un autre verset, Allah cite la première création des os à un négateur qui refuse de croire en la vie éternelle après la mort:

Il cite pour Nous un exemple, tandis qu’il oublie sa propre création ; il dit: “Qui va redonner vie à des ossements une fois réduits en poussière?” Dis: “Celui Qui les a créés une première fois, leur redonnera la vie. Il Se connaît parfaitement à toute création.” (Sourate Ya-sin: 78-79)

La Structure Des Os

Dans à peu près tous les os du corps, en particulier dans les longs, il y a deux structures différentes. La majeure partie des os sont constitués d’un tissu dense et dur, tandis que les extrémités sont constituées d’une mince couche d’os constituée d’une structure plus spongieuse. Cela est en fait très important en termes d’os qui remplissent leurs fonctions, car ce n’est qu’avec une telle caractéristique que les os peuvent bouger, renvoyant l’effort placé sur leur corps aux articulations. Si toutes les régions de l’os avaient exactement la même structure, alors les os manqueraient d’élasticité et de solidité.

Le tissu osseux est constitué de cellules et de matière première dont ces cellules sécrètent autour d’elles. Il y a trois sortes de cellules dans le tissu osseux: celles qui jouent un rôle dans la structure des os et donnent leur forme, celles qui forment des cavités à l’intérieur des os, et celles qui établissent les communications qui relient les unes aux autres.

La structure qui donne aux ossements leur solidité

bone

1. lamelle externe
2. cellule osseuse
3. lamelles moyennes

4. bassinet du rein
5. périoste

La structure générale du rein qui soutient le corps est représentée sur le côté. Cette création spéciale est identique chez toute personne, dont les os ont la même force et élasticité. Les os sont un exemple de la création parfaite d'Allah.

La structure interne de l’os est une merveille microscopique. Le squelette occupe un espace assez grand dans le corps et exécute les fonctions les plus vitales. Le secret de sa légèreté et malgré cela de sa grande solidité, réside dans la structure des os. Leur intérieur, décrit par les scientifiques comme étant une merveille d’ingénierie, possède une création tout à fait étonnante.

En effet, dans la seconde moitié du 20ème siècle, les ingénieurs ont développé une technique adaptée à la structure de l’os dans la construction de projets difficiles, longs et coûteux comme les gratte-ciel et les ponts. Selon cette méthode, appelée système de cages, les éléments porteurs de la structure sont construits non pas comme une seule dalle, mais sous forme de nervures interconnectés. Avec l’aide de calculs complexes pouvant être réalisés par ordinateur – reproduisant les caractéristiques des os – de grands ponts et des structures industrielles ont été construits de manière beaucoup plus solide et économique.

Cependant, le système à l’intérieur des os est beaucoup plus complexe que la technique employée dans ces bâtiments. Les os possèdent à la fois deux caractéristiques apparemment contradictoires: la légèreté et la solidité. Cependant, en raison des matériaux utilisés dans leur construction, les bâtiments ne possèdent pas ces deux caractéristiques ensemble. La structure spongieuse et creuse des os les rend légers, mais ils sont aussi extrêmement solides et résistants.

La présence simultanée de ces deux caractéristiques, la légèreté et la solidité, donne un certain nombre d’avantages aux êtres humains. Toute situation contraire aurait des conséquences mortelles. Si les os ne possédaient pas juste une seule de ces deux caractéristiques – s’ils étaient solides mais lourds par exemple – alors l’ensemble du squelette serait beaucoup trop lourd à porter pour les hommes. La liberté de mouvement des personnes diminuerait, limitant sévèrement leur vie quotidienne. Et en conséquence de cette dureté et fragilité des os, le moindre coup conduirait à des fissures et à des fractures.

Dans le cas exactement contraire - si les os étaient légers, mais non durs – le corps n’existerait pas dans sa forme actuelle. De nombreux organes vitaux comme le cerveau et le cœur seraient exposés à un danger constant.

Par ailleurs, les os présentent des caractéristiques différentes en fonction de la position qu’ils occupent dans le corps. Tous les os sont solides et élastiques, bien que les niveaux de ces propriétés varient. La cage thoracique, par exemple, est assez forte pour protéger les organes vitaux comme le cœur et les poumons, mais elle a aussi la capacité de se dilater et de se contracter de manière à permettre une respiration plus facile. Si la cage thoracique se composait d’os aussi durs que le crâne, alors la respiration serait presque impossible, et les poumons seraient piégés dans cette cage solide à chaque fois que vous inspireriez. Comme le montrent ces exemples, un examen détaillé d’un seul élément des os révèle un grand nombre de miracles de la création. Cependant, les structures spéciales des os ne se limitent pas là.

bone

La structure interne de la “cage” de l'os est une source d'inspiration pour les ingénieurs. Grâce aux techniques de construction conçues pour faire ressembler à la structure des os, des structures beaucoup plus résistantes et économiques peuvent être construites.

Comment pouvons-nous faire des mouvements?

Pour faire des mouvements, nous avons besoin d’un système musculaire ainsi que d’un squelette. Tous les os, composant le squelette sont fixés à des muscles. Pendant qu’un muscle se contracte, il tire sur un os et permet son déplacement. De cette manière, les muscles et les os agissent ensemble, vous permettant de marcher, de vous asseoir, de vous lever et d’effectuer de nombreux autres mouvements. Dans les actions que nous réalisons plusieurs fois tout au long de la journée, vos os et vos muscles sont utilisés ensemble. Vous marchez, parlez, mangez, vous vous asseyez et vous vous couchez que grâce aux fonctions coordonnées de votre système musculo-squelettique.

Le système musculaire comprend la structure et les fonctions des os, et les os connaissant aussi bien les muscles ; ils se comprennent littéralement. Quand vous allez vous asseoir, l’articulation du genou se plie, avec les muscles de la jambe qui se contractent. Vous pouvez ainsi vous asseoir sans difficulté, et vous levez de nouveau. Le muscle entoure et s’attache à l’os si parfaitement que toutes les conditions nécessaires à la contraction du muscle sont remplies. Les tendons ne se détachent jamais de l’os, et ni l’os ne déchire le muscle, sauf en cas de blessure. Ces deux tissus complexes entièrement différents ayant des systèmes complètements distincts, coopèrent parfaitement entre eux.

hand

Grâce à la structure parfaite dans le squelette, vous pouvez vous déplacer de façons variées. Sur la gauche, est représentée la forme assumée par le genou lors de la flexion et de l'étirement ; et ci-dessous, la façon dont la paume tourne autour de l'axe de l'avant-bras et se plie en elle-même.

Alors, comment cette coopération a-t-elle vu le jour? Comment ces systèmes impeccables, dont nous allons examiné quelques exemples en détail, ont-ils surgi dans le corps humain?

Tout d’abord, pour que les fonctions vitales soient effectuées, il est clair qu’elles doivent être toutes présentes ensemble et être apparues en un moment unique. Il est donc impossible que les systèmes complexes corporels se soient développés progressivement tout seuls. En outre, les tissus comme les muscles ou les os ne peuvent évidemment pas posséder des attributs comme la conscience, la connaissance, le calcul ou la coopération. Cela nous amène à une seule conclusion: que l’humanité a été créée par un créateur. Ce Créateur est Allah, Lui Qui est conscient de tout, Qui sait les besoins de tous les êtres vivants dans les moindres plus fins détails. Allah crée les os des êtres humains et leur permet de fonctionner en les joignant aux muscles.

Knee

A. ARTICULATION DU GENOU
B. SECTION DE L'ARTICULATION DU GENOU

1. os de la cuisse
2. rotule
3. tête de l'os pelvien

4. tibia
5. os pelvien

Grâce à nos articulations mobiles, nous n'éprouvons aucune difficulté et ne ressentons aucune peine à bouger, parce que nos articulations ont une création spéciale. Il y a un espace entre les articulations, rempli de liquide qui sert à lubrifier les articulations et à empêcher les os de l'usure. Allah n'a pas d'associé dans la création.

Allah sait toutes les formes de création. Il ne fait aucun doute qu’Allah crée tout à la perfection.

Et dans les cieux et sur la terre, que de signes auprès desquels les gens passent, en s’en détournant! Et la plupart d’entre eux ne croient pas en Allah, qu’en lui donnant des associés. Est-ce qu’ils sont sûrs que le châtiment d’Allah ne viendra pas les couvrir ou que l’Heure ne leur viendra pas soudainement, sans qu’ils s’en rendent compte? (Sourate Yousouf: 105-107)

Le système de lubrification parfait entre les os

1. cavité contenant un fluide mixte
2. cartilage articulaire
3. membrane à l'extérieur de l'os

Bone

Pourquoi ne sentez-vous aucune douleur lors du déplacement de vos bras ou de vos jambes ? Dans des conditions normales, on s'attendrait à un frottement constant menant à l'usure et à l'érosion dans les os. Mais rien de tel ne se passe vraiment, grâce au fluide mixte spécial qui empêche le frottement. Ce fluide prévient l'usure et les dommages à la surface de l'articulation en la rendant glissante. Vous êtes ainsi en mesure de vous déplacer aisément grâce à cette création impeccable de nos corps.

Les os possèdent des caractéristiques différentes en fonction de l’endroit où ils se trouvent dans le corps. Par exemple, ces os du squelette qui se déplacent constamment ont besoin d’un soutien très différent de ceux qui restent en grande partie immobiles. Nous pouvons considérer vos articulations à titre d’exemples. Puisque les vertèbres qui composent votre colonne vertébrale et les articulations des jambes, des bras, des mains et des pieds, sont constamment en mouvement, ils ont également besoin de systèmes de soutien.

La friction peut se produire partout où les pièces mobiles de n’importe quel dispositif mécanique entrent en contact entre elles. Lorsqu’il y a friction, les pièces se rompent par la suite. Tous les systèmes mécaniques mobiles, d’une simple charnière de porte à un moteur de voiture ayant la technologie la plus récente, doivent être lubrifiés régulièrement. Cependant, la lubrification n’élimine pas entièrement l’usure, mais elle ne fait que la retarder. Par exemple, même si les moteurs de voiture sont lubrifiés tous les cinq mille km, l’usure ne peut toujours pas être entièrement supprimé. C’est pourquoi les pièces du moteur ont constamment besoin d’être changées.

Mais même si les articulations de l’homme et des animaux sont en mouvement constant tout au long de leur vie, ils n’ont jamais besoin d’entretien sous quelque forme. Si vous réfléchissez à la distance de 100 mille km que réalise un homme durant sa vie, l’aspect miraculeux de cela devient d’autant plus apparent.

S’il n’y avait pas l’aide de vos articulations, vous seriez incapable de bouger, parce que tous vos mouvements corporels se produisent grâce à la façon dont vos articulations se déplacent l’une contre l’autre. Lors d’un match de basket-ball, quelles sont les responsabilités des articulations des joueurs pendant qu’ils courent, dribblant le ballon?

Body bones

1. Articulation plate
2. Articulation trochléenne
3. Rotule
4. Articulation de la charnière
5. Selle mixte
6. Joint à rotule

A. pas d'axe
B. axe unique
C. axe double
D. multi-axes

a. os du poignet
b. os du bras
c. os du coude
d. os de l'avant-bras

e. os des doigts
f. os courts de la main
g. os métacarpien n°1
h. tête de l'os du bras

Nos corps ont de nombreux types d'articulations, avec seulement les bonnes caractéristiques pour les mouvements que nous effectuons.

Partout où deux os se réunissent, l’articulation a le devoir de garder la distance entre les os aussi grande que possible pour éviter tout frottement. Mais dans une telle situation, il serait impossible que les genoux, les coudes ou les poignets se déplacent confortablement. S’il n’y avait pas la structure unique des articulations et la zone tampon entre elles, vous seriez incapable de vous déplacer, sauf petit à petit comme un robot.

bones

Bones are the body’s storehouses of calcium. The source of that calcium is milk and similar foods.

Les scientifiques étudient les attributs des articulations depuis maintenant de nombreuses années, en particulier la façon dont elles évitent le frottement. Leur objectif est d’adapter aux robots ce système parfait du corps humain. Dans un premier temps, les chercheurs pensaient que l’absence de frottement au niveau des poignets résultait du liquide dans les articulations, mais par la suite, ils ont réalisé que ce fluide n’avait aucun pouvoir d’empêcher le frottement. Dans l’exemple de création supérieure, les surfaces des articulations ont été recouvertes d’une fine couche de cartilage poreux, sous laquelle il y avait un liquide dense. En cas de pression sur une partie de l’articulation, l’os pousse ce liquide hors du cartilage, et les surfaces articulaires peuvent glisser comme si elles étaient enduites d’huile.

Comme nous l’avons vu, les êtres humains possèdent une création impeccable dans tous ses aspects, et cela leur permet de faire des mouvements.

La capacité de charge supérieure du système squelettique

En plus de leurs fonctions parfaites, les os qui composent le squelette ont également une structure interne impeccable, avec une capacité et une force pour porter un poids sans difficulté. En effet, une marge de sécurité assez large a été incluse pour toutes les difficultés auxquelles le corps pourrait éventuellement être exposé.

L’os du bassin a l’une des plus grandes capacités à porter une charge d’une tonne dans une position verticale. En effet, à chaque pas que vous faites, vous placez sur cet os une charge de trois fois votre poids. Lorsqu’un sauteur à la perche atterrit, l’os du bassin est exposé à une pression de 1400 kg par cm3. Les os de votre corps sont soumis à un poids et à une pression intenses chaque fois que vous vous allongez, vous vous asseyez ou vous vous levez d’une position assisse. Pendant tous ces mouvements que vous réalisez sans y penser, un système squelettique complexe se met en action de manière plus systématique.

Skeletal

Afin de saisir pleinement la perfection de la création des os, faisons une comparaison. L’acier est l’un des matériaux les plus solides et fonctionnels, étant à la fois solide et souple. Pourtant, un morceau d’os est en réalité beaucoup plus solide, et dix fois plus souple. Les os sont également supérieurs en termes de poids. De façon relative, une carcasse en acier est trois fois plus lourde que le squelette humain.

Ce n’est pas seulement l’acier, mais toute autre matière utilisée par l’homme qui reste loin derrière par rapport à la structure des os. On verra que par rapport à la même masse de béton armé, les os ont quatre fois la capacité de charge.

Les os: la banque de vie de l’organisme

Externes, ce sont en fait des tissus vivants, contenant des vaisseaux sanguins, des nerfs et une moelle osseuse microscopiques. En même temps, les os stockent les substances vitales comme le calcium et le phosphore et les renvoient au corps en cas de besoin pour une raison quelconque.

Que se passerait-il s’il n’y avait pas de calcium dans le corps?

Le calcium assume un rôle plus important pour assurer que les stimuli de l’environnement extérieur atteignent les nerfs. Sans calcium, les signaux ne pourraient pas atteindre les nerfs, conduisant, à la paralysie et à la défaillance des organes internes, qui entraîneraient finalement la mort.

Mais l’importance du calcium va encore plus loin.

Lorsque vous vous coupez, le sang se fige peu de temps après, empêchant votre mort de perte de sang. Ceci est d’une importance vitale. Si le sang ne coagule pas, tout cela finirait pas couler hors de votre corps par même la plus petite coupure comme dans le cas d’un liquide qui s’échapperait d’un tonneau ayant un trou dans le fond. Cependant, un mécanisme miraculeux veille à ce que la coagulation ait lieu pour nous protéger d’une mort certaine, comme vous l’avez vu dans le chapitre 1. Le calcium est l’un des principaux facteurs qui met en action ce mécanisme, et si le calcium n’était pas stocké dans les os, le sang ne coagulerait pas.

Pelvic bone

1. cavité étroite
2. corps

3.cartilage articulaire
4. structure spongieuse

5. cou
6. tissu jaune osseux

L'os pelvien, l'os du tibia, le péroné et les os du doigt sont parmi le genre d'os longs, illustrés ci-dessous.

La capacité de vos cellules osseuses à piéger le calcium

Nous avons déjà dit que les cellules osseuses servaient de dépôts de calcium et de phosphore. Il y a un autre point important ici sur lequel on doit insister. Une cellule osseuse, qui n’a pas d’organe sensoriel, peut facilement distinguer le calcium et le phosphore des milliers de différentes substances du sang, et puis elle peut piéger ces atomes avec une précision parfaite.

Calcium
  1. Niveau faible de C++ dans le sang
  2. L'absorption du calcium des os est réduite
  3. L'activité de la thyroïde est empêchée.
  4. La glande parathyroïde est stimulée.
  5. La sécrérion de calcitonine est réduite.
  6. La sécrérion de calcitonine est réduite.
  7. La sécrétion de parathormone est augmentée.
  8. Les activités ostéoclastiques augmentent.
  9. Les ostéoclastes augmentent la sécrétion de C++ dans le sang à partir de l'os.
  10. L'absorption de calcium par l'intestin grêle augmente.
  11. La perte de calcium par l'urine est empêchée.
  12. Le niveau de calcium dans le sang augmente.
  13. Les activités ostéoclastes sont empêchées.
  14. La glande thyroïde est stimulée.
  15. La sécrétion de parathormone est empêchée.

Il est extrêmement important que le niveau de calcium dans le corps reste à des niveaux spécifiques. Lorsque le niveau de calcium dans le sang diminue, la parathormone passe immédiatement à l'action pour mettre en place une transition de calcium des os vers le sang. En outre, le calcium est empêché d'être expulsé par les reins et l'absorption de calcium est augmentée. Lorsque le niveau de calcium dans le sang augmente, la calcitonine est sécrétée et le calcium passe du sang aux os.

A moins d’avoir reçu une formation spéciale, aucun être humain ne peut distinguer les différents éléments tels que le calcium, le phosphore, le fer, le zinc placés devant lui sous forme de poudre. Pourriez-vous séparer et éliminer toutes les particules de calcium à partir de ce mélange? Si non, alors vous pouvez mieux comprendre le succès obtenu par la cellule osseuse, qui n’a pas reçu une formation spéciale dans ce domaine.

En même temps, la cellule osseuse est également très obéissante, tout comme toutes les autres cellules du corps. Lorsqu’elle est chargée de stocker le calcium ou d’arrêter, elle obéit aussitôt. 69 Les cellules osseuses continuent à servir, jour et nuit, avec une grande habileté et discipline.

La moelle osseuse: la machine qui produit les cellules sanguines

Une grande zone creuse aux centres des os contient la moelle qui assure la production des matières nécessaires pour le sang. La moelle se compose de graisse, d’eau, de globules rouges et de globules blancs. La moelle jaune, composée presque entièrement de matière grasse, se trouve dans certains os. Dans la moelle rouge, sont produites et stockées les globules rouges qui assurent le transport de l’O2 et du CO2 et les globules blancs qui protègent contre les infections.

Les molécules d’hémoglobine dans les globules rouges produites dans la moelle rouge distribuent l’oxygène à toutes les cellules après les avoir prises des poumons. Si le niveau de la production de sang dans la moelle rouge était juste un peu plus bas, alors nous développerions une anémie et finirions par mourir par manque d’oxygène. La production dans la moelle doit être constante. Diverses précautions ont été prises à l’intérieur du corps pour veiller à ce que rien n’aille jamais mal dans une telle fonction vitale.

Ces précautions peuvent être comparées à des stratégies qu’on modifie selon le cours du progrès de l’ennemi.

Quand le corps lutte contre une infection, les globules blancs défensifs sont produits dans la moelle rouge. Pourtant, ces cellules ne peuvent toujours pas être suffisantes. Au cas où l’ennemi mettrait en place une meilleure attaque que prévu, le corps déclenche l’alarme. En plus de monter une défense sérieuse, le corps doit également passer à l’attaque. A ce stade, la moelle jaune entre dans l’équation. Cependant, puisque la moelle jaune est uniquement constituée de matières grasses, quel rôle les matières grasses peuvent-elles jouer dans la défense?

Yellow marrow

1. cartilage articulaire
2. tissu spongieux
3. tissu dur
4. tissu de la moelle osseuse jaune

5. moelle jaune
6. membrane extérieure des os
7. artères nourrissantes

La moelle jaune passe à l'action dans les cas où la moelle rouge est insuffisante. Elle produit des cellules sanguines qui protègent l'organisme en stimulant le système immunitaire. Un tissu – lui-même constitué de cellules – peut identifier les cellules nécessaires au corps et produire ces dernières dans les quantités requises seulement sous l'inspiration et sous le contrôle d'Allah.

Bien sûr, les matières grasses elles-mêmes ne jouent aucun rôle dans la défense. Le rôle de base de la moelle jaune est de stocker la graisse du corps et de commencer à produire les cellules sanguines quand elle reçoit un signal d’urgence que la moelle rouge ne peut pas y faire face seule. L’objectif est de gagner en mettant en place une force unique pour coopérer contre l’ennemi.

Ce détail important ne peut jamais être expliqué par la logique darwinienne qui relie toute la vie aux coïncidences aveugles, parce que les fluides à l’intérieur des os, dépourvus de raison ou de logique, décident de coopérer ensemble dans leur lutte contre l’ennemi. En même temps, ces fluides démontrent les caractéristiques qu’ils n’ont jamais employées auparavant afin de remplir différentes fonctions.

Tous ces faits indiquent très clairement la création. Des exemples comme ceux-ci de la création supérieure d’Allah sont toutes des occasions de se tourner vers Allah et de comprendre Sa puissance et Sa grandeur.

Chaque être humain, créé avec tant de caractéristiques supérieures, connues et inconnues, a le devoir de remercier Allah, Qui nous dote d’organes aussi parfaits dans tous les sens.

Un bloc de pierre qui s’auto-répare

Les os sont aussi durs que la pierre, mais il n’en reste pas moins qu’ils se brisent de temps à autre. Cependant, la zone brisée se guérit peu après.

Si les os étaient un peu moins souples qu’ils le sont – s’ils stockaient un peu moins de calcium – ils se briseraient à la moindre pression. Si les os manquaient également de cette capacité d’autoréparation, il ne fait aucun doute que cela signifierait beaucoup de souffrances et de peines. Les gens resteraient paralysés parce que leurs os ne seraient pas réparés, et la mort pourrait même y résulter à cause de ruptures dans le crâne.

Cependant, les êtres humains ont été dotés d’une bénédiction, dont ils ignorent généralement. Hormis après des accidents très graves, les os n’ont pas tendance à se casser. Et les os qui se cassent pour une raison quelconque, fondent bientôt ensemble.

Broken bone

1.substances se formant autour de l'os cassé
2. lieu de la fracture
3. ostéoblastes incorporés (cellules productrices d'os)

4. ostéoblastes
5. ostéoblastes (cellules qui façonnent les os)
6. nouveau tissu osseux

ASPEXT GENERAL D'UN OS CASSE

Après avoir été cassé, un os commence immédiatement à se réparer, et une fois le processus de réparation terminé, il devient encore plus solide qu’avant, pour reproduire ce phénomène le plus extraordinaire, la recherche scientifique vise à produire une substance semblable à celle qui compose les ossements humains. Pourtant, à ce jour, aucun ingénieur n’a pu produire une substance plus solide mais aussi légère et fonctionnelle que l’os, qui se développe constamment et se lubrifie comme l’os le fait, qui ne nécessite aucun temps d’arrêt, et qui se répare lorsqu’elle est endommagée. 70

La fonction vitale des cellules osseuses

Long bones

1. ostéocytes
2. lacune
3. extensions d'ostéocytes cytoplasmiques
4. extensions d'ostéocyte
5. ostéon

6. canal de Havers
7. tissus mous
8. tissu dur
9. vaisseau sanguin

Les os longs sont constitués d'unités appelées ostéons. Trois d'entre eux sont présentés en (A). les cellules osseuses sont dans les écarts (lacunes) dans la structure osseuse. Leurs formes sont parfaitement adaptées à ces écarts. Grâce aux extensions cytoplasmiques, les écarts des os établissent des connexions avec les cellules voisines en se combinant ensemble. Une seule cellule d'os (ostéocytes) est représentée en (B). Cette cré tous égards.

Différents types de cellules osseuses, qui toutes remplissent des fonctions très différentes à l’intérieur d’un seul os, travaillent toutes ensemble. Les cellules ostéoblasmatiques, les responsables de l’os, assurent le renouvellement constant de l’os par le durcissement des protéines avec des minéraux. Une autre cellule osseuse appelée ostéoclaste permet l’échange de nutriments entre le sang et les tissus osseux, ainsi que de jouer un rôle dans l’expulsion des déchets provenant de l’intérieur de l’os.

Une autre fonction des ostéoblastes est de permettre aux os de changer de dimensions et d’atteindre la forme et les proportions adulte, en entraînant la réduction des tissus des surfaces intérieures, des creux de la moelle osseuse et des tissus osseux spongieux. Ils ont également un effet sur les surfaces osseuses externes en y réduisant les saillies. L’épaisseur uniforme est ainsi maintenue partout. 71

Pendant que les cellules ostéoclastes effectuent leur travail dans l’os, les ostéoblastes ne restent pas sans rien faire, mais commencent à réaliser un nouvel os qui constituera le squelette. Les ostéoblastes supportent une charge plus lourde pendant l’enfance, puisque la croissance est plus rapide au cours de cette phase, il doit y avoir plus d’os fabriqués que détruits. Mais une fois que le squelette a atteint un certain niveau de maturité, les processus de fabrication et de destruction osseuses commencent à équilibrer l’un et l’autre. La forme et les dimensions de l’os restent les mêmes au cours de ce processus, et le niveau de calcium du sang et du liquide entre les tissus est également régulé.

Les cellules présentes dans les os de chaque être humain, accomplissent exactement les mêmes fonctions chez tout le monde. Elles savent toutes comment réduire la taille de la surface de l’os, connaissent les différences entre le crâne et l’os du bassin, les différentes formes qu’elles leur donneront quand la croissance devrait s’arrêter et quelle épaisseur ils doivent avoir. Elles agissent également en sachant que pendant l’enfance, elles ont plus de travail à faire, et possèdent des connaissances des niveaux de calcium qui doivent être définis à ce moment.

Comme vous le voyez, les cellules osseuses connaissaient très bien les capacités de chacune et agissent de manière planifiée. Elles déterminent avec précision quand elles ont besoin de s’engager dans des processus différents. Cela peut être comparé à la planification de la production dans une usine, qui doit empêcher la production excessive et l’accumulation de trop de stocks excédentaires dans l’entrepôt, aussi bien que la sous-production qui se traduira par des pénuries. Les usines ont des planificateurs spéciaux impliqués dans de tels travaux qui produisent régulièrement des inventaires quotidiens ou hebdomadaires pour assurer une production équilibrée dans l’usine.

De façon comparable, les cellules osseuses maintiennent le niveau de calcium à un taux fixe. Les cellules ostéoblastiques et ostéoclastiques travaillent de manière équilibrée, en ce que les ostéoblastes s’engagent dans la production, tandis que les ostéoclastes empêchent tout excès. Leur communication est impeccable, et l’équilibre, grâce auquel vos os maintiennent toujours un niveau suffisant de calcium, ne tourne jamais mal.

Affirmer que les cellules osseuses ont acquis leurs capacités de planification-production et de maintenance d’équilibre par elles-mêmes, ou que celles-ci sont venues à l’existence par pur hasard, entre en conflit avec la logique et la science de toutes les manières possibles.

Une cellule ne peut pas planifier ou prendre des décisions, ou prendre conscience des déséquilibres du corps. Elle ne peut pas apprendre. Pourtant, chacune des trillions de cellules du corps humain se comporte comme un être conscient, et présente même une intelligence supérieure à celle des êtres humains. Cela montre que les cellules sont dirigées par une Force supérieure: c’est Allah Tout-Puissant Qui leur inspire la connaissance de la façon dont elles doivent se comporter.

N’ont-ils pas médité en eux-mêmes? Allah n’a créé les cieux et la terre et ce qui est entre eux, qu’à juste raison et pour un terme fixé. Beaucoup de gens cependant ne croient pas en la rencontre de leur Seigneur. (Sourate ar-Rum: 8))

La colonne vertébrale: la poutre mobile du corps

Skeletal

La colonne vertébrale se compose d’un certain nombre de composants. Les 33 petits os ronds superposés forme la moelle épinière, qui assure la coordination entre le cerveau et tous les organes, qui sont équipés d’un réseau de communication majeur. Ces os sont combinés à une structure qui est attachée aux côtes et aux organes internes et cela donne lieu à la posture verticale du corps. La grande structure formée par ces 33 os est l’une des plus grandes merveilles d’ingénierie du monde.

La tâche la plus importante de la colonne vertébrale est de porter la charge. Le poids de la partie supérieure du corps est supporté par la colonne vertébrale. Les vertèbres qui composent la colonne vertébrale, se déplacent l’un sur l’autre à chaque pas que vous faites, dont le mouvement donne naturellement lieu à des frictions. La friction mène à son tour à l’érosion, et cela peut – pour une vertèbre protégeant le réseau de communication vital et portant en même temps une lourde charge – entraîner de graves problèmes. Alors comment, cette structure de 33 disques se protège-t-elle contre la compression – et la friction?

Dans la colonne vertébrale, a été placé le meilleur système de protection possible. Entre chacune des vertèbres composant la colonne vertébrale, a été placé un disque de cartilage qui fonctionne comme un amortisseur pour absorber la pression.

Spine

1. vertèbre
2. sacrum
3. coccyx (os de la queue)
4. artère vertébrale

5. corps vertébral
6. nœud de nerf spinal
7. colonne vertébrale

La moelle épinière a une création extraordinaire composée de vertèbres surposés.

La forme de la colonne vertébrale, sous forme de la lettre S, a également été conçue de telle manière à aider à supporter une charge en permettant la distribution du poids uniformément. En raison du poids de votre corps, un impact à partir du sol est produit à chaque fois que vous faites un pas. Cependant, cette force ne cause aucun dommage à votre corps grâce aux amortisseurs de la colonne vertébrale et à sa forme de dispersion de force. S’il n’y avait pas l’élasticité et la structure spéciale qui réduisent la contre-force, alors la force créée serait transférée directement à la tête, et la partie supérieure de la colonne vertébrale briserait les os du crâne et pénétrerait dans le cerveau.

Cependant, cela ne se produit pas. Vous continuez à mener une vie saine avec l’ingénierie parfaite créée par Allah dans votre corps.

La création mécanique dans le squelette

Un autre exemple de la création parfaite des os, ce sont les os du pied. Chaque pied humain est composé de 26 os, cela veut dire qu’un quart de tous les os du corps humain se trouvent dans les pieds. Le pied possède une structure très spéciale créée pour faciliter ses fonctions mécaniques. On peut comparer la perfection de la structure de la semelle du pied à l’ingénierie d’un pont – la forme incurvée de la semelle permet de supporter le poids du corps.

Prenons les automobiles comme un autre exemple. Lorsque la pédale d’accélérateur d’une voiture est enfoncée, la pédale fonctionne comme un levier. De la même manière, lorsque vous effectuez un mouvement de levée, vos orteils fonctionnent comme un vérin hydraulique, soulevant votre corps en l’air. Et lorsque vous courez, ils travaillent comme des amortisseurs pour les jambes, de sorte qu’un dommage ne touche pas les pieds, les veines ou les muscles pendant tous ces mouvements.

Foot

A. Les os du pied portent le poids de tout le corps, placé sur les os du talon lorsque le corps est debout.

1. courbe du côté interne de l'extenseur
2. courbe de la largeur
3. courbe du côté externe de l'extenseur

Allah a créé les os du pied avec un système spécial pour permettre des mouvements dans trois directions. Cela nous permet de marcher et de courir avec aisance.

Pour bien saisir l’importance de cette situation particulière, comparons n’importe quel autre organe – votre main par exemple – à vos pieds en termes de capacité de charge. Supposons que le même poids est appliqué à vos mains à chaque fois que vous vous levez, que vous placez vos mains sur une table, puis que vous placez sur elles un poids de 70 à 80 kg. La chair s’écrasera bientôt, vos veines éclateront, et même vos os se briseront. Pourtant, les veines de vos pieds, qui portent le poids de votre corps toute la journée, ne sont pas éclatées, ni les tissus, ne sont pas écrasés, parce que le pied est spécialement crée pour supporter le poids.

C’est une autre preuve de l’affection d’Allah pour les êtres humains. Allah Se révèle à nous par la création des organes humains dont la création nous permet de vivre d’une manière plus confortable, ne sentant aucune gêne, et pouvant facilement satisfaire tous nos besoins. Les signes d’Allah sont visibles partout pour ceux qui peuvent voir. La chose importante est de se tourner vers Allah, le Seigneur de tout, en pensant profondément à cette preuve.

Certes la création des cieux et de la terre, dans l’alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens, dans l’eau qu’Allah fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et y répand des bêtes de toute espèce, dans la variation des vents, et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne. (Sourate al-Baqarah: 164)

Le Dilemme De La Bipedie De L'evolution

Comme on l'a déjà précisé, grâce à une structure osseuse parfaite et un squelette impeccable, nous pouvons effectuer presque toute actions que nous choisissons sans difficulté. Comment les évolutionnistes essaient-il d'expliquer cela?

Les évolutionnistes soutiennent que notre bipédie a évolué à partir de la démarche quadrupède des singes. Cette affirmation est tout à fait impossible pour un grand nombre de raisons.

D'abord, l'énorme fossé séparant l'anatomie humaine de celle des primates est que les humains marchent debout sur deux pieds – méthode unique de marche. Les autres êtres vivants ont une structure squelettique qui se penche en avant, et ils marchent sur quatre pattes, s'élevant sur deux pattes seulement en cas de besoin, les laissant avec une capacité de mouvement limitée.

Il sera utile de souligner que ces affirmations des évolutionnistes sont en fait contradictoires, parce que selon leur logique générale, il existe une progression générale vers une amélioration au fil du temps. En d'autres termes, il n'y a aucun avantage pour l'être vivant d'abandonner certaines caractéristiques et de régresser ainsi. Pour le singes, la marche sur quatre pattes est un mouvement plus facile, rapide, et productif. Comparons les capacités de l'homme et des animaux, il est impossible qu'un homme se balance d'arbre en arbre, ou coure comme un guépard à 125 km/h. De ce point de vue, l'évolution se contredit. Selon sa logique, les singes n'ont rien à gagner à marcher sur deux pattes.

Autre point qui annule le concept de l'évolution sur la bipédie, c'est qu'il est incompatible avec le modèle de développement progressif proposé par Darwin. Selon cette affirmation, une créature qui marchait sur quattre pattes, a plus tard commencé à marcher à la fois sur quattres et deux pattes pattes, et vint progressivement à marcher sur deux pattes seules. Cependant, il est impossible qu'une telle progression se soit produite. Le paléontologue Robin Crompton a réalisé une étude sur ce sujet même et a conclu qu'un être vivant sera soit capable de marcher complètement sur quatre pattes, ou bien complètement debout. (Ruth Henke, “Aufrecht aus den Baumen,” Focus, Vol. 39, 1996, p. 178). Une démarche intermédiaire entre la marche sur deux et quatres pattes consomme de l'énergie excessive.

La recherche a prouvé que le squelette incliné à l'avant du singe ne pourrait pas avoir évolué en celui d'un humain adapté à marcher sur deux pieds. En effet, certains évolutionnistes sont conscients de cela, et considèrent l'apparition des êtres humains comme un mystère. Le paléoanthropologue évolutionniste Elaine Morgan cite en exemple quatre grands mystères qui ne peuvent être démêlés en termes d'évolution:

Les quatre mystères les plus remarquables sur les êtres humains sont les suivants:
1) Pourquoi marchent-ils sur deux pieds?
2) Pourquoi ont-ils perdu leur fourrure?
3) Pourquoi ont-ils développé ces grands cerveaux?
4) Pourquoi ont-ils appris à parler?

Les réponses orthodoxes à ces questions sont les suivantes:
1) “Nous ne savons pas encore”;
2) “Nous ne savons pas encore”;
3) “Nous ne savons pas encore”
4) “Nous ne savons pas encore”.

La liste de questions pourrait considérablement se prolonger sans affecter la monotonie des réponses. (Elaine Morgan, The Scars of Evolution, New York: Oxford University Press, 1994, p. 5.)

La cage qui protège le cerveau: le crâne l

Skull

1. os du front
2. os nasal
3. mâchoire supérieure
4. mâchoire inférieure
5. os du visage

6. temporalis
7. cavité du cerveau
8. cavité nasale
9. lieu de l'oreille interne et moyenne dans le temple
10. crâne du foetus

Allah crée les êtres humains avec des attributs de qualité supérieure à toutes les périodes de leur vie. Par exemple, le crâne d'un adulte doit être fort et dur. Toutefois, le crâne d'un nouveau-né n'a pas la dureté des adultes – mesure de précaution de la plus importante qui empêche le crâne d'être endommagé lors de l'accouchement. Allah est Celui Qui crée tout de la plus sage façon.

Le crâne, une fusion de huit os distincts, entoure le cerveau, lui donnant la protection la plus excellente. Tout comme les os du corps ont des propriétés différentes selon leur emplacement, le crâne a aussi sa propre création unique. Contrairement à d’autres os, les sutures où les os du crâne se rejoignent, portent des protubérances et des creux, parce que les points de fusion des os du crâne sont créés pour pouvoir se lier l’un à côté de l’autre.

Chez les adultes, le crâne est très dur et solide, mais il est complètement différent de celui des nouveau-nés. La crâne d’un bébé récemment sorti de l’utérus, a une structure souple, et les huit os composant le crâne ne sont pas encore réunis. Cela peut apparaître comme un désavantage dans la mesure où il s’agit de la santé, mais il y a en fait une caractéristique plus importante qui préserve la vie du bébé pendant l’accouchement.72 Si son crâne avait une structure osseuse dure, sans aucun écart entre les os qui le composent, il y aurait un risque élevé d’écrasement de la tête du bébé lors de l’accouchement. Mais en raison de la nature cartilageuse du crâne du bébé, les os sont assez souples pour se plier.

La flexibilité seule ne suffit pas bien sûr. Le crâne a également besoin d’un espace pour s’étendre – fourni par les écarts dans le crâne qui ne se sont pas encore fermés à la naissance. Les os du crâne se serrent pour combler cet écart, et se glissent même l’un sur l’autre, diminuant le volume du crâne. De cette façon, le bébé naît en toute sécurité après avoir traversé le canal de naissance seulement à la moitié du diamètre de la tête du bébé.

Et si l’un de ces derniers ne s’appliquait pas? Par exemple, si les os du crâne étaient encore souples mais qu’il n’y avait pas d’écart entre eux, ou tout le contraire - s’il y avait un écart mais que les os n’étaient pas flexibles - alors dans les deux cas, le cerveau du bébé subirait un préjudice énorme. Il est essentiel que ces deux propriétés soient présentes au moment de la naissance. Encore, il y a un facteur très important ici: l’os du bassin de la mère.

Vers les deniers mois de la grossesse, les os du bassin de la femme se dilatent et se séparent légèrement. Cela signifie que le bébé peut naître sans que sa tête soit écrasée.

Chaque fonction du corps humain a été créée afin de protéger la santé et d’empêcher tout dommage. La question ici est: “comment la planification clairement visible et la création manifestée dans cela sont-elles apparues?” La seule réponse est que cette création incomparable appartient à Allah, Qui a créé et ordonné tout l’univers. Allah a l’intelligence la plus supérieure. Tout le monde peut comprendre Son intelligence infinie et tirer des conclusions qui permettront d’atteindre le vrai salut. Le devoir d’une personne est de considérer ces bénédictions qu’Allah a créées à l’intérieur d’elle et de remercier pour celles-ci. Allah aime les reconnaissants.

... Allah est détenteur de grâce pour les gens, mais la plupart d’entre eux ne sont pas reconnaissants.(Sourate Yunus: 60)

 

Notes

69- Montgomery, Biochemistry, s.567-568

70- Brand & Yancey, 1980, s.91

71- Prof. Dr. Ahmet Noyan, Yaşamda ve Hekimlikte Fizyoloji, s.1046-1047

72- Marshall Cavendish, The Illustrated Encyclopedia of The Human Body, s. 40

12 / total 15
Vous pouvez lire le livre Le Miracle de l'Homme de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top