< <
9 / total: 15

La Station d’Epuration du Corps: Le Systeme Excreteur - 2/2

Comment les reins régulent-ils le niveau d’eau du corps?

Lorsqu’on étudie la réponse à cette question, nous voyons une fois de plus la nature incomparable de la création d’Allah. Un système interconnecté et parfaitement créé fonctionne pour maintenir les équilibres dans le corps.

Si vous perdez une quantité importante d’eau par la transpiration ou en ne buvant pas d’eau pendant un certain temps, la densité de l’eau dans le sang diminue. Pendant que le sang circule dans le cerveau, les capteurs spéciaux dans la région appelée hypothalamus envoient un signal à la glande pituitaire, le commandant du système hormonal. L’hypophyse (ou glande pituitaire), qui réalise que le niveau d’eau dans le sang a diminué, envoie un message spécial aux reins sous forme d’hormone antidiurétique, signalant aux cellules qu’il y a un manque d’eau dans le corps et leur demandant de retenir l’eau. Les micro-tubes extraient plus d’eau de l’urine et la libèrent dans le sang, évitant ainsi toute crise dans le corps.45

Si vous buvez plus d’eau que vous en avez besoin, alors il y a une autre communication au sein de cette même chaîne de commandement. Cette fois-ci, les cellules sont informées qu’il y a trop d’eau dans la circulation sanguine et ne conservent pas d’excès.

Que répondent les cellules de la glande pituitaire, juste sous le cerveau? Les cellules envoient ici un signal aux reins qui sont assez éloignées d’elles-mêmes. Les cellules des reins obéissent alors, sans poser de question et sans condition au message chimique qui leur parvient. Et sélectionnent ensuite les molécules d’eau une par une de l’urine liquide, recyclant ainsi l’eau pure dans le corps. La communication entre le cerveau et les cellules rénales et la façon dont ces dernières purifient l’urine pour produire de l’eau pure est une indication certaine d’intelligence et d’intention. L’existence de système par lui-même est suffisant pour démolir complètement la théorie de l’évolution, qui explique l’existence de tous les êtres vivants du monde en termes de simples coïncidences. Si le système excréteur doit fonctionner, il est essentiel que l’ensemble de ses nombreux composants indépendants existent tous au même moment et qu’ils travaillent tous en parfaite harmonie.

Par exemple, tout manque d’hormone antidiurétique qui transporte des messages à partir de la glande pituitaire aux reins pourrait entraîner une maladie mortelle: la production quotidienne d’urine, qui devrait être de 1,5 litre par jour, augmenterait de 25 à 30 litres, et cela serait fatal.

Le Maintien de L'equilibre de l'Eau Dans Notre Corps

Il y a une grande différence entre la quantité d'eau perdue par un organisme réalisant un type de travail et le même organisme au repos. La quantité d'eau filtrée par les reins doit donc changer. Mais ce ne sont pas les reins qui stipulent ce niveau. Encore une fois, la glande pituitaire stimule les reins en sécrétant l'hormone antidiurétique (AVP) conformément aux besoins du corps. Les cellules du rein du moment reçoivent cet ordre, ralentissent leur processus de filtrage de sang et commencent même à extraire des molécules d'eau à partir des déchets liquides filtrés.

Il y a une autre méthode que la glande pituitaire applique pour réguler le niveau de l'eau dans le sang. L'hormone antidiurétique que la glande sécrète, ralentit la production des glandes salivaires de la salive. L'individu se sent alors assoiffé et est poussé à boire de l'eau.

Pour veiller à ce que nous buvons quelque chose, d'abord et avant tout, la glande pituitaire doit connaître l'importance de l'eau. Elle doit aussi savoir que quand la bouche d'une personne se sent sèche, le corps a besoin de reconstituer de l'eau dans le sang.

La glande pituitaire doit aussi savoir comment arrêter le travail des glandes salivaires. Chaque seconde de chaque jour, le glande pituitaire à l'intérieur des têtes des milliards de personnes détermine la quantité d'eau dont elles ont besoin de boire, et les oblige à le faire.

Seul ce système est une preuve de l'impuissance des êtres humains, et de leur création.

Les êtres humains sont impuissants parce qu'en utilisant leur cerveau, ils ne peuvent pas dire quand le niveau d'eau de leur corps a diminué. S'il n'y avait pas ce petit morceau de tissu qui donne lieu à des sentiments de soif, les gens ne se rendraient pas compte que leur corps a besoin d'eau, et la plupart d'entre eux ne penseraient même pas boire avant de s'évanouir de déshydratation.

Les êtres humains ont été créés parce qu'aucune coïncidence ne peut installer un organe petit mais très conscient dans le cerveau qui, lorsque cela est nécessaire, peut exercer une pression psychologique et obliger une personne à prendre un boisson. C'est Allah Qui a créé les êtres humains avec la nécessité de boire et qui a pris toutes les précautions pour s'assurer qu'ils le font.

 

Que Se Passerait-Il Si Vous N'aviez Jamais Soif?

Il existe des systèmes capables de percevoir même les plus petits changements dans le niveau de l'eau qui ont lieu dans le corps au cours de la journée. En tête de liste de ces derniers, l'hypothalamus, qui n'est pas plus grand que la taille d'un petit pois, se trouve dans une région du cerveau.

Juste au-dessous de l'hypothalamus, la glande pituitaide de 1 cm sécrète l'hormone antidiurétique qui voyage à travers la circulation sanguine et atteint finalement les reins. Les reins contiennent des récepteurs spéciaux qui sont compatibles avec cette hormone de la même manière qu'une clé est compatile avec une serrure. Dès que les hormones antidiurétiques atteignent ces récepteurs, les reins agissent immédiatement pour conserver de l'eau, et l'excrétion de l'eau est réduite à un niveau minimal.

Si les cellules du rein ne comprennent pas l'ordre de l'hormone pituitaire de réduire la consommation d'eau, alors nous devrions boire 15 à 20 litres d'eau par jour pour ne pas mourir de soif. Puisque cette eau devra constamment être expulsée de notre corps, nous serions incapables de dormir, de nous asseoir pour très longtemps.

Encore, même un tel système inefficace ne suffirait pas à nous garder en vie. Nous avons besoin de sentir notre besoin de boire de l'eau ainsi que la quantité. A cette fin, Allah a créé les êtres humains avec la capacité de ressentir la soif.

Imaginez que vous ne sentiez jamais la soif. Peu de temps après votre naissance, vous mourrez de manque d'eau. Puisque vous n'aurez aucun sentiment de soif, vous ne vous rendriez pas compte que vous êtes déshydraté et vous irez vers la mort. Le fait est que, cependant, les gens savent depuis leur naissance qu'ils ont besoin de boire ainsi que la quantité, parce que leur soif est proportionnel à leur besoin. Ce système fonctionne si parfaitement que nous ne buvons jamais plus ou moins que nous avons besoin, mais toujours exactement en bonne quantité.

Allah, Qui nous a créés à partir d'une goutte d'eau, a créé ces systèmes parfaits pour répondre à nos besoins physiques. Il est le Créateur parfait:

C'est Lui Allah, le Créateur, Celui Qui donne un commencement à toute chose, le Formateur. A Lui les plus beaux noms. Tout ce qui est dans les cieux et la terre Le glorifie. Et c'est Lui le Puissant, le Sage. (Sourate al-Hasr: 24)

La régulation du sodium

Les reins régulent les concentrations dans le sang d’un très grand nombre de substances dont vous êtes tout à fait inconscients. La plupart des gens, par exemple, ne connaissent pas les molécules de sodium dans leurs tissus et dans leur sang. Pourtant les reins travaillent jour et nuit pour réguler le niveau de cet élément.

Les reins contiennent des capteurs spéciaux chargés de surveiller le niveau de sodium dans le corps. Si ce niveau diminue, ces capteurs en avisent immédiatement les cellules absorbantes de sodium dans les reins.

Il est plus étonnant qu’une cellule se dévoue à la mesure du niveau de toute substance particulière et possède la conscience pour informer d’autres cellules du changement qu’elle identifie.

Lors de la filtration dans les reins, une quantité de sodium est mélangé avec le fluide pour être rejeté sous forme d’urine. Lorsque les cellules absorbantes de sodium réalisent que le niveau de sodium du sang a baissé, elles prennent les molécules de sodium dans l’urine et les renvoient à l’organisme.

Les pompes spéciales, situées au-dessus de ces cellules pour leur faire piéger les molécules de sodium, entrent en service lorsque cela est nécessaire pour avoir à nouveau les molécules de sodium pour le corps.

Si ce mécanisme de réabsorption dans les reins n’existait pas, alors notre mort d’une perte excessive d’eau serait inévitable.

Comme vous le voyez, les connexions entre les différentes parties du corps sont impeccables, les mécanismes de régulation et les précautions prises en cas de situations d’urgence sont incomparables. Toute carence dans les molécules d’une importance vitale dans le sang est immédiatement identifiée par les unités concernées, et commencent à travailler pour remédier à cette lacune. Un message chimique est immédiatement envoyé aux cellules concernées, qui comprennent ce message, agissent sur cela et prennent les précautions nécessaires. Grâce à cette communication impeccable, qui se déroule dans un temps très bref, la santé est garantie.

cerebellum

1. niveau de l'eau
2. hormone antidiurétique
3. glande pituitaire
4. cervelet
5. veine de sang
6. niveau de sodium sanguin
7. partie externe de la glande surrénale
8. aldosteron

A. effet des hormones sur le néphron

9. sodium
10. tube distal
11. canal de collection

Allah a créé le corps humain avec une caractéristique interconnectée fonctionnant parfaitement. Par exemple, le contrôle des liquides corporels est organisé par un mécanisme du cerveau. Lorsque les liquides du corps diminuent, les osmorécepteurs (récepteurs sensibles) de l'hypothalamus envoient un message nerveux à la glande pituitaire antérieure. (1) A ce signal, l'hormone appelée antidiurétique, est sécrétée. (2) Le sang transporte cette hormone dans les reins, où elle met en mouvement les cellules dans les sacs de prélèvement d'urine et les incite à réabsorber le même liquide. Toute personne raisonnable peut voir qu'un tel système interconnecté ne pourrait jamais apparaître par hasard.

Lorsque vous considérez la façon dont chaque cellule du rein sait ce qu’elle va faire, agit d’une manière organisée en collaboration avec d’autres cellules, lit et comprend les messages envoyés à elle et fait ce que l’on attend d’elle, vous pourrez voir que cette chaîne d’évènements représente un miracle du début à la fin.

Il est totalement impossible que les composants qui constituent un tel système se soient formés par hasard. Comme vous l’avez vous, affirmer qu’un tel système serait apparu par hasard dans les reins par une coïncidence révèle clairement l’effondrement logique subi par les darwinistes. Chaque mesure prise par les cellules, qui sont constituées de protéines et qui peuvent être visibles seulement au microscope requiert un plan distinct et une raison. La présence d’une telle intention des cellules est une indication claire de la création – seulement l’un des signes de la connaissance, de l’intelligence et du pouvoir infinis d’Allah.

Ceux qui saisissent ces faits ne doivent pas perdre de temps pour changer leur vie d’une manière plaisant à Allah. Cela sera bénéfique pour tous quand ils se réuniront pour rendre compte de leurs actions le Jour du Jugement. Allah a averti les gens de ce Jour du Jugement en ces termes:

Certes, Allah est mon Seigneur tout comme votre Seigneur. Adorez-le donc. Voilà un droit chemin. [Par la suite,] les sectes divergèrent entre elles. Alors, malheur aux mécréants lors de la vue d’un jour terrible! Comme ils entendront et verront bien le jour où ils viendront à Nous! Mais aujourd’hui, les injustes sont dans un égarement évident. Et avertis-les du jour du Regret, quand sera réglé ; alors qu’ils sont [dans ce monde] inattentifs et qu’ils ne croient pas. (Sourate Maryam: 36-39)

Les reins et la pression dans les veines

L’une des fonctions importantes des reins est la régulation de la pression artérielle, déterminée principalement par le niveau de liquide dans les veines. Plus il y a de fluide dans les veines et plus la pression artérielle augmente, ce qui peut endommager de nombreux organes du corps.

Les capteurs placés sur les chambres antérieures du cœur perçoivent qu’il y a trop de liquide dans les veines. Lorsque le cœur se contracte avec l’excès de liquide qui y entre, ces capteurs envoient un rapport de la situation au cerveau, ce qui augmente alors la filtration du sang en ajustant la largeur des veines conduisant aux reins.

nephrons

A.
liquide filtré
H2O
sels (NaCl, etc.)
HCO3-bicarbonate
H+
urine
glucose et acides aminés diverses toxines

B. réabsorption
C. transport actif néphron
D. transport passif sécrétion

1. néphron
2. capsule de Bowman
3. sang
4. tube proximal
5. tube distal
6. glucose et acides aminés
7. diverses toxines
8. canal de collection
9. anse de Henle
10. urée
11. urine

Les néphrons sont des micro-filtres dans les reins. Ci-dessus, une représentation schématique des processus dans les régions où la sécrétion et la réabsorption dans le néphron sont effectuées.

Examinons maintenant un exemple imaginaire de la mesure de la pression réalisée dans la chambre antérieure du cœur et les ajustements effectués dans la corps à la lumière de celle-ci. Imaginez une pièce totalement isolée du monde extérieur. Un être humain y vit, et doit y passer toute sa vie – à assumer une responsabilité très importante.

La pression d’air sur les murs de cette pièce change constamment. La tâche de cet homme est de mesurer cette pression avec un équipement spécial. Il doit également informer des mesures qu’il exécute à un centre de traitement de l’information, faisant des milliers de rapports tous les jours, et il ne doit y avoir aucune erreur dans aucun d’entre eux. S’il oublie de prendre une mesure, manque d’attention, ou fait une mesure inexacte, alors la pièce dans laquelle il vit, le bâtiment qui contient cette pièce et la ville dans laquelle il se trouve seront tous détruits!

On ne peut même pas imaginer une personne consacrant sa vie à la mesure de la pression des murs de la pièce, ne dormant jamais un instant et ne faisant aucune erreur. Pourtant, les évènements qui ont lieu dans le corps dépassent de loin les limites de cet exemple. Les cellules des parois de la chambre antérieure du cœur consacrent en effet leur vie entière à la mesure de la pression artérielle et à la présentation des résultats au cerveau. Le fait que ces cellules réalisent une telle fonction importante avec un tel sacrifice de soi toute leur vie, se trouvent dans la chambre antérieure du cœur, peuvent prendre des mesures et informer le cerveau de celles-ci, montre que ces cellules ont été spécialement créées.

Le message caché dans les fibres du cœur

Il y a des molécules spéciales situées dans les profondeurs des fibres du cœur qui transportent un message très important qui ne concerne pas le cœur, mais un autre organe éloigné de celui-ci. Dans des conditions normales, toutefois, les molécules transportant le message, ne peuvent jamais quitter cette zone car elles sont entourées de puissantes fibres cardiaques.

Alors, quel message ces molécules transportent-elles? Et pourquoi sont-elles situées dans les profondeurs du tissu cardiaque? Pendant que nous examinons la réponse à ces questions, un autre miracle de la création apparaît.

Cette molécule est une hormone appelée facteur natriurétique auriculaire. Seuls les reins peuvent déchiffrer le message qu’elle contient leur ordonnant d’expulser le sodium. 46

Pourquoi le message devant être envoyé aux reins est-il caché dans les profondeurs du cœur? Et qu’est-ce que le cœur a à voir avec les reins qui expulsent le sodium de l’organisme? Cependant, Allah a créé le corps humain avec des milliers de réseaux interconnectés. La dissimulation d’un message qui concerne les reins dans les profondeurs du cœur est seulement un de ces systèmes complexes et interconnectés.

L’hypertension artérielle – l’hausse de la force exercée par le fluide dans les veines – est une situation très dangereuse qui peut être mortelle à moins que des précautions soient prises. L’augmentation de la pression artérielle oblige le cœur à se dilater, ouvrant un écart entre les fibres musculaires, et les molécules messagères emprisonnées sont libérées dans la circulation sanguine et atteignent ensuite les reins. Le rein, obéissant à l’instruction, agit de façon à expulser le sodium du corps. La pression artérielle revient ainsi à des niveaux normaux, et le cœur continue à battre sainement.

Qu’est-ce qui se passe quand la pression artérielle diminue?

Le rôle des reins dans la régulation de la pression artérielle ne s’arrête pas là. Quand la pression artérielle est faible, les reins sécrètent une substance appelée rénine à partir d’une cellule avec une structure spéciale appelée AJG. Pourtant, cette substance n’a pas d’effet direct réduisant la pression par elle-même.

Cette substance se combine avec une molécule appelée angiotensinogène, sécrétée par le foie, loin de l’endroit où elle est produite, et se transforme en la molécule angiotensine I. Pourtant, cette hormone résultante n’a pas d’effet important sur la pression artérielle. Cette hormone, présente dans le sang, se transforme en une molécule très différente: l’angiotensine II, grâce à une enzyme appelée ECA, qui est présente dans les poumons et ne sert qu’à briser la molécule d’angiotensine I.47

Cette molécule, produite à la fin du processus, est l’hormone qui affecte les veines et augmente la pression artérielle à des niveaux normaux. Si cette molécule n’existait pas, alors aucune des hormones “précédentes” produites avant elle n’aurait eu aucun effet sur la pression artérielle. La molécule d’angiotensine contracte seulement les veines après s’être combinée avec des capteurs situés à la surface de la veine et augmente ainsi la pression artérielle.

La molécule d’angiotensine II fait plus que cela pour augmenter la pression artérielle. La circulation sanguine transmet la molécule à une glande au-dessus des reins. Certaines cellules dans cette région libèrent une molécule dans le sang appelée aldostérone, que ces cellules produisent seulement après s’être combinées avec l’angiotensine II. Lorsque cela se produit, la pression artérielle commence à augmenter sous l’effet d’un autre mécanisme. En se combinant avec des récepteurs particuliers sur les tubes collecteurs du rein, la molécule d’aldostérone permet au corps de réabsorber les molécules de sodium rejetées dans l’urine.48 Les molécules de sodium augmentent alors la pression artérielle en augmentant la densité du sang.

restore

A. L'angiotensine est constamment fabriquée par le foie.

B. Les reins sécrètent la rénine en tant que réponse au stress résultant des changements dans la nutrition ou dans l'exercice excessif.

C. L'angiotensinogène I est formé par l'activation de l'angiotensine et de la rénine. Le sang transportant l'angiotensinogène I passe aux poumons et entre dans une réaction avec l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA).

D. L'angiotensinogène II se forme lorsque l'angiotensine I et l'ECA réagissent. L'angiotensine II a deux principaux effets : le premier est de stimuler la sécrétion d'aldostérone par les glandes surrénales, le second est de faire augmenter la pression artérielle pendant que les muscles lisses des vaisseaux sanguins se contractent.

1. angiotensinogène
2. foie
3. circulation sanguine
4. rein
5. rénine
6. angiotensine I

7. ECA
8. poumon
9. angiotensine II pulmonaire
10. glandes surrénales
11. aldostérone
12. vaisseaux sanguins rétrécis

Les reins passent à l'action pour rétablir la pression artérielle qui a baissé à la normale. Le schéma ci-dessus représente le système de maintenance d'équilibre dans les reins.

Sans doute, les effets de ces substances sont interconnectés. Puisque pas une seule de celles-ci ne pourrait se produire par hasard, il est encore bien plus impossible que tous les composants de ce système soient apparus par hasard dans le corps humain. Les coïncidences ne peuvent pas donner aux reins leur capacité à comprendre, ni l’initiative nécessaire pour adopter diverses mesures.

Prétendre que l’ordre des dizaines de substances et de mécanismes utilisés pour réguler la pression artérielle sont apparus par eux-mêmes est un type de comportement unique propre aux personnes dévouées aveuglément à la théorie de l’évolution, qui l’ont adoptée comme système de croyance. En effet, les évolutionnistes ont avoué de diverses façons que la théorie n’est qu’une croyance, et elle va à l’encontre de tous les faits. Une de ces admissions se lit comme suit:

Dès ma toute première formation en tant que scientifique, j’ai été fortement soumis à un lavage de cerveau pour croire que la science ne pouvait pas être compatible avec tout type de création délibérée. Cette notion devait être péniblement jetée. A l’heure actuelle, je ne peux trouver aucun argument rationnel pour renverser le point de vue pour la conversion vers Dieu. Nous avons eu l’habitude d’avoir un esprit ouvert, et maintenant nous nous rendons compte que la seule réponse logique à la vie est la création – et non le mélange accidentel aléatoire. 49

De toute évidence et de manière irréfutable, tous les faits scientifiques que les évolutionnistes ont dû admettre montrent l’existence d’un Créateur Qui a la domination sur tout – en d’autres termes, l’existence d’Allah.

Vos Reins Peuvent-Ils Posseder Des Informations Medicales?

Vos reins mesurent en permanence le niveau de globules rouges dans le sang pompé à travers eux. Les chiffres sont immédiatement analysés par les récepteurs sensibles et les mesures nécessaires sont prises.

kidney

Dans le cas où ils détectent toute réduction dans le sang filtré, des cellules spéciales des reins sécrètent une hormone appelée érythropoïétine. L'hormone ne montre pas son impact dans les reins mais dans la moelle osseuse. Cette hormone informe les principales cellules productrices de sang de la moelle osseuse que le nombre de globules rouges a diminué, et de là la production de globules rouges est accélérée. Plus de globules rouges sont libérés dans le sang, et plus le niveau de globules rouges est ainsi maintenu équilibré. Mais les cellules du rein prennent l'initiative de mettre en pratique les mesures nécessaires. Les cellules de la moelle osseuse déchiffrent le message de cette hormone envoyée à partir des reins et agissent en conséquence.

En outre, ces processus se déroulent tous de la même manière chez chacun des milliards d'êtres humains du monde.

Dans tous ces processus, les cellules montrent une intelligence très nette, et la source de cette intelligence doit être analysée. Il est impossible d'affirmer que les cellules sont parvenues à cette intelligence par elles-mêmes ou par hasard. Allah a installé cette intelligence dans les cellules et a inspiré leur comportement en eux. Il n'y a pas d'autre pouvoir qu'Allah.

Les reins imités

1. pompe
2. tube de dialyse
3. liquide de dialyse

4. Le sang est prélevé dans la veine
5. déchets

6. Le sang est renvoyé aux artères
7. La solution chauffée est absorbée
8. La solution utilisée est expulsée

9. liquide de dialyse propre
10. liquide de dialyse ajusté à la température du corps
11. La solution de dialyse utilisée

Si les reins perdent leur fonction ou ne travaillent pas assez, les machines de dialyse sont utilisées pour les remplacer. Encore, les machines de dialyse ne peuvent pas remplacer la facilité d'utilisation, les dimensions ou la vitesse de traitement du système rénal de l'organisme. En raison de cette création parfaite d'Allah dans un espace extrêmement petit, nous ne connaissons pas encore les processus qui se déroulent à l'intérieur de nos corps.

imitation

Dans le cas où les organes ne fonctionnent pas correctement, la technologie actuelle met à la disposition de la science médicale, des dispositifs artificiels pour les remplacer. Si les reins ne fonctionnent plus ou cessent de fonctionner correctement, les machines de dialyse sont développées pour fonctionner comme système de purification de sang. Dans ces machines – incomparablement plus grandes que les reins eux-mêmes – le sang est transféré par plusieurs mécanismes et nettoyé de ces substances toxiques comme l’acide urique.

Ces machines fonctionnent par simple diffusion, dans laquelle le sang passe d’un environnement à très haute densité à un environnement à faible densité. Le sang de l’artère est pompé à travers un tube dans la machine de dialyse, contenant un fluide qui est semblable au plasma sanguin en termes de richesses en oxygène et de concentration en sel. Pendant que le sang est pompé à travers les tubes, les déchets comme l’urée sont répandus dans la solution de dialyse, tandis que les substances nécessaires comme les globules rouges et les protéines restent dans les tubes de dialyse. Au cours de ce processus, le dispositif secoue légèrement la solution de dialyse, grâce à laquelle les déchets du sang sont séparés et le sang est rendu approprié pour être renvoyé au corps. Si nécessaire, le glucose est ajouté à la solution de dialyse et est de nouveau transmis dans le sang au moyen de la diffusion.

La sang épuré est renvoyé aux artères à l’aide d’un autre tube. Au cours de ce processus, la solution de dialyse est constamment renouvelée et maintenue à l’équivalent de la température du corps, de peur que le patient souffre d’hypothermie.

Une dialyse complète prend environ quatre à six heures et pendant celle-ci, la solution de dialyse est changée à plusieurs reprises. Les patients sont soumis au processus deux à trois fois par semaine. Pourtant la dialyse ne peut remplacer le rein normal. 50 Même les machines de dialyse les plus efficaces peuvent prolonger la durée de vie d’un patient de seulement quelques semaines, et la plupart des patients finissent par mourir.

Tout dans le corps humain a été parfaitement créé. La recherche médicale vise à développer une technologie qui peut produire des caractéristiques comparables au corps humain. Pourtant, il est impossible d’installer des dispositifs artificiels dans des espaces aussi petits que ceux dans le corps.

Les systèmes installés dans le corps humain par Allah sont incomparables dans tous les aspects. Toute personne doit considérer ceci comme une bénédiction d’Allah et doit Le remercier chaque instant.

Allah est Celui Qui vous a assigné la nuit pour que vous vous reposiez, et le jour pour y voir clair. Allah est le Pourvoyeur de grâce aux hommes, mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants. Tel est votre Seigneur, Créateur de toute chose. Point de divinité à part Lui. Comment se fait-il que vous vous détourner (du chemin droit)? Ainsi ceux qui nient les prodiges d’Allah se détournent-ils [du chemin droit]. (Sourate Ghafir: 61-63)

 

Qui A La Caracteristique La Plus Superieure – Une Machine De Dialyse, Qui Est Le Produit De La Technologie Avancee, Ou Un Rein De 5 A 10 Cm?
LE REIN: LA MACHINE DE DIALYSE
Il occupe seulement 5 à 7 cm3. Elle a la taille moyenne d'un réfrigérateur.
Il fonctionne en silence sans que personne ne se rende compte. Elle fonctionne à l'électricité et est bruyante.
Il fonctionne non-stop tout au long d'une vie, ne demandant aucun entretien. Elle s'use en trois à quatre ans.
Il teste la qualité du sang et ordonne la production de nouvelles cellules sanguines. Le sang ne peut pas être produit dans le corps puisque le rein ne fonctionne pas. Les transfusions sanguines fréquentes sont nécessaires, car le patient a besoin de sang nouveau.
Il fonctionne par lui-même, ne créant jamais de difficultés. Elle doit être exécutée par des techniciens experts dans des conditions stériles d'hôpital.
Il régule le niveau d'eau dans le sang et contrôle la pression artérielle. Tous les patients ont une hypertension artérielle, lorsque les patients sont reliés à la machine, leur pression artérielle diminue excessivement.
Il nettoie le sang, maintenant le corps en forme et en santé. Le patient a des difficultés à respirer, a des tremblements, saigne facilement et fréquemment, et développe souvent des crampes.
Son système de filtrage est parfaitement adapté aux besoins du corps, avec un total de 2.400.000 unités de filtrage, et fonctionne 7 jour sur 7, 24 heures sur 24. Il s'agit d'un simple filtre qui filtre le sang sommairement, et le patient a besoin d'avoir des tests réalisés, et de faire remplacer les substances déficientes par le sérum.
Il n'est pas nécessaire de mettre de côté un temps particulier pour son fonctionnement car elle continue à travailler par elle-même à tout moment. Elle garde les patients alités pendant cinq heures, trois fois par semaine, et ne leur permet pas de se déplacer.

Comme nous l'avons vu, le rein est incomparablement supérieur à une machine de dialyse.

Mais est-ce qu'une machine de dialyse pourrait être le fruit du hasard? Et si quelqu'un vous disait que cette machine, produite avec la technologie de pointe, était venue à l'existence par elle-même?

blood pressure

Puisqu'il est impossible qu'une machine de dialyse soit venue à l'existence par hasard, est-ce qu'un rein, si incomparablement supérieur, pourrait l'avoir été?

Le rein, avec toutes ses caractéristiques, est le produit d'une d'une puissance et intelligence supérieure. C'est l'une des œuvres d'Allah, Qui crée toutes choses parfaitement, dans un ordre parfait.

 

Notes

45- Arthur C. Guyton, M.D., Text Book of Medical Physiology, W.B. Saunders Company, 7th Edition,1986, s.613-614

46- Prof. Dr. Ahmet Noyan, Yaşamda ve Hekimlikte Fizyoloji, s.623-627

47- Montgomery, Conway-Spector-Chappel, Biochemistry, Mosby-Year Book, Inc., 1996, s. 604

48- Arthur Guyton-John Hall, Text Book of Medical Physiology, Guyton & Hall, 9th edition, s. 345

49- Chandra Wickramasinghe, London Daily Express ile bir röportajından, 14 Ağustos 1981

50- Guyton and Hall, 9. Basım, s.420

9 / total 15
Vous pouvez lire le livre Le Miracle de l'Homme de Harun Yahya en ligne, le partager sur des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le télécharger sur votre ordinateur, l’utiliser dans vos devoirs et thèses, et le publier, dupliquer ou reproduire sur vos sites internet ou blogs sans payer des droits d’auteurs, à condition de citer le site comme référence.
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top