L'existence de l'au-delà et du jour du Jugement

Il existe plusieurs types d'individus sur terre: ceux qui sont honnêtes et ceux qui mentent; ceux qui craignent Dieu et reconnaissent les limites qu'Il a instaurées et ceux qui se révoltent contre Lui. Le sort réservé à chacun dépendra de son attitude. Par son infinie miséricorde, Dieu récompensera chacun en toute justice. Cette promesse absolue est proclamée dans les versets suivants:

Ceux qui commettent de mauvaises actions comptent-ils que Nous allons les traiter comme ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, dans leur vie et dans leur mort? Comme ils jugent mal! Et Allah a créé les cieux et la terre en toute vérité et afin que chaque âme soit rétribuée selon ce qu'elle a acquis. Ils ne seront cependant pas lésés. (Sourate al-Jathya: 21-22)

Dans l'au-delà, justice sera rendue. Dieu sait certes tout ce qui se passe, que ce soit bon ou mauvais. Nul n'est donc censé ignorer que l'au-delà existe. Ce sera le moment où la justice de Dieu se manifestera pleinement et où chaque action sera jugée équitablement. Il faut par ailleurs souligner que le fait de dire "quand nous mourrons, nous serons réduits à l'état de poussière" ne met nullement à l'abri de la résurrection et du jugement dernier.

On a beau vouloir se tromper soi-même dans ce monde en cherchant à "profiter un maximum de la vie" et à éviter de penser à l'au-delà, même si on parvient à étouffer la voix de sa conscience, on n'échappera pas à la mort que Dieu nous a prédestinée un jour donné, ni à la résurrection dont Dieu est seul à connaître la date. Qu'on admette ce fait ou pas, chaque être sera ressuscité et présenté devant Dieu. Ce jour-là chacun recevra sa part de récompense selon ses bonnes et mauvaises actions. Nous serons ensuite envoyés vers notre véritable demeure pour y recevoir nos récompenses. Ceux qui ont nié l'existence de l'au-delà, ainsi que ceux qui se sont contentés de jouir des biens d'ici-bas seront envoyés en enfer, à moins que Dieu ne fasse preuve de miséricorde infinie en leur pardonnant. Dieu décrit la mentalité, le discours et l'état des mécréants qui prétendaient ne pas comprendre l'existence de la vie après la mort dans ces versets:

Celui qu'Allah guide, c'est lui le bien guidé et ceux qu'Il égare... tu ne leur trouveras jamais d'alliés en dehors de Lui. Au jour de la Résurrection, Nous les rassemblons traînés sur leurs visages, aveugles, muets et sourds. L'enfer sera leur demeure: chaque fois que son feu s'affaiblit, Nous leur accroîtrons la flamme ardente. Telle sera leur sanction parce qu'ils ne croient pas en Nos preuves et disent: "Quand nous serons ossements et poussière, serons-nous ressuscités en une nouvelle création?" (Sourate al-Isra: 97-98)

La réponse à cette question est ÉVIDENTE. Le monde dans lequel nous vivons est rempli de preuves de la glorieuse création de Dieu. Il ne fait pas de doute que le Créateur méticuleux de notre environnement est capable de créer l'équivalent de ce qui nous entoure dans l'au-delà. Dans un autre verset, Dieu interpelle les mécréants à travers des questions aux réponses évidentes:

N'ont-ils pas vu qu'Allah qui a créé les cieux et la terre est capable de créer leurs pareils? Il leur a fixé un terme, sur lequel il n'y a aucun doute, mais les injustes s'obstinent dans leur mécréance. (Sourate al-Isra: 99)

Nul n'est censé ignorer que l'homme sera jugé et récompensé selon ses actions dans l'au-delà, le jour où la justice de Dieu se manifestera pleinement.

En dépit du fait qu'elles croient en l'au-delà, certaines personnes ne méditent pas profondément sur la question. Elles disent ignorer qu'elles se retrouveront face à tout ce qu'elles auront accompli dans ce monde.

Elles se trompent en interprétant l'au-delà, le jour du Jugement, le paradis et l'enfer à leur manière au lieu de se référer à ce que Dieu nous en dit dans le Coran.

Dieu nous décrit l'au-delà dans les détails, le moment du Jugement, ceux qui iront au paradis et ceux qui seront envoyés en enfer. Le jour du Jugement, chaque homme se tiendra seul devant Dieu et fera un compte-rendu de l'ensemble de sa vie sur terre. Dieu accordera le paradis éternel ainsi que des faveurs en abondance à ceux qui se sont efforcés de lui plaire. En revanche, ceux qui ne se sont guère souciés de l'au-delà connaîtront les tourments, à moins d'une miséricorde de Dieu.

Se trompent également ceux qui comptent accéder au paradis grâce à la miséricorde divine en toute circonstance, ceux qui affirment ne pas avoir nui à autrui, ou encore ceux qui limitaient leur pratique religieuse à quelques actes sporadiques. Dieu attire notre attention sur ces hommes qui, même conscients de la vérité, continuent à se fabriquer des excuses:

Vers ton Seigneur sera, ce jour-là, le retour. L'homme sera informé ce jour-là de ce qu'il aura avancé et de ce qu'il aura remis à plus tard. Mais l'homme sera un témoin perspicace contre lui-même, quand même il présenterait ses excuses. (Sourate al-Qiyamah: 12-15)

Comme l'indique ce verset du Coran, l'homme est un témoin contre lui-même. Chacun sait la vérité; aussi quel sens y a-t-il à se chercher des excuses? Se cacher derrière le vice des autres ne sauvera personne le jour du Jugement. Si l'on s'est gardé de plaire à Dieu, des parents ou des grands-parents religieux ne seront d'aucun secours, ni le fait d'avoir nourri des pauvres, ni le fait de se dire musulman. Chacun est responsable de ses propres actes. Nous nous présenterons seuls devant Dieu et nous serons jugés seuls. Aucune excuse ne tient face au devoir que nous avons de plaire à Dieu. Peu importe que vous soyez très occupés, que vous deviez travailler dur pour vos enfants, que vous occupiez de postes dédiés à l'amélioration des conditions de vie de l'humanité, vous devez avant toute chose rechercher le plaisir de Dieu. Il est important de se rappeler que toutes ces déclarations relèvent de notre propre point de vue et non de celui du Coran car cela ne nous sauvera nullement d'une fin désastreuse. Sans aucun doute, le Coran est la meilleure source qui peut nous fournir l'information nécessaire pour atteindre le paradis.

Aucun prétexte ne sera suffisamment convaincant pour sauver de l'au-delà ceux qui embrassent des modes de vie autres que ceux loués dans le Coran, ceux qui se tournent vers la religion dans leurs dernières années, ceux qui se trompent eux-mêmes ainsi que les autres. Ceux-là ne seront pas autorisés à parler le jour du Jugement. Dieu n'acceptera pas les mensonges. Ils regretteront sincèrement d'avoir abusé des bontés de Dieu et de ne pas avoir obéi à Ses commandements:

Et que ce jour-là, on amènera l'enfer; ce jour-là, l'homme se rappellera. Mais à quoi lui servira de se souvenir? Il dira: "Hélas! Que n'ai-je fait du bien pour ma vie future!" Ce jour-là donc, nul ne saura châtier comme Lui châtie, et nul ne saura garrotter comme Lui garrotte. (Sourate al-Fajr: 23-26)

Ce jour-là, l'éternelle justice de Dieu séparera ceux qui ont écouté la voix de leur conscience de ceux qui ne l'ont pas fait. Préparez-vous à l'au-delà pour ne pas être parmi les perdants. N'oubliez jamais que vous devrez rendre compte de vos actes. Ne gaspillez pas vos efforts dans des futilités.

La vie éphémère ici-bas ne vaut rien comparée à l'au-delà. Les châteaux imposants, les maisons ostentatoires entourées de jardins, les yachts, les voitures flambant neuves, les discothèques, les hôtels de luxe, les professions honorables, les enfants sains, les belles épouses… toutes ces faveurs ont certes un attrait. Une vie entière peut être consumée à accumuler ces biens. Néanmoins, cela n'empêchera pas l'homme de connaître l'au-delà. Ce jour-là, il devra abandonner tout ce qui lui a été accordé.

Peut-être êtes-vous parmi ceux qui ont consacré leur vie à la course aux biens. Cependant ne prétendez jamais ignorer que toutes vos richesses ne vous sauveront pas dans l'au-delà.

À l'instant où les anges viendront prendre votre âme, vous quitterez ce monde en laissant derrière vous tout ce que vous possédiez. Il n'y aura aucune possibilité de retour. Lorsque vous serez ressuscité, vous serez jugé ailleurs en présence de Dieu. Vous ne serez alors interrogé ni sur vos biens, ni sur vos enfants, ni sur votre statut, ni sur votre éducation. Ce jour-là, les dirigeants les plus proéminents, les rois, les reines n'auront aucune supériorité par rapport aux autres. Aucun ami ne se souciera du sort de son ami. Au bout du compte, les mécréants finiront par offrir tous les biens matériels en échange de leur salut:

Où nul ami dévoué ne s'enquerra d'un ami, bien qu'ils se voient l'un l'autre. Le criminel aimerait pouvoir se racheter du châtiment de ce jour, en livrant ses enfants, sa compagne, son frère, même son clan qui lui donnait asile, et tout ce qui est sur la terre, tout, qui pourrait le sauver. Mais rien [ne le sauvera]. [L'enfer] est un brasier arrachant brutalement la peau du crâne. Il appellera celui qui tournait le dos et s'en allait, amassait et thésaurisait. (Sourate al-Maarij: 10-18)

Méditez sur ces versets. Et n'oubliez pas que la douleur de ce jour sera si intense que l'on sera prêt à tout donner pour sauver sa peau.

Dans le verset suivant, Dieu explique que les mécréants donneraient la terre entière, s'ils la possédaient afin d'éviter les tourments de l'enfer:

Si les injustes possédaient tout ce qui se trouve sur la terre, et autant encore, ils l'offriraient comme rançon pour échapper au pire châtiment le jour de la Résurrection; et leur apparaîtra, de la part d'Allah, ce qu'ils n'avaient jamais imaginé. (Sourate az-Zumar: 47)

En réalité, un bref moment de réflexion suffit à l'homme doté d'un esprit sain pour arriver à la conclusion évidente. Personne ne refuserait une place au paradis qu'on lui propose, dût-il y sacrifier tous ses biens, sa famille, son statut. C'est précisément le devoir de l'homme: faire don de sa richesse et de soi à Dieu, se détacher d'ambitions inutiles de cette vie, vivre pour la satisfaction de Dieu et recevoir ainsi le paradis en récompense. Le problème reste que l'homme se trompe en croyant que la vie est longue. C'est pourquoi certains préfèrent cette vie ici-bas, qui en réalité est courte et éphémère, au paradis éternel.

D'une part, il y a une existence éphémère d'une durée de soixante à soixante-dix ans et d'autre part, il y a une vie sans fin. D'une part, une belle vie éternelle et sans pareille où tous les désirs seront exaucés sans aucun effort et d'autre part, une vie courte et temporaire où tout est condamné à l'imperfection. Peu importe que vous soyez jeune et beau, le destin veut que cette vie expire en quelques décennies ou demain.

Tant que vous avez la possibilité de gagner votre place au paradis, n'étouffez jamais la voix de votre conscience au nom de quelques biens temporaires de ce monde. N'ignorez pas que certains seront perdants pour l'éternité parce qu'ils ne réfléchissent pas.

L'existence de l'au-delà est niée par beaucoup de gens. Pourtant, c'est bien sur ce point que Dieu éprouve les hommes. Aussi met-Il en garde Ses serviteurs contre le fait de suivre la majorité:

Et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier d'Allah: ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges. (Sourate al-An'am: 116)

En aucun cas, le point de vue de la majorité ne doit vous affecter négativement puisque chacun est responsable de soi. Cette réalité suffit à accroître la crainte de Dieu chez les personnes consciencieuses. Ne vous cachez jamais derrière le fait que "la plupart de gens font pareil". Même si vous êtes seul à poursuivre vos efforts, continuez à préparer votre place dans l'au-delà.

Dans le Coran, Dieu nous explique ce que nous devons faire pour notre salut éternel. Le jour du Jugement, les hommes seront, en effet, jugés selon leur dévotion envers Dieu, leur crainte de Dieu et la conduite qui en découle. Seule une dévotion sincère assurera à l'homme une place de choix dans l'au-delà. Dieu nous prévient que ni les biens, ni la famille ne nous rapprochent de Lui et que seuls ceux qui croient et font de bonnes actions atteindront le paradis:

Ni vos biens ni vos enfants ne vous rapprocheront de Nous. Sauf celui qui croit et œuvre dans le bien. Ceux-là auront une double récompense pour ce qu'ils œuvraient, tandis qu'ils seront en sécurité, aux étages supérieurs du paradis. (Sourate Saba:37)

Dieu nous indique que seule la piété, taqwa, aura de la valeur en Sa présence:

Ô hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes omniscient et grand connaisseur. (Sourate al-Hujurat: 13)

Avec ce verset, vous ne pouvez plus prétendre ignorer que le salut éternel sera accordé selon la taqwa. La famille, les richesses et les leurres de ce monde n'auront alors aucune valeur devant Dieu. N'oubliez jamais le verset suivant:

Cette demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne recherchent, ni à s'élever sur terre, ni à y semer la corruption. Cependant, l'heureuse fin appartient aux pieux. (Sourate al-Qasas: 83)


2011-02-11 01:28:10

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top