Tout a été créé pour une bonne cause

Dis : “O Allah, Maître de l’autorité absolue. Tu donnes l’autorité à qui Tu veux, et Tu arraches l’autorité à qui Tu veux ; et Tu donnes la puissance à qui Tu veux, et Tu humilies qui Tu veux. Le bien est en Ta main et Tu es Omnipotent.” (Sourate al Imran, 26)
Tout le monde souffre des difficultés et de l’inquiétude. La plupart des gens qui vivent indépendamment des enseignements moraux du Coran traversent des moments difficiles qui les rendent mécontents, tristes et anxieux. Ils pensent qu’ils ne sont pas éprouvés dans cette vie par Allah, et ils ne croient pas en Lui ou au destin qu’Il a créé pour eux. Par conséquent, ils considèrent ce qui leur arrive comme des événements aléatoires qui n’ont pas de sens et, de ce fait, et cela ne fait qu’accroître leur douleur. Allah déclare dans le Coran qu’Il mettra à l’épreuve les Musulmans et distinguera ceux qui sont bons et ceux qui ne le sont pas.
Allah n’est point tel qu’il laisse les croyants dans l’état où vous êtes jusqu’à ce qu’Il distingue le mauvais du bon. Et Allah n’est point tel qu’Il vous dévoile l’Inconnaissable, Mais Allah choisit parmi Ses messagers qui Il veut. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et si vous avez la foi et la piété, vous aurez alors une récompense énorme. (Sourate Al Imran, 179)
A cet égard, Allah nous donne dans le Coran l’exemple d’un événement qui s’est déroulé au cours de la vie de notre Prophète (pbsl) :
Et tout ce que vous avez subi, le jour où les deux troupes se rencontrèrent, c’est par permission d’Allah, et afin qu’Il distingue les croyants, et qu’Il distingue les hypocrites. [...] (Sourate al-Imran, 166-167)
Les croyants savent que tout se produit selon le destin et traitent chaque évènement comme une occasion pour montrer leur fidélité, leur attachement et leur soumission à Allah. En conséquence, les évènements qui semblent mauvais et difficiles sont donnés au profit des croyants sincères car Il veut qu’ils suivent le droit chemin et atteignent les récompenses infinies du paradis. De ce fait, les temps difficiles sont des périodes très propices dont les croyants doivent profiter.
Comptez-vous entrer au paradis sans qu’Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et qui sont endurants ? (Sourate Al Imran, 142)
Les incroyants font tout leur possible pour éviter de commettre des erreurs, car ils subissent la moquerie des gens, ou peuvent se voir refuser une occasion importante. Cependant, la moralité du Coran enseigne quelque chose de très différent. Les croyants savent qu’Allah a tout créé pour une bonne cause et que tout est une grâce du Tout Miséricordieux, Très Miséricordieux. Les croyants ne jugent pas les autres au sujet de leurs erreurs, au contraire, ils ressentent un sentiment de compassion et de miséricorde car ils comprennent que tout ce qui se produit est prédestiné. Par conséquent, ils ressentent du regret et font de leur mieux pour se réformer en se repentant et en abandonnant complètement le péché. Lorsqu’ils commettent une erreur, le regret qu’ils ressentent s’avère être bon pour eux, car il contient la détermination pour ne pas récidiver. Il est très important que les croyants montrent leur confiance et leur soumission dans ces moments-là et qu’ils agissent avec la connaissance que ces épreuves leur permettront de se rapprocher de Lui.

Selon le 216ème verset de la sourate al-Baqara, Allah peut changer pour les êtres humains des choses qui semblent mauvaises en bonnes, et que les gens peuvent aimer ce qui est mauvais pour eux. Un peuple riche, mais avare et qui ne croit pas en Allah est un exemple parfait sur ce qui vient d’être dit. C’est une grande erreur pour les incroyants de penser que l’avarice est quelque chose d’intelligent et que le fait de ne pas utiliser leurs richesses dans Son chemin leur sera d’une manière ou d’une autre récompensé. En fait, le Coran révèle que cette richesse sera plus mauvaise pour ses possesseurs et ne leur apportera qu’une grande douleur dans l’au-delà.
Que ceux qui gardent avec avarice ce qu’Allah leur donne par Sa grâce, ne comptent point cela comme bon pour eux. Au contraire, c’est mauvais pour eux : au Jour de la Résurrection, on leur attachera autour du cou ce qu’ils ont gardé avec avarice [...] (Sourate al-Imran, 180)
Comptez-vous entrer au paradis sans qu’Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et qui sont endurants ? (Sourate al-Imran, 142)
Les croyants ont une vision totalement différente des richesses et des biens. Tout d’abord, il n’est pas si important d’avoir des biens, parce que les croyants se dévouent à gagner Son agrément en utilisant ce qu’ils ont dans Son chemin, contrairement aux incroyants qui accumulent des biens pour eux-mêmes. Les croyants ne poursuivent jamais les intérêts mondains, mais se dirigent toujours vers ce qui leur fera gagner la vie éternelle et un statut élevé auprès d’Allah. Allah leur annonce cette bonne nouvelle dans le Coran.
Certes, Allah a acheté des croyants, leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattent dans le sentier d’Allah : ils tuent, et ils se font tuer. C’est une promesse authentique qu’Il a prise sur Lui-même dans la Thora, l’Evangile et le Coran. Et qui est plus fidèle qu’Allah à son engagement ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez fait : et c’est là le très grand succès. (Sourate at-Tawba, 111)
Tous les prophètes, les messagers et les croyants sincères étaient au courant de cette vérité et se sont comportés selon la connaissance que leurs biens, qu’ils utilisaient pour gagner Son agrément, appartenaient réellement à Allah. Par exemple, Allah indique dans le Coran que les croyants qui ont un caractère moral plein de miséricorde sont "[...] ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu’ils se sont engagés, ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage…" (Sourate al-Baqara, 177) Et contrairement à certaines personnes, les croyants ne dépensent pas leur richesse pour se montrer mais ils "[...] dépensent leurs biens cherchant l’agrément d’Allah, et bien rassurés (de Sa récompense)… " (Sourate al-Baqara, 265) Par conséquent, s’ils perdent certains de leurs biens, ils le considèrent comme une épreuve d’Allah et restent patients et optimistes.
Dis : "O Allah, Maître de l’autorité absolue. Tu donnes l’autorité à qui Tu veux, et Tu arraches l’autorité à qui Tu veux ; et Tu donnes la puissance à qui Tu veux, et Tu humilies qui Tu veux. Le bien est en Ta main et Tu es Omnipotent.” (Sourate Al Imran, 26)
Ceux qui croient et font de bonnes œuvres… Vraiment Nous ne laissons pas perdre la récompense de celui fait le bien. (Sourate al-Kahf, 30)
Le Coran nous informe de la récompense qu’Allah, dans Sa générosité envers Ses serviteurs, donnera à ces croyants qui dépensent leur argent et utilisent leurs biens dans Son chemin : "[...] Et toute dépense que vous faites [dans le bien], Il la remplace… " (Sourate Saba, 39) Il révèle aussi la récompense qui attend ces croyants pour qui l’agrément d’Allah est plus important que toute autre chose, qui sont conscients de la nature transitoire de cette vie et qui espèrent découvrir les merveilles de l’au-delà.
Ceux qui dépensent leurs biens dans le sentier d’Allah ressemblent à un grain d’où naissent sept épis, à cent grains l’épi. Car Allah multiplie la récompense à qui Il veut et la grâce d’Allah est immense, et il est Omniscient. (Sourate al-Baqara, 261)

Si vous faites à Allah un prêt sincère, Il le multipliera pour vous et vous pardonnera. Allah cependant est très Reconnaissant et Indulgent. (Sourate at-Tagabun, 17)

Dis : “Mon Seigneur dispense avec largesse ou restreint Ses dons à qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et toute dépense que vous faites [dans le bien], Il la remplace, c’est Lui le Meilleur des donateurs.” (Sourate Saba, 39)
Le Coran révèle également que les Musulmans qui donnent leurs biens auront une récompense multipliée par Sa générosité infinie. Et les croyants savent très bien que leurs biens ne leur sont d’aucune utilité dans ce monde. Quant aux incroyants, leurs biens les mèneront à la misère comme Allah l’énonce dans ce verset :
Que leurs biens et leurs enfants ne t’émerveillent point ! Allah ne veut par là que les châtier dans la vie présente, et que (les voir) rendre péniblement l’âme en état de mécréance. (Sourate at-Tawba, 55)

2010-03-24 13:01:45

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top