Les relations entre la Russie et la Turquie: deux bons amis

Il est difficile d’établir des amitiés. Elles sont précieuses et doivent donc être soigneusement protégées et conservées avec prudence à chaque occasion et avec des compromis si nécessaire. Surtout si ce précieux cadeau est le résultat des efforts de longue durée entre deux pays, il est alors encore plus précieux.

La Turquie et la Russie sont deux pays ayant une amitié remontant à une longue période. Même au temps de l'Union soviétique, leur amitié a continué malgré l'adhésion de la Turquie à l'OTAN. Elles ont toujours joui de bonnes relations même si elles étaient de côtés opposés. Cette tradition a continué jusqu'à aujourd'hui peu importe ce qui est arrivé, même la guerre civile syrienne qui fait rage à  la frontière turque, la crise en Ukraine ou le problème de la Crimée n’ont pu l’interrompre. Cela parce que, selon les mots de M. Poutine, la Russie et la Turquie sont plus que des voisins, ce sont deux bons amis.

Pour cette raison, l’abattage par la Turquie d’un jet russe qui a violé son espace aérien est survenu comme une surprise, non seulement pour le monde, mais aussi pour la population de Russie et de Turquie. Selon les règles d'engagement déclarées en 2012, la Turquie a le droit de mettre en garde les avions qui sont à 10 miles de l'espace aérien turc, et si les avertissement restent sans réponse, les avions fautifs seront abattus après s'être assuré que le pilote a eu le temps et la possibilité suffisante pour se jeter de l’appareil avant d’être frappé. Dans ce cas, les avertissements envoyés au jet en question ont commencé à 15 miles à l'extérieur de l'espace aérien turc et ont continué pendant 5 minutes, temps pendant lequel le jet a été averti 10 fois. En fin de compte, le jet a violé l'espace aérien turc pendant un total de 17 secondes. L'OTAN, qui a été convoqué le même jour à la demande de la Turquie, a déclaré: “Notre information est cohérente avec les informations fournies par d'autres alliés et montre que les renseignements turcs sont justes.”

Ce n’est pas la Russie qui a été visée

En effet, juste après l'incident, l'armée turque a publié un communiqué déclarant que “un jet non identifié avait violé à plusieurs reprises l'espace aérien turc.” En d'autres termes, la Russie n'a pas été délibérément prise pour cible, mais l'action a été faite indépendamment de la nationalité du jet, conformément aux règles d'engagement. La Russie n'a pas été ciblée, et ce ton diplomatique indique cela très clairement.

Cependant, les déclarations dures de M. Poutine envers la Turquie et l’annulation de la visite en Turquie du Ministre russe des Affaires étrangères Lavrov, même après l'explication, ont porté l'incident à une toute autre dimension. L’amitié vieille de plusieurs siècles se transforma soudain en une crise aux yeux de beaucoup. Toutefois, les déclarations du Président turc Erdogan étaient très calmes et conciliantes: “Ce matin, un jet, dont la nationalité est inconnue et qui a violé de façon répétée notre espace aérien, a été abattu. Nous ne voudrions pas témoigné d’un tel incident mais malheureusement, nous devons endurer la douleur d'avoir à recourir à une telle méthode. Cet incident a eu lieu entièrement en ligne avec les règles d'engagement que la Turquie avait annoncées plus tôt. La Turquie n'a pas de mauvais sentiments ou d'hostilité envers ses voisins ou tout autre pays. La raison pour laquelle les incidents les plus sinistres n'ont pas eu lieu à ce jour avec la Syrie est parce que la Turquie a agi avec bon sens. Personne ne devrait avoir le moindre doute que nous avons fait de notre mieux pour éviter cet incident. Tout le monde doit respecter le droit de la Turquie de protéger ses propres frontières.”

Article d’Adnan Oktar sur China Post:

http://www.chinapost.com.tw/commentary/letters/2015/11/26/451912/More-than.htm

2015-12-08 18:41:00
Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top