Les darwinistes : Nous l’admettons... l’histoire de l’évolution des oiseaux est un mensonge !

Comme pour tous les aspects relevant du non-sens de la théorie de l'évolution, nous avons depuis longtemps continué à exposer les mêmes faits scientifiques à chaque fois que le mythe de l'évolution des oiseaux à partir des dinosaures a été soulevé :


-    Un tel passage est totalement impossible en raison de l’unique différence structurelle entre les oiseaux et les reptiles,

-    Il n'ya pas une seule preuve scientifique pour appuyer cette revendication, et les darwinistes sont incapables de produire un seul fossile de forme de transition,

-    Chaque “dino-oiseau” que les darwinistes avaient proposé comme un fossile de forme de transition s’est révélé être une fraude, et les darwinistes ont même été jusqu’à attacher des plumes sur les fossiles de dinosaures,

-    Ils ont essayé de présenter des fossiles vivants parfaits, ne constituant aucune preuve scientifique de l'évolution, comme des formes de transition afin de légitimer leur position,

-    Plusieurs darwinistes ont décrit cette revendication comme une réelle source d'embarras,

-    Et, plus important encore, il existe des parfaits fossiles d’oiseaux bien plus anciens que les dinosaures et que les formes de vie que les darwinistes prétendent être des formes de transition.

Nous avons décrit, à plusieurs reprises et avec des preuves définitives à l'appui, comment tous ces points réfutent totalement le mythe darwiniste d’une transition d’un milieu terrestre à un milieu aérien. Désormais les darwinistes admettent l’invalidité de ce scénario impossible.

 “Ces résultats, en plus de la masse croissante de preuves des deux dernières décennies, remettent en question certaines des croyances les plus largement répandues sur l'évolution animle.”

Ces mots appartiennent à deux scientifiques darwinistes de l’Université de l’Etat ’d'Oregon ! Dans une étude publiée dans le journal scientifique Morphology, Devon Quick et John Ruben ont porté un coup fatal à la spéculation concernant la mystification que les oiseaux ont évolué à partir de dinosaures.

Les recherches menées ont concerné des fémurs ou os de cuisse d'oiseaux. Selon les résultats de l'étude, contrairement aux formes de vie terrestres, le fémur d’oiseau est essentiellement immobile. Pour les formes terrestres, le fémur mobile est utile afin de marcher et courir, alors que les oiseaux utilisent la partie inférieure de leurs pattes. Les recherches de Devon Quick ont révélé que ces fémurs statiques chez les oiseaux, leur allure et système musculaire sont d'une importance vitale dans la prévention de leurs sacs d'air de l'effondrement pendant la respiration.

Quick expose la situation :

“C’est fondamental à la physiologie des oiseaux. C'est vraiment étrange que personne n’a réalisé ceci auparavant. La position de l'os de la cuisse et des muscles chez les oiseaux est essentielle à leur fonction pulmonaire, qui à son tour assure la capacité respiratoire pendant le vol.”

Le point souligné ici, est que les dinosaures manquent un tel fémur statique. Le zoologiste de l’Université de l’Etat d’Oregon, Professeur John Ruben fournit ce constat :


“Les dinosaures théropodes avaient un fémur mobile et ne pouvaient donc pas avoir eu un poumon ayant fonctionné comme chez les oiseaux. Leur sac aérien abdominal, s'ils en avaient eu un, se serait effondré. Ceci sape un élément crucial parmi les pièces justificatives pour le dinosaure-oiseau.”

Ruben enchaîne :

“Il est vraiment étonnant qu'après des siècles d'étude des oiseaux et du vol, nous ne comprenions pas encore un aspect fondamental de la biologie des oiseaux.”

Ruben indique également que l’apparence des oiseaux dans les archives fossiles antérieurement aux dinosaures représente un “grave problème” délibérément ignoré par ceux qui soutiennent que les dinosaures ont évolué en oiseaux . Il dit que la similitude entre les structures pulmonaires des oiseaux et des dinosaures, la plus grande preuve revendiquée par les partisans de la position darwiniste, a disparu avec cette constatation révélée.
Ruben résume aussi la raison pour laquelle ce fait important a été ignoré exprès par les scientifiques darwinistes :

“Franchement, il ya beaucoup d’intrigues de musées impliqués dans cela, tant de carrières engagées pour un point de vue particulier, même si de nouvelles preuves scientifiques soulèvent des réelles questions.”

Dans l'étude en question, les mêmes scientifiques soulignent également que les oiseaux possèdent d’autres “fonctions spécifiques” qui leur permettent de recevoir les niveaux d'oxygène nécessaires pour le vol et que bien que ces dernières soient présentes chez les oiseaux de nos jours, ELLES SONT DEFINITIVEMENT ABSENTES CHEZ LES DINOSAURES.

Le dilemme des darwinistes est que la théorie de l'évolution est une tromperie

Ces résultats sont bien entendu significatifs pour montrer l’invalidité du non-sens que les oiseaux ont évolué à partir des dinosaures. Un autre élément frappant qui fait que ces déclarations sont importantes, c'est que les acquiescements en question proviennent de darwinistes. Mais il ya un autre point qui nécessite une clarification : les difficultés liées à la transformation de toute forme de vie en un oiseau vont bien au-delà des différences profondes dans les poumons.

Allah a créé les êtres vivants et les a dotés des caractéristiques les mieux adaptées à leur environnement. L'anatomie d'une créature qui vit sur terre, est en parfaite harmonie avec la vie sur terre. Parce que c'est Allah Qui crée l’être vivant avec son habitat. Il y a donc une parfaite harmonie entre ces deux éléments. Un oiseau est créé avec l'extraordinaire capacité de voler. Ce n'est pas seulement le fait qu'il possède des ailes etc. qui rend cela possible. Chaque détail, de ses poumons à ses os, de ses sacs d'air à ses plumes, est spécialement conçu pour le vol. Parce que c'est notre Seigneur Tout-Puissant, Allah, le Créateur de la terre et du ciel, Qui crée les oiseaux et leur permet de voler dans les airs.

Par conséquent, cette énorme différence dans les fémurs est juste l'une des CENTAINES de différences entre les formes de vie terrestres et les oiseaux. Pour qu’une forme de vie terrestre (toutes celles que les darwinistes proposent pour le non-sens d'un passage “de la terre aux airs”) se transforme en un oiseau, il faudra que des coïncidences inconscientes et aléatoires fonctionnent afin d’identifier chacune de ces différences innombrables et puis assurent les changements nécessaires. Mais la science moderne a prouvé que même une seule intervention aléatoire dans un organisme vivant conduira à la mort de cet organisme. Par conséquent, le dilemme des darwinistes ne réside pas dans les poumons ou fémurs des oiseaux, mais dans la fausse théorie de l'évolution.

Allah le Tout Puissant a créé tous les êtres vivants avec une glorieuse perfection sans failles. Le plus grand dilemme des darwinistes est leur incapacité à remettre cette perfection sur le compte du hasard. Et Allah a créé une telle complexité glorieuse que la théorie de l'évolution est démolie rien que dans la structure d’une protéine. Il s'agit d'un piège sans équivoque établi par notre Seigneur pour l'idéologie darwiniste qui cherche à tromper l'humanité toute entière avec cette croyance hérétique. Comme la perfection chez les êtres vivants se dégage et que le fait que le darwinisme n'est pas soutenu par une seul fossile de forme de transition, l'effondrement du darwinisme est maintenant devenu incontournable, par la volonté d'Allah.




2009-12-05 12:33:44

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top