L’éducation peut mettre fin aux conflits religieux

 

Une conférence sur le dialogue interreligieux au cours de laquelle des questions importantes ont été soulevées a eu récemment lieu au Qatar. Le but de la conférence était d’examiner les conflits entre les musulmans et chrétiens dans la République centrafricaine, les conflits boudhistes-musulmans au Myanmar, les tensions israélo-palestiniennes et les soulèvements en Irlande du Nord et de révéler les véritables causes du conflit. Etait-ce vraiment la question du dialogue interreligieux, ou les concepts tels que le territoire, le pouvoir ou le nationalisme qui étaient plus importants dans les coulisses?

Les dirigeants modérés ont donné des messages modérés lors de la conférence où ces questions ont été examinées et tous les participants sont partis dans un état d’esprit heureux. Une participante a dit: “Se réunir, discuter et débattre de toutes ces questions et trouver des moyens de rétablir la paix est une bonne chose”. Elle a ensuite ajouté: “Nous espérons tenir ces conférences dans d’autres pays aussi”.1

Il est impossible de ne pas partager l’optimisme des participants. Bien sûr, se réunir et échanger des idées sur ces problèmes et établir des amitiés dans ce contexte est une bonne chose; mais bien que ce soit une étape importante dans le développement de l’unité, cela ne suffit pas à mettre un terme aux conflits entre les religions parce que la véritable cause de ces conflits est ignorée et mal diagnostiquée et on perd du temps.  

Nous devons savoir que le vrai problème dans les pays où les conflits ont lieu au nom de la religion n’est pas vraiment la religion, le territoire, le pouvoir ou le nationalisme. Ceux-ci peuvent bien jouer un rôle dans le déclenchement du conflit mais la cause réelle est le système de croyance erronée produit au nom de la religion, qui est, sans détour, une idéologie socio-politique réactionnaire, totalitaire et atavique.

Bien que la croyance superstitieuse peut souvent être assimilée à la religion, elle représente en fait une idéologie qui s’est détournée de la vraie religion et a régressé vers différents points de vue extrêmes et ataviques extérieurs à la religion, et qui est devenue radicale, sournoise et sans amour. Ce danger s’applique à toutes les religions et croyances, de cette façon, toute vraie croyance qui abandonne ses racines perdra son sens et se transformera en une idéologie effrayante, oppressante et extrémiste.

Prenons l’exemple de la République centrafricaine, les musulmans et les chrétiens qui vivaient comme des frères dans la région depuis de nombreuses années ont soudainement adopté une politique d’hostilité qui les a conduit à s’entretuer par les moyens les plus barbares. Mais la plupart de ceux qui réalisent le massacre en question sont des gangs qui n’ont rien à voir avec la religion, c’est le système de croyances radicales et fanatiques cherchant à diviser les chrétiens et les musulmans qui représente la cause fondamentale du conflit. L’idée de “la fraternité des religions” au coeur de tous les textes sacrés a été abandonnée pour diverses formes d’absurdités. L’idée que les religions sont toujours hostiles les unes envers les autres a largement été propagée et les gens qui avaient l’habitude de se considérer comme frères sont devenus ennemis.

Par exemple, l’Islam commande aux musulmans dans le Coran de traiter les chrétiens et les juifs avec amitié, fraternité et protection, mais la fausse croyance réactionnaire qui s’est développée à sa place a répandu l’idée que tous les chrétiens et les juifs sont ennemis. C’est la raison principale de l’incendie des églises en Egypte et de l’antisémitisme croissant dans le monde arabe.

C’est aussi la raison pour laquelle certains milieux chrétiens font de la propagande contre l’Islam et présentent une attitude partiale envers les musulmans. Ils ont adopté un mode de pensée fanatique qui s’est détourné de l’essence même du christianisme si bien que certains sont en attente d’une guerre dans laquelle les musulmans et les juifs seront massacrés avec joie. 

Puisque la pseudo-religion absurde propage la sauvagerie, la terreur, la haine et le manque d’amour à travers le monde et que les gens se détournent de la vraie religion en masse, la solution réside dans l’éducation au lieu des conférences consacrées à l’identification des causes. C’est parce que la religion de fanatisme est le produit d’une fausse éducation, beaucoup de gens qui suivent cette croyance faussée sont tout à fait conscients qu’ils font quelque chose de mal. Les dommages causés par cette fausse éducation ne peuvent être corrigés que par une véritable éducation. C’est pourquoi, à la place des initiatives qui font perdre du temps, l’action est urgente.

Les dirigeants et représentants religieux modérés et pacifiques doivent chercher des moyens d’atteindre ces communautés mal éduquées lors des réunions de sensibilisation tenues entre eux. Ils doivent commencer par éduquer les gens avec des livres, des émissions et des discours décrivant la vraie religion, en particulier dans les zones où le radicalisme est très répandu. Par exemple, ils doivent utiliser des versets du Coran pour montrer que la guerre, le meurtre et la haine sont un péché dans la foi musulmane. Ils doivent présenter, avec des preuves à l’appui, les faiblesses et l’illogisme de l’idéologie fanatique qui est passée au premier plan. 

Si l’on souhaite une paix globale dans le monde, la façon d’y parvenir est d’apporter une conception correcte de la religion et d’éliminer la fausse croyance. Une responsabilité majeure incombe donc à tous ceux qui ont une conception correcte et donc, modérée de la religion. Les pays peuvent être encouragés à dépenser l’argent qui est actuellement alloué à l’acquisition d’armes, à la mobilisation d’un effort d’éducatif et les organisations de la société civile ainsi que les organisations médiatiques peuvent être mobilisées à cette fin. Il ne faut pas oublier qu’il est beaucoup plus facile de diffuser ce qui est vrai et précis. Par conséquent, au lieu de laisser les communautés dans un état d’hostilité et de bigoterie découlant de l’ignorance, ce qui serait juste de faire est d’éliminer cette ignorance. Lorsque cela sera réalisé, les armes et les guerres perdront leur sens du jour au lendemain. 

1.http://www.aljazeera.com/programmes/insidestory/2014/03/religion-source-unity-division-2014327161222765229.html

Article d’Adnan Oktar sur The Star (4 juin 2014):

http://www.thestar.com.my/Opinion/Letters/2014/06/04/Education-can-end-religious-strife/

 

2014-06-30 16:08:26

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top