De nouvelles explications des versets de la Sourate Qaf -1

De nouvelles explications des versets de la Sourate Qaf -1
(Extrait de l'interview d’Adnan Oktar en direct sur A9 TV, le 2 mars 2012)


 

De nouvelles explications des versets de la Sourate Qaf -1
(Extrait de l'interview d’Adnan Oktar en direct sur A9 TV, le 2 mars 2012)

ADNAN OKTAR: Sourate Qaf, verset 41. Je demande la protection d’Allah contre le diable réprouvé. "Et sois à l'écoute, le jour où le Crieur criera d'un endroit proche." Regardez, un endroit proche. A quel point est-ce proche ? Très proche. "Et sois à l'écoute, le jour où le Crieur criera d'un endroit proche." Écoutez, mais de très proche. “...le jour où ils entendront en toute vérité le Cri." Un cri. " Voilà le Jour de la Résurrection." La résurrection. D'abord il entend un cri, il se réveille à ce cri. De la même manière qu’il règle son téléphone ou l'alarme qui le réveille. De l'endroit où il s’allongeait, de là où il dormait, où il était mort, il entend un cri et il se réveille soudainement. Et le Crieur l’appelle de très près. "C'est Nous qui donnons la vie et donnons la mort” dit Allah le Tout Puissant. "...et vers Nous sera la destination”. “Le jour où la Terre se fendra, les [rejetant] précipitamment.” C’est-à-dire il ne reste aucun lien en termes de dimensions. "Alors, ils courent rapidement, car le Crieur les appelle” dit Allah. Ils se lèvent d'abord avec beaucoup d'enthousiasme lorsqu’ils entendent ce cri, puis Allah dit qu'ils commencent à courir à toute vitesse, tout le monde court. “...ce sera un rassemblement facile pour Nous."
Les Musulmans ont également des gens pour les accueillir. Ils ont des lumières devant eux et à leur droite. Lorsqu’ils les voient, ils se rendent compte qu'ils iront au Paradis, cela signifie qu'ils iront absolument au Paradis. Cependant ils sont encore dans l’espérance. Ils espèrent y aller, incha Allah, une fois qu'ils entrent au Paradis, alors ils diront: “Maintenant, nous sommes au Paradis." Cependant ils ont la foi selon cette connaissance. Ils disent : “Incha Allah”, ce qui signifie qu'ils sont plein d'espoir. Ils espèrent aller au Paradis. Ils espèrent avec une forte conviction. “Nous savons mieux ce qu'ils disent." Rien ne peut rester secret. “Nous savons mieux ce qu'ils disent. Tu n'as pas pour mission d'exercer sur eux une contrainte. " Vous n'êtes pas un oppresseur.Il n'y a pas de contrainte en religion . Il y a le verset.  Je demande la protection d’Allah contre le diable réprouvé : “Il n'y a pas de contrainte en religion”.  Ce verset est explicite. Les bigots nient et disent : “Si, il y en a,  tout au contraire." Allah dit : “Il n'y a pas de contrainte" et eux disent : "Si, il y en a". " Rappelle donc, par le Coran celui qui craint Ma menace." Par quoi? Par le Coran. Pas avec les mythes et les mensonges des bigots. Par quoi? Par le Coran. Non, dit-il, je ne veux pas rappeler par le Coran. Je veux rappeler aux gens par les superstitions, dit-il. Mais Allah nous dit de rappeler par le Coran". "Rappelle donc par le Coran".
Dans le verset 38 Allah le Tout-Puissant dit : “En effet, Nous avons créé les cieux et la terre et ce qui existe entre eux en six jours ". En six périodes de temps. “...sans éprouver la moindre lassitude". Comme vous le savez, selon la croyance Juive et Chrétienne, ils disent  qu’Allah s’est reposé le septième jour. Allah dit: “...sans éprouver la moindre lassitude".
Cependant vous dites Allah et vous dites qu’Il était fatigué. Comment Allah pourrait-Il être affecté par de la fatigue? Regardez, Allah explique cela : “...sans éprouver la moindre lassitude”. S'Il était fatigué, alors Il ne serait pas Divin.  N’est-ce pas? Nous sommes des créatures, nous sommes des êtres créés par Lui. Nous allons être affectés par la fatigue. C'est ainsi qu’Allah nous crée. Allah est le Tout-Puissant, alors comment serait-Il fatigué? C'est une autre preuve que le Coran est un Livre Divin.
Sourate Qaf, [verset]16, je demande la protection d’Allah contre le diable réprouvé: "Nous avons effectivement créé l'homme.." Non pas à travers l'évolution ou le hasard. Allah dit qu'Il l'a créé. “...et Nous savons ce que son âme lui suggère”. Allah dit qu'Il crée ses murmures internes. L’homme dit qu’il y a des murmures internes qui lui viennent. Pourquoi viennent-ils? Pour qu’il soit testé. Supposons que soixante quatorze murmures internes viendront à l’homme. Tous les soixante quatorze viendront , un par un, en ordre, régulièrement. Allah crée également dans sa conscience, les réponses qu’il donnera à chacun de ces soixante quatorze murmures internes, il y répond un par un.  C’est une nécessité de l’épreuve terrestre. Les gens croient qu’ils ont un esprit mauvais, que ces murmures ne viennent jamais à personne d'autre. Et comme ils supposent qu'ils sont anormaux, qu'ils ont un esprit malade, ils disent : "J’ai des murmures internes". Cependant ces murmures viennent à tout le monde, car nous sommes tous testés. Regardez : " Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire ".
Où est notre veine jugulaire? A l'intérieur de nous. Allah dit : “Je suis plus près de vous que votre veine jugulaire”. Qu'est-ce que cela signifie? Telle est l'explication de ce que nous décrivons à propos de la matière. Allah montre une image. Allah dit que l'image entière Lui appartient. Qui êtes-vous? Un être d’ombre. Où est Allah? Allah est partout. N’est-ce pas? Incha Allah,  Allah est partout avec Ses manifestations, en tant que la manifestation de Ses Noms. "Quand les deux recueillants, assis à droite et à gauche, recueillent..." Regardez, faites attention, ceux-ci ne bougent pas, nous nous déplaçons, mais les anges qui recueillent ne bougent pas. Ils sont assis. Comprenez ce qui est nécéssaire [dans cette situation]. C'est le propos que nous expliquons. Regardez : "Quand les deux recueillants, assis à droite et à gauche, recueillent..." Ils sont assis. Pourtant, nous nous déplaçons. Eux, ils  écrivent. C'est assez facile à comprendre. "Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire.”
Par exemple, nous parlons maintenant. Ici et ici. Cet endroit est plein [d’Anges], il se peut qu’ils sourient en ce moment. Il y a des djinns (des génies) et il y a également des Anges. Il y en a plein ici en ce moment. Et lorsque je dis cela, il se peut qu’ils sourient, car ils peuvent nous voir, mais nous, nous ne pouvons pas les voir. Incha Allah. Ils nous regardent avec plaisir. Ils sont sûrs que nous ne pouvons pas les voir. Ils savent que c'est impossible. En longueur et en largeur, nous sommes dans la deuxième dimension. [Il y a] Deux dimensions [pour nous], cependant eux nous regardent de l'extérieur, de la troisième dimension. Imaginez que nous vivions sur un écran de télévision. Il n'y a que la longueur et la largeur,  on dirait que c’est en trois dimensions à la télévision cependant il n’y a que deux dimensions. Comment regardons-nous de l'extérieur? Nous voyons parfaitement. Quelqu’un qui vit là-bas, peut-il nous voir de cet écran? Non, mais nous, nous les voyons. Nous regardons avec plaisir, n’est-ce pas?
Cependant nous ne pouvons pas les voir. Incha Allah, cet endroit est maintenant plein de ces derniers. Incha Allah. S’ils étaient visibles, vous seriez bien sûr très excités, je veux dire le discernement du bien et du mal par la raison serait levé. Et ce serait la fin de l’épreuve sur terre. "L'agonie de la mort..." C'est un état d'agonie, un état d’ivresse, le pouvoir de jugement est altéré pendant l’agonie. Dans [le sens] de la vision, dans [le sens] de l'odorat, dans les sens du corps humain; par exemple, on perçoit les pieds comme s’ils étaient un (seul morceau), la jambe s'enlace à la jambe. Dans le verset il est dit que la jambe s'enlace à la jambe. On ressent cela comme s’il y avait un seul pied. On a l’impression que le corps n’existe pas. On dit parfois : “ Je me sens comme une âme, un nuage”. L’homme se sent comme un nuage, il ne peut pas sentir son corps. Il n'y a pas de corps, il est comme une simple image. Regardez, Allah dit : “L'agonie de la mort fait apparaître la vérité: ‹Voilà ce dont tu t'écartais".  " Vous n’y croyiez pas" est-il dit. Cependant personne d'autre ne peut entendre cela. Seule la personne elle-même l'entend dans cette ivresse (de la mort). " Et l'on soufflera dans la Trompe" est-il dit. Voilà l’explication de la relativité du temps, car il peut y avoir des centaines ou des milliers d'années de temps entre les deux. Cependant on souffle dans la Trompe en même temps.  “Voilà le jour de la Menace”. Allah dit : “C'est le jour où les événements dont je vous ai parlés se réalisent." Cette personne ne croyait pas, mais cela se passe maintenant.


 



2012-05-29 11:53:25

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top