Le rôle de la propagande dans l’Holocauste juif

La Shoah fut l’une des tragédies les plus cruelles de l’histoire, et pourtant, de nombreux pays ont été apathiques et indifférents à l’époque. Il a fallu beaucoup de temps aux États-Unis pour agir. Le Royaume-Uni était au courant de ce qui se passait, néanmoins, il a d’abord suivi une politique d’encouragement d’Hitler. Aujourd’hui, même si dans les pays occidentaux l’Holocauste a acquis son statut et se présente dans la législation de nombreux pays, la situation est très différente dans le monde musulman.

La propagande à sens unique et le manque d’informations sur le massacre des Juifs ainsi que sur les horreurs des chambres à gaz, des camps de concentration et d’extermination pendant l’Holocauste laissent beaucoup de Musulmans totalement indifférents à la brutalité inhumaine des nazis et de leurs collaborateurs. Ainsi, il incombe aux Musulmans de rétablir les faits historiques en examinant cet horrible crime contre l’humanité.

L’Holocauste ne s’est pas produit dans le vide. Il était fondé sur des croyances antisémites, l’ancienne haine des Juifs. Hitler a utilisé sa propagande idéologique pour éveiller ce sentiment dormant chez des millions d’individus. Il a utilisé le pouvoir de son éloquence et a persuadé des millions de personnes à croire que les Juifs, qui représentaient moins de 1% de l’ensemble de la population allemande, devaient être éradiqués sans pitié.

Les nazis ont commencé par cibler les Juifs avec une propagande idéologique pour endoctriner le peuple allemand avec la haine et l’hostilité. « La propagande vise à imposer une doctrine à tout un peuple », écrivait Hitler dans son livre Mein Kampf en 1926. Ce dernier a prôné l’utilisation de la propagande pour répandre la haine contre les Juifs et d’autres groupes minoritaires. Quand les nazis sont arrivés au pouvoir en 1933, ils ont établi un ministère du Reich à l’Education du peuple et à la Propagande, dirigé par Joseph Goebbels. Le but de cette machine de « propagande noire » était de répandre l’inimitié allemande contre les Juifs et les autres groupes minoritaires ciblés, les « indésirables », tels qu’ils ont été nommés.

Les nazis ont également lancé un boycott visant les magasins et les commerces juifs, une stratégie antisémite similaire à celle que nous voyons dans le mouvement BDS d’aujourd’hui. Partout en Allemagne, des affiches décrivant les Juifs comme de vilains monstres et portant des slogans comme « N’achetez pas de biens juifs » ont été fixées. En 1940, le film antisémite The Eternal Jew a été projeté dans les cinémas dans toute l’Allemagne. Dans les écoles, les enseignants mettaient en garde leurs élèves contre la soi-disant « menace juive » et, pendant les cours, les Juifs étaient injuriés et calomniés.

Le 20 janvier 1942, à la Conférence de Wansee, de hauts responsables nazis décidèrent d’une « Solution finale au problème juif ». Cela signifiait l’extermination systématique de tous les Juifs : hommes, femmes et enfants, même bébés, ne laissant pas un seul Juif vivant. Cette barbarie aurait lieu dans tous les territoires occupés et contrôlés par les nazis. Conformément à cette décision, les camps d’extermination ont été établis. Dans ces camps et dans des conditions épouvantables, les nazis ont assassiné quelque 11 millions de personnes, dont près de 6 millions de Juifs.

Ce n’est certainement pas un secret que l’Allemagne nazie a concentré son attention pour obtenir le soutien de certains dirigeants du Moyen-Orient tout au long de la guerre. La propagande destructrice contre les Juifs qui a commencé avec l’arrivée au pouvoir d’Hitler s’est introduite dans de nombreuses zones d’influence dans plusieurs parties du monde. Ils ont utilisé des tactiques de propagande similaires dans de nombreux pays du Moyen-Orient. Radio Berlin a commencé les émissions de radio arabes et perses dans l’objectif de créer l’hostilité et la haine contre les Juifs. Les nazis ont également préparé des programmes de formation décrivant les Juifs comme des « ennemis » pour les jeunes de cette géographie.

Aujourd’hui, un pourcentage non négligeable de la population mondiale n’a jamais entendu parler de l’Holocauste ou le nie. Influencés et soumis à des enseignements biaisés et à l’endoctrinement de la haine contre les Juifs, certains groupes musulmans sont devenus prédisposés à nier cette atrocité. Mais le déni de l’Holocauste est le déni de faits historiques.  

Pourquoi est-il si important de reconnaître et de réfuter ce déni de l’Holocauste? La raison en est qu’à l'avenir, si des atrocités de ce genre se reproduisent contre les Juifs ou toute autre race, nation ou religion, les gens auront pris leçon, ne désensibiliseront pas leur conscience et ne resteront pas spectateurs, mais s’opposeront activement à ces injustices. Les individus doivent courageusement se dresser devant une telle injustice, en tirant toujours la force de combattre l’injustice de leur foi en Dieu.

L’indifférence de tant de personnes face aux horreurs de l’Holocauste découle d’un manque d’éducation appropriée, d’une « propagande noire » et de la désinformation actuelle. Le rôle de la propagande, de la calomnie et de la désinformation est souvent négligé. Cependant, comprendre le rôle des mensonges et de la calomnie donne un sens au message de l’Holocauste dans la vie quotidienne, à la nécessité de maintenir la vérité, à la moralité scripturale et à la valeur de la vie. Les personnes de bonne conscience doivent inculquer le courage, la détermination et l’honnêteté pour résister aux idéologies malfaisantes et à leurs messages de haine.

Les Musulmans devraient également mener une « campagne » culturelle généralisée : les Musulmans éduqués et bien informés doivent expliquer à ceux qui ignorent les politiques qui ont ouvert la voie à l’une des plus grandes tragédies dont l’humanité ait jamais été témoin. Il est également essentiel de faire revivre les préceptes de l’Islam qui exigent le maintien de la justice, la protection des opprimés, la miséricorde et la compassion envers les innocents.

Tous les dirigeants de la communauté musulmane, politiques ou religieux, ont un devoir important. Ces dirigeants musulmans doivent expliquer que l’Islam ne permettrait jamais une telle haine ou persécution. Ils doivent informer leurs communautés que selon le Coran, tout Juif, ou toute autre personne affligée, doit toujours être aidé par les Musulmans. Il est de la plus haute importance et une obligation morale d’alerter la conscience d’autrui et de s’assurer que de telles tragédies ne se répèteront plus.

The Jerusalem Post & JSS News :

http://www.jpost.com/Opinion/The-role-of-propaganda-in-the-Holocaust-539981#/

https://jssnews.com/2018/04/17/le-role-de-la-propagande-dans-lholocauste-juif-par-a-oktar/

2018-06-18 18:22:52

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top