Les particularités des oeufs de moustique

Agrandir l'écran
 

1. Lorsqu’ils sont déposés pour la première fois, les œufs de moustique sont d’un jaune brillant. Avec les premiers rayons du matin, ils deviennent noirs. En quoi cela est-il important ?
2. Il y a des espèces de moustique dont les œufs présentent une cavité en forme d’entonnoir. A quel procédé font-ils appel pour que les œufs ne coulent pas grâce à cette cavité ?
3. Pourquoi certaines espèces de moustique enveloppent leurs œufs avec un liquide gélatineux ?
4. Comment les moustiques du genre cylindrotoma placent-ils leurs œufs sur le « tissu » d’une plante ?

Les moustiques femelles peuvent déposer sur l’eau entre 40 et 200 œufs et ce en une seule fois. Il y a des espèces de moustique qui pondent toutes les trois semaines, tout comme il y a des espèces qui pondent une fois par an.

Les œufs de moustique possèdent des spécificités différentes en fonction des dangers auxquels ils pourront faire face ou des ennemis présents dans l’environnement. Certains sont méticuleusement enveloppés, certains sont attachés fortement à des endroits et certains sont soutenus avec des coussins d’air afin de ne pas couler.

Des Œufs Experts en Camouflage

Les œufs restent complètement sans défense une fois que le moustique qui les a fécondés s’éloigne de ces derniers. Dans les premiers instants où ils sont laissés, ce sont des proies faciles, immobiles, repérables facilement car ils sont d’une couleur jaune vif. Ils ont de très nombreux ennemis qui les attendent. Or, les œufs de moustique ont une particularité importante. La couleur des œufs qui sont déposés le soir tourne au noir avec les premières lueurs du matin. Ainsi, ils sont camouflés de manière efficace contre les insectes et les oiseaux. 

Certaines espèces de moustique (les moustiques Anophèles), même dans les phases larvaires et nymphales, changent de couleur selon l’endroit où ils se trouvent. De telle sorte que quand la larve se pose dans un endroit noir ou blanc, elle prend immédiatement une couleur en fonction de cet environnement.

Assurément, ni l’œuf, ni la larve, ni le moustique fécondant, qui est lui-même autrefois passé par ces phases, n’étaient au courant de ce changement de couleur. Les larves de moustique étaient complètement sans informations au sujet de l’existence des ennemis environnants, du fait que leur mère les a abandonnés, qu’ils sont restés seuls et sans défense. Seulement, cette situation ne leur occasionne aucun problème car ils furent créés avec la protection appropriée dont ils avaient besoin. Les pigments dans la couche supérieure des œufs ou des larves entrent en action avec les rayons du soleil et en s’assombrissant, cela leur permet de se camoufler. 

Changer de couleur sous l’effet des photons qui viennent du soleil ou en fonction du milieu environnant est une opération chimique plutôt compliquée et l’information de ce procédé fut placée auparavant dans les cellules présentes dans la « coquille » de l’œuf. Pour cette protection efficace, toutes les opérations chimiques et physiques se produisent sans exception dans toutes les larves de moustique. Tout ceci nous amène à une seule conclusion. 

Il existe une force supérieure qui créé ce processus très finement planifié, lequel assure la protection des larves lorsque cela est nécessaire. Celui qui possède cette force supérieure est Allah Le Tout-Puissant. Il sait créer toute sorte de chose. Dans un verset, il est indiqué ceci :

Voilà Allah, votre Seigneur! Il n'y a de divinité que Lui, Créateur de tout. Adorez-Le donc. C'est Lui qui a chargé de tout. (Sourate Al-Anam, 102)


Les Œufs en Forme de Disque Qui Ne Coulent Pas Dans L’Eau

Les œufs de moustique du genre Culex ont une cavité en forme d’entonnoir dans la partie du dessous. A première vue, on peut ne pas comprendre à quoi sert cette cavité. Or, dans les stades avancés du développement de l’œuf, il devient clair que cette cavité a une fonction on ne  peut plus importante. Cette cavité joue le rôle d’une bouée de sauvetage grâce à l’air qui s’y introduit et permet ainsi à l’œuf de rester sur l’eau.

Seulement, si on fait attention, on pourra voir qu’un sérieux problème attend l’œuf en raison de la cavité : la cavité prend place sous l’œuf et permet de caractériser ce dernier comme une « bouée de sauvetage ». Mais si l’œuf se retourne, il devient inutile. Pour cette raison, lorsqu’il est laissé tout seul dans l’eau, l’œuf ne peut pas rester longtemps à la surface de l’eau. A la plus petite secousse, il perd l’équilibre, se renverse et le trou où se trouve l’air dans la partie intérieure se remplit d’eau, conduisant ainsi l’œuf à sombrer. Or, pour que les œufs puissent vivre, ils doivent rester au-dessus de l’eau. Si vous étiez dans une telle situation, que feriez-vous pour que les œufs ne coulent pas ? Les moustiques emploient la solution la plus intelligente pour résoudre ce problème et en collant les œufs les uns aux autres, ils solutionnent cette difficulté. Les œufs qui sont collés les uns aux autres côte à côte sous la forme d’un disque forment un radeau naturel qui flotte à la surface de l’eau. Ce disque dont le diamètre est de 11 mm flotte facilement à la surface de l’eau. L’air qui se trouve dans la cavité sous les œufs et le vide entre les œufs jouent le rôle d’un coussin d’air et maintiennent le disque à la surface de l’eau. Si un procédé aussi intelligent n’était pas employé, les œufs sombreraient dans l’eau et mourraient. Seulement, avec le détail dans la forme de cet œuf, dès le début, le danger est prévenu et la sécurité est assurée. On peut voir d’une manière très claire que l’action la plus juste et la plus sensée que va faire le moustique est effectuée avec l’inspiration qui lui est donnée. C’est Allah Le Tout Puissant qui donne ce sentiment d’inspiration au moustique. Allah nous informe ainsi dans les versets que toutes choses Lui sont soumises :

A Lui tous ceux qui sont dans les cieux et la terre: tous Lui sont entièrement soumis.

Et c'est Lui qui commence la création puis la refait; et cela Lui est plus facile. Il a la transcendance absolue dans les cieux et sur la terre. C'est Lui le Tout Puissant, le Sage. (Sourate Ar-Rum, 26-27)  

Les Œufs Enveloppés de Gélatine

Ces dernières décennies, pour que les aliments puissent être conservés sans se détériorer, des procédés assez efficaces furent développés. Le plus important parmi ces derniers est l’emballage. Une espèce de moustique, connue sous le nom de « moustiques en bande », utilise ce procédé pour cacher ses œufs. 

Les œufs sont laissés dans un amas de matière gélatineuse sous forme de cadre ou de fil. La masse gélatineuse protège les œufs des effets mécaniques, de la sécheresse, des variations de températures brusques et des ennemis. De plus, grâce à cette matière, le moustique colle les œufs sur les plantes ou sur les pierres et empêche ainsi à ces derniers de se perdre dans l’eau.

Les Œufs en Forme de Bouées de Sauvetage

Les œufs des moustiques Anophèles porteurs du paludisme (ou malaria) possèdent une forme et une structure spéciales qui les empêchent de couler dans l’eau et leur permettent de rester à la surface de l’eau. Les petites chambres à air à l’extérieur de la « coquille » de l’œuf et les bordures de flottement qui entourent l’œuf maintiennent ce dernier sur l’eau. Les bordures de flottement augmentent la tension de surface et grâce à cette tension, l’œuf ne coule pas. 

La tension de surface est une force qui se forme à la surface de l’eau. En particulier, les petites créatures ne peuvent pas « outrepasser » cette force. Seulement, la plupart du temps ce n’est pas une situation négative, car grâce à cela, les insectes peuvent facilement marcher sur l’eau. Certains insectes, grâce à la structure d’appui qui se trouve sur leurs pattes – comme les « duvets » sur les pattes, les sécrétions huileuses qui couvrent les pattes- peuvent se déplacer beaucoup plus facilement sur l’eau.   

Le Moustique Menuisier

Les moustiques ne laissent pas toujours leurs œufs dans une flaque d’eau stagnante. Pour laisser leurs œufs, les moustiques de l’espèce Cylindrotoma utilisent un procédé encore plus intéressant et difficile. La femelle de cette espèce pose ses œufs dans le tissu d’une plante. 

Ici, il y a un détail très important. Un quelconque insecte ne peut pas découper facilement les tissus végétaux. En se ramenant en particulier à la dimension du moustique, cette difficulté ressemble au fait de couper un arbre sans avoir aucun outil sous la main. Une telle chose est impossible. Or, les moustiques réussissent cela. Le moustique surpasse ce problème grâce à une spécificité qui lui donnée dans sa création. Il coupe facilement le tissu végétal avec l’organe coupant qui se trouve sur sa tête et qui joue le rôle d’une scie. Ensuite, il pousse les œufs à l’intérieur des plantes desquelles il a coupé la partie supérieure. Parfois, on peut trouver jusqu’à 70 œufs déposés sur une feuille de cette façon.
 
Comme on peut le voir, le moustique a agit avec une manière qui demande de la peine alors qu’il pourrait les déposer dans un endroit quelconque. De plus, il a choisi un endroit difficile pour déposer ses œufs. Cette situation conduit à se poser quelques questions :

Pourquoi un insecte dont le seul but est de manger et de vivre se met ainsi en difficulté et entreprend une affaire qui demande de la peine ?
Pourquoi y a-t-il seulement un organe coupant sur la tête de cette variété de moustique et pas sur les autres variétés ?
Qui a donné à chaque moustique nouveau-né le savoir afin d’utiliser cet organe comme un outil ?
Comment le moustique a-t-il pensé à couper le tissu végétal pour mettre ses œufs en sécurité ?

Toutes ces questions nous amènent à une seule réponse : le moustique fut créé avec un corps spécial lui permettant de faire toutes ces opérations et avec un « programme » qui va lui faire faire ces opérations. Ces spécificités des moustiques font partie des preuves de l’Art Unique de Création d’Allah Le Tout Puissant. Ce qui est important pour l’être humain, c’est de voir ce genre d’exemple réel qui mène à la foi et de réfléchir dessus. Dans un de ses versets, l’Unique Possesseur de la Science Infinie, Allah Le Tout Puissant nous informe ainsi de l’importance des preuves de la création :

« Et dans votre propre création, et dans ce qu'Il dissémine comme animaux, il y a des signes pour des gens qui croient avec certitude. » (Sourate Al-Jathya, 4)

Les Antennes Sensibles du Moustique

Chez les moustiques, la capacité à entendre est très développée. Deux antennes sur les côtés sortent de la tête du moustique. Ces antennes possèdent des cellules très sensorielles. Ce sont des récepteurs très sensibles.  

Le bruit provenant des ailes du moustique femelle peut être aisément distingué par le moustique mâle. Le bruit des ailes de la femelle fait vibrer les cellules réceptrices à l’intérieur de l’antenne du mâle et envoie les signaux électriques au cerveau du moustique. Grâce à ses antennes sensibles, le moustique mâle perçoit la fréquence de battements des ailes de la femelle parmi des milliers de bruits.

Comparées aux femelles, les antennes des moustiques mâles sont beaucoup plus sensibles. Sur la tête du mâle, il y a un organe issu de deux petites antennes duvetées et de très nombreuses cellules sensorielles. Ce système désigné sous l’appellation« organe de Johnston » capte et distingue les vibrations des ondes sonores. Ces capteurs duvetés ne sont sensibles aux vibrations sonores qu’en position verticale.   

De très nombreuses situations paraissant impossibles à pouvoir se faire pour les êtres humains sont réalisées avec une facilité miraculeuse par les animaux. Par exemple, l’être humain ne peut pas allonger la durée de la grossesse mais certaines créatures peuvent le faire. Et les moustiques font partie de ces créatures. Bien que leur période de ponte soit venue, certaines espèces de moustique ne pondent pas après les premières pluies mais après les deuxièmes voir les troisièmes pluies. Grâce à cette précaution, la descendance du moustique est pour ainsi dire placée sous protection.    

Les moustiques pondent leurs œufs dans les mois d’été ou en automne. La température du milieu dans lequel ils se trouvent est un facteur important pour le développement des larves de moustique. Lorsque la chaleur atteint un certain degré (au minimum 15°C, au maximum 35  °C), le développement peu s’accélérer. Lorsque ces limites sont outrepassées, soit le développement ralentit, soit les larves meurent.


2011-02-18 19:48:49

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top