Les forces oblitérant l’Etat

Le succès de la plupart des projets d’ingénierie dépend de l’utilisation de matériaux idéaux. Les matériaux idéaux sont ceux qui passent avec succès par de nombreux tests physiques comme de rétrécissement, d’étirement et de résistance. Tout comme les matériaux utilisés dans les projets d’ingénierie, les Etats aussi passent de temps en temps par plusieurs tests. Ces tests sont parfois des catastrophes naturelles, et parfois, des guerres. Le test le plus populaire de notre temps est la “crise économique”.  

La crise économique de 2001 qui a ébranlé un pays comme la Turquie est encore fraîche dans nos mémoires. Cette crise qui peut être considérée comme une cause importante de traumatisme social, ne peut être surmontée sans graves explosions sociales. L’événement social le plus important qui marqua nos souvenirs est l’image d’un citoyen qui lança une caisse enregistreuse juste devant le premier ministre de l’époque, M. Ecevit, en disant “ceci est désormais inutile pour moi”.

Cependant, les crises économiques n’ont pas de tels résultats légers dans la plupart des pays. Par exemple, au cours des mêmes années, les gens qui ont envahi les rues de l’Argentine, qui se débattaient contre la crise économique, ont pillé les magasins, attaqué les quartiers riches et vandalisé les environs. Les journaux de l’époque ont comparé l’Argentine à la Turquie et à juste titre, sont parvenus à la conclusion qu’un fort sentiment de sobriété et de spiritualité a empêché ces explosions sociales en Turquie.

L’Europe est actuellement testé par la crise actuelle. Néanmoins, il n’y a pas d’événements sociaux majeurs en Europe autre que celui en Grèce. Toutefois, certains pays européens sont sous une autre menace aussi dangereuse que des explosions sociales. Ces pays ont des difficultés à préserver leur intégrité et leurs structures d’Etat.  

Par exemple en Espagne, cette fois-ci la menace ne vient pas de la région basque. Au contraire, la Catalogne, où le segment le plus riche de la société vit et où l’économie et l’industrie sont particulièrement développés est une menace contre l’unité de l’Espagne. 

Après que le projet qui prévoit une plus grande autonomie à la région de la Catalogne de l’Espagne a été mis à l’ordre du jour du Parlement, 1 million de Catalans ont défilé pour “l’indépendance”. L’Union européenne est très préoccupée face à ce développement: L’Union s’inquiète du fait que l’Espagne s’effondre avec la séparation de la Catalogne, ce sera un exemple pour d’autres sociétés et, par conséquent, le plan d’une “Europe unie” n’aboutira à rien. 

La raison pour laquelle les Catalans demandent à se séparer de l’Espagne n’est pas parce qu’ils ne peuvent pas “vivre leurs propres cultures” ou parler leur propre langue. Il n’y a pas de tels problèmes pour les Catalans dans le pays. La vraie raison derrière cette demande est que le revenu de la Catalogne est plus élevé de 20% que le revenu national. Les Catalans pensent qu’ils gagnent beaucoup en raison de leur travail acharné et que les autres lieux en dehors de la Catalogne profitent de cette situation. En conséquence, les Catalans veulent gérer leurs propres ports, percevoir des impôts et demander le droit d’utiliser ces taxes comme ils l’entendent. Parmi les demandes, y figure également un régime spécial plus indépendant et distinct à l’égard du pouvoir judiciaire.    

Il y a une situation similaire en Italie. Beaucoup de partis politiques régionaux du nord et de l’Italie centrale se sont unis et ont lancé le Parti de l’Union du Nord pour l’indépendance de la Padanie. 

Leur programme est de transformer les régions du nord de l’Italie en une structure fédérale. La région la plus riche de l’Italie ne veut pas partager ses revenus avec les gens du sud de l’Italie qui parlent la même langue, qui partagent la même religion et origine ethnique, mais qui sont plus pauvres. 

L’Italie et l’Espagne semblent un peu tenir sous contrôle leurs demandes de séparation basées sur des raisons économiques grâce à l’influence de l’UE et des mécanismes démocratiques avancés. Cependant, il y a des pays plus menacés que l’Espagne et l’Italie. L’Irak en fait partie. Ici se pose le problème des revenus du pétrole entre l’Irak du Nord et le gouvernement central.    

Dans le budget annuel de l’Irak en 2014, figure en tant que condition, un article imposant à l’Irak du Nord de donner 400 mille barils de pétrole au gouvernement central. Dans cet article, il est dit: “Si le pétrole produit dans une région n’est pas affecté à l’administration centrale, un montant de contrepartie sera déduit du budget donné à cette région”. Ainsi Bagdad dit: “Si je ne peux pas prendre 400 mille barils de pétrole, je vais couper ma part de 17% sur laquelle je suis en droit. Bagdad craint que le nord de l’Irak gagne plus que cette part de 17% avec l’exportation de pétrole vers la Turquie. Si le gouvernement central ne peut pas empêcher la vente du pétrole du Nord de l’Irak, Bassorah, Mossoul et Kirkouk attendent à leur tour de vendre leur pétrole. Ils ne veulent pas partager les revenus de leur pétrole avec le gouvernement central ou avec les sunnites pauvres vivant dans les parties centrales de l’Irak. Par conséquent, le gouvernement de Bagdad considère la répartition des revenus du pétrole en fonction d’intérêts régionaux comme une perte de la souveraineté de l’Etat.  

Il est clair que les crises économiques sont des tests importants des systèmes politiques des Etats. En effet, il y a des facteurs économiques derrière la Révolution française de 1789 qui ont conduit à la chute de la monarchie et à l’apparition de l’Etat national. La grave crise économique provoquée par la guerre de 7 ans était suffisante pour détruire un royaume. Cependant, il ne serait pas réaliste de dire que l’économie était le seul facteur influent dans ces tests aujourd’hui ou au cours de la Révolution française. 

Lorsque les moments de crise sont synthétisés dans une perspective matérialiste, cela affecte même des gens qui partagent la même culture, parlent la même langue, partagent le même territoire et ont le même drapeau. Soudain, ils ne sont plus capables de se tolérer les uns les autres. Beaucoup de gens sont témoins des conditions de vie de ces personnes et les plaignent. Cependant, ce qui est remarquable, c’est qu’après un certain temps, ils en viennent à la conclusion que l’existence de ces personnes pourraient les mettre mal à l’aise.   

Ils s’efforcent alors de les effacer de leur vie sans parler de les sauver de leur situation actuelle. Ils nient également toute responsabilité en disant: “Pourquoi devrais-je partager mes propres richesses avec ces gens?”   

Cependant, être riche et séparé en termes de puissance ne serait pas bénéfique ou ne sauverait pas ces personnes. Cela ne ferait pas également du monde, un endroit rempli de justice, de paix, de sécurité et de prospérité. La raison en est que, peu importe à quel point les pays sont riches ou développés, ils risquent toujours d'être confrontés à une crise. La crise est aussi probable pour l’Espagne que pour la Catalogne. En fin de compte, malgré tous leurs industries de pointe et leurs revenus, les Catalans et les Italiens du Nord mangent tout comme les gens qu’ils méprisent parce qu’ils sont pauvres. C’est en réalité la preuve la plus explicite que la richesse et le pouvoir ne peuvent pas être seuls une indication de dignité et de prestige.

Pour utiliser la richesse et la puissance au profit des pauvres et des nécessiteux, les personnes doivent d’abord avoir une conscience, et le seul moyen d’avoir une conscience est par la foi. Seuls les gens de foi écoutent en permanence leur conscience et se comportent de manière appropriée. 

Par conséquent, il n’existe qu’une seule solution pour l’injustice, l’agitation, la terreur, les massacres, la famine, la pauvreté et l’oppression dans le monde: Les valeurs morales du Coran. 

Lorsque nous examinons généralement les problèmes dans le monde, nous voyons que tous ces événements sont le résultat de l’absence d’amour, de la haine, de la rancune, de l’inimitié, de l’intérêt, de l’insouciance, de la cruauté et du manque de raison.  

Les seuls moyens de résoudre et d’éliminer ces problèmes sont à travers l’amour, la compassion, la miséricorde, le service sans réciprocité, la sensibilité, l’amitié, l’abnégation, la tolérance, le bon sens et la sagesse. 

Ces attributs appartiennent uniquement aux personnes qui vivent selon les valeurs morales du Coran.

Article d’Adnan Oktar publié sur The Frontier Post :

http://thefrontierpost.com/article/76382/State-obliterating-forces/

 

2014-04-05 07:15:56

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top