Ramadan 2014, 19 jour

www.harunyahya.fr

Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c'est ton Seigneur Qui connaît le mieux celui qui s'égare de Son sentier et c'est Lui Qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés. (Sourate an-Nahl, 125)

Les musulmans sont comme les fondations [d’un bâtiment], chacun renforçant et soutenant l’autre. (Boukhari, Mouslim)

AL-BAQI (Celui Qui perdure à tout jamais)

Tout ce qui est sur elle [la terre] doit disparaître,  seule subsistera La Face [Wajh] de ton Seigneur , plein de majesté et de noblesse. (Sourate ar-Rahman, 26-27)

Toute la création est vouée à disparaître un jour. Les hommes naissent, vivent un certain temps, puis meurent. Il en va de même des plantes et des animaux. Par exemple, un arbre peut vivre trois cents ans, mais il finira par mourir à l’heure fixée. Les choses inanimées sont elles aussi victimes du temps. Des grandes civilisations du passé, nous n’avons hérité que des vestiges. Allah attire notre attention sur ce fait :

" Que de cités, donc, avons-Nous fait périr, parce qu'elles commettaient des tyrannies. Elles sont réduites à des toits écroulés : Que de puits désertés ! Que de palais édifiés (et désertés aussi) ! "(Sourate al-Hajj, 45)

L’univers lui aussi connaîtra un jour une fin. Toutes les étoiles et soleils présents dans l’espace épuiseront un jour leur énergie et s’éteindront. Ou bien, Allah détruira l’univers d’une autre façon et accomplira ainsi Sa promesse concernant le Jour du Jugement. Il en est tout à fait capable, car il est le Créateur de toutes choses et possède l’éternité et l’infini :

Tout ce qui vous a été donné est la jouissance éphémère de la vie ici-bas et sa parure, alors que ce qui est auprès d'Allah est meilleur et plus durable... Ne comprenez-vous donc pas ? (Sourate al-Qasas, 60)

Certes, Allah ne se gêne point de citer en exemple n'importe quoi : un moustique ou quoi que ce soit au-dessus; quant aux croyants, ils savent bien qu'il s'agit de la vérité venant de la part de leur Seigneur; quant aux infidèles, ils se demandent “Qu'a voulu dire Allah par un tel exemple ? ”. Par cela, nombreux sont ceux qu'Il égare et nombreux sont ceux qu'Il guide; mais Il n'égare par cela que les pervers. (Sourate al-Baqarah, 26)

Et Allah a créé d'eau tout animal. Il y en a qui marche sur le ventre, d'autres marchent sur deux pattes, et d'autres encore marchent sur quatre. Allah créé ce qu'Il veut et Allah est Omnipotent. (Sourate an-Nur, 45)

http://harunyahya.fr/fr/books/28742/Les-noms-dAllah/chapter/9237/Les-Noms-dAllah-AL--%E2%80%98ADL---AL-KHABIR

Certains de nos frères et sœurs ont du mal à comprendre notre apparence moderne

http://harunyahya.fr/fr/Extraits-des-interviews/157570/Certains-de-nos-freres-et-s%C5%93urs-ont-du-mal-a-comprendre-notre-apparence-moderne

Particules Subatomiqes

Suite au développement de la théorie de l'atome par le philosophe grec Démocrite, le monde pensait que la matière était composée de particules minuscules, indivisibles et indestructibles, connus sous le nom d'atomes. Cependant, les progrès dans l'étude des atomes ont réfuté cette notion. Aujourd'hui, la science moderne a révélé que l'atome, que l'on pensait être la plus petite particule, peut en réalité être fractionné. Ce fait a émergé seulement au siècle dernier, mais a été révélé dans le Coran il y a 1.400 ans.

[Mon Seigneur] le Connaisseur de l'inconnu. Rien ne lui échappe fût-il du poids d'un atome dans les cieux comme sur la terre. Et rien n'existe de plus petit ni de plus grand, qui ne soit inscrit dans un livre explicite. (Coran, 34 : 3)

Ce verset se réfère à "l'atome", de même qu'aux particules plus petites.

Jusqu'à il y a 20 ans de cela, on pensait que les plus petites particules constituant les atomes étaient les protons et les neutrons. Cependant, plus récemment, on a découvert qu'il existe des particules encore plus petites dans l'atome. Cette découverte a amené le développement d'une branche de la physique appelée "physique des particules", étudiant les sous-particules dans l'atome et leurs mouvements particuliers. Les recherches conduites par la physique des particules ont révélé que les protons et les neutrons constituant l'atome sont formés en vérité de sous-particules appelées quarks. La dimension des quarks, composants fondamentaux du proton, si petite qu'elle dépasse les capacités d'imagination de l'être humain, est véritablement stupéfiante : 10-18 (0,000000000000000001) m.50 (Voir Le miracle de l'atome, Harun Yahya, Edition Sana, Paris, 2004)

Un autre point digne d'intérêt dans ces versets est l'attention particulière portée sur le poids de l'atome. Le mot mithqaal dans l'expression mithqaalou tharratin (le poids d'un atome) dans les versets ci-dessus, signifie "poids". En fait, on a découvert que les protons, les neutrons et les électrons formant l'atome sont les composants qui donnent sa masse à l'atome. Par conséquent, c'est aussi un autre miracle scientifique que le Coran attire notre attention sur le poids d'un atome plutôt que sur sa taille ou sur une autre caractéristique. (Voir Le miracle de l'atome, Harun Yahya, Edition Sana, Paris, 2004)

50. L.M. Ledermann, et D.N. Schramm, "Demonstration: Die Bausteine der Materie", 1989, http://i115srv.vu-wien.ac.at/physik/ws95/w9560dir/w9561d10.htm

http://www.miraclesducoran.com/scientifique_35.html

Se rappeler la volonté d’Allah en parlant du futur

Allah a fait de l'homme un être limité par le temps et l'espace, alors que Lui ne l’est pas et Il les englobe puisque c'est Lui Qui les a créés. Par sa nature même, l'homme est confiné dans le temps et dans l'espace, mais Allah voit le temps et l'espace aussi bien de l'intérieur que de l'extérieur et les contrôle.

Ceci signifie qu'Allah voit et connaît le commencement, la fin et la durée de chaque vie simultanément. Pour Allah, il n'y a aucun laps de temps entre le commencement de l'univers et le jour du jugement, néanmoins, l'homme perçoit ceci comme une période infiniment longue. Tout comme nous pouvons voir le commencement et la fin d'une mesure, Allah peut voir le commencement et la fin de l'univers d'un seul trait.

Ainsi, le passé, le présent et le futur font tous partie du destin qu'Allah a prédéterminé. Allah nous a révélé ceci dans le Coran à travers le concept de destin. L'homme ne peut jamais échapper à son destin. Bref, le futur de l'homme se déroulera uniquement de la manière dont Allah l'a prédite. Par conséquent, Allah exhorte les gens à ne pas faire preuve de certitude en parlant du futur, car quelles que soient les espérances d'une personne, rien n'arrive sans la volonté d'Allah. Les musulmans doivent avoir la foi dans le fait que seule la volonté d'Allah se produira, c’est pourquoi les croyants ne parlent jamais avec certitude du futur, même s’il s’agit de la seconde qui va suivre. Ainsi disent-ils, “In-cha-Allah,” qui veut dire, “si Allah le veut.”

Et ne dis jamais, à propos d'une chose : “Je la ferai sûrement demain, sans ajouter le ’si Allah le veut. ‘” (Sourate al-Kahf, 23-24)

http://harunyahya.fr/fr/books/29036/LES-COMMANDEMENTS-NEGLIGES-DU-CORAN/chapter/9234/R%C3%A9pandre-les-bonnes-nouvelles-du-paradis-

Allah crée notre corps à partir d'une seule cellule

Dis : “Que pensez-vous de ceux que vous invoquez en dehors d'Allah ? Montrez-moi donc ce qu'ils ont créé de la terre ! Ou ont-ils dans les cieux une participation avec Allah ? Apportez-moi un Livre antérieur à celui-ci (le Coran) ou même un vestige d'une science, si vous êtes véridiques.” (Sourate al-Ahqaf, 4)

Un ovule nouvellement fécondé…

La cellule de l’embryon qui se développe dans le ventre de la mère a au début, l’apparence d’un bout de viande. Seulement, avec le temps elle se développe et commence à changer. Les yeux, les oreilles, le cœur et les autres organes se forment et étape par étape, un être humain tout neuf apparaît. Tous les êtres humains qui sont sur Terre sont passés par ces étapes. Alors que l’être humain est encore un assemblage de cellules non conscientes de sa propre existence, il poursuit son développement dans un environnement protecteur aménagé dans le ventre de sa mère, en toute sécurité. Les yeux qui sont symétriques ainsi que les sourcils, le nez, la bouche, la peau qui nous protège, tout se forme dans le ventre de la mère.

Ce changement miraculeux est une des preuves de l’art de créer d’Allah le Tout-Puissant. Méditer sur cette réalité et remercier Allah le Très-Haut est le devoir de chaque être humain.

Louange à Allah Qui a créé les cieux et la terre, et établi les ténèbres et la lumière. Pourtant, les incroyants donnent des égaux à leur Seigneur. C'est Lui Qui vous a créés d'argile ; puis Il vous a décrété un terme, et il y a un terme fixé auprès de Lui. Pourtant, vous doutez encore ! (Sourate al-Anam, 1-2)

http://harunyahya.fr/fr/Articles/29990/Allah-cree-notre-corps-a-partir-dune-seule-cellule

L'évolution est une idée païenne de la Grèce antique 

Contrairement à ce qu'affirment ses défenseurs, l'évolution n'est pas une théorie scientifique mais une croyance païenne. L'idée d'évolution est apparue pour la première fois dans les sociétés antiques comme l'Egypte, la Babylonie et Sumer, après quoi on la retrouve chez les philosophes de la Grèce antique. Les monuments sumériens antiques contiennent des phrases reniant la création et affirmant que les êtres vivants sont apparus d'eux-mêmes par un processus graduel. Selon la croyance sumérienne, la vie est apparue d'elle-même à partir du chaos de l'eau.

Faisant partie de leurs propres religions superstitieuses, les anciens Egyptiens croyaient que "les serpents, les grenouilles, les vers et les souris apparaissaient dans la boue laissée par les inondations du Nil". Tout comme les Sumériens, les anciens Egyptiens reniaient l'existence d'un Créateur et ils pensaient que "les êtres vivants apparaissaient par hasard dans la boue".

L'affirmation la plus importante des philosophes grecs Empédocle (5ème siècle av. JC), Thalès (mort en 546 av. JC) et Anaximandre (mort en 547 av. JC) de Milet était que les premiers êtres vivants s'étaient formés à partir de substances inanimées comme l'air, le feu et l'eau. Cette théorie avançait que les premiers êtres vivants étaient apparus soudainement dans l'eau et qu'ensuite, certains d'entre eux avaient quitté l'eau, s'étaient adaptés à la vie sur terre et avaient commencé à y vivre. Thalès croyait que l'eau était la source de toute vie, que les plantes et les animaux avaient commencé à se développer dans l'eau, et que l'humanité était le produit final de ce processus.1Anaximandre, un contemporain plus jeune que Thalès, maintenait la croyance erronée selon laquelle "l'homme était descendu des poissons" et que la source de la vie avait commencé avec une "masse primordiale".2

Le travail de poésie d'Anaximandre, Sur la nature, est le premier travail écrit disponible basé sur la théorie de l'évolution. Dans ce poème, il écrit que des créatures sont sorties de la vase qui avait été asséchée par le soleil. Selon le point de vue erroné d’Anaximandre, les premiers animaux étaient recouverts d'écailles piquantes et qu'ils vivaient dans les mers. Au fur et à mesure que ces créatures ressemblant à des poissons prétendument évoluaient, elles se déplacèrent sur la terre ferme, perdirent leur manteau d'écailles et devinrent finalement des êtres humains.3 On peut considérer sa théorie illogique comme la première pierre de la théorie actuelle de l'évolution, car elle a de nombreuses similitudes avec le darwinisme.

Empédocle rassembla les idées antérieures et suggéra que les éléments fondamentaux (la terre, l'air, le feu et l'eau) s'étaient assemblés pour créer des corps. Il croyait aussi que l'homme s'était développé à partir de la vie végétale et que seul le hasard avait joué un rôle dans ce processus.4Comme mentionné précédemment, ce concept de hasard et son rôle dans la création forment le principe de base sur lequel la théorie de l'évolution est construite.

Héraclès (mort au 5ème siècle av. JC) fit une autre affirmation illogique, que puisque l'univers était dans un processus constant de changement, il n'y avait aucune raison de se poser des questions sur le récit mythique de son commencement et il soutint qu'il n'avait aucun début et aucune fin. Il existait tout simplement.5 En bref, la croyance matérialiste sur laquelle l'évolution est fondée existait aussi dans la Grèce antique.

L'idée trompeuse d’un développement spontané était soutenue par bien d'autres philosophes grecs, et particulièrement Aristote (384-22 av. JC). Cette idée affirmait que les animaux, particulièrement certains vers, insectes et plantes, apparaissaient d'eux-mêmes dans la nature et qu'ils n'avaient donc pas besoin de subir de processus de fertilisation. Maurice Manquat, célèbre pour ses études sur les idées d'Aristote sur l'histoire naturelle, dit une fois :

Aristote était si préoccupé par l'origine de la vie qu'il accepta la génération spontanée (l'assemblage de substances inanimées pour former spontanément un être vivant) pour expliquer certains événements qui ne pouvaient être expliqués d'une autre manière.6

Grâce à une inspection méticuleuse, on peut trouver des similitudes considérables entre les idées des penseurs évolutionnistes du passé et ceux d'aujourd'hui. Les fondations de l'idée matérialiste selon laquelle l'univers n'a ni commencement ni fin, tout comme le point de vue évolutionniste que les êtres vivants sont apparus grâce au hasard, reposent sur la culture sumérienne païenne et ces idées étaient courantes chez les penseurs grecs matérialistes. Les idées que la vie est apparue à partir d'eau et d'une mixture connue comme "masse primordiale", que les êtres vivants sont apparus seulement grâce au hasard, forment les bases de ces deux idées qui sont liées malgré le passage d'une si longue période.

Ainsi, les musulmans qui pensent que l’évolution est logique, soutiennent une théorie dont les racines sont enfouies dans des idées antiques dont on sait qu'elles n'ont aucune base scientifique. De plus, de telles idées furent d'abord proposées par d'anciens penseurs matérialistes et elles contiennent des significations païennes.

En réalité, l'évolution ne se limite pas à l'ancienne culture sumérienne ou aux philosophes de la Grèce antique, car elle forme l'essence d'importants systèmes de croyances contemporains, comme le confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme. En d'autres termes, l'évolution n'est rien d'autre qu'une théorie qui est complètement opposée à la croyance islamique.

Certains musulmans qui croient en l’évolution, en dépit des preuves scientifiques montrant le contraire, affirment que le Coran soutient cette soi-disant "théorie créationniste de l'évolution" et essayent de trouver la source de l'évolution dans le monde musulman. Ils affirment que cette idée est venue en premier de penseurs musulmans et que, quand leurs travaux furent traduits, la pensée évolutionniste apparut en Occident.

Cependant, les quelques exemples donnés précédemment révèlent clairement que l'évolution n'est rien d'autre qu'une croyance primitive remontant aux sociétés païennes antiques. Grande erreur serait de tenter de montrer que la pensée évolutionniste, construite sur des fondations matérialistes, puisse être attribuée aux musulmans quand il n'y a absolument aucune base scientifique et historique pour soutenir une telle idée.

1. David Skjaerlund, Philosophical Origins of Evolution, (http://www.forerunner.com/forerunner/x0742-philosophical-origin.html)
2. http://www.candleinthedark.com/anaximander.html
3. http://buglady.clc.uc.edu/biology/bio106/earlymod.htm
4. David Skjaerlund, Philosophical Origins of Evolution, (http://www.forerunner.com/forerunner/x0742-philosophical-origin.html)
5. http://buglady.clc.uc.edu/biology/bio106/earlymod.htm
6. Maurice Manquat, Aristote naturaliste, Paris : Librairie Philosophique, J. Vrin, 1932, p. 113

http://www.qurandeniesdarwinism.com/fr/veritesimportantes.html

Le Mensonge De L’evolution

http://harunyahya.fr/fr/Livres/833/LE-MENSONGE-DE-L%E2%80%99EVOLUTION

Pourquoi le Coran est incompatible avec le Coran?

http://www.qurandeniesdarwinism.com/fr/

2013-07-16 14:30:09

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top