Ramadan 2014, 8. jour

www.harunyahya.fr

L'Heure va certes arriver. Je la cache à peine, pour que chaque âme soit rétribuée selon ses efforts. Que celui qui n'y croit pas et qui suit sa propre passion ne t'en détourne pas. Sinon tu périras. (Sourate Ta-Ha, 9-16) 

 Chaque chose peut être polie pour en enlever la rouille; le cœur, lui, est poli par le rappel d’Allah [dhikr]. (Boukhari)

AL-ASIM (Le Protecteur)

Il répondit : “Je vais me réfugier vers un mont qui me protégera de l'eau”. Et Noé lui dit : “ Il n'y a aujourd'hui aucun protecteur contre l'ordre d'Allah. (Tous périront) sauf celui à qui Il fait miséricorde”.  Et les vagues s'interposèrent entre les deux, et le fils fut alors du nombre des noyés... (Sourate Houd, 43)

Les hommes, créatures faibles par nature, sont à la merci de bien des calamités qui peuvent les frapper à tout instant : séismes, déluges, ouragans (comme l’ouragan dévastateur Katrina aux USA en 2006), éruptions volcaniques, etc. De plus, les hommes n’ont pas toujours les capacités psychologiques pour faire face à ces maux. Néanmoins, ils devraient toujours se rappeler ceci : quels que soient leur force ou leurs efforts, il ne peuvent échapper à de telles menaces que si Allah en décide ainsi. Allah le Très Miséricordieux est notre seul Protecteur, comme le rappelle le Coran :

Dis : “Qui vous délivre des ténèbres de la terre et de la mer ?” Vous l'invoquez humblement et en secret : “S'Il nous délivre de ceci, nous serons du nombre des reconnaissants. Dis : “C'est Allah Qui vous en délivre ainsi que toute angoisse. Pourtant, vous Lui donnez des associés.” (Sourate al-Anam, 63-64)

Bien des gens ne se rappellent Allah que lorsqu’ils se retrouvent seuls, lorsqu’ils se rendent compte que ni les biens matériels ni des soutiens puissants ne peuvent les sauver, ou lorsqu’ils tombent malades. Lorsque ces épreuves sont passées, ils oublient ce qu’il leur est arrivé et se montrent de nouveau ingrats envers Allah. Les individus qui persistent dans leur ingratitude malgré la protection d’Allah verront la vérité quand ils seront confrontés au châtiment éternel de l’enfer, ainsi que l’annonce le Coran :

... Et quant à ceux qui ont eu la morgue et se sont enflés d'orgueil, Il les châtiera d'un châtiment douloureux. Et ils ne trouveront, pour eux, en dehors d'Allah, ni allié ni secoureur. (Sourate an-Nisa, 173)

Si vous vous détournez... voilà que je vous ai transmis [le message] que j'étais chargé de vous faire parvenir. Et mon Seigneur vous remplacera par un autre peuple, sans que vous ne Lui nuisiez en rien, car mon Seigneur, est gardien par excellence sur toute chose. (Sourate Houd, 57)

Dis : “C'est Lui, le Tout Miséricordieux. Nous croyons en Lui et c'est en Lui que nous plaçons notre confiance. Vous saurez bientôt qui est dans un égarement évident”.(Sourate al-Moulk, 29)

Et Allah sauvera ceux qui ont été pieux en leur faisant gagner [leur place au Paradis]. Nul mal ne les touchera et ils ne seront point affligés. Allah est le Créateur de toute chose, et de toute chose Il est Garant.Il détient les clefs des cieux et de la terre; et ceux qui ne croient pas aux versets d'Allah, ce sont ceux-là les perdants. (Sourate Az-Zumar, 61-63)

http://harunyahya.fr/fr/books/28742/Les-noms-dAllah/chapter/9237/Les-Noms-dAllah-AL--%E2%80%98ADL---AL-KHABIR

Le manque de confiance et d’amour règnent parmi les gens. Avec l’évènement du Mahdi, l’amour va régner sur la Terre

http://harunyahya.fr/fr/Extraits-des-interviews/158465/Le-manque-de-confiance-et-d%E2%80%99amour-regnent-parmi-les-gens-Avec-l%E2%80%99evenement-du-Mahdi-l%E2%80%99amour-va-regner-sur-la-Terre

Le Calcul De L'Annee Lunaire

C'est Lui qui a fait du Soleil une clarté et de la Lune une lumière et Il en a déterminé les phases afin que vous sachiez le nombre des années et le calcul [du temps]. Dieu n'a créé cela qu'en toute vérité. Il expose les signes pour les gens doués de savoir. (Coran, 10 : 5)

Et la Lune, Nous lui avons déterminé des phases jusqu'à ce qu'elle devienne comme la palme vieillie. (Coran, 36 : 39)

Dans le premier des versets ci-dessus, Dieu a clairement révélé que la Lune était un moyen de mesure permettant aux gens de calculer le nombre des années. De plus, notre attention est clairement attirée sur le fait que ces calculs doivent être effectués selon la position de la Lune alors qu'elle tourne sur son orbite. Etant donné que les angles entre la Terre et la Lune et la Lune et le Soleil varient constamment, nous voyons la Lune sous différentes formes à différents moments. En outre, notre capacité à voir la Lune est possible grâce au Soleil qui l'illumine. La quantité de lumière réfléchie par la Lune et que nous observons depuis la Terre change. En gardant en mémoire ces changements, un certain nombre de calculs peut être effectué, rendant possible le calcul des années.

Dans les temps anciens, le mois correspondait au laps de temps entre deux pleines lunes, ou bien le temps qu'il fallait à la Lune pour tourner autour de la Terre. Selon ces calculs, un mois équivalait à 29 jours, 12 heures et 44 minutes. Ceci est plus connu sous le nom de "mois lunaire". 12 mois lunaires représentent une année, selon le calendrier hijri. Cependant, il existe une différence de 11 jours entre le calendrier hijri et le calendrier grégorien, pour lequel une année équivaut au temps nécessaire à la Terre pour parcourir sa trajectoire autour du Soleil. En effet, un autre verset insiste sur cette différence :

Or, ils demeurèrent dans leur caverne trois cent ans et en ajoutèrent neuf (années). (Coran, 18 : 25)

Nous pouvons expliquer le calcul de cette période de temps indiquée par le verset ainsi : 300 ans x 11 jours (la différence qui apparaît chaque année) = 3.300 jours. En tenant compte du fait qu'une année solaire dure 365 jours, 5 heures, 48 minutes et 45,5 secondes, 3.300 jours/365,24 jours = 9 ans. En d'autres mots, 300 ans d'après le calendrier grégorien équivaut à 300+9 ans selon le calendrier hijri. Comme nous pouvons le voir, ce verset se réfère très subtilement à la différence de 9 ans. (Dieu sait mieux) Il n'y a aucun doute sur le fait que le Coran, porteur de ce type d'information, et transcendant les connaissances de l'époque, soit une révélation miraculeuse.

http://www.miraclesducoran.com/scientifique_13.html

Pas de désespoir pour les croyants

Il y a deux types de désespoir. Le premier type survient quand on est confronté à des difficultés ou des obstacles. Cela ne peut être la conduite d’un croyant, qui doit toujours garder à l’esprit qu’Allah avait promis de soutenir les croyants. Dans le Coran, il est énoncé qu’Allah est suffisant pour les croyants et qu’Il les a renforcé avec Son aide.

Le deuxième type de désespoir est plus dangereux, et survient quand on abandonne l’espoir de la miséricorde d’Allah après avoir commis une erreur ou un péché. Car cela peut mener à l’idée qu’Allah ne pardonnera pas nos péchés et qu’on ira forcément en enfer. Mais cette idée – une simple appréhension – est vraiment à l’opposé de ce que nous enseigne Allah dans le Coran. En réalité, Allah pardonne les péchés de tous ceux qui se repentent sincèrement. Il n’est jamais "trop tard" pour chercher refuge dans Sa pitié. Allah s’adresse ainsi à Ses serviteurs :

O Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c'est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. (Sourate az-Zumar, 53)

Le désespoir est la tentation de satan qui essaye d’influencer les croyants en les démoralisant et en les entraînant ainsi à commettre des erreurs plus graves. Son but est de mener les croyants à suspecter leur propre foi et sincérité, à leur faire croire qu’ils ont "tord". Si une personne tombe dans ce piège, elle commencera à perdre le respect de soi-même par conséquent sa foi, et elle continuera à commettre des péchés plus graves après sa première erreur.

Dans un tel état d’esprit, les croyants devraient immédiatement chercher refuge auprès d’Allah, penser uniquement aux enseignements du Coran et développer aussitôt un nouvel état d’esprit. Allah décrit ce que le croyant doit faire dans de tels cas :

Et si jamais le diable t'incite à faire le mal, cherche refuge auprès d’Allah. Car Il entend, et sais tout. (Sourate al-A’raf, 200)

Si l’individu est sincère dans sa foi en Allah, Allah lui pardonne ses erreurs ou péchés. De plus, même s’il n’a pas été sincère depuis une longue période, il a toujours une chance de se repentir. C’est juste un tour que satan tend pour céder au désespoir. Car Allah est Celui Qui montre une miséricorde et une justice éternelles et Celui Qui promet la victoire et Son paradis aux croyants. Le conseil de Jacob (psl) devrait être un guide pour tous les croyants :

... Et ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car seuls les négateurs désespèrent de la bonté divine ! (Sourate Yusuf, 87)

http://harunyahya.fr/fr/books/4724/LES-VALEURS-MORALES-DU-CORAN/chapter/9623/Les-valeurs-morales-du-Coran-/-12-20#title5

Le Foie

Le foie, qui occupe le côté supérieur droit de la cavité abdominale, fonctionne tel un excellent filtre au sein du système circulatoire. Alors que les reins ne filtrent que des déchets simples, solubles dans l'eau, le foie permet d'éliminer des résidus médicamenteux ainsi que des hormones. Maintenant examinons quelques fonctions du foie :

Il apporte un soutien logistique au système immunitaire: Le foie n'est pas seulement utile pour filtrer des résidus nutritifs et des surplus dégagés par le métabolisme, mais aussi il produit des globulines, notamment les immunoglobulines, qui sont des substances immunitaires, et des enzymes permettant la restauration de veines endommagées.

Il élimine les bactéries: Les cellules de Kupffer présentes dans le foie paralysent les bactéries présentes dans le sang qui passe par lui, en particulier le sang en provenance des intestins, et ce en enveloppant ces bactéries. Lorsque la proportion de résidus augmente dans le sang, le nombre de cellules de Kupffer augmente également afin que le filtrage soit efficace.

Il produit les ressources énergétiques du corps: L'une des caractéristiques les plus remarquables du foie est sa production de glucose, qui est la principale source d'énergie du métabolisme.

Le glucose issu de la nourriture quotidienne est transformé en glycogène et est stocké dans le foie. Le foie contrôle continuellement le niveau de glucose du sang. Lorsqu'aucune nourriture n'est consommée entre les repas et que le taux de glycémie commence à chuter, le foie transforme le glycogène stocké en glucose et le libère dans le sang. Par conséquent, le niveau de glucose ne baissera pas dangereusement. Le foie peut aussi produire du glucose à partir d'acides gras et d'aminoacides, tout comme il peut le produire à partir d'autres hydrates de carbone, qui ne seront pas utilisés dans la production d'énergie.

Il stocke du sang: Le foie possède la faculté de se dilater ou de se rétracter. Grâce à cela, il peut emmagasiner du sang, et le restituer plus tard dans les veines.

Dans un corps sain, le foie peut retenir 10 % du volume de sang total, ce qui correspond à 450 ml. Dans certaines conditions, par exemple lorsqu'il y a défaut cardiaque chez quelqu'un, la quantité totale de sang circulant habituellement dans l'organisme sera trop importante pour que le cœur puisse travailler sans risques. Dans ces circonstances, le foie doublera sa capacité de rétention du sang et emmagasinera 1 litre de sang. Ainsi, le cœur fonctionnera à un rythme raisonnable.

Et lorsque le besoin de sang se fera sentir (par exemple lors d'un effort physique), le foie libèrera dans le système circulatoire le sang stocké, répondant ainsi aux besoins.

Il travaille économiquement: Quand le glucose est consommé dans les muscles, l'acide lactique, qui est un surplus généré par le métabolisme, est produit. Tant que cet acide demeure dans les muscles, il occasionne des douleurs et entrave leur bon fonctionnement. Le foie collecte cet acide et le reconvertit en glucose.

Il produit de nouveaux globules rouges en remplacement des globules morts: La rate et le foie sont les organes où de nouveaux globules rouges sont produits pour remplacer ceux qui sont morts, et la plus grande partie des protéines y sont brisées et réutilisées comme aminoacides pour divers usages. Le foie est l'organe où le fer est stocké, destiné à remplir d'importantes fonctions dans l'organisme.

Le foie constitue la plus importante réserve du corps. Tous les minéraux, les protéines, ainsi qu'une petite quantité de graisses et de vitamines y sont emmagasinés. Et lorsque cela s'avère nécessaire, la substance requise est déstockée et acheminée par le plus court chemin à l'endroit voulu. Il contrôle scrupuleusement si le corps a suffisamment d'énergie ou non à l'aide d'un système de reconnaissance spécialisé. En fait, tous les organes du corps communiquent avec le foie.

Il possède la faculté de se réparer lui-même: Le foie peut remédier lui-même à des atteintes qu'il a subies, les cellules restantes restaurent la partie défectueuse en multipliant leur nombre instantanément. Même si les deux tiers de l'organe étaient amputés, la fraction restante pourrait recomposer le foie entièrement.

En même temps qu'il se répare, l'organe élimine les cellules mortes ou endommagées et les remplace par de nouvelles cellules. Une cellule du foie est suffisamment spécialisée pour accomplir plus de 500 opérations à la fois.

Allah, Qui est le Créateur de toute chose, montre Sa puissance, Sa création miraculeuse même dans les propriétés excellentes du foie.

http://harunyahya.fr/fr/Articles/5190/Le-Foie

La période cambrienne

Lorsque nous examinons la couche terrestre, nous découvrons que la vie sur Terre est apparue subitement. Plusieurs espèces vivantes variées émergèrent brusquement et de façon complète lors de la période cambrienne. Cette découverte est un signe évident de la création.

La couche la plus profonde de la Terre qui contient des fossiles de créatures vivantes complexes est " la Cambrienne " que l’on estime âgée de 520 à 530 millions d’années. Les fossiles déterrés dans des roches cambriennes appartenaient à des espèces invertébrées complexes comme les escargots, les trilobites, les éponges, les vers, les méduses, les étoiles de mer, les crustacés et les lis de mer. Le point le plus important à retenir consiste dans le fait que toutes ces espèces distinctes ont émergé subitement sans aucun prédécesseur.

Richard Monastersky, l’éditeur de Earth Sciences qui est un des magazines les plus appréciés de la littérature des évolutionnistes, admet cette vérité qui met les darwinistes dans un dilemme embarrassant :

Il y a un demi milliard d’années, les formes remarquablement complexes des animaux que nous voyons aujourd’hui sont apparues subitement. Ce moment, juste au début de la période cambrienne de la Terre, il y a quelque 550 millions d’années, marque l’explosion évolutive qui emplit les mers avec les premières créatures complexes de la Terre. La grande variété des animaux d’aujourd’hui, qui étaient déjà présents dans la première cambrienne, étaient aussi différents les uns des autres comme ils le sont aujourd’hui. 1

Comment ces espèces vivantes différentes et n’ayant aucun ancêtre commun, ont pu émerger est une question qui reste sans réponse pour ces mêmes évolutionnistes. Le zoologue d’Oxford, Richard Dawkins, un des plus grands défenseurs de la théorie de l’évolution dans le monde, fait cet aveu :

C’est comme si elles (les espèces de la période cambrienne) étaient seulement plantées là, sans aucune histoire évolutive. 2

L’explosion cambrienne est une preuve claire que Dieu a créé toutes les créatures vivantes. La seule explication valable pour comprendre l’émergence soudaine des organismes sans aucun ancêtre évolutif est la création. En conséquence, Darwin écrit :

Si de nombreuses espèces, appartenant aux mêmes genres ou familles, sont réellement venues à la vie tout d’un coup, le fait serait fatal à la théorie de la descendance avec de lentes modifications par la sélection naturelle. 3

Ce coup fatal qui effrayait Darwin vient de la période cambrienne, juste au début du registre fossile.

1. Richard Monestarsky, "Mysteries of the Orient", Discover, avril 1993, p. 40

2. Richard Dawkins, The Blind Watchmaker, Londres: W. W. Norton 1986, p. 229

3. Charles Darwin, The Origin of Species: A Facsimile of the First Edition, Harvard University Press, 1964, p. 302

http://harunyahya.fr/fr/books/3055/PARLEZ-MOI-DE-LA-CREATION/chapter/9909/La-p%C3%A9riode-cambrienne

Crocodile

Age : 65 millions d’années

Période : Crétacé

Localisation : Shang Dong, Chine

Les darwinistes prétendent que les formes de vie marines sont les ancêtres des reptiles. C’est ainsi que des poissons privés d’eau se seraient trouvés obligés de sauter sur la terre et de devenir des reptiles. Or, aucun fossile de créature mi-poisson/mi-reptile n’a été découvert pour défendre ce scénario. Parmi les centaines de milliers de fossiles disponibles à ce jour, les poissons apparaissent toujours distinctement en tant que poissons et les reptiles en tant que reptiles. Chaque fossile découvert est identique à son homologue vivant aujourd’hui ou alors il correspond à une espèce ayant existé autrefois mais qui s’est éteinte.

Le fossile de crocodile datant de 65 millions d’années ici représenté illustre bien que les crocodiles ont toujours existé en tant que crocodiles.

Le Paradis: La Véritable Demeure Des Croyants

http://harunyahya.fr/fr/Livres/3869/LE-PARADIS-LA-VERITABLE-DEMEURE-DES-CROYANTS

Le Prophète Mohammed (pbsl)

http://www.leprophetemohammad.com/

2013-07-14 14:17:20

Nouvelles | Présentations| A propos de c e site | Faites votre page d'accueil | Ajouter aux favoris | RSS Feed
Tous les matériaux publiés sur ce site internet peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence.
(c) All publication rights of the personal photos of Mr. Adnan Oktar that are present in our website and in all other Harun Yahya works belong to Global Publication Ltd. Co. They cannot be used or published without prior consent even if used partially.
www.harunyahya.fr Harun Yahya International © 1994 . Tous droits réservés. Nos matériaux peuvent être copiés, imprimés et distribués en donnant le site comme référence
page_top